Translate

samedi 31 janvier 2009

J'adore Hubert Reeves


Si vous voulez m'expliquer des théories scientifiques, il vous faudra de la patience, et de l'imagination. C'est ce qu'a le grand Hubert Reeves. J'ai écouté hier soir, à Canal Savoir, une conférence extraordinaire avec lui et son fils Nicolas. Conférence sur l'art et la science. De l'organisation de la matière, c'est-à-dire, des neutrons, quarks, allant aux atomes, aux molécules, aux cellules, aux organismes vivants et même jusqu'à la conscience humaine de l'homme. Le tout accompagné et s'entremêlant avec l'art.

J'y ai retenu une belle citation de Démocrite.
''TOUT ARRIVE PAR HASARD ET PAR NÉCESSITÉ''. Monsieur Reeves a pris l'exemple des cristaux de neige. Ils ont tous 6 pointes, mais ils sont tous différents également. La nécessité c'est les 6 pointes et la différence, c'est qu'ils sont uniques, pas un de semblable. Il ne vous reste qu'à faire une réflexion approfondie sur vos questionnements personnels. Un beau voyage intérieur.

Vous savez probablement que la matière s'organise du neutron à l'homme. Nous sommes constamment en changement. 100,000 milliards de galaxies avec des millions d'étoiles. Une étoile naît, existe et meurt, tout comme nous... Notre existence a commencé il y a 13 milliards d'années et des poussières. Or, il y a sûrement d'autres vies ailleurs hors du temps aussi. Cette conférence m'a amené à réflechir sur notre existence, sur ma foi aussi. L'art est un language de la vie, une lecture différente de la science pour expliquer ce monde. Un monde qui a besoin de sens. L'humain ne peut vivre sans donner un sens à la vie.

Hubert Reeves, ce grand vulgarisateur connaît tellement bien sa matière qu'on arrive FACILEMENT à le comprendre. Je bois ses mots... J'en veux encore et encore...
L'intelligence humaine me séduit totalement beaucoup plus que la beauté physique. Vous voulez savoir avec qui j'aimerais discuter lors d'un bon souper et rester à table toute la nuit pour boire leurs paroles? Jean Lemire (ah, la pinguouine en moi apparaît, je l'avoue), Hubert Reeves et Nicolas son fils. Un orgasme cérébral, c'est tellement bon !

vendredi 30 janvier 2009

La portée d'une chanson


Elle a un pouvoir magique envers celui qui sait l'écouter et lui ouvrir son coeur. Elle a un pouvoir étrange de forces, de passions et d'émotions. C'est parce qu'elle passe par un chemin invisible, un peu lourd de sens.
Je veux l'oublier, elle sait m'attirer.
Je veux l'apprendre, elle se modifie à chaques mesures.
Je la boude, elle sait me retenir.
Elle ne m'appartient pas.
Elle s'imprime dans mon âme suptilement, doucement et à jamais, parce qu'au delà de ses notes et de ses paroles, il y a l'intention et puis...
le passé, le présent et le futur sillonnant le temps.
Elle m'accompagne dans la symphonie de ma vie, s'entremêle en elle en tissant des toiles de réflexion, de bonheur, de bien être, de mélancolie aussi.

Et puis, elle me fait voir clairement qu'au delà de son existence à elle, il y a un lien inexplicable mais bien réel qui me relie à lui.

Nous sommes les compositeurs de nos vies. Des musiciens optimistes, pessimistes ou réalistes, nous finirons tous par mourir, mais nous aurons profité de la vie d'une manière complètement différente. être porté en soi et vers l'autre avec dans notre âme juste de ce que nous sommes, voulant jouer de belles notes, mais en produisant de fausses quelquefois... Prendre avec force, maladresse ou élégance le chemin de nos vies avec dans nos mains le portée d'une chanson.
Nicole (Pierrette Lapointe)
P.S : me semble que Pierrette Lapointe ne va pas très bien avec mon texte, mais comme je suis paradoxale alors...
IMAGE: New-York City ballet

jeudi 29 janvier 2009

Pierre Lapointe et Facebook




Pour me remonter le moral, il n'y a qu'un remède possible... Vous parlez de MON chouchou Pierre Lapointe. Ah............juste le nom me fait du bien ! J'exagère à peine !


Bon, il sera à l'émission : 3,600 secondes d'extase avec Marc Labrèche, samedi soir à Radio-Canada. Je n'écoute pas cette émission, mais je vais jeter un petit coup d'oeil !


Puis, je vous place le message de Pierre qu'il a écrit dans son babillard sur son site internet:
''IMPORTANT:Juste pour vous signaler que quelqu'un se fait passer pour moi sur FACEBOOK. Si vous êtes amis avec "Le Pierre Lapointe" qui utilise mon nom, ma photo, ma date de naissance, ce n'est pas moi sur son profile FACEBOOK. Dites-le à tout le monde, il utilise mon identité, je ne sais pour quelle raison, mais ce n'est pas moi et tout le monde doit le savoir. Merci de votre collaboration.
Pierre (le vrai) Ha! HA! ''


Voilà, je fais le message tel que demandé. Heureusement qu'il ne me demande pas de laver son bol de toilette !!! Non, tout de même...


Ah oui en passant, je suis inscrite sur Facebook. Je commence à trouver ça ''le fun'' mais je me sens un dinosaure, rien de moins. Y'a juste des jeunes là-dessus, mais j'adore lire ce qu'ils pensent et je les trouve très stimulants. Faut dire que j'ai pas beaucoup d'amis, c'est que je suis drôlement gênée de demander à des personnes que je connais plus ou moins d'être amis... C'est pas dans ma nature. Si vous êtes inscrit sur Facebook et que vous lisez mon blogue, et bien envoyez-moi un message. J'ai juste 6 amis... C'est pas une compétition, mais mes amis ne sont pas tellement jaseux... Je solliloque sur Facebook en ce moment... à suivre !

mercredi 28 janvier 2009

Ma colère et mes cornes...




Maudites cornes... Je tiens à vous aviser que si vous êtes déprimés, ne lisez pas ce message ou lisez-le, ça va peut-être vous faire réfléchir, et vous apprendre qu'il y en a des pires que vous.

C'est avec les cheveux mouillés sur la tête que je vous écris ce soir. La colère du ''désespoir'' m'habite. Celle du ''accepter ce qu'on ne peut changer, mais avoir la force de passer au travers'' quelque chose comme ça ! En passant, je déteste cette belle phrase ! La personne qui l'a inventée et bien, elle l'a composé après avoir accepté l'inacceptable, pas pendant, c'est certain.

Je viens d'apprendre que la femme d'un grand ami de Monsieur le marquis va mourir (6 à 8 mois à vivre) . Je la connais bien cette marquise, très très bien, et je connais encore plus l'ami de Monsieur le Marquis. Il a le même humour que moi, et il est intelligent, vite sur ses patins comme on dit par chez nous. Nous avons une fois par année un repas d'amitié avec ce couple, et ce, depuis de nombreuses années, et à chaque fois du même coup, beaucoup de plaisir. Cette magnifique femme, au début de la cinquantaire... Bordel ! Je me souviens d'un spectacle avec eux d'Elton John, de son cinquantième anniversaire de naissance...
Et puis...
Et puis, ce jeune patient qui est venu enlever ses broches parce qu'il a une tumeur au cerveau. Il a à peine 15 ans !
Et puis, le cancer du sein avancé de la gardienne de ma patronne.
Et puis, j'ai rêvé toute la nuit que ma patronne pleurait.
Et puis, l'hospitalisation de la fille de ma patronne.
Et puis, une collègue au travail qui est malade aujourd'hui.
Et puis, le décès du père d'une autre collègue au travail la semaine passée.

Vieillir me fait peur. Vieillir, c'est faire le deuil de plein de choses, petites ou grandes. De choses, je veux bien, mais pas des gens !!! Voir souffrir les gens et être impuissant...

''OÙ TOUTES LES ROUTES FINISSENT COMMENCE UN AUTRE VOYAGE''
Christiane Singer

Au moins, je m'accroche à ma foi. ''Dieu est là où on le laisse entrer'' (sagesse hassidique).

Je vous laisse, j'ai les cheveux en boudin. Je frise comme un petit St-Jean Baptiste. Ça cache mes cornes, on ne les voit plus du tout mais... je les sens !
Je suis une personne moins colérique en vieillissant, mais la colère m'habite d'une autre manière maintenant. J'ai des cornes !

mardi 27 janvier 2009

Heures de pointes avec Geneviève Guérard


Ne me cherchez plus le mardi à 20 heures... Coup de foudre pour l'émission : heures de pointes à ARTV. Je suis tombée sur mon derrière tellement ça m'a fait du bien. Mes anciennes amours...


Pendant un an, la belle et ex-danseuse des Grands Ballets Canadiens Geneviève Guérard, va suivre quatre danseurs et un chorégraphe en répétitions, en spectacles et en tournées. Entrez avec moi (oui, vous allez découvrir Le monde de la danse et vous allez adorer) dans l'intimité d'Anik Bissonnette, de Dave Saint-Pierre, de Naomi Stikeman (elle a été l'une des danseuses de Céline), de Louise Lecavalier et de la jeune Ingrid Proulx.

La semaine prochaine, on va voir Margie Gillis aussi.............


C'est magique !!!!
J'AIME +++++

Bravo à toute l'équipe et à Geneviève Guérard d'être ce qu'elle est.

http://artv.ca/emissions/heure-de-pointes.html

Citation


'' ON APPREND EN GRANDISSANT À DÉPOSER LES VALISES QUI NE NOUS APPARTIENNENT PAS''.

EMMANUELLE BÉART

Cette citation est superbe et criante de vérité ! Ce n'est pas du Nietzsche mais... presque !

lundi 26 janvier 2009

Gros lundi, petite semaine...


Gros lundi, petite semaine. J'espère que c'est vrai... Mon départ pour le bureau fut retardé parce que ma voiture verte, une mazda du 20 ième siècle, n'a pas voulu démarrer. La coquine, c'est que selon mes collègues au travail (toutes des filles!!!), je devrai changer ma batterie du 20 ième siècle ! Il fait froid et elle ne tolère pas les -40 interglaciaires du Québec. L'âge lui fait la vie dure ! Pauvre Bertha numéro 6 (c'est le nom de ma voiture). Heureusement qu'un ange cornu, du nom de Monsieur le marquis, m'a fait démarrer ma Bertha avec encore un ''boustage''. Je crois qu'elle aime tellement les mains de MON marquis qu'elle fait exprès ma Bertha pour ne pas vouloir partir au travail le matin... La cochonne !

Bon, l'arrivée au bureau fut brutale également. Pas d'électricité, donc pas de chauffage, pas d'ordinateurs, ni de téléphones en fonction, mais beaucoup de patients qui attendent le déroulement de notre organisation. Heureusement que nous avons de l'expérience et une logistique du tonnerre ! La panne de courant a été réparée à 11 heures 30 et le déroulement de la journée s'est bien effectué par la suite. Nous sommes tellement habitués à ce que tout fonctionne parfaitement dans notre vie, que lorsque ça ne se déroule pas comme prévu, on a une légère hausse d'adrénaline en intraveineuse intercalaire (aucun rapport, mais je trouve ça beau).

Monsieur le marquis lui, a eu la joie d'aller chez le médecin-spécialiste avec notre fiston, vous savez notre sportif-hyperactif de 16 ans. Ce dernier a dans la tête (il pourrait l'avoir ailleurs...) qu'il a la Fibromyalgie (il en pleure le pauvre chou depuis quelques mois) ! Après la Listériose, la Salmonelle, le trou noir en Suisse, c'est la Fibromyalgie !!!! J'ai pas encore eu de nouvelles, il est avec lui dans un tournoi de hockey.

Et dire que je me suis fait opérer 6 heures sur une table d'opération, une reconstruction des ovaires pour avoir d'autres enfants après le premier... J'aurais dû y penser avant.... Des chiens auraient très bien pu faire l'affaire ! Bon, c'est pas sérieux... C'est juste que ça me fait du bien de rire un peu ! La vie est un éternel combat, alors faut y mettre de l'humour un peu, on la trouve plus légère avec ça !

Je vous laisse pour ma 5 ième année faite 4 fois (la mienne + 3 enfants )... Je m'encourage car la loisiveté est mère de tous les vices. Ce qui veut dire : n'avoir rien à faire, c'est s'exposer à toutes les tentations. C'est pas dangereux, ma batterie, comme ma Bertha, est à terre (à plat) !!!

AH............dans 14 dodos, je vais voir Céline (Sylvie, ça sent vient pour toi aussi !!!) et 18 dodos mon chouchou Pierre Lapointe...

Show must go one !

dimanche 25 janvier 2009

Se lifter l'âme



Toute la fin de semaine, il a fait froid. Ici, il fait ''frette'', -35 environ (je ne sais pas comment vous l'écrire), c'est plus froid que froid ! Je déteste le froid extrême. Dehors, je suis toujours gelée des pieds, des doigts, et mon nez coule toujours. C'est d'un chic fou, le nez qui coule !!!

Alors, je deviens un ours en hibernation. Je ne dors pas plus, mais je reste au chaud à la maison. Pas de cinéma, pas de sorties. Je ne veux pas mettre le bout du nez dehors ! J'ai pas le goût de me placer des papiers mouchoirs dans les narines en permanence !

J'en profite pour lire et faire plein de petites choses. Janvier, c'est un mois pour l'essentiel. Apprendre à se recentrer. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j'ai une clochette que j'entends lorsque je me disperse par la suractivité. Bon, c'est imagé, je ne l'entends pas sonner mais je la sens. Ça vient du dedans comme un appel profond à ne pas manquer. Je vais à sa rencontre dans mon bain. Je ''focus'', médite et lis là. J'aime ce dialogue avec moi-même et j'en profite pour parler à l'invisible. J'appelle ça, me ''LIFTER'' l'âme. Tout nous pousse aujourd'hui à éviter de penser et notre inconscient prend le dessus sur notre conscience. La peur du vide...

J'ai besoin de me retrouver pour sentir les autres, sentir l'âme et ne pas perdre l'équilibre. Il y a des gens que je ne veux pas ''sentir'', ils peuvent être proches de moi ou loin. Je ne suis pas réceptive pour des raisons personnnelles. Et puis, il y en a d'autres que je connais bien ou pas du tout, et le contact s'établit facilement. C'est une question uniquement de vibrations, de fréquences. Je ne peux pas l'expliquer avec des mots. C'est intense, profond. J'aime mieux sentir les inconnus que mes proches car émotivement c'est plus facile pour moi.

J'ai une intelligence intuitive plus développée voilà tout. Vous êtes peut-être plus logique ou émotif ? Toutes les réponses sont bonnes. Il faut juste faire avec l'ours que nous sommes !

samedi 24 janvier 2009

L'auto-analyse de Pierre Lapointe



L'auto-analyse de Pierre Lapointe, dans l'excellent article de Valérie Lesage du Soleil, est plus qu'intéressante. À lire absolument pour sa franchise et son intensité.

Nickelback



J'adore cette chanson (surtout la batterie). Ça fait tomber le chignon d'un mètre de la marquise de Pomponville, et ça change de Céline, Lara Fabian, Brel, Yves Duteil, Julien Clerc, et mon Pierre Lapointe aussi ! Souvent, je demande à mon sportif-hyperactif de l'information sur ces ''nouveaux'' groupes. Mon fiston semble surpris que j'aime le rock. ''Bin'' oui, môman est vieille mais elle en a encore dedans ! Une chorégraphie sur cette musique, je vous assure que ça déplacerais de l'air !
Il est 10: 24 du matin, je vous laisse pour aller danser dessus !!! J'ai pas besoin de drogues dans la vie, j'ai une pile Energizer dans le cerveau !

http://ca.youtube.com/watch?v=otxb-ybeL3g

La chatte à Courbet




J'aime la provocation. Je suis paradoxale, vous le savez bien. J'ai du plaisir juste à imaginer que vous avez les yeux écarquillés et que vous êtes surpris ! Si vous êtes au travail, revenez me lire ce soir... mais nous sommes samedi alors...

Tout le monde connaît le tableau que j'appelle: ''la chatte'' à Courbet. Les femmes ont souvent des mots de dégoût envers ce tableau. Moi, je le trouve beau et fort. Or, nous ne vivons plus à cette époque, et la ''mode'' n'est plus la même. Nous avons tellement peur de vieillir que nous devons revenir à la jeunesse du sans poils. En avoir le moins possible ou placés de manière symétrique évidemment, un beau petit vertical de quelques centimètres. Le tableau reste encore provocateur. J'ai l'ai vu en 2006 au Musée d'Orsay. Il me rappelle que j'ai souvent agacé une ancienne collègue de travail avec cette oeuvre. Lorsque je voulais la surprendre, je lui montrais la chatte à Courbet vers 8 heures 20 le matin, ça déconstipe assez rapidement l'atmosphère, et on passe vite au mode : ''on va passer une journée du tonnerre !''. La sagesse de l'âge m'accompagne maintenant et je ne fais plus ce genre de chose (mon ancien employeur était hors-norme aussi), mais j'ai de beaux et de bons souvenirs !
J'ai l'humour des hommes, un peu vulgaire. Je ne reflète pas ce que je suis.
Je suis un ange cornu !!!

Gustave Courbet (1819-1877)

vendredi 23 janvier 2009

Déjeuner chez Loulou



Journée remplie comme je les aime. Petit déjeuner chez mon amie Louise pour ensuite se rendre à une liturgie de la parole pour le père d'une collègue au travail. Magasinage chez Archambault pour des livres avec ma Loulou. J'aime être avec Louise, la faire rire, la surprendre aussi. Elle me dit que je lui fais du bien. Toi aussi ma Loulou tu m'apportes tant... Tu es lumineuse et PARFAITE (hi-hi). Bon ensuite, visite chez mon médecin, épicerie, pharmacie, et je terminerai ma journée en faisant le taxi pour ma petite dernière (cours de poterie).

Une liturgie de la parole, ça fait réfléchir...

Je me suis achetée: Demandez à vos guides de Sonia Choquette;
Le démon et mademoiselle Prym de Paulo Coelho. Ce dernier est mon auteur préféré et je n'ai aucun honte à vous le dire.

Bisous +
Posted by Picasa

jeudi 22 janvier 2009

tu aimes le vert ? veux-tu être mon ami ?




''SI ON EST ENCORE CAPABLE DE PLEURER DEVANT LA BEAUTÉ DES CHOSES, C'EST LE SIGNE QUE RIEN, EN NOUS, N'EST TOUT À FAIT PERDU''.
GEORGES HALDAS


''CE POUR QUOI TU ACCEPTES DE MOURIR, C'EST CELA SEUL DONT TU PEUX VIVRE ''
Antoine de St-Exupéry
J'aimerais bien retrouver la candeur de ma jeunesse, lorsque j'avais 5 ans et que pour avoir des amis, il ne fallait que demander : Tu veux jouer avec moi ? Tu aimes le vert ? Moi aussi, alors on est ami !
La vie en vieillissant est vachement compliquée. On se méfie des autres, on juge, et on perd des occasions en or de grandir. Voilà...
Tu aimes le vert ?
Veux-tu être mon ami ?

Soutine















J'aime les tableaux de Soutine. J'ai eu la chance d'en voir plusieurs au Musée de l'Orangerie à Paris en mai dernier. J'aime la distorsion des personnages et les couleurs. Plus ils sont déformés, plus j'apprécie ! Des oeuvres expressionnistes ''travaillées en pleine pâte''.

Ma fille déteste ces tableaux. ''C'est dont bien laid ! Eurk ! ''. Moi, je trouve qu'ils sont magnifiques...
Chaïm Soutine (1893-1943)

mercredi 21 janvier 2009

L'interdiction




Me semble que ça fait longtemps que je n'ai pas pompé... Bien je crois que c'est là, maintenant !

Ce soir, aux nouvelles de TVA à Québec, la question était : croyez-vous qu'il faut interdir les gens de fumer en présence d'enfants dans l'auto ? Quelque chose comme ça. Idéalement, on aimerait bien que personne ne fume mais dans la vraie vie c'est pas toujours comme on voudrait. Je vois la scène:

Situation: Homme dans la trentaine dans sa voiture, cigarette au bec et enfant assis sur le banc, bien attaché en arrière.

Père: ''Merde, Jean-Christophe, la police. Je vais me placer sur le bord de la route, ne t'inquiète pas, papa a fumé et il a oublié qu'il était avec toi''.

Policier:''Ouais, on pollue les poumons des autres, des plus petits, de nos petits anges de notre société... On se permet de fumer en présence d'un enfant. Je dois vous donner une contravention. Tenez...pas d'avertissement, c'est rendu que les gens font n'importe quoi, n'importe où...''
L'enfant: ''Papa, est-ce qu'on peut aller manger maintenant ? j'ai faim.''

Le père: ''Oui, mon enfant, on va aller chez McDonald, manger du fast-food, parce que bientôt ça n'existera plus et qu'on va se nourrir de pilules. Ils vont nous interdire ça, tu vas voir, ça s'en vient !!!.''

L'interdit, je commence à en avoir marre ! Le principe est bon, mais faudrait pas exagérer tout de même. Interdiction de fumer partout ou presque. Je suis bien d'accord mais faudrait pas regarder les fumeurs comme des voleurs. Ils n'ont pas tué personne !
Tiens, au sujet des fameux sacs en plastique. J'apporte mes propres sacs à l'épicerie, mais voulez-vous bien me donner un sac lorsque j'achète quelque chose dans un foutu magasin ! OUI, JE VEUX UN SAC !!!

Si je ne veux pas composter, voulez-vous bien me laisser tranquille !

Si j'utilise des produits qui ne sont pas toujours biodégradables, voulez-vous bien arrêter de me faire sentir comme une pollueuse de la pire espèce qui détruit la planète et qui est l'unique responsable de tous les maux de la terre !

Interdiction de ci et de ça... Bientôt ce sera l'interdiction d'écrire sur PIERRE LAPOINTE SUR MON PROPRE BLOGUE !!! On aura tout vu !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La ''bibitte'' à Pierre Lapointe

Mutantès s'en vient à Québec. Je compte les dodos... Je l'ai vu à Montréal cet été, et je vais le revoir le 13 février. Je me retiens encore pour le 12... Je vais y penser encore un peu! Mutantès ''c'est l'histoire d'un mutant de l'émotion, de quelqu'un qui se sent à part dans le monde dans lequel il vit''. C'est le cas de Pierre dans sa jeunesse, et c'est mon cas encore aujourd'hui quelquefois. Mon petit, petit don de mutante me fait peur et je me retrouve isolée avec ma propre ''bibitte'' de petite ''voyante''. Les chansons de Pierre me rentrent dedans. J'ai l'impression qu'il vibre de la même manière et de la même façon que moi.

Le nouvel album de Pierre, sentiments humains, sortira en avril. Puis, il partira 2 MOIS (ciel, je vais trouver le temps long...) en France pour une tournée, plus particulièrement à La Boule Noire dans Pigalle.

J'aime la ''bibitte'' à Pierre. Allez, ne pensez pas ''mal''...
Posted by Picasa

mardi 20 janvier 2009

Un grand jour historique

Sincérité, humanité, espoir...

Je suis une pieuvre



Je suis partie de la maison à 7 heures 45 et je suis revenue à 18 heures 30. Comme hier, grosse et belle journée au travail, j'aime bien ce que je fais. Je ne vous en parle jamais. Je fais plein de trucs en même temps. Il faut travailler vite et bien. La vitesse, ça je connais, c'est dans ma nature ! Entre autre, je suis responsable des patients qui vont subir des chirurgies orthognatiques, la logistique des chirurgies et de bien d'autres choses. De plus, Cette semaine, je prépare les contrats d'ententes financières avec les patients. Il faut faire ça en répondant aux patients qui sont devant vous ou au téléphone sans faire d'erreurs... Je suis donc UNE PIEUVRE ! J'ai des bras partout mais seulement UNE TÊTE, bien solide par contre ! Manque juste la créativité artistique qu'un jour je me promets de combler !


De retour à la maison, je m'écrase ''délicatement'' sur mon divan et que vois-je ? Mon chouchou, juste à moi, rien qu'à moi: Pierre Lapointe dans mon téléviseur HD. L'entrevue a lieu dehors, je peux même apercevoir deux petites mousses noires qui ce sont accrochées sournoisement à sa belle barbe, probablement provenant de son cache-colle. Il est habillé comme un oignon. C'est qu'il fait encore froid ce soir, -22.


Monsieur le marquis m'en a donc fait la remarque...Et bien, lui dis-je:
''La semaine passée, lorsque vous étiez, à votre tour, DANS le téléviseur, vous portiez une tuque trop petite pour votre tête... Dans votre cas, ce n'était pas très beau mais chaud, je crois. Et bien, mon chouchou doit garder sa chaleur et se protéger la voix le plus possible. Vous pouvez le comprendre Monsieur, plus que quiconque. De plus, tout lui va très bien ''. J'ai donc eu droit à un sourire narquois de complicité. Mon chouchou a expliqué brièvement son spectacle Mutantès, les 12 et 13 février prochain à Québec ! L'énergie m'est revenue subitement... C'est incroyable ce que de l'adrénaline peut faire !

Souper, leçons de la petite dernière, vaisselle, lavage, blogue... J'ai les ventouses à plat ! Mon mollusque céphalopode possédant huit tentacules veut retrouver son territoire divin, son bain !

Nous les femmes, nous sommes des pieuvres. Celle que je suis va aller se pieutrer pieusement, elle devient une piètre Pierrette Lapointe...

Donc, je ne sais pas où je vais prendre l'énergie pour écouter le discours que j'ai enregistré d'Obama mais je ne crois pas que ce sera ce soir ! No, I can't !

C'est ma ''routine'' du lundi au jeudi...

lundi 19 janvier 2009

L'Obamania et le messie

On ne parle que de lui et avec raison. Américaine, j'aurai voté pour lui à 150%. Actuellement, le monde entier est tourné vers Obama et les Etats-Unis. Le messie est enfin arrivé mais attention...

L'homme a besoin de héros. À défaut de ne plus croire en Dieu, il a besoin de croire tout de même en plus grand que soi. S'il ne trouve pas, il va amplifier l'image pour se sentir en sécurité et enfin croire en l'impossible. Ne pensez pas que je suis négative, je suis réaliste. Ça m'arrive ! Je veux bien qu'Obama soit rassembleur, charismatique, surdoué, empathique, compétent, et j'en passe, mais j'aimerais juste que les gens arrêtent de le voir comme LE MESSIE !

Je serai comme vous, très émue, demain soir, en regardant l'investiture du 44 ième Président des Etats-Unis. Ce sera un moment historique, un grand moment. Je veux moi aussi m'en souvenir. Un pays avec une diversité de plus de 300 millions de personnes, avec une population de 80% de blancs, 12,0 % de noirs, 1% d'Amérindiens et 15% d'hispaniques qui a ENFIN grandit en votant pour un noir, mérite notre respect. En plaçant à la tête des Etats-Unis cet homme, les Américains font grandir le monde et changer les mentalités. C'est plus grand que gagner une guerre !

Obama a l'art et la manière de dire et de faire les choses en ce moment, le messager devient le message. Or, il y a énormément d'attentes, et il devra faire des compromis donc décevoir... mais pour le moment, pour une fois dans notre histoire, notre jeune siècle, notre vie, on va vibrer ensemble, parce que cet homme donne de l'ESPOIR. Juste pour ça, Yes we can !

Demain, pas de blogue... Devinez pourquoi ?

dimanche 18 janvier 2009

Pierre dans la revue française: Psychologies

Ce n'est pas vrai, Pierre n'est pas dans la revue : Psychologies en France, ne cherchez pas pour rien. Je me suis amusée à faire ce petit montage. Je ne laisse pas le lien car je ne veux pas que des imbéciles changent les titres et s'amusent à écrire n'importe quoi. Donc, si vous copiez l'image, il n'y a que de belles choses sur lui ! Je protège mon chouchou !

Pas touche ou je mords !

Planète terre, mission antarctique et mange ta ville




















La marquise a détrôné son jupon bouffant pour se vêtir d'un pantalon moderne de son époque, un bon jeans. Puis, après avoir fait ses menuets petits travaux journaliers, elle a déposé son popotin sur sa chaise imaginaire style Louis XIV. Elle a écouté, regardé, admiré: PLANÈTE TERRE. Série complète DVD, avec la voix enivrante et sensuelle du beau Charles Tisseyre. Les images sont fabuleuses et d'une précision parfaite. On dirait qu'on y est. Monsieur Tisseyre a le don de nous susurrer à l'oreille d'une voix caramélisée toutes les espèces de la terre, on en veut encore ! Si vous avez un cadeau à faire, il faut acheter cette série absolument, pour des heures et des heures de découvertes. Un délice ! La réalisation des documentaires s'est échelonnée sur 5 ans, a nécessité 2,000 jours de travail sur le terrain, avec 40 caméramans.

Une autre découverte intéressante, cette fois-ci ramenée de la bibliothèque de son quartier: Mission antarctique, du beau Jean Lemire. Des photos exceptionnelles, un texte simple et intéressant. Elle laisse traîner ce livre un peu partout dans la maison, pour que tout le monde le regarde.

La marquise va bientôt remettre sa robe enrubannée, elle va se prendre un bon verre de vin doté d'une robe rouge, puis regarder son émission préférée : Mange ta ville à ARTV. On y découvre un autre monde, TOTALEMENT différent de celui qu'elle connaît. C'est justement ce que la marquise aime, les différences. Lorsqu'elle écoute cette émission, elle se sent vieille. C'est pas un défaut, mais elle voit bien qu'elle est dépassée, que cette époque n'est pas celle où elle se sent confortable. C'est rapide et complètement technologique. Ça la brasse un peu. L'émission est très dynamique, c'est rempli de jeunes et de passionnés, et elle fait de belles découvertes culturelles de Ville-Marie (maintenant Montréal). La ''vieille'' adore se faire décoiffer son chignon d'un mètre de hauteur ! Oui, elle décoiffe cette émission, allez y faire un petit tour !

samedi 17 janvier 2009

Les mitaines du Québec


Monsieur le marquis se trouve drôle. Il m'entend depuis une semaine dire que je gèle des doigts et qu'aucunes paires de mitaines n'arrivent à me réchauffer. Voilà, il m'a trouvé des mitaines d'esquimaux ! Je ne me vois pas du TOUT aller magasiner ou faire l'épicerie avec ça ! Par contre, je vais peut-être les amener dans le vieux-québec pour marcher, ça va être beau lorsque je vais rentrer dans une boutique ! On est au Québec, il fait froid, mais tout de même, nous avons des racines françaises de fierté ! Je les amène au bureau lundi juste pour faire rire mes collègues. J'adore faire rire les gens ! Je l'aime mon marquis, il est sur terre pour satisfaire mes besoins ! C'est toujours ce que je lui dis !
Posted by Picasa

Barbara et celui que je ressens à distance.




Je n'aimais pas sa voix. Un filet si fragile, trop fragile. Il m'arrive d'être sotte et superficielle lorsque j'écoute un artiste. J'attends d'être impressionnée, et je manque de belles choses à penser comme ça. La voix, je salive d'elle, celle qui me touche. Heureusement que je suis curieuse et que j'arrive à rentrer dans les coulisses de l'autre par le texte, les mots. Ils viennent me chercher, me happent au passage et puis, ils me bouleversent comme une gifle au visage.

La seule chose que je connaissais de Barbara, c'est qu'une personne ressentait à distance sa vie. Petite, ça me faisait une peur bleue. Si j'avais su...
Je ne connaissais pas ses chansons, son parcours. Je me suis installée dans la chaise de Monsieur le Marquis, je l'ai écouté raconter sa vie, chanter et j'ai pleuré...

J'ai adoré un extraordinaire documentaire à TV5 relatant son histoire, et quelle histoire! Inceste, la guerre, la pauvreté, père clochard pendant 10 ans, ses histoires d'amour (Moustaki, Regianni), sa dépendance avec les médicaments, le succès, la perte de sa voix... Chaque période était reliée avec une ou plusieurs chansons.

Le journaliste lui a demandé : Comment vous écrivez vos chansons ?
''Je ne sais pas, je ne suis pas écrivain. Je ne pourrais pas écrire pour d'autres, je ne sais pas comment. Je vis, j'écris, je chante. ''

On essaie souvent de comprendre l'écriture, l'art, la musique, la danse, en fonction de techniques. Il y a des artistes qui performent et il y a les autres, ceux qui deviendraient fous sans sublimer dans l'art. Oubliez la technique pour eux, c'est un besoin vital. Ceux là, je les aime profondément. Ces écorchés vifs de la vie. Ils transportent avec eux une brouette à 3 roues et il faut qu'ils vivent avec. L'art devient l'autre roue. L'humain est fort lorsqu'il creuse dans l'art (ou autres) sa capacité à renaître après un traumatisme. A-t-il le choix ?

Barbara avec sa musique et ses mots ne se sentait plus seule à marcher sur le feu.
Prologue:
Puis, le documentaire s'est terminé. J'ai changé de poste. Il était là celui que je ressens à distance. Ai-je le choix ?

vendredi 16 janvier 2009

Toujours et à jamais Baryshnikov








Un ancien professeur en danse classique et jazz comme moi qui n'aime pas la danse sociale c'est rare. C'est bel et bien vrai pourtant, sauf si le plus grand danseur en ballet classique au monde: Michaël Baryshnikov danse... Il n'a pas la même posture que les danseurs en danse sociale, il est plus créatif dans ses mouvements et moins ''guindé''. La chorégraphie est montée comme dans les films des années 50 et ça j'adore !




Lorsque j'enseignais en danse, mon rêve était de voir un jour danser sur scène le grand:Baryshnikov, j'ai vu Noureev mais jamais mon idole. Il restera toujours le plus grand ! De plus, il a un charme fou... Il est devenu acteur avec les années, mais il enseigne encore aujourd'hui. Je crois que juste voir enseigner ce ''monstre'' me ferait pleurer... Il a une école aux USA bien spéciale, je crois qu'un jour je vais m'organiser pour m'y rendre.
Baryshnikov transcende !


En 2003 en danse contemporaine:
En image, sa carrière en général:

Ce froid d'ici



Je ne vous parlerai pas de la vague de froid au Québec (-35% pour la ville de Québec). Depuis deux jours, Monsieur le marquis ''bouste'' mon auto pour qu'elle se décide à fonctionner.


Je radote souvent à ce dernier:

-''Mais qu'elle idée ils ont eu nos ancêtres de venir s'installer au Québec ! . Je te jure que je dois avoir l'un d'eux qui me colle au derrière (le cochon!) tout le temps pour me brandiller cette pensée !''. La vague de froid va persister jusqu'à dimanche...C'est donc gonflée à bloc de bonne humeur que je suis allée chez ma coiffeuse, mon esthéticienne et aussi m'acheter une 10 ième paire de bottes ! J'en ai profité pour m'acheter une paire de ''chauffe orteil'' qu'on place dedans! J'haïs le froid !!! J'aime les extrêmes dans l'art, pas dans la température !


Ce froid me donne l'impression d'avoir une double vie. Celle bien rangée de la femme en devoir, et celle de la créatrice en ébullition dans sa tête. Je suis une artiste manquée, trop équilibrée pour l'être. Or, je fais constamment des ''accomodements raisonnables'' avec mes désirs profonds de me réaliser pleinement dans ce domaine mais en passant par une autre personne. Travailler pour un artiste mais ne pas être l'artiste. C'est mon rêve ultime. Le froid c'est dangeureux, ça m'amène à réfléchir. Ça me gèle le corps mais pas l'esprit !


J'ai quand même fait de belles découvertes aujourd'hui. Un texte magnifique parlant de Céline Dion de Stéphane Laporte dans une revue. J'adore l'écriture de cet homme. Il a la sensibilité à fleur de peau. Il écrit avec son âme. Puis, j'ai écouté le chef d'orchestre Yannick Nézet-Séguin parler de sa passion pour son travail à ARTV. Ce qui est intéressant, c'est qu'il aurait aimé être pape lorsqu'il était petit, et qu'il a un grand respect pour la religion et le sacré. C'est rare et surprenant pour un jeune de sa génération. C'est un être qui semble simple (pour sympathique), intense et profond. Mes fragrances vont toujours vers les hommes...Ces fleurs viriles, ces agrumes ambigus...

Je vais aller me parfumer un peu d'eux... Enfin, de Monsieur le marquis, dis-je !
Image: ne représente vraiment pas le froid du Québec mais j'aime bien le bout du nez et le brrr.

mercredi 14 janvier 2009

Mâle attitude



J'ai dans mon placard des petits secrets. Rien de choquant, ils sont bien insignifiants. J'ai souvent le cerveau d'un mâle, c'est pas la première fois que je vous en parle. Monsieur le marquis ne trouve pas ça du tout. Moi, je trouve ! Je suis très féminine, je parle comme une pie mais... J'ai déjà presque oublié mon anniversaire de mariage, et j'aime les farces plates et cochonnes des gars. C'est pas suffisant ?

Je crois que j'aime tellement les hommes que je veux me trouver des ressemblances avec eux. Je les jalouse pour leur absence de culpabilité à réaliser ce qu'ils veulent faire au moment où ils veulent le faire. Je les envie lorsqu'ils prennent toute la place sur un banc de métro, une chaise. Ils écartent leurs jambes et prennent 2 pieds de large. Y'a pas de problème! Je les envie pour leur confiance en eux, pour leur manière de dédramatiser la vie, d'accepter aussi tous les poils qu'ils ont sur leur corps et de n'avoir aucun complexe ou presque ! J'ai JAMAIS entendu un homme s'inquiéter d'avoir pris 2 livres, d'avoir une ride de plus ! Monsieur rote en société poliment, aucun problème... Monsieur n'est pas mal à l'aise avec ça. Une femme va vouloir mourir et elle va penser que le monde entier l'a entendu ! L'homme ne se complique pas la vie. Il prend toujours du temps pour lui sans CULPABILITÉ. Il est BIEN fait et qui les fait ? Nous les femmes !
J'adore le sens d'orientation des hommes. C'est une question de cerveau, je sais...

J'aime le parfum d'un homme. Y'a rien de plus sensuel que ça.

J'adore les fesses et le dos d'un homme. Y'a rien de plus beau que ça.

J'adore le sourire d'un homme et l'humour du tombeur au petit rebelle.

Je les aime tellement que j'ai décidé d'avoir la ''mâlitude''. J'ai décidé de dédramatiser ma déprime. Comment ? par l'action. Avez-vous déjà vu un gars déprimé radoter pendant plusieurs jours sa petite déprime quotidienne ? Non, un gars, ça s'organise et ça passe à l'action.

J'ai donc décidé :

Vendredi: journée de congé, je vais chez ma coiffeuse et mon esthéticienne;
Samedi: je vais au cinéma voir un film DRÔLE;
ET comme un gars, je vais baiser le plus souvent possible ! Moins de ménage et plus de sexe.

Les gars ont tout compris. Ils baisent et déprime après, si déprime il y a ! Les femmes dépriment et baisent après... C'est décidé, j'ai la ''mâlitude'' !

P.S image: le beau Patrick Bruel. Il y en a des plus beaux mais lui, il me fait craquer. Il est intelligent et drôle en plus. Malheureusement, il est très infidèle mais ça c'est son problème, pas le mien. D'ailleurs pour lui, c'est sûrement pas un problème !

mardi 13 janvier 2009

Juliette Binoche et Akram Khan


Juliette Binoche et Akram Khan dansent à Montréal ! Allez les voir, ça doit être intéressant ! J'adore Juliette Binoche et encore plus depuis qu'un inconnu m'a dit que je lui ressemblait ! Quel compliment... Le plus beau à ce jour ! (même si ce n'est pas vrai, c'est le plus beau compliment qu'un homme m'a fait, comme ça, cet inconnu, dans une librairie...Je m'en souviens encore).



Ma séduisante sénilité, un piètre rêve et l'origine du bain



Ma sécheuse est une sale voleuse, après les bas c'est le tour du jeans de ma fille. Elle a décidé de me donner du fil à ''rteurde'' (je suis un bleuet et on mâche nos mots par chez nous, et je tiens à garder mon accent même si ça fait 20 ans que je n'habite plus la région). Puis, le Quick n'est plus trouvable. Il a soudainement reçu de petites pattes pour se cacher dans mes armoires ! C'est que c'est moi la coupable cette fois-ci. Les enfants en prenaient trop alors, je l'ai caché mais OÙ ? Je ne m'en souviens plus du tout. Maudite mémoire ! Si c'était tout... Je suis très très myope et je commence à devenir un peu, juste un peu sourde. La sénilité me guette ! 47 ans seulement... Je ne serai pas belle à voir à 87 !!!! Sourde, aveugle avec un chien guide, et on pourra peut-être ajouter une couche avec ça ! Je suis d'un positivisme remarquable cette semaine !!!


Bon ça vient d'un rêve. Celui avec Pierre Lapointe. Rien de croustillant. Juste un rêve de fou. Il était sur scène et je devais l'aider... Je chante mal et je n'ai plus la souplesse de mes vingts ans. C'était pas beau du tout, je voulais mourir de honte ! Puis, je l'accompagnais dans plein de trucs, plein d'activités, mais il allait trop vite. Je ne pouvais pas le suivre. Il me traînait, j'étais accrochée à sa manche et je ne pouvais pas réussir à tenir le rythme. Moi qui veut travailler pour lui un jour... Je me suis réveillée, disons-le, encore plus déprimée et vous pouvez multiplier par 10 !

Et la routine se poursuit... Je la déteste celle-là !!! J'aurais besoin de quelque chose d'inusité, une surprise. Je suis une fille qui fonctionne aux défis. Je vis une vie plate. Faudrait quelque chose de fou, de beau, pour me déstabiliser. Du croquant, de la matière, de l'action.


Je crois que je vais aller m'immerger la tête en même temps que le corps dans mon bain. J'ai besoin de vertus calmantes, moi la sanguine amorphe ! Vous saviez que le bain pour les Egyptiens était un rite religieux de purification ? Pour les Grecs et les Romains, un acte d'hygiène de GROUPE (les cochons !). Au 13 ième siècle, la salle de bain s'apparente à un boudoir où on mange et on reçoit des invités (encore des cochons!). Deux siècles plus tard, les bains disparaissent et l'Eglise les associe à la luxure ! (les puritains!). S'ensuit une période trouble côté hygiène (Louis XIV n'aurait pris que 2 bains au cours de sa vie, imaginez les odeurs, les couleurs, la texture...). Il faudra attendre à la révolution française pour que la baignoire réintègre sa place...


Moi, je lis dans mon bain (90 %) , je médite aussi, je fais des prières (30 %) et JE ME LAVE ! (100%). Ce soir, je m'immerge la tête dans l'eau et je fais DES BULLES !!! Ça va s'appeler : le lavage du cerveau de la marquise ! J'en ai besoin d'un bon ! Mon bain n'a pas de jets, j'aurai pu m'amuser autrement ! Zut !
Ce texte est le 888 ième de mon blogue... C'est pas le nombre du diable ça ???

lundi 12 janvier 2009

Une montée de lait d'adolescente



Le mois de novembre est le mois des morts, celui de la déprime. ''Bin'' non c'est le mois de janvier qui est le pire, le plus déprimant !


C'est pas la grande forme...Vous allez voir !


Je déteste:


-Me sentir vieille !

-Me sentir légèrement ''grosse'' dans mon pantalon de travail, j'ai probablement pris quelques livres pendant la belle période des fêtes. Me semble que je vois davantage mes culottes de cheval ! Mes petites culottes sont plus serrées...

-Me sentir moins ''belle'' que d'habitude ! Oui, oui, j'ai la peau qui change ! Je vous avoue que je commence à regarder les publicités pour le Botox. Ça va être beau à 50 ans ! En tout cas, il ne faut jamais dire jamais...

-Voir une jeune femme de 20 ans annoncer des produits de beauté anti-âge liftant !

-Voir mes cheveux blancs, que vendredi arrive vite, vite, pour ma teinture !

-Faire une roue, j'ai jamais été capable. La tête en bas, j'ai peur !

-Tout ce qui est technologie. Je suis un dinosaure avec un ordinateur et ce, même si je fais du traitement de texte, que je rentre des données, que je fais mon blogue. Ne me parlez pas de nouveautés électroniques et technologiques, je déteste tout ça et elles me le rendent bien.

- Ceux qui font attention à tout ce qu'il mange. J'aime manger du dessert et vive mes culottes de cheval !

- Les gens qui n'ont jamais froid dehors l'hiver. Donnez-moi les adresses où vous achetez vos mitaines et vos bottes !

-Ceux qui n'ont jamais le nez qui coule. Je suis à la veille de me placer des ''kleenex'' dans les narines 24 heures sur 24 en raison d'allergies à la poussière ou aux changements brusques de température !

-Ne pas me souvenir du nom d'une personne que je connais !

-Me réveiller 5 fois la nuit parce que Monsieur le Marquis ronfle !

-Dormir avec des bouchons !

-Ne pas retrouver les couvercles de mes plats en plastique !

-Toujours vider le fameux sac à déchets de la cuisine. Je le dis et le redis... Mon nom n'est pas inscrit dessus !

-Être à la course !

-Être déprimée et de mauvaise humeur comme une adolescente alors que je m'en vais vers la ménopause !
-Ne pas savoir pourquoi je suis de mauvaise humeur !
-Le mois de janvier !

En voulez-vous d'autres ?
Je vous jure que j'ai été joviale toute la journée au bureau, Si, Si ! Difficile à croire hein ? mais c'est vrai ! Bon, faut que j'aille changer le sac à déchets, il est plein !

dimanche 11 janvier 2009

MIA MICHAELS, un génie





Ça y est, j'ai trouvé la chorégraphe de Céline, de Madonna, de Prince, du Cirque du Soleil, Ricky Martin, etc...

Elle s'appelle: Mia Michaels et croyez-moi, c'est un GÉNIE de la danse. J'ai écouté pour une 5ième fois ''a new day'', et les chorégraphies sont extraordinaires en raison des déplacements. Souvent on regarde des mouvements, surtout la technique en ce qui me concerne, et on est ébloui par tout ça, mais pour A NEW DAY, la scène est tellement immense que le génie de Mia Michael revient à ses marches et à ses déplacements , de toutes les manières possibles. On pense souvent que pour éblouir, il faut en mettre plein la vue. Pas nécessairement, les marches sont esthétiques, assez simples et très efficaces. Oui, les danseurs sont exceptionnels mais les chorégraphies le sont aussi. Et dire que je ne l'a connaissais même pas, j'ai honte !

Monsieur le marquis, ses projets et la marquise est aux émois




J'hésite, vais-je vous parler de mon bordel de plats en plastique dont je ne retrouve JAMAIS les convercles, de ma sécheuse qui mange les bas, du fameux sac à déchets de la cuisine que JE suis toujours la seule à enlever de notre poubelle FAMILIALE ou de mon marquis ?


Ah, je crois que Monsieur le marquis a gagné ?


Monsieur le beau marquis de Pomponville, digne chevalier de notre humble demeure, voulait absolument me montrer son DVD voyage de la République Dominicaine du mois de décembre dernier. Vous savez le voyage qu'il a fait pour son travail ! Je le fuis comme la peste ce DVD. Pas capable de voir du vert et du bleu lorsque je suis envahie de blanc ! Or, j'ai pris mon courage à deux mains et pour LUI faire plaisir, j'ai cédé. ERREUR !


Une nausée est presque apparue, trop de vert et de bleu... Puis, la stupéfaction s'est imposée. Monsieur le marquis m'a dit gentiment qu'il se préparait un autre voyage pour son TRAVAIL prochainement et ci et ça et ci et ça... Bon, j'ai rien dit, tant mieux pour lui MAIS... VOULEZ-VOUS BIEN ME DIRE COMMENT IL FAIT POUR VIVRE SES RÊVES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Ils organisent le tout et voilà, ça marche, ça fonctionne, dans 98 % des cas. Monsieur ne lit pas de livres de motivation, rien... il suggère, organise et v'lan, c'est fait !La marquise en moi s'enfarge dans sa belle robe lorsqu'elle constate ce fait ! Je dois lire trop de livres sur le sujet...Nonobstant, je vais prendre le taureau par les cornes. Il est meilleur que moi dans ce domaine alors... Je vais lui demander de réaliser MON rêve suprême, celui de travailler pour Pierre Lapointe... mais celui-là, pas certaine qu'il va vouloir le réaliser !

Voulez-vous bien me dire comment il fait ?

samedi 10 janvier 2009

La carrière de Pierre Lapointe en France



Maudites bottes ! Je n'arrive pas à trouver des bottes chaudes. J'ai beau mettre des feutres et acheter des bottes de tous les prix, rien n'y fait, je gèle des pieds ! Je vous jure que je vais aller m'acheter des bottes de ski-doo chez Canadian Tire ! Ma mère, ma fille et moi la pingouine, sommes allées dans le vieux-québec aujourd'hui marcher. Oubliez le plaisir, il fait ''frète'' en petit péché ! Oubliez les photos, mes doigts étaient congelés. Heureusement, que nous avons rendu une visite à mon fiston l'intello-informaticien-politicologue. Ça nous a réchauffé le corps et le coeur ! Je vais continuer à me réchauffer le coeur...


Vous savez, un jour, je vais travailler pour Pierre Lapointe. Ah je vous entends rire ! Un jour, vous allez être surpris ! Je le dis tellement que ça va arriver, c'est sûr ! Je n'ai aucune idée encore de ce que je vais faire, mais il va me le dire ! Alors, hier chez mon médecin, lorsque j'ai lu un article sur la carrière de Pierre Lapointe en France, mon intérêt a vite trouvé son chemin. J'aime tout ce qui est en arrière plan d'une carrière, plus précisément, les petits détails que personne ne remarque, mais qui pour moi sont très importants. Lorsque j'admire un artiste, c'est toute son équipe que j'admire aussi. L'équipe de Pierre Lapointe est la meilleure après celle de Céline Dion. C'est une relation humaine profonde et indissociable avec l'artiste d'abord. Au tout début de la carrière de Pierre, une personne a travaillé bénévolement pour lui. Ce n'est pas rien ! Je suis de cette espèce.

La carrière de Pierre en France:

''Nous avons fait des choix doux. Nous aurions pu signer un contrat avec une grosse compagnie de disques, et jouer la game commerciale, mais ça ne nous intéressait pas. Avec mon gérant, nous avons décidé de faire comme au Québec. Nous sommes maîtes de tout ce qui nous entoure, et ça nous a permis de rester libres et d'avancer lentement mais sûrement. Ces choix font que ma carrière est plus lente à démarrer là-bas. Cette démarche a été choisie pour demeurer plus libre et assimiler ce qui se passe''.

Le marché au Québec n'a rien à voir avec celui de la France. Nous avons un tout petit marché, très limité. Pierre a vendu 20,000 albums en France. Les magazines spécialisés en musique comme les Inrockuptibles ont classé son album, la forêt des mal-aimés, parmi les meilleurs albums de l'année. Ce n'est pas rien. De plus, c'est long bâtir une carrière en France, et il faut y mettre du temps. Pierre va régulièrement là-bas mais pas assez longtemps. Il est parti 5 semaines à sa dernière tournée (environ 115 spectacles) en un an et demi. Il n'a pas encore eu le temps de faire un vrai travail avec les radios et les télévisions. Prochaine tournée en France: Automne 2009. Grâce à une bourse de $40,000 offerte par la radio satellite XM, mon chouchou va pouvoir poursuivre sa carrière là-bas. Sniff pour nous au Québec...

Bon, j'ai tout de même le coeur bien réchauffé maintenant.

vendredi 9 janvier 2009

Jean Lemire, sa mort et la pingouine que je suis





Je veux être une pingouine ! J'insiste, je veux être une pingouine! Mais aujourd'hui, tout le monde parle du Bye-Bye, bien moi, je ne vous en parlerai pas. Je suis opposante. J'aime faire le contraire des autres. Vous savez, c'est bien assise dans la salle d'attente de mon médecin que j'ai trouvé le sujet de mon billet. Je suis tombée par hasard sur une revue parlant de Pierre Lapointe bien oui...c'est vrai, vrai, et vrai, mais ça sera pour une autre fois... Ouf, vous l'avez échappé belle ! Je suis tombée également sur un article parlant de Jean Lemire. Ça fait des mois que je veux vous en parler, mais je ne me décide jamais. Voilà, ce soir, c'est Jean Lemire.

Ce bel homme, cet explorateur, il m'a toujours fait ''craquer''. C'est qu'il a un calme olympien et je l'avoue...j'aimerais bien laisser tomber ma tête sur son torse. Faire sa découverte... Chut, faut pas le dire à mon marquis ! C'est notre secret... Vous pourrez trouver sur internet plein d'information sur lui. Moi, je vais vous parler du jour où il est mort. Bien oui, faut pas se surprendre. Comme je vois la mort chez certaines personnes, le sujet me parle.

Monsieur Lemire est décédé pendant 4 minutes en 1985. Un arrêt cardiaque. Je vous copie l'information qu'il a donné sur le sujet. Vous pouvez remercier la secrétaire de mon médecin car elle m'a donné la revue.

'' Je me suis demandé ce que j'aurais fait différemment. C'est drôle, ce qui me manquait, c'était de ne pas avoir partagé avec les autres ce que j'avais pu vivre avec les baleines. C'est peut-être ça qui a orienté ma façon de faire par la suite. J'ai maintenant ce désir de partager. ''

''Mourir n'est plus relié à nos sens, à notre corps. Lorsque tu es mort, tu ne te vois pas parce que ton corps ne fonctionne pas. Tu ressens les choses, mais tu ne les sens pas sur le plan physique, donc toute interprétation, toute explication basée sur les sens ne fonctionne pas. C'est trop loin de la réalité de ce que tu as vécu. C'est comme une autre dimension. Par contre, je peux vous parler du niveau de stress de l'infirmier qui était juste à côté de moi et de la façon dont il me tenait le bras quand ils m'ont entubé. Je ne le voyais pas, mais je sentais son état''.

''Si les gens pouvaient retenir une chose. Rêver, n'ayez pas peur de rêver dans la vie. Sur le bateau, notre mécanicien, c'était un gars qui travaillait pour Air Canada et qui ne pensait jamais être explorateur un jour. La cuisinière, c'était ma coiffeuse. Ce ne sont pas des cheminements qui étaient prévus, mais les gens ont rêvé, ils ont eu confiance en eux et ils se sont dit: j'y vais''.

Jean Lemire donne des conférences. C'est un scientifique, biologiste et explorateur de l'antarctique. C'est aussi un homme d'exception de par son vécu et surtout son goût du partage.


Je déteste le froid, l'antarctique ne m'attire pas du tout, mais je crois bien que j'aimerais me transformer en PINGOUINE (le féminin de pingouin c'est quoi ? ça doit rester pingouin femelle ???) juste pour qu'il daigne m'étudier un peu. J'ai pas écrit : une baleine... Je veux avoir les orteils vernis et palmés !!! Je veux bien me transformer, mais je veux demeurer féminine tout de même ! Je vous quitte pour une retouche de mon plumage...
Monsieur Lemire, voulez-vous étudier la pingouine que je suis ?
P.S C'est un texte un peu humoristique à prendre au 3 ième degré. Tout d'un coup que Monsieur le marquis en prend connaissance un jour. C'est juste pour rire mon amour... comme le bye-bye mais moi, je ne suis pas vulgaire. Je m'excuse sincèrement si je t'ai blessé. Je t'avise que je fais ce blogue bénévolement, et que personne ne vérifie mes textes. Je demeure responsable de ce que j'écris tout de même, mais qu'il faut prendre le tout à la légère. Ça reste un blogue de no-name !
Est-ce de mauvais goût ?
Est-ce que je suis allée trop loin ?
Suis-je en conflit d'intérêt ?
Heureusement que je suis une ''no-name''... Vive l'anonymat !

jeudi 8 janvier 2009

Ne JAMAIS s'autoriser à se faire rabaisser



Causons, puisque nous sommes nés du ''bon'' côté du monde où la guerre n'a pas lieu. Ça ne veut pas dire que nous n'avons pas de problèmes, mais lorsqu'on se compare et bien, on se console. Causons, puisqu'on ne pourra pas changer le monde aujourd'hui, mais qu'on pourra peut-être à notre mesure embellir la vie de ceux qui nous entourent.


Mon petit billet s'adresse en particulier à ma soeur Martine, et à tout ceux et celles qui au moins une fois dans leur vie, ont eu mal en raison de la maladresse ''volontaire'' ou involontaire d'une ou plusieurs personnes. Mon billet s'adresse à ceux et celles qui se sentent quelquefois le cheval noir du troupeau.

Chère soeur adorée et tous les autres ''chevaux noirs'',


J'ai dans les mains un billet de $1000.00 et je vous l'offre. Vous allez me dire sûrement que vous voulez le billet, mais avant de vous le donner je vais faire certaines choses. Je vais le chiffonner, le jeter par terre, cracher dessus. Non, je ne suis pas folle, pas encore, je l'espère. Quoi que... On continue. Est-ce que vous voulez toujours de ce billet de $ 1000.00 ?

Je crois bien que oui alors,

Je veux te dire chère soeur, et te redire, et te rereredire...(incluant mes amis les chevaux noirs)

Que ce billet reste toujours un billet de $ 1,000 même si je l'ai chiffonné, jeté par terre et que j'ai craché dessus.


N'OUBLIEZ JAMAIS QUE NOUS POUVONS ÊTRE ÉCRASÉS, BLESSÉS, INSULTÉS mais que POURTANT NOUS AVONS TOUJOURS LA MÊME VALEUR !

Personne n'a le droit de diminuer la valeur d'une personne. Alors, ne te donne pas le droit de te diminuer. Ne vous donnez jamais le droit de vous rabaisser.


Amour +
Nicole

mercredi 7 janvier 2009

Ma fête et une prémonition


Toute la journée au bureau j'ai radoté à mon amie Louise ceci:
-'' je sais que ça n'a pas de bon sens mais Loulou, je suis certaine que je vais revoir Céline en spectacle prochainement. Mon ''marquis'' m'a acheté un billet''. Non, ça pas de bon sens, mais je suis certaine...''.

Si je ne l'ai pas dit 7 fois, je ne l'ai pas dit du tout !

Vous voulez savoir mon cadeau de fête de Monsieur le marquis et de mon fiston François ? Après Paris, Montréal, ce sera Céline à Québec... le 9 février ! Je ne compte plus le nombre de fois que je l'ai vu en spectacle... J'ai eu aussi le ''blu-ray'' du spectacle A New day. Je n'en reviens pas... d'abord de son talent mais aussi de ceux de ses danseurs. Les chorégraphies sont extraordinaires et je suis rendue à les ''décortiquer''. Je vais m'amuser en fin de semaine à réécouter et réécouter et réécouter tout ça...

Important-important-important:
Je veux sincèrement remercier :Quinquabelle, Mum, Charline, Sylvie, Marie-Ange, Julie, Stephen Alexander pour les courriels ou pour les mots sur mon blogue. Merci aussi à Albert pour le message sur mon répondeur et à ma soeur adorée !

Non Pierre Lapointe ne m'a pas écrit un mot, sniff, sniff, sniff...

La semaine du 9 février sera donc une semaine chargée. J'irai donc voir le 9 Céline et le 13 mon chouchou Pierre... Le paradis sur terre ! It's a new day...
Posted by Picasa

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''