Translate

lundi 26 juillet 2010

En vacances et l'abbé Roch Voisine

Juste avant de partir... jusqu'au 3 août, je me fais un GROS plaisir visuel et auditif... Roch Voisine ! On peut oublier si facilement qu'il est auteur-compositeur-interprète tellement il est beau... Parce que évidemment c'est ce que toutes les femmes de mon ''jeune'' âge remarquent en premier ! Ste-fesse, quel bel ''arbre'' ! Toutefois il n'est pas seulement beau car pour l'avoir déjà vu et entendu 2 fois en spectacle, je peux valider qu'il a une voix magnifique et puissante. Je n'ai jamais aimé ''Hélène'', non, moi ce fût ''kissing rain''... Je trouve qu'il vieillit bien ce mec, un calme rassurant, une beauté renversante, un charme qui décoifferait une religieuse et une voix qu'on voudrait entendre nous accorder l'absolution ! Un curé comme celui-là et bien je vous assure que les églises seraient remplies à craquer de femmes s'imaginant être déjà arrivées au paradis ! (hi-hi). Même que... celles athées retrouveraient assez rapidement une fervente foi ! Maudite libido ! Amen ! Je me demande bien quelle pénitence il me donnerait !




Guy Nantel

Dans les années 90, je me souviens d'une course autour du monde avec Guy Nantel à Radio-Canada puis il s'est dirigé vers l'humour et il a eu raison. Nantel est comme un bon vin, il se bonifie avec les années. Je me promets donc d'aller le voir avec Monsieur le marquis en spectacle cette année. Humour songé, intelligent, drôle comme j'aime. Je déteste l'absurde ou la vulgarité, j'aime la consistance des textes et la démarche de réflexion de l'humoriste. Il se situe entre Yvon Deschamps et Patrick Huard. De la bonne raillerie caustique songée allant de la politique aux comportements sociaux. Si vous voulez connaître le peuple québécois, il faut connaître Guy Nantel. À découvrir absolument !

dimanche 25 juillet 2010

Alejandro

Je ne peux pas faire autrement que de monter le son de la radio lorsque j'entends ''Alejandro'' de Lady Gaga. Totalement accrocheuse cette chanson. Seul bémol, la coupe de cheveux des hommes dans la vidéo... complètement ''débandante'' ! En tout cas, on peut remarquer qu'il y a une grosse influence de Madonna dans ce clip...

Tout peut arriver


Les vacances c'est avoir le temps de terminer tous les livres que je dévore en même temps. Je suis incapable de n'en lire qu'un seul à la fois, ça m'ennuie. ''Putain'' de Nelly Arcan m'a séduit avec son écriture directe et authentique mais il faut bien l'avouer aussi légèrement déprimé, 187 pages d'exorcisme désespérée, c'est difficile à supporter. Marc Lévy me déçoit, cet auteur romantique va toujours vers la recette du succès et ne me surprend plus. Reste ma Katherine Pancol, 698 pages goûtées à ce jour ''des écureuils de central park sont tristes le lundi''. J'aime son écriture féminine, ses verbes colorés et la finesse des mots choisis, comme s'ils étaient des crayons de couleur.

Partir en avion sans un livre, c'est comme un soulier sans talon. Paolo Giordano avec ''la solitude des nombres premiers'' va m'accompagner. J'ai toujours aimé dévorer les biographies, les livres de psychologie, de spiritualité, j'ai longtemps détesté les romans jusqu'au jour où je me suis forcée à ce choix littéraire. le style, le choix des mots maintenant m'apportent un grand plaisir presque davantage que l'histoire. Pour moi, un roman c'est l'éloge des mots choisis. Acheter un livre n'est donc pas anodin, la couverture ou le titre crée le désir. Y'a bien sûr la manière forte de l'ouvrir et que tout d'un coup je sois éblouie ou intriguée par une phrase ou tout simplement pour valider la notoriété de l'auteur.

Un livre c'est un plaisir solitaire charnel. Le toucher, le sentir, le caresser, l'ouvrir, le lire, l'aimer ou le détester... Un livre est sensuellement excitant comme la peau parfumée d'un bel homme. Je ne pourrais pas m'en passer. Là où l'imaginaire et les fantasmes se rejoignent au toucher, un peu comme se frôler pour s'enchaîner... Avec un livre, tout peut arriver...

samedi 24 juillet 2010

Bientôt Disney


Disney, juste un petit mot de 6 lettres avec un étrange pouvoir d'envoûtement sur ma fille. Faut voir son visage ragaillardit lorsqu'on prononce le mot magique, ses yeux ont la danse de St-Guy ! Heureusement qu'il y aura les dauphins de Sea World et la plage de Coco Beach pour nous apaiser ! On peut dire que ce n'est surtout pas subrepticement que nous préparons ce voyage pour notre cheval sauvage lunaire de 12 ans, on y met tout notre coeur, aussi parce que Monsieur le marquis et moi ne voulons y aller qu'une seule fois dans notre vie ! Quand je pense que je devrai taire ma libido pour 7 dodos, je deviens tout tristounette !!! Vous vous demandez mais pourquoi vouloir y aller ? C'est qu'on a frappé un prix fort intéressant sur Internet (avion-hôtel) et puis les yeux de notre fille font de gros points d'exclamation dans le ciel de Québec ! Elle réalise LE rêve de sa courte vie.

Il paraît que c'est magnifique Orlando et que les gens adorent visiter Disney, tant mieux mais ce qui attire mon attention dans la préparation de ce voyage c'est décoder ce monde si particulier pour mieux y goûter par la suite. Je suis une ''psychiatre'' manquée que voulez-vous ! Les formes rondes omniprésentes rappellent le ventre maternel. Tout l'espace répond à l'idée de circularité. Encore plus intéressant, chaque territoire répond aux désirs spécifiques des stades de développement psychoaffectif, de la petite enfance à l'âge adulte, nous permettant de retrouver nos contes de fées, nos déguisements. La notion du temps se change mêlant les chronologies au profit du temps imaginaire. C'est pas moi qui le dit mais Jean-Maxence Granier, spécialiste de l'analyse sémiotique des médias et des marques. En un mot, on regresse mes amis !

En attendant mardi prochain, soirée ce soir chez mon fils de 26 ans pour sa fête, ça promet car il a des amis cultivés et très gentils. Je vais me nourrir le cerveau un peu avant de m'infantiliser consciemment ! Toutefois j'ai déjà des oreilles de Mickey qui commencent à me pousser sur la tête ! On a beau se penser grand, y'a toujours un enfant en soi qui s'y cache !

jeudi 22 juillet 2010

En Vacances


Ste-Rose du Nord à environ 45 minutes de Chicoutimi (Ville Saguenay) et moi dans le spa de ma belle-soeur préférée ! La vie est dure ! (hi-hi)
Posted by Picasa

lundi 19 juillet 2010

Le film ''La rage de vivre''


Le summum de la beauté masculine a un nom Pierce Brosman, le regarder c'est décidément assister à un match de la coupe Stanley ! Alors ce matin, nous avons visionné Monsieur le marquis, mon cheval sauvage lunaire et moi le film ''la rage de vivre'' avec... le célèbre Robert Pattinson. J'entends encore les filles du bureau me parler de Robert et du film... Pour ma part, il est lent à commencer mais devient de plus en plus intéressant par la suite. La finale est magistrale, juste pour ça, il en vaut le détour...

Je cabotine


Les vacances estivales...Enfin ! Mais pourquoi donc ce si grand désir d'y parvenir ? C'est simple, les plaisirs avec un grand P ! Période de l'année où l'amour voltige, des bleuets et de la gloire d'une saison qui nous offre le plaisir de la chaleur des sentiments humains. Faut le dire... car dans mon cas c'est le moment magique où je retrouve mon marquis qui court tout le temps avec son horaire déréglé et moi qui essaie tant bien que mal de le retrouver. Le couple hivernal est un sport d'équipe, l'été devient donc l'entracte entre les périodes !

Les vacances c'est aussi le quotidien qui s'allège pour faire place à la frénésie des retrouvailles familiales, de la libido en hausse, y'a comme une nymphomane qui se réveille en moi ! Faut croire que lire Nelly Arcan m'influence ! L'été, saison des petits moments simples mais toutefois si savoureux voire de découvertes surprenantes au gré des jours.

L'été, je deviens une ''autre'' femme, plus charnelle qu'intellectuelle. Ma réflexion se situe en bas de la ceinture et ne veut pas remonter au cerveau... Je ne recherche que le plaisir des sens. L'été, j'ai 28 ans et je place mes neurones à OFF.

L'été pour plusieurs personnes c'est l'art de vivre et bien pour moi, c'est l'art du cabotinage, l'art de jouir charnellement, goulûment, passionnément... Devinez qu'elle est ma saison préférée ?
(P.S De retour jeudi. Je pars cabotiner au ''Royaume des bleuets'' (au Saguenay)).


dimanche 18 juillet 2010

Bobby Bazini

Bobby Bazini à Québec


Festival d'été de Québec, une attente sous la pluie mais ça en valait la peine. De toute façon avec mon amie Sylvie et son conjoint Gilles, nous avons eu tellement de plaisir que la température était idéale pour moi !

Une trentaine de minutes de bonheur, spectacle court mais fort agréable, écourté malheureusement en raison de la pluie pour ne pas nuire à l'horaire. Nous nous étions déplacés UNIQUEMENT pour Bobby ! Il va aller loin ce jeune Québécois (natif de Montréal) ! Il prend en assurance, il ne chante presque plus avec les yeux fermés. Juste 21 ans et une voix qui a du vécu. On l'aime !

Posted by Picasa

samedi 17 juillet 2010

Black Eyed Peas à Québec

Black Eyed Peas à Québec


Ah.......... les bons restaurants de la ville de Québec, délicieux repas au ''SAVINI'' sur Grande-Allée avec Monsieur le marquis et notre fille de 12 ans, cheval sauvage lunaire (ce n'est pas une pub gratuite, nous avons payé le repas). Puis direction sur les plaines avec environ 125,000 personnes ravies d'assister au show de ''Black Eyed Peas''. J'y allais de reculons pour faire plaisir à ma fille, toutefois j'ai été agréablement surprise, un excellent spectacle-discothèque-disco-pleine air. Moment impressionnant lorsque D.J set est arrivé en ''robot lumineux'' pour faire danser la marée humaine en mixant des petits bouts de chansons, succès allant de Michaël Jackson aux Rolling Stones. Fergie, très sexy, se sentait comme un poisson dans l'eau tout comme ses compagnons. La ville de Québec est vraiment particulière, les gens se parlent facilement et sont heureux. Hier soir, on sentait une belle énergie humaine avec nos 125,000 petits macarons clignotants à l'unisson...
Posted by Picasa

Black Eyed Peas


Posted by Picasa

Québec, avant Black Eyed Peas


Excellente première partie de k'Naan, Canadien d'origine somalienne.
Posted by Picasa

mercredi 14 juillet 2010

Putassement

Je suis désolée, on ne peut pas sortir d'un livre de Nelly Arcan en tournant la page et dire... voilà on peut passer à un autre appel, lire pour lire, consommer pour consommer ou coucher pour coucher. À chaque page, elle me bouleverse totalement, voire viscéralement. Je m'accroche aux mots comme à une bouée pour essayer de comprendre et d'analyser cette grande écrivaine. Elle m'avait prévenu faut croire...

Je pourrais vous placer une vidéo axée davantage sur son superbe physique mais je ne le ferai pas. Nelly Arcan était trop talentueuse pour ça. Il faudra remarquer en l'écoutant la dichotomie entre ce qu'elle savait si bien expliquer de la beauté physique féminine et de ce qu'elle s'était infligée à elle-même. Elle avait un remarquable esprit d'analyse jalonnant une grande souffrance intérieure, alors perfidement elle est allée vers l'autodestruction. Est-ce vraiment un bon choix ? Aurait-elle pu faire autrement ? Elle est bien la seule qui pourrait y répondre. En tout cas, elle veut qu'on la lise, ça j'en suis certaine.

lundi 12 juillet 2010

Putain de Nelly Arcan


J'ai toujours refusé d'acheter les livres de Nelly Arcan. Pourquoi ? C'est simple, j'avais peur de ne pouvoir supporter sa douleur, celle d'une écorchée vive qui jette une logorrhée de mots blessants et assassins d'elle-même et des autres. Logiquement parlant, je fuyais comme la peste la couverture de ses livres à chaque fois que je me retrouvais devant eux.

Et puis hier, en allant reconduire sportif-hyperactif à l'aéroport P-Eliot Trudeau-Montréal, je me suis arrêtée dans une librairie, vous savez celle où les prix sont onéreux et qu'il faut être vraiment mal pris pour en acheter un. Et puis, j'ai comme entendu...

-Allez juste une phrase, tu vas m'aimer, aime-moi !

Je me suis détournée, rien... Je ne suis pas schizophrène quand même ! Voilà que j'ai l'impression d'entendre comme une voix, une forte suggestion ! Je suis fatiguée, c'est tout. J'ai levé mes yeux et devant moi se trouvait tous les livres de Nelly Arcan. Ça fait peur hein ! Bin, bienvenue dans mon monde.

Voilà que je me suis élevée sur le bout de mes 5 pieds et 4 pouces pour attraper ''Putain''. Juste une phrase, pas plus ma belle ! lui ai-je dit. Et elle me répétait: - tu vas m'aimer, tu vas m'aimer !

J'ai ouvert ce livre, un peu comme un cercueil, le sien de septembre 2009, tout doucement et avec respect, puis j'ai aussitôt été foudroyée. Putain qu'elle écrit bien ! Et je l'ai presque entendu rire.

Une seule phrase et j'ai acheté son livre ! Je me suis tapée rapidement une soixantaine de pages et je n'en reviens pas, quel talent ! Jamais lu un livre comme ça. Elle a beau avoir couché avec des milliers d'hommes dans ce foutu livre, elle sait vachement coucher sur papier son mal de vivre. Intensément Nelly putasse avec son corps pour détruire son âme et celles des autres. Ce livre est une gifle au visage de tout être humain. Il faut absolument que vous alliez vous l'acheter ou À ciel ouvert, Enfant dans le miroir, Folle, Paradis clef en main. Pourquoi ? Parce que la grande écrivain qu'était Nelly Arcan le mérite noblement.

dimanche 11 juillet 2010

Lara Fabian à Québec

Lara Fabian à Québec


Divine Lara... Malgré un peu trop d'anciennes chansons qui vieillissent moins bien avec les années et le peu d'échanges avec son public, elle a su M'ÉBLOUIR ! J'ai pleuré de bonheur et d'intensité. J'en étais gênée d'ailleurs... Elle a la plus belle voix du monde ! Il a fallut attendre à la fin pour qu'elle nous communique son malaise, sa peur de revenir devant son public où tout a commencé... Moi, je n'ai rien oublié !
Posted by Picasa

Posted by Picasa

samedi 10 juillet 2010

Lara Crockaert


Ma diva porte un nom peu connu du commun des mortels, Lara Crockaert, un peu comme des ''Cracker Jack'' ! Elle a eu 40 ans dernièrement, déjà... On mélange d'où elle vient, c'est simple, elle est de nationalité belge de naissance et canadienne depuis 1995. Elle s'appelle pour ses fans Lara Fabian. J'ai bien vu 7-8 shows d'elle au Québec et ce, depuis le début des années 1990, époque Rick Allison. On oublie souvent que Lara est une auteure-compositeure-interprète, on entend que sa fabuleuse voix et ne voyons que sa grande intensité mais elle a un sacré talent mon étoile.

Et puis un jour en 2007, elle est repartie vers sa Belgique natale plus précisément à la naissance de sa fille Lou, depuis... peu de nouvelles au Québec, des miettes... Ce que j'adore de cette fille, c'est justement ce qui peut taper sur les nerfs de certains, sa grande émotivité et bien sûr sa voix la plus belle du monde ! Je ne m'en lasse JAMAIS ! Je sais, ses textes sont faibles mais ses mélodies sont magnifiques alors... Lara Fabian est ma chanteuse préférée et même sous la pluie j'y serai ! Elle chante avec son âme...

Ce soir, Festival d'été de Québec: Haïti en scène (pas terrible, je les ai vu jeudi soir...), le beau Mark Masri et on finira la soirée en beauté avec ma DIVA ! Demain, probablement absente de mon blogue car je dois partir tôt pour aller reconduire sportif-hyperactif à Montréal en raison de son départ pour une immersion anglophone de 5 semaines à Winnipeg. Donc à lundi... Ambiance, photos... Et puis, une semaine à travailler encore avant mes 3 semaines de vacances, rien n'est prévu au programme, on verra bien...


vendredi 9 juillet 2010

''Les chansons d'abord'', Festival d'été de Québec


(Image: Catherine Major, mon coup de coeur)

La musique a le don de nous faire revivre inévitablement des parcelles de nos vies, alors instantanément on se retrouve projeté à 15 ans au moment précis où tel ou tel événement a eu lieu. J'ai donc revécu mon enfance et mon adolescence hier soir sur les plaines d'Abraham pendant 3 belles heures. La vie passe si vite mais heureusement les chansons, elles, restent.

Tout d'abord j'ai été surprise de la très belle et distinguée animatrice-productrice Daniela Lumbroso. Elle a fait un travail remarquable avec la coanimatrice et ''imitatrice'' Véronic DiCaire. Cette dernière nous en a fait voir de toutes les couleurs en personnifiant magistralement une brochette de chanteuses allant d'Isabelle Boulay, Piaf, Céline Dion et j'en passe. Elle a un talent fou notre Véronique !

La chanson francophone était bel et bien la reine de ce magnifique spectacle car nous avons eu droit à un rhapsodie fabuleux de grands succès de ceux qu'on a tant aimés et que l'on aime encore. Ils étaient tous contents d'être là et ça se sentait !

Chimène Badi avec sa voix magnifique, ma ZAZ d'amour avec son talent indéniable, Michel Delpech qui a vieillit physiquement mais a su garder une qualité vocale surprenante. Nicole Croisille et sa présence ''Parisienne'' presque monarchique. Fugain et sa grande vitalité. Roch Voisine tout en voix et sa beauté masculine... Tellement beau qu'on voudrait s'y perdre. Gérard Lenorman et sa fougue. Gilles Vigneault notre monument national. Ariane Moffatt si rafraîchissante. Corneille et son passé qui me reste pris encore dans la gorge... et que dire de Catherine Major... Une révélation pour ma part, presque trop de talent dans une seule personne ! Ai-je oublié quelqu'un ?

Il y aurait trop à dire de ce spectacle, un peu trop long selon Monsieur le marquis mais pas pour moi. Je suis une grande nostalgique amoureuse de la langue française. Je suis repartie avec mes deux petits drapeaux dans le coeur et dans les mains, celui du Québec et de la France, mes deux amours... (télédiffusion le 16 juillet, Télé-Québec, 21 heures).


Posted by Picasa

Posted by Picasa

Posted by Picasa

mercredi 7 juillet 2010

Canicule et Festival d'été de Québec


C'est la canicule au Québec, une grosse période de chaleur intense même que nous avons dépassé un record datant de 1944 ! J'aime ça la chaleur, on dirait que l'été est vraiment arrivé et mes cheveux frises, c'est incroyable ! C'est très inconfortable mais enfin c'est l'été et ne me parlez pas du réchauffement de la planète, je le sais... mais j'aime mieux ça qu'une tempête de neige !

Hier soir, j'appelle ma mère pour avoir de ses nouvelles. Mon hyperactive-sportive de presque 84 ans qui est de moins en moins rapide mais toujours très active semblait en grande forme. Je lui suggère de ne pas avoir l'idée d'aller jouer au golf, que j'ai un mauvais feeling et que je ne veux pas qu'elle y aille ! Et bien... Elle est allée jouer quand même ce matin dès 8 heures (elle l'a marché en plus !) et au 9ème trou, a fait une chute de tension ! J'ai un 4ème enfant et c'est elle ! Le problème s'est qu'elle pense qu'elle a encore 55 ans et qu'elle peut faire la tondeuse et aller jouer un 18 ! Bien oui... Ma mère a une résistance physique incroyable mais surtout, surtout une grosse tête dure ! J'ai fait une fois du ski de fond avec elle lorsque j'étais ado et ce fut la dernière... C'est moi qui criait après elle:
-Veux-tu bien m'attendre, tu vas trop vite !


Et je tourne à 180 degrés, attachez votre costume de bain... Le Festival d'été de Québec commence demain !!!!! Je serai présente à l'ouverture ''les chansons d'abord'' avec l'animatrice et productrice Daniela Lumbroso, Michel Fugain (je l'adore), Gérard Lenorman (ma jeunesse), Diane Tell (mon premier amour), ZAZ (je l'adore !), Enrico Macias, Michel Delpech (mon adolescence), Gilles Vigneault, Roch Voisine, Ariane Moffatt, Catherine Major, Coeur de pirate (un enregistement pour cette dernière). On aura droit à un ballet intéressant d'anciennes et de nouvelles chansons, des chassés-croisés entre artistes également. Le spectacle sera télédiffusé en France. Demain soir, les plaines d'Abraham... Je vous quitte, faut que j'aille faire ma marche-rapide comme à tous les soirs, canicule ou pas, je suis bien la fille de ma mère !!!

mardi 6 juillet 2010

Mark Masri

Ah les amis, mon petit côté croqueuse d'hommes vient d'apparaître tout d'un coup, voilà que je me transforme en chien pisteur...et si en plus le bel ''arbre'' a une belle voix, je craque ! Je ne comprends pas du tout que dans ma vie y'a pas autour de moi une belle forêt remplie de beaux feuillus comme celui-là mais bon, ça c'est une autre histoire... Je travaille avec 16 filles, pas un seul homme, même pas un tout petit de 5 pieds ! Me semble que je me mettrais aux cours de chant assez vite ! Bon, je reviens à mes ''moutons''...Le bel arbre en question (oui, je suis manchotte) s'appelle Mark Masri, il est dans la vague des chanteurs classico-pop et il est canadien (le pauvre hi-hi). Il me fait penser à Josh Groban. Bref, bonne promenade dans la forêt... Y'a des soirs qu'on voudrait bien s'y perdre.

lundi 5 juillet 2010

La belle Isabelle Blais

Photo: Peter Morneau

Elle a tout Isabelle Blais, une grande beauté naturelle, le talent d'une comédienne-actrice passionnée et celui également d'une auteure-compositeure-interprète avec le groupe Caïman Fu. Lorsqu'elle prend parole, elle a une fougue qui nous transporte avec elle immédiatement. Si je devais mettre un nom sur uniquement une femme au Québec pour représenter l'ensemble de toutes les autres et bien c'est elle que je choisirais. Derrière un visage angélique, on sent la flamme ardente et le plaisir du caméléon. Un beau et magnifique caméléon qui adore la langue française et son ''pays'' le Québec... nationaliste en plus ! Yes, enfin une femme connue qui n'a pas peur de ses opinions !!! Lumineuse tout simplement.









Musique de la bande-annonce du film ''le baiser du barbu'' : mon chouchou Alexandre Désilets !

dimanche 4 juillet 2010

Le mur du son à Québec



Hier soir j'ai frappé un petit mur, celui de 66 pieds de son et de lumière avec 300 chanteurs et musiciens grimpés sur une structure de 5 étages. Ce mur du son voulait célébrer le 402ème anniversaire de la VILLE DE QUÉBEC au patrimoine de l'UNESCO. C'est donc tout en face de l'Assemblée nationale que je m'y suis rendue avec mon cheval sauvage lunaire de 12 ans.
Ma magnifique ville d'adoption Québec a su me donner la chair de poule, elle était en beauté et si bien éclairée mais... après à peine 35 minutes, nous sommes parties pour aller nous promener sur la Grande-Allée. Chansons trop douces à notre goût et des voix chorales qui ne nous touchaient pas. J'ai eu plus de plaisir à jaser et à aider 2 charmants octogénaires que d'écouter le spectacle. Visuellement, la structure était impressionnante avec son ballet de feux d'artifices et de belles couleurs mais bon... vocalement bien ordinaire. Par contre, je peux vous assurer que mes deux nouveaux amis ont adoré et que je suis certaine qu'ils y sont restés jusqu'à la fin, soit une durée de deux heures.
Si vous avez 55 ans et plus, il est certain que vous allez aimer ce spectacle, je vous conseille donc fortement d'y aller ce soir pour une dernière représentation. Les plus ''jeunes'' apprécieront mais pour un plus court laps de temps. La ville de Québec n'a rien à envier aux autres belles villes du monde, même celles européennes. Québec a une belle âme et sa beauté vient avant tout des gens qui y habitent... Je dis souvent ''je reste dans la plus belle ville du monde après Paris''... Hier soir, elle était LA PLUS BELLE ! Québec je t'amoure !!!

Le mur du son



Posted by Picasa

samedi 3 juillet 2010

Pierre Lapointe à Lotbinière


Le seigneur de Chartier de Lotbinière a fait construire en 1816 un moulin à farine (moulin du portage). Et bien moi hier soir, j'ai pas eu besoin de ''poudre blanche'' pour être droguée en écoutant mon poète, chanteur, pianiste, mélodiste, joyeux jeune luron préféré ! C'est dans une belle petite salle toute en pierres des champs d'environ 150 places que je me suis intoxiquée de ses chansons, première rangée, en plein milieu ! Être si bien placée ne relève pas de la chance (premier arrivé, premier servi), je suis partie presque 5 heures d'avance pour être bien certaine de m'y rendre. J'ai vraiment pas le sens de l'orientation, vous le savez !

Alors, c'est pendant deux heures de route avec sur mes ''belles'' cuisses le GPS de Monsieur le marquis (des batteries faibles en passant) ET mes feuilles prises sur ''Google maps'' que je me suis dirigée DANS LE BOIS, que dis-je '' dans la forêt perdue des bien-aimés'' avec plein de mouches voir mon chouchou ! Tellement dans le bois que mon cellulaire ne fonctionnait pas ! Me suis-je perdue ? OUI ! FAUT LE FAIRE ! C'est que je trouvais que c'était justement TROP dans le bois, j'ai donc rebroussé chemin et perdu une demi-heure...Pour reprendre la route en me disant '' Non mais, c'est dans le bois, ça pas de bon sens...ça ne se peut pas''. C'est d'ailleurs ce que je lui ai dit, lorsque je suis tombée dessus à l'arrivée. Encore dans ma voiture, il est sorti dehors au même moment. Je l'ai donc fait rire !

Pierre m'a reconnu, ça vous surprend ? Comme il dirait si bien dans l'une des ses chansons ''devant tant de beauté et de spaciosité intérieure !!! '' (hi-hi). Il devait peut-être se dire dans la tête... ''Ciel, voilà la timbrée qui arrive ! Le prochain show sera aux Iles de la Madeleine... Je vais être tranquille !''. Sérieusement, j'ai eu droit à un beau bonjour et il m'a souhaité un bon show !

Justement, est-ce que j'ai eu un bon show ? Quelle question !!! J'ai eu les larmes aux yeux par moment et ce, très souvent, j'ai rigolé aussi et surtout surtout.... Pendant sa prestation (incluant une chanson inédite), je me suis dit en regardant son visage et le reflet de ses longues mains sur le haut de son piano ''Nicole, le bonheur c'est ça. Arrête de te justifier, SAVOURE c'est tout ! Maudit que tu es chanceuse !''.

Mon 19ème sera le 22 octobre à Lévis... Je vais compter mes dodos... On devrait maintenant indiquer sur ses billets ''Attention, peut causer UNE FORTE accoutumance'' ! Maudite belle drogue !

vendredi 2 juillet 2010

En route vers Lotbinière voir Pierre Lapointe


Ça doit bien faire une semaine que je me parle fort. Vous savez lorsque la logique prend le dessus sur notre petit voix intérieure, et plus je me parle, plus je m'éteins ! Monsieur le marquis me trouve fade, tristounette. Alors hier soir, juste avant de me coucher, je me suis dit:

-Aie la timbrée, c'est assez, assez c'est assez, bordel de merde ! Il te faudra un signe pour changer d'avis. Tu n'iras pas à ton 18ème show de Pierre Lapointe. D'abord, il ne doit pas rester de billets et puis, c'est à 1heure30 de route. Nicole, tu n'as tellement pas le sens de l'orientation, tu vas te retrouver à Shawinigan au lieu de Lotbinière. Et pis, c'est où ça Lotbinière ?

Maudit signe venant de ce que je ne sais où, j'ai rêvé à mon chouchou ! même ma voix intérieure ne veut pas s'éteindre et trafique mes rêves maintenant !

-Aie la timbrée, faudra que tu en parles à Monsieur le marquis, il va te faire descendre de la lune assez rapidement !

Et je me suis lancée...
-J'ai quelque chose à te demander... Ton GPS...
-Pourquoi ? me rétorqua-t-il
-Bin...........J'ai beau me parler depuis une semaine pour me raisonner de ne pas aller voir Pierre à Lotbinière, ça ne marche pas du tout (pas question de lui avouer toute ma démarche de désintoxication de mon chouchou)... Je sais, c'est fou, faudrait peut-être que je consulte un psy parce que c'est une drogue qui ne veut pas disparaître du tout, tu sais !

Monsieur le marquis m'a dit:
-Nicole, il fait beau, tu ne travailles pas demain, t'as juste à prendre mon GPS et puis, c'est tout. Si ça peut te rendre heureuse...Va voir ton Pierre !

Ciel, même Monsieur le marquis m'envoie vers le chemin de ma drogue maintenant !

jeudi 1 juillet 2010

La fête du Canada

Je me suis drapée de mon chandail rouge sang, ma fille portait son t-shirt lettré ''Canada'', et c'est avec Monsieur le marquis que nous nous sommes donc dirigés dans le Vieux-Québec pour fêter. On dit que ma plus belle qualité est mon ouverture, je crois que c'est vrai et que pour une fois, j'acquiesce ! Vous en connaissez des souverainistes fêtant le Canada ! Bien là, vous en connaissez une, moi ! Pour certaines personnes, cela pourrait être interprété comme une ''petite trahison'', bien nous ne sommes plus au 18ème siècle. Je voulais voir le changement de garde et entendre la musique militaire que mon père aimait tant. Rien vu... Journée pluvieuse, beaucoup de touristes et pas de drapeaux du Canada, sauf sur le chien que j'ai pris en photo (voir plus bas).
Cette semaine mon fiston sportif-hyperactif a reçu une réponse favorable pour une bourse d'étude en vue d'apprendre l'anglais à Winnipeg, une période de 5 semaines. On ira le reconduire à Montréal dimanche le 11 juillet. Je suis ''royalement'' contente pour lui ! Toute une expérience de vie pour un jeune homme qui se dirige en communication.
Je suis une souverainiste nuancée, respectueuse des différences. Je déteste ''l'esprit de clocher''. Je suis inclusive et j'y crois.
Bonne fête du Canada à mes amis fédéralistes... Je vous aime ''quand même'' ! (hi-hi)

Fête du Canada

Clin d'oeil à mes amis fédéralistes... Ça c'est juste pour vous !

Fresque dans le Vieux-Québec


Voir un ange


Vu un ange dans le Vieux-Québec aujourd'hui, température pluvieuse, beaucoup de touristes, peu de drapeaux du Canada.

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''