Translate

dimanche 29 juillet 2012

Une soirée qui fait BANG !

Crédit: Photo de Sébastien Roy (ma préférée). 

Honnêtement, je ne voulais plus aller voir le show de ''Pierre Lapointe seul au piano'', si je compte bien sur mes doigts c'était mon 23 ième de cet artiste, hier soir, à l'Espace Félix-Leclerc à l'Ile d'Orléans.  Mon billet avait été acheté il y a des mois, première rangée... mais à quoi avais-je pensé ?  Trop c'est comme pas assez !  Et puis le show de Coldplay, la veille, avait été tellement fantastique.  J'adore les extrêmes mais y a extrême et extrême ! 

D'abord une très belle rencontre avec une fan de PL, lectrice quotidienne de mon blogue.  J'ai eu droit à un magnifique bas noir avec bandelettes en dentelle et incrusté de petites perles blanches. Le tout dans un autre sac fait maison. Cette belle femme aux cheveux blancs m'a expliqué que lorsqu'elle confectionnait ses cadeaux, elle pensait à la personne en même temps et que dans mon cas, elle terminait sa soirée en me lisant !  Rien d'anodin, j'ai été touchée droit au coeur ! Dans la vie, à chaque bouquin son lecteur et bien on peut dire la même chose pour les blogues !  Un privilège.  

Louise Penny, auteurs à succès, a déjà dit qu'il y a 4 phrases d'une grande importance:
1- J'ai eu tort;
2- Je suis désolée;
3- J'ai besoin d'aide;
4- Je ne sais pas.

J'ai eu tort de douter.  Le show de PL était intimiste, beau, magique.  Et quelle bonne idée que cette période de questions d'une bonne quinzaine de minutes après sa prestation !  On a su plein de trucs mais comme ce sont des secrets entre lui et nous, je vais me faire muette comme une carpe. 

C'est dans les rencontres les plus inusités qu'on retrouve et apprécie le bonheur du moment présent.  L'inaccessible étoile est bien belle mais celle qui nous fait du bien à l'âme n'a pas besoin de notoriété.  Elle nous apporte dans ses délicates mains une traînée d'étoiles et un bas noir nappé de dentelles et de perles blanches... Merci Hélène ! 



samedi 28 juillet 2012

Xavier Dolan et le spectacle de Coldplay à Montréal



Mon baptême pour mon premier show de Coldplay, hier soir à Montréal a été mémorable !  D'abord une rencontre marquante avec le surdoué réalisateur-scénariste-acteur Xavier Dolan !  Je peux vous dire que ce jeune homme est un vrai gentleman doté d'une grande gentillesse.  Son empathie, sa chaleur m'ont véritablement charmé. Oubliez le personnage flamboyant que l'on voit souvent dans les médias, c'est à l'opposé de ce qu'il semble être. Une personne profondément humaine, très sensible comme je les aime !  Quand je vous ai écrit dans mon autre billet : ''une surprise pour demain'' ... J'en avais aucune idée ! c'était plus fort que moi et voilà, c'est arrivé.  Chouette l'intuition !!!   

Ah oui... Coldplay...  Une prestation de Chris Martin et de ses comparses incroyables et très colorées !  Jamais vu sur scène un artiste se donner si intensément !  Il danse merveilleusement bien en même temps qu'il chante, bouge, saute, joue du piano ou de guitare tout en se déplaçant partout !  Sir Martin (un jour il le deviendra !) carbure aux 1,000 volts et sait nous transmettre son énergie élevant davantage notre enthousiasme et notre admiration.

Du début à la fin c'est un feu roulant d'effets spéciaux, de confettis, de ballons, incluant des bracelets lumineux.  La qualité sonore était remarquable, la scénographie ainsi que le choix des chansons tout autant.  Certaines pièces ont été pensées pour soulever la foule, le déroulement s'effectuant au quart de tour. Mon seul bémol, 5 écrans ovales trop petits sur 6. 

Une soirée fantastique que mes 3 hommes ont autant apprécié que moi-même. Coldplay rejoint toutes les générations, nous en étions la preuve, 53, 50, 28 et 19 ans !  Dans mon top-5 des meilleurs shows à vie !

Et non, je n'ai pas sorti le mot PUGNACITÉ à Xavier Dolan, ni pris de photos !  Pas question de briser la magie du moment !  Quelle soirée !!! 

vendredi 27 juillet 2012

Coldplay à Montréal

Ce soir Coldplay avec les 3 hommes de ma vie à Montréal !  Comme les mots deviennent étonnement ébouriffés et se mêlent rapidement dans ma tête parce que je suis tout énervée et bien... je vais me taire !  Aujourd'hui, j'ai 8 ans (pas question d'avoir 14 en pleine crise d'ado :( ) et je me donne le droit d'être émerveillée !  Petite robe d'été sur le dos, j'ai l'air d'aller à un mariage.  C'est bête mais même en jeans, j'ai l'allure chic !  Journée de cabrioles, je vais m'amuser !  Demain... une surprise ! 

jeudi 26 juillet 2012

Les Chemins Invisibles version 2012

Un très bon divertissement GRATUIT à Québec: http://www.cirquedusoleil.com/fr/events/chemins-invisibles/show.aspx  Complètement différent de celui de l'an dernier, il nous amène ailleurs. Difficile de ne pas s'extasier devant le talent de ces jeunes, la voix exceptionnelle de Béatrice Bonnifassi et la musique urbaine de Francis Collard et Bonnifassi avec la collaboration de Dominic Dagenais et Catherine Ledoux. 
J'adore la contorsion parce que j'ai toujours travaillé très fort pour juste réussir un grand écart (je n'y arrive plus d'ailleurs, l'âge...) alors il faut une grande hypermobilité ligamentaire et bien du travail pour réaliser une telle prouesse artistique. 

mercredi 25 juillet 2012

Mes 2 adolescentes



C'est nouveau, je suis rendue mère de deux adolescentes (en plus de mes deux autres garçons) !  Y a mon cheval sauvage lunaire de 14 printemps en pleine crise piquante d'ado-rebelle et maintenant y a aussi ma mère de 86 hivers en pleine perte d'autonomie et qui pense qu'elle a encore 60 ans.  J'ai donc passé la journée à visiter des endroits sécuritaires pour la plus expérimentée et à prendre des pincettes pour lui en parler sans oublier de regarder avec elle son budget.  Elle était perdue, fatiguée par la vie qui lui pèse sur ses frêles épaules. 

Mes deux adolescentes ne sont pas agréables.  Deux opposantes naturelles. L'une râle pour tout et l'autre se fiche de tout car elle attend juste l'heure de sa mort. On dirait qu'elle est déjà éteinte, c'est d'une tristesse... Elle se fane de jour en jour mais veut faire ''à sa tête'', les dangers y compris.  Faut dire qu'elle ressemble à sa petite fille qui vénère l'impolitesse.  Elle peut nous inonder de flatulences en niant la chose et ce, peu importe l'endroit, surtout aux heures de repas !  Adore faire le bec fin.  Madame, ma mère, qui dans une autre vie était adorable n'est pas reconnaissable ! Elle me lance régulièrement des EURK avec de belles grimaces tatouées sur son visage ridé avant de goûter à quoi que ce soit.  Dans son vocabulaire, le mot MERCI n'existe même plus.  Tout est un du !  Les ''tu dois'' (envers elle) de plus en plus nombreux. 

Mes 2 adolescentes lessivent mon optimisme. Bof, y a pire, je sais...  Zut, j'ai pas pensé de demander si la directrice pouvait prendre les deux siamoises !!!  

mardi 24 juillet 2012

L'imbécile heureux




''Nous sommes fondamentalement capables de surmonter les difficultés de la vie'' selon Alain Braconnier, psychanalyste.  Facile à dire mais pas toujours facile à faire surtout lorsque des blessures ont sapé notre confiance et la perception que nous avons de la vie, du monde, de ce qui nous arrive ou pas. Notre vie est comme un grand sac Dior (ou une Ferrari) faut juste apprendre à ne pas trop le remplir et à y faire le ménage régulièrement.  Pourquoi Dior ?  Parce que notre vie est précieuse et qu'on se doit d'en prendre soin comme une ''sacoche'' hors de prix.  Alors... Pas question d'être moralisatrice et de sortir ma langue de bois pour vous en convaincre.  Toutefois, entre franchise et réserve je vais choisir... les deux.  Je vous assure que j'aurais dû avoir des chiens (au lieu d'enfants) !  Y a décidément eu une GROSSE erreur à la fabrication ou quoi ?  Est-ce que je peux retourner les 2 derniers ?  

Vous dire...Il n'y a pas de vacances pour les parents qui ont des enfants ''différents'' (dans mon cas TDA-TDAH), les rides joyeuses se font rares.  Néanmoins, je conçois l'éducation comme un grand livre, ça va mal et bien on tourne la page et on continue à écrire !  Demain, rencontre avec une intervenante pour ma fille.  Nous avons besoin des autres, faut pas avoir peur de le dire, de le demander et de l'écrire.  Ma vie n'est pas plus belle que la vôtre mais c'est la mienne et j'y travaille fort ! ''La seule différence entre l'optimiste et le pessimiste est que le premier est un imbécile heureux et l'autre un imbécile triste'' disait Georges Bernanos. Je choisis l'imbécile heureux et la sacoche Dior ! 

dimanche 22 juillet 2012

Coldplay vendredi !

Le décompte est commencé pour Coldplay vendredi prochain au Centre Bell à Montréal !  Mon premier show de ce groupe avec les 3 hommes de ma vie !  Bracelets lumineux (Xylobands) en quantité limitée, faudra arriver tôt !  Comme on dit par chez nous: ça va être malade !

Céline Dion et le ''sand wedge''

Mon cheval sauvage lunaire carbure à One Direction (surtout Zayn Malik) et cies (groupes-chanteurs avec des paroles UNIQUEMENT dans la langue de Shakespeare sont acceptés dans ses jeunes oreilles).  Ce sont ses Beatles à elle ! Pas surprenant, c'est de son âge, c'est-à-dire de ses 14 printemps volcaniques, dois-je ajouter.  Ça me chagrine tout de même ce refus (entre vous et moi, elle est bornée) d'écouter de la  chanson francophone !  Dans notre chaumière, le choix est très éclectique et varié.  Bon, j'aurais peut-être dû écouter davantage de musiques anglophones dans ma jeunesse parce que mon anglais est vraiment of the poorest quality ! Vous pensez que j'exagère ?  Demandez à Monsieur le marquis, combien de fois il a pu me dire au golf avec sa patience d'ange: '' Nicole c'est un SAND WEDGE pas un salt wedge'' ! Je déforme toujours les mots !

Or, cette fin de semaine, début de mes vacances estivales, voilà que ma fille accompagnée de sa meilleure amie se baignaient en chantant à tue-tête  AVEC... Céline Dion, en français s'il vous plaît !
J'ai surnagé presque de joie en me disant :
 - C'est incroyable ! Elle doit me faire chanter !  C'est presque anormal ! Les voisins vont dire que je l'aime en tabarnouche Céline !  C'est trop fort voyons !  Baisse le volume ! Et j'ai presque crié : -C'est pas moi qui trippe Céline ce matin à 10 heures, c'est ma fille, je vous assure, ça va lui passer !  
Ben non... Céline est partout, dans la piscine, dans la maison, dans sa chambre, dans son Ipod Touch et ce, toujours UNIQUEMENT EN FRANÇAIS !  C'est de ma faute, lorsque j'étais enceinte de ma puce, Céline, elle, accouchait de ''My heart will go on'' et vous dire... j'ai tellement écouté cette chanson que...ma fille l'a ajouté à sa liste aussi !   Apparemment qu'elle saura dire facilement un SAND WEDGE quand elle aura 50 ans, elle ! 


(je me fais plaisir, c'est ma préférée de notre diva)

samedi 21 juillet 2012

Tuerie à Aurora et le verbe à bannir



J'avais vraiment le goût d'aller voir Batman en 3-D mais disons qu'hier matin, le désir est parti assez vite avec ce qui est arrivé à Aurora au Colorado. Pas surprenant du tout que cela survienne lorsqu'un pays comme les États-Unis détient dans sa vieille constitution de 1787, le droit de détenir des armes !  Ajoutons la folie d'avoir une reconnaissance médiatisée et ça donne un acte barbare et démentiel.  Faut dire qu'avant les   ''fous'' dangereux étaient enfermés dans des institutions psychiatriques, or, aujourd'hui, avec la désinstitutionnalisation, ils se retrouvent à vivre en société.   Y a toutes sortes de folies, on peut bien fonctionner en société et vivre dans un monde parallèle en même temps mais comment une personne peut arriver à cacher aux autres cette anormalité ?  En s'isolant ?  Difficile à croire d'un étudiant en médecine.

Et ça me torche ce genre de comportement !  QUOI ?  Vous êtes surpris du verbe torcher ?  Et bien, vous êtes comme moi !  En une semaine, je l'ai entendu 2 fois à la télévision et 2 fois de trop !  Le verbe torcher est un verbe torchon qui fait l'effet d'une gifle au visage lorsqu'il est utilisé !  Même torchonner est plus joli !  On peut essayer de colorer une langue mais la salir... pas certaine !  

Et puis, cette jeune journaliste qui s'échappe de la tuerie de Toronto mais que la malédiction a su retrouver à Aurora... Ça me glace le sang !  Ça me torchonne ! 


lundi 16 juillet 2012

Le Festival d'été de Québec et la prima donna



Le Festival d'été de Québec s'est terminé hier soir les pieds dans l'eau. Néanmoins la météo a été parfaite tout autant que la grande variété des têtes d'affiche. Quoi que, à bien y penser, les gros noms étaient plus à la fin de leur carrière qu'au début.  Les artistes sont peut-être intemporels, il y en a quelques-uns passés dates !  On pourrait le renommer le Festival des nostalgiques !  Pas de Lady Gaga à l'horizon, ni de Rihanna et cies... 

Faut dire que la population est vieillissante en commençant par moi-même parce que je ne suis allée qu'à un show (Lionel Richie) pour cette édition.  Plus capable de travailler le jour et de sortir le soir. Et puis l'adrénaline ne descend pas vite dans mon cas, sans compter que le retour à la maison ne se fait pas encore en téléportation. J'ajoute à tout cela que je ne supporte plus les 6 pieds qui se placent devant mon petit 5 pieds et 4 pouces !  Réflexion faite, j'aime mieux payer mes billets et bien voir dans une vraie salle de spectacles avec mon popotin émoustillé sur un fauteuil bien douillet, souvent première rangée ou presque parce que je peux sentir la fébrilité de l'artiste, et ça, j'adore !  Bon d'accord, j'ai pas une bonne vue !  Additionnez, tant qu'à y être, que je ne supporte plus les festivaliers bavards qui rigolent à tue-tête, c'est fou comme je peux devenir sans gêne pour apostropher le ou la fautive !  Je ne vous parlerez pas d'une possible envie de pipi soudaine, impossible à soulager, parce que j'ai HORREUR (le mot est faible) des toilettes chimiques !  C'est pas compliqué, ça pue et ça me répugne royalement ! Et puis après, comment retrouver son chemin dans une foule de 50,000 personnes et plus ?  Autant rester chez moi, j'ai trop la mèche courte !  Ostensiblement plus sortable !  Une vraie prima donna vinaigrée  ! Une enfant de 50 ans gonflée d'âge !  Ah...juste fatiguée, les vacances dans 3 dodos !  

dimanche 15 juillet 2012

Le Fils d'Adrien Danse









Le Fils d'Adrien Danse


Lorsque la compagnie de Québec ‘’Le Fils d’Adrien Danse’’ décide d’intégrer ses 16 danseurs dans le magnifique décor de la ville de Québec, précisément à la citadelle en passant par la grande allée, la fontaine de Tourny jusqu’au parlement, le spectateur a la sensation d’être véritablement le 17 ème danseur et d’en faire partie intégrante.  Inviter les gens à s’asseoir si près des danseurs donne l’impression que nous nous relions les uns aux autres.  Déjà, on sent qu’on vivra une expérience avant-gardiste.

Autant vous ‘’dire’’ tout de suite que je suis littéralement tombée en amour avec eux en assistant à l’expérience dehors la danse, ‘’Je me souviens’’, hier, sous une chaleur digne des tropiques.  D’une durée de 60 minutes, nous avons suivi activement cette belle gang de jeunes dans différents lieux de présentation.  Harold  Rhéaume a su créer des chorégraphies architecturales d’une grande complexité technique en plus de celle de s’adapter aux différents revêtements urbains tout en demeurant synchronisé le long du parcours, ce qu’ils ont réussi à faire avec brio.  La présence active de 3 excellents musiciens (Who are you) mêlant rythmes et voix jusqu’à l’apothéose finale électro-pop est véritablement un apport indéniable. La beauté des costumes de Philippe Dubuc, les surprenantes sculptures d’André du Bois (portées par les danseurs à la première partie) ou encore les chorégraphies innovatrices porteuses de sens et de messages ne font qu'accroître notre plaisir.  Oubliez les ‘’garochages’’ répétitifs en danse contemporaine, ici, tout est différent. C’est donc au quart de tours avec des mouvements aux influences variées, des figures, des marches, des déplacements complexes et audacieux qu’on est véritablement ébloui.

Nous n’avons rien à envier à New-York, Paris, Montréal.  Québec, avec ‘’Le Fils d’Adrien Danse’’ se démarque royalement.  À voir absolument !    Pourquoi ?  Parce que vous allez vivre quelque chose d’unique !  Rien de moins ! 

Prochaines représentations: 15, 21, 22, 28, 29 juillet à 15 heures.  Départ à la citadelle de Québec.   Au Grand Théâtre de Québec: 11, 12, 13 décembre 2012, Agora de la danse à Montréal: 20, 21, 22 février 2013 et Salle Albert-Dumouchel, Valleyfield: 28 février 2013

mardi 10 juillet 2012

Première fois (et bien la dernière) que je vous écris de mon travail (heure de dîner)... Pour l'inspiration, on repassera !  Je veux vous aviser que j'ai un petit problème avec mon ordinateur à la maison (le disque dur) donc... si pas de mes nouvelles et bien, vous saurez le pourquoi du pourquoi.

Sniff... A +
Nicole

dimanche 8 juillet 2012

Lionel Richie à Québec




Décidément, l'âge n'a pas eu d'incidence encore sur Lionel Richie (Botox aidant sur les pommettes, chut ! ) car même à 62 ans, il a su faire vibrer comme un jouvenceau des dizaines de milliers de personnes, dont moi, hier soir, au Festival d'été de Québec. Quelle belle soirée nous avons eu ! Autant la température était de notre bord (soirée d'été chaude et étoilée) que la qualité du spectacle de cet icône de la musique pop et R&B.  Une présence et une voix exceptionnelles que des succès!  Le répertoire des Commodores y ait passé presque au grand complet, toutefois, je ne m'y suis pas tellement retrouvée, n'étant pas de cette génération.  Heureusement qu'à la fin du show (en rappel), il a fait ses gros succès des années 80  tels : Say you say me, All night long, Hello, Running with the night.  Bonheur total !  Faut dire que la foule était fantastique, les gens dansaient, c'était complètement festif à souhait !  Une soirée formidable avec une légende, un Bacchus musical.  La séduction n'a pas d'âge. 

samedi 7 juillet 2012

Pierre Duchesne et la déontologie clownesque



C'est tout de même bizarroïde presque fantaisiste que le Parti libéral du Québec fasse une plainte au Conseil de presse et de l'ombudsman de Radio-Canada envers Pierre Duchesne pour conflit d'intérêts grave.  La déontologie s'applique juste d'un côté !  C'est le PLQ qui essaie de faire une leçon de morale, d'honnêteté les pieds dans la boue ! Que Monsieur Duchesne ait eu ou non des discussions avec le Parti Québécois avant sa prise de décision ne me scandalise pas du tout.  N'importe qui ayant un emploi peut regarder ailleurs pour améliorer sa situation.  Cette personne continue à faire son travail du mieux qu'elle peut selon sa conscience. Il n'y a rien de malsain dans cela.  Un journaliste demeure avant tout un citoyen.  Certaines personnes suggèrent fortement une période de ''veuvage'' entre le départ du monde journalistique et l'entrée en politique active.  On leur demande donc d'être plus blanc que neige ! Amen !

Par contre, le parachutage de candidats m'agace davantage.  On recherche de gros noms, peu importe les partis.  C'est comme partout ailleurs.  Un livre se vend bien si la personne est connue !   Aujourd'hui, on demande aux journalistes québécois (surtout au général, sports et au culturel) d'être de petites vedettes, de passer AVANT la nouvelle (que ce soit au privé ou au public), un peu comme aux États-Unis.  Certains deviennent des clowns de l'information.  Ça, ça m'inquiète bien davantage !  Si vous voulez parler de déontologie, faudrait commencer par là. 

vendredi 6 juillet 2012

Cool Le Forum de la langue française à Québec !


Cette semaine, se déroulait à Québec, le colloque, le congrès, le symposium ou si vous aimez mieux le premier Forum mondial de la langue française.  Le fait demeure que la dégradation de la langue de Molière chez nous est bien réelle et ce, plus précisément à Montréal parce qu'en région, comme dans la belle ville de Québec ou à Chicoutimi (l'ancien bleuet en moi ressort) ce n'est pas le cas.  C'est pas compliqué, la population est tellement homogène qu'on n'a pas tellement la chance et surtout le désir d'apprendre la langue de Shakespeare !  Or, malheur à moi lorsque je vais à New-York... j'apprends mes phrases par coeur !  Je suis limitée et pas très fière de ma paresse.  Toutefois, sachez que mes enfants se débrouillent plus que bien avec cette langue qui me donne des palpitations auditives (presque cardiaques), c'est simple, je ne la comprends pas du tout, trop d'accents à mon goût.  Savoir juste une langue,  c'est un peu avoir la sensation d'être analphabète.  Alors, je pense de plus en plus à l'apprivoiser sans me languir de peaufiner ma langue maternelle.

Le recul du français à Montréal est tout de même alarmant.  Je suis bien d'accord qu'il faut avoir le souci de s'exprimer et d'écrire dans un bon français mais prioritairement celui de la préserver.  N'oublions pas qu'elle subsiste dans une marée humaine anglophone en Amérique du Nord.  Néanmoins, pour encore combien de temps ?  Certes, nous avons la loi 101 mais elle aurait besoin d'un bon rafraîchissement.  Les langues changent, se modifient avec le temps.  On y ajoute et accepte des emprunts linguistiques comme une chorale choisit son répertoire.  On s'amuse à la ''pasticher'' alors la langue est vivante. Nonobstant, elle n'est pas imperméable. Ce n'est pas une raison de placer ''cool'' partout !  Être ''in'' c'est choisir des mots d'anglais qui deviendront des anglicismes avec le temps.  Faut en être conscient !

N'empêche qu'on ne protègera jamais assez la langue française au Québec (et ailleurs).  Pour qu'elle subsiste, elle a besoin de nous.  Pour que la force de ses mots perdure à jamais et qu'à travers elle, nous vivions une parcelle d'éternité.  Parce que nous sommes un peuple fier, amoureux de nos racines francophones et pour que nos dernières paroles ainsi que ceux de nos petits-petits enfants soient EN FRANÇAIS  !  Je veux bien mourir mais pas question que ma langue me suive !    

lundi 2 juillet 2012

Anti spam blogue



J'ai passé 4 heures sans exagérer à essayer de trouver une méthode pour enlever le SPAM (robot aspirateur) sur ma page d'accueil de mon blogue.  Un pourriel détestable qui apparaissait automatiquement.  Vous dire, j'ai tout essayé allant même jusqu'à ses entrailles !  Un vrai défi pour la néophyte que je suis en informatique !  Facile d'entrer des données et de faire un blogue mais combattre un visiteur indésirable, c'est autre chose !  Faut plus qu'un coup de balai, faut chercher, chercher, chercher...Et aussi avoir la chance de tomber sur la bonne page après des heures de ''plaisir''...

Et puis EUREKA, j'ai trouvé et je vais partager !  Voici la page :  http://blogtoolbox.fr/combattre-efficacement-le-spam-sur-son-blog/  Il faut télécharger: Antispambee gratuit. Telle belle, t'es fine, pis t'es capable !   Je vais ajouter patiente aussi !  Pis va te falloir de l'aide parce que... ça n'a pas l'air à fonctionner !  Merde !  

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''