Translate

samedi 20 décembre 2014

Louis-Jean Cormier et l'OSQ



J'adore le Grand Théâtre de Québec !  Ce qui peut sembler une salle un peu guindée aux yeux de certaines personnes est pour moi une source de bonheur inégalée.  Vive la beauté du lieu, l'espace et le confort ! J'ai donc déballé mon cadeau de Noël avant tout le monde, hier soir au Grand Théâtre de Québec lors du spectacle de Louis-Jean Cormier.   L'ancien coach de La Voix était accompagné de ses quatre musiciens et de l'impressionnant Orchestre symphonique de Québec. Ensemble, ils ont su revisiter admirablement son album ''Le treizième étage'' avec les somptueux arrangements de Benoît Cormier (frère de L-Jean) et de J-Nicolas Trottier. 

J'ai un baromètre directement relié à mes émotions lorsque je vais voir un show.  Comme par magie, des larmes me viennent aux yeux sans attendre une carte d'invitation.  Un genre de Tsunami qui arrive sans crier gare. Et à chaque fois,  je me dis:
-Ah non, faut pas pleurer ici !  
Facile de savoir si j'ai vraiment aimé ou pas.  Ça dépend donc toujours de l'apparition de ces vagues déferlantes qui me surprennent et que je ne peux pas facilement contrôler. Sans chichi, je vous l'écris, Louis-Jean Cormier et l'OSQ ont donné à un public admiratif un gros raz-de-marée de bonheur, larmes aux yeux incluses ! 

Y a l'artiste, y a l'homme aussi qu'on aimerait tous avoir dans notre famille !  Totalement irrésistible ! Entre vous et moi, l'effet Louis-Jean Cormier frappe fort !

mardi 9 décembre 2014

À ras la barbe !


Honnêtement, je pensais ne jamais écrire ça, mais je m'ennuie presque des hommes métrosexuels, ceux qui m'agaçaient tant il y a quelques années.  Ces hommes roses aimant les petits pots crémeux du je-me-moi, ces soignés à l'extrême, ces messieurs trop parfaits ayant une image esthétique frôlant l'excès. 

Que voulez-vous, la moustache molle de Movember (belle cause quand même), la barbe style ''crush de 4 pouces'' et pire encore la nouvelle tendance d'une pilosité d'un tapis de 12 pouces d'ours paresseux  font que j'en deviens vraiment nostalgique !   Le mouvement Hipster (belle et légère barbe bien taillée) a popularisé le retour à la mode du poil, parfait, j'aime, mais de grâce, messieurs, apprenez maintenant à doser ! Vous ressemblez à Tom Hanks dans son film ''seul au monde'' ! C'est pas un compliment !  

Je sais, je vieillis, je m'adapte mal. D'ailleurs, ce sont les jeunes hommes qui adoptent cette toison faciale.  Encore chanceuse !  Je vieillis, j'vous dis ! Comment ça ?  Facile, même pas besoin d'être de face pour le voir.  De dos, on voit très bien le contour de ma petite culotte dans mon pantalon, pas un fil de soie dentaire dans mon derrière !  Mais décidément, jeune ou vieille, nous les femmes, on s'entretient le poil ! 

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''