Translate

dimanche 31 janvier 2010

Télé-réalité Québec-Montréal

La première ''game'' de hockey de la télé-réalité Montréal-Québec commence ce soir à QUÉBEC !!! Je pense que les gens vont apprécier ce divertissement. Histoire de faire vibrer l'esprit de clocher de deux belles villes, évidemment Québec est la plus belle des deux !!!!

Tout de même, je me pose la question suivante :
-Pourquoi est-ce acceptable dans notre société d'être des passionnés de hockey, d'être des fans de ce sport et que c'est moins bien vu de l'être du monde des arts ? Ça m'énerve royalement !
Une personne est normale si elle est une ''fan'' intense d'une équipe de hockey mais... si c'est un chanteur mmmm....et qu'elle l'a vu 15 fois, c'est pas normal ! La normalité est subjective et dépend en grande partie de la société dans laquelle nous vivons.



Le ''french'', Chloé et le tarot

Ma demi-journée pantoufles et robe de chambre vient de se terminer physiquement mais elle continue mentalement. Je suis allée reconduire ma puce, mon cheval sauvage lunaire chez une adorable amie, et à -20 ça réveille ! Y'a des amies de ma fille que je ne peux pas sentir, celles qui lui disent en pleine face, au centre d'achat, et pendant que je suis là '' Y paraît que t'as ''frenché'' ton copain hier, ouais...''. Je vous jure que j'ai failli m'évanouir d'un coup sec !!! J'ai pris 5 ans à une rapidité incroyable ! À 11 ans c'est peut-être normal mais l'apprendre de cette façon, c'est un peu difficile pour un coeur de mère. Y'a pas d'armures pour les coeurs sensibles !!!!

Aujourd'hui, l'hyperactive que je suis S'OBLIGE à prendre du temps d'arrêt pour nourrir son âme. Je fais des rêves bizarres comme celui de la nuit dernière. J'ai participé à une émission où il fallait que je RATE une recette ! Au lieu de les réussir, la normalité était de les rater !Oh là là................Chloé chante ''Toi la mordore'' c'est ma préférée cette chanson...... Je m'éloigne un peu.... Chloé Ste-Marie joue dans mon lecteur CD à l'ordinateur, c'est la première fois que je prends le temps de la découvrir vraiment. Je n'aime pas découvrir vite les choses, j'aime la lenteur pour magnifier le moment présent. J'adore le verbe MAGNIFIER , quel beau mot !

Où en étais-je ? Ah oui, j'ai aussi pris du temps pour poursuivre la lecture de 2 livres sur le tarot. Moi, la sceptique, suis rendue à lire sur ce sujet, j'en reviens pas encore ! Je pratique quotidiennement la méditation, c'est vital à mon équilibre mais on dirait que je dois découvrir d'autres choses, avancer ailleurs. C'est parce que j'ai mon foutue don de médiumnité que je me suis trouvée cet autre outil sécurisant. C'est pas du tout comme je pensais, on va s'amuser Nicole !!! Oubliez ça ! D'abord, on ne rigole pas avec le tarot, il remonte au 14ème siècle, c'est pas rien ! Il faut utiliser notre intuition pour lire ce genre de carte géographique imagée (ça, j'en ai à donner). Chacun a des choix à faire tout au long de sa vie, bon et mauvais, et le tarot représente un ''guide''. Au début, il faut que je l'utilise uniquement avec moi-même, et lorsque le temps sera venu je pourrai le faire pour les autres (ce n'est pas ce que je désire faire). Il y a 78 cartes qui portent sur les grands termes de la vie et sur des situations de la vie quotidienne. Je suis rendue à l'étape de dormir avec mes cartes !!! Vous avez bien lu ! Question de m'imprégner d'elles et vice-versa. Il y a une éthique à suivre...

Qu'est-ce qu'on ne peut pas faire pour accepter un don et le développer !

Je vous replace MA belle Chloé Ste-Marie, l'authenticité de sa beauté intérieure est frappante ! Cette femme est lumineuse ! Je me suis achetée un billet pour aller à sa rencontre jeudi, 18 février prochain... Mon coeur en avait besoin... J'ai essayé de vous trouver la chanson ''faire terre'' qui est magnifique, mais je n'ai pas réussi. Je vous place ''Toi, la mordore''.



samedi 30 janvier 2010

Bobby Bazini

Il a vingt ans et il est blanc comme neige, c'est un nouveau chanteur québécois... Attention, il va aller LOIN, très LOIN ! Il s'appelle: Bobby Bazini. Une voix particulière, celle d'un homme de 40 ans de couleur ! Je l'adopte comme 3 ème chouchou ! (Pierre Lapointe, Alexandre Désilet et maintenant Bobby Bazini). Je vais me procurer son CD bientôt...LE 16 MARS PROCHAIN.



La crise de foie de Monsieur le marquis


Monsieur le marquis fait une crise de foie, je précise foie et pas FOI ! Monsieur le marquis n'est pas religieux, ni croyant. Ce n'est pas donné à tout le monde vous savez... mais il est gourmand !!! Ah oui, en passant, si vous connaissez Monsieur le marquis, s'il vous plaît ne dites pas que vous l'avez appris sur mon blogue, gardez le secret, c'est entre vous et moi ! c'est agaçant à la longue de tout lui dire ce que j'écris...Apprenez à garder un secret !

Bon je poursuis, Monsieur le marquis fait une grosse crise de foie d'homme. Il m'a même demandé s'il faisait de la FIÈVRE ! Le pauvre... Vous voulez savoir quelle est la différence entre une crise de foie masculine et féminine ? D'abord LA FEMME sait très bien qu'elle n'en mourra pas, elle a déjà accouché et franchement entre des contractions et une crise de foie, elle choisira la dernière avec le sourire !

Un fait intéressant également, lorsque LA FEMME est malade, ELLE, elle...réussit à faire le minimum dans la maison et avec les enfants. Je m'explique, elle va se trouver un peu d'énergie puisé je ne sais où, pour, je vous donne un exemple bien banal, nettoyer le comptoir de la cuisine et mettre les assiettes dans le lave vaisselle. L'homme en est INCAPABLE, il va mourir prochainement, il en est convaincu ! Il existe les grippes d'homme et bien il existe également des crises de foie d'homme !

N'allez surtout pas dire à votre mâle de faire attention au VIN et aux aliments plus riches en calories et en gras...MALADE, IL EST SOURD !!!! et peut-être risquez-vous de recevoir un regard de tigre ! Un homme malade n'entend pas à rire, un homme malade a toujours raison ! Que femme le sache !

Ma mère de 83 printemps qui ADORE Monsieur le marquis et le mot est faible... est venue LE visiter. Comme il dormait et qu'elle ne l'a pas vu, elle m'assomma de cette belle phrase qu'elle a répété au moins 5 fois ! '' Prends soin de lui, bien comme il faut !''. Ciel......... On aura tout vu.... Ma mère s'en mêle en plus !!! C'est pas méchant, je sais... mais c'est agaçant cette adoration qu'elle a envers lui, j'ai accouché 3 fois et elle n'a même pas dit ça !!! Et on s'amuse à dire que les belles-mères n'aiment pas leur gendre !!!! Des foutaises que je vous dis...

Qui est Ruth Flowers ?


Qui est cette femme ? Une grand-mère ? Un ancien mannequin qui vient tout juste de constater que le temps a passé comme un ''bulldozer'' (pelle niveleuse) sur son beau visage ? Une personne qui a peur de sa mort ? Une vieille dame qui s'inquiète pour ses petits-enfants ?

Alors qui est cette belle dame de 69 printemps qui me donne une belle leçon de vie? Elle s'appelle Ruth Flowers et elle est DJ ! Bien oui, vous avez bien lu ! Est-ce une dernière lubie, un dernier défi personnel qu'elle s'est donné ? Ruth est une retraitée britannique, son nom de scène est Mamy Rock, et tout a commencé lorsqu'elle a accompagné son petit-fils à une fête, elle a craqué pour Pierre Lapointe ! Houuuuuuuuuuuuuup..... pour l'électo, je me suis égarée !!!

J'admire sincèrement les gens qui actualisent leurs passions. Elles sont pour moi des modèles à suivre. Ce n'est pas mauvais de n'avoir pas de passions dans la vie, il y a des gens qui sont bien avec ça mais pas moi... Je suis comme Ruth Flowers, j'ai l'âme en feu !




vendredi 29 janvier 2010

Journée monstrueuse


Image prise sur le site de Quinquabelle, site merveilleux en passant... Voir mes liens.

''Dessine-moi une rose'' disait le petit prince dans l'oeuvre d'Antoine de St-Exupéry. Dans le texte de la marquise aujourd'hui, on pourra lire ''dessine-moi une journée monstrueuse !''.
C'est quoi une journée monstrueuse pour elle ?
C'est une journée occupée, très très occupée !

Hier soir, le spectacle avec Martin Matte fut fort agréable. Le rire et le plaisir étaient au rendez-vous. Or, le personnage arrogant de cet humoriste devient un peu long après deux heures de spectacle alors... sa préférence ira toujours envers Louis-José Houde qui sait si bien observer les situations, les gens, et rire de ses petits travers avec une énergie démesurée.

Et puis...

Ce matin, très tôt, thérapie familiale de 2 heures. Cette thérapie lui donne de bons outils avec ses enfants mais elle déterre de vieilles blessures, des frustrations antérieures, ce qui fait que... elle n'a pas le pouvoir de magnifier sa vie en ce moment. C'est tout le contraire. C'est comme un soin du visage cette foutue thérapie ! On aspire tous à se sentir bien, à avoir une belle ''peau'', à présenter un visage lisse et éclatant. On voit des boutons, des rougeurs, des taches qui tout d'un coup nous embêtent... Ce qui était tolérable auparavant, ne l'est plus ! Thérapie=changements. Le teint terne, l'acné psychologique, non merci ! Elle a un tempérament comme ça la marquise, elle ne fait rien à moitié !

Et puis encore,

Dîner en famille, pour terminer avec du gros magasinage. Un fait intéressant... Le timing... À l'automne dernier, elle montre un manteau noir MAGNIFIQUE, très long, cintré, classique... dans une revue à Monsieur le marquis. Elle ira se le chercher lorsque le temps sera venu, lui a-t-elle dit. Elle en était certaine. Le temps passe, l'hiver aussi et les manteaux sont tous partis ou presque des magasins. Sauf que la marquise est une sorcière, vous le savez... Après avoir fait le grand centre d'achats au complet, elle revient sur ses pas chez ''Simons'' et elle fouille... ET trouve le seul et unique manteau (Jones New-York), SON manteau, celui de la revue ! Un seul, de taille médium, et au lieu de $400 avant taxes, elle l'a eu à $99 avant taxes !!! Le timing... Lorsque le temps est venu, que les gens sont prêts à se rencontrer, tout se place. C'est un peu la même chose pour tout ce qui nous entoure... Le timing...Ça elle y croit, dur comme fer !

Et puis encore, encore...

La marquise est une noble roturière. Elle terminera sa journée avec un bon verre de vin rouge italien cette fois-ci, mais avant elle s'occupera un peu du lavage, du ménage aussi. Sa balayeuse l'aime tellement... Elle, pas du tout ! Elle est incapable de vivre dans la malpropreté, ni celle de la maison, ni celle de son cerveau ! Décidément, la marquise doit vivre une crise de la 48 ème... Son timing est plus lent, si on pense à la quarantaine mais plus vite si on pense à la cinquantaine !!!

Sacrée marquise va !

mercredi 27 janvier 2010

Un cafard dans mon soulier

Y'a un cafard dans mon soulier ! Après une roche me voilà prise avec une bestiole !

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais cette semaine, je me pousse dans le dos pour retrouver ma joie de vivre. Après avoir vu deux fois plutôt qu'une MON chouchou Pierre Lapointe, il est bien normal que l'adrénaline revienne à son état normal, c'est-à-dire...on fait comme tout le monde, on fait notre GROS possible ! J'haïs me sentir comme ça ! J'ai toujours en tête que je dois apprécier chaque minute de ma vie pour ceux qui n'y sont plus. Faut pas gaspiller ces précieuses minutes à ruminer trop longtemps ce qui ne va pas. Et pourtant... C'est justement ce qu'il faut faire, prendre le temps de se recentrer, regarder ce qui va, ne vas pas, pour repartir à neuf dans le bon sens.

Je ne sais pas si c'est la thérapie familiale, le manque de soleil, l'horaire de fou de Monsieur le marquis, mes lectures sur la clairvoyance mais... Je tire la vache par la queue comme on dit par chez nous. Il me semble qu'il me faudrait UNE GROSSE surprise pour me remonter ! Positive, on s'entend !!! J'ai toujours en vision le mot : FÉVRIER en tête. Je l'ai vu en rêve et je le vois en état d'éveil. Je ne sais pas ce qui va se passer mais c'est tellement écrit noir sur blanc que j'ai presque hâte d'arriver à ce mois pour enfin découvrir la suite.

En attendant, je vais rire un bon coup demain soir avec l'humoriste Martin Matte. J'aime bien son personnage arrogant, au dessus de ses affaires. Il a l'humour masculin et comme j'ai un gros côté ''gars'', alors j'adore ça !

Dans notre société de performance, il n'est pas souhaitable de ne pas se sentir à son meilleur tout le temps. Or, c'est impossible d'aller à merveille 24 heures sur 24. On ne veut pas vieillir, on ne veut pas être malade. Si on a un petit quelque chose, faut que le médecin fasse disparaître le malaise tout de suite ! Et bien, foutaise... Cette semaine, je me traîne, je sais pourquoi MAIS je ne peux malheureusement pas vous le dire... J'ai trop de proches, de connaissances, qui lisent mon blogue. Voilà la vérité ! Le vent est mieux de tourner ! Sale cafard... Va voir ailleurs si j'y suis... Et enlève-toi de mon soulier !






mardi 26 janvier 2010

Écologiquement vôtre

Je crois bien qu'un record de précipitations a été battu hier, pas de neige mais de pluie ! Vous n'allez pas être fière de moi, surtout mon fiston ancien informaticien François. Voilà, j'hurle : VIVE LA PLUIE ! J'ajoute, je déteste la neige, j'aime le soleil et je n'ai pas encore digéré que mes ancêtres aient décidé de venir s'établir en Nouvelle-France alors... Si le temps est plus doux cette année, TANT MIEUX !

François, tu vas me dire que je suis presque inconsciente de dire de telles ''sornettes'', que je n'aurai pas le même discours dans 10 ans, qu'il y a de plus en plus de catastrophes naturelles un peu partout... JE SAIS ! Tu vas me dire que l'urgence de se mobiliser est bel et bien là, qu'il est presque trop tard (tu es un grand optimiste !).

Il est évident que tu as raison et qu'il faut apporter des changements de fond à notre consommation et à nos habitudes de vie. Que nous devons le faire rapidement et que le gouvernement se doit aussi de passer à l'action, d'arrêter d'hésiter politiquement. François, pour une fois que le printemps est avant son temps, je ne me priverai pas de vivre le moment présent !

J'ai une idée... Après des années de déni, pour me conscientiser davantage à l'environnement, je suggère que le beau Jean Lemire, mon biologiste chouchou juste à moi et un peu aux autres vienne me le dire en privé... En vieillissant, j'ai besoin d'une motivation supplémentaire ! Il pourrait me convaincre d'une voiture hybride, de pratiquer le covoiturage, de prendre l'autobus, d'avoir une citerne de récupération de l'eau de pluie, de composter, consommer moins et mieux...

Remarque, c'est un peu grâce à moi si tu es vert... je t'ai radoté des milliers de fois de fermer la lumière de ta chambre pour économiser l'énergie. Le réchauffement de la planète est sûrement le problème le plus préoccupant actuellement. L'humanité est à un tournant important de son histoire. Il faut agir sur les producteurs de gaz carbonique, les gouvernements, éveiller les consciences. Tu vois, je suis excellente en théorie... Le problème reste la pratique !

Comme tout le monde, je fais de petits gestes...Fermer les lumières, trier les déchets (surtout l'été, l'automne et le printemps), utiliser des produits bio, manger de plus en plus bio, utiliser mes jambes au lieu de ma voiture... Tiens, j'éteins mon ordinateur tout de suite... Voilà que je me sens coupable maintenant... Moi, tellement heureuse d'un printemps si faussement hâtif !

lundi 25 janvier 2010

Je, elle, vous


Je me suis levée à 6 heures 30.
La marquise se lève toujours à cette heure-là lorsqu'elle va travailler.
J'essaie tant bien que mal d'ouvrir mes yeux.
La marquise s'endort toujours le matin, elle est de ces personnes qui fonctionnent mieux le soir.
Je déjeune, me rend au boulot.
La marquise avale toujours ses deux rôties avec de la confiture aux pommes et boit un bon gros jus d'orange, puis elle roule doucement, surtout ce matin, pluie verglaçante au menu. Charles Aznavour chante dans son lecteur CD ''je te réchaufferai''. Elle est d'une autre époque la marquise.

Journée se passe et le ''je dois'' continue...
La marquise ramasse le bordel du repas, fait un gros lavage, s'occupe des leçons de sa puce '' le cheval sauvage lunaire'' ET...

Je me dirige vers vous... Le seul moment de la journée où le '' JE DOIS '' n'existe plus !!! Le mot plaisir apparaît...
La marquise est enfin heureuse... Écrire sans trop penser, sans filets, plonger en soi à la recherche d'une petite inspiration. Elle dessine avec des mots. Ceux qui passent par le coeur avant tous les autres.

''Le paradis n'est pas sur terre mais il y en a des morceaux''. Jules Renard

L'écriture m'amène à effleurer l'un de ces morceaux... Parce que de l'autre côté de l'écran, de mon clavier, il y a VOUS...



dimanche 24 janvier 2010

Conscience

À part donner de l'argent à la Croix-Rouge que puis-je faire pour aider le peuple Haïtien ? Je viens d'arriver du visionnement du film AVATAR en 3-D au cinéma, un excellent film d'ailleurs... un film qui parle de conscience en un mot, un simple mot... Et en cuisinant le repas du souper, chandelle sur la table, verre de rouge en main, je réfléchissais... Que puis-je faire de plus pour ce peuple, moi, dans mon petit luxe sur un tapis d'or blanc ?

Je savoure mon verre de vin en pensant aux disparus et je le SAVOURE encore plus, juste pour eux, ceux qui n'ont pas et n'auront plus la chance de vivre. Alors il faut VIVRE pour eux. Je crois sincèrement que nous sommes tous inter-reliés et que nous devons vivre pour les morts. En l'honneur de leur esprit, nous nous devons d'honorer leur mémoire et que ces âmes retrouvent par la route de la lumière paix et réconfort... L'impuissance humaine peut effleurer le pouvoir du possible, ensemble...Chacun à notre mesure...

Ce vidéo est bien actuel (un vidéo au Québec)...

samedi 23 janvier 2010

Québec, aujourd'hui


Posted by Picasa

Québec, aujourd'hui


Promenade dans le vieux-québec avec ma puce, ''mon cheval sauvage lunaire''.
Posted by Picasa

Ensemble pour Haïti


Pour Patrick Dollé... Mes photos ne sont pas très bonnes, je les prends juste pour toi, debout en face de mon téléviseur. Est-ce que tu en connais des gens qui posent leur chouchou à la télévision? À par moi, j'en connais pas ! Il a chanté avec Marie-Jo thériault et Daniel Boucher ''Quand on a que l'amour'' de Jacques Brel. Presque 6,000,000 de dollars en 3 heures, faut le faire. Un TRÈS bon spectacle pour une grande cause de solidarité humaine.
Posted by Picasa
'' À côté de vérités rationnelles, il en est d'irrationnelles. Ce qui, dans les choses humaines, semble impossible par la voie de l'intellect, s'est souvent avéré par la voie de l'irrationnel. En fait, les grandes transformations de l'humanité ne se sont pas toujours accomplies par la voie du calcul intellectuel,mais bien par des voies qui échappent au contemporain, qu'il écartait comme insensés et dont on ne comprit la nécessité interne que beaucoup plus tard. Le plus souvent, on ne les démêle pas du tout, car les lois les plus importantes de l'évolution de l'esprit humain demeurent encore pour nous lettre morte''.

Carl Gustav Jung

Psychiatre suisse bien connu, mort en 1961.

Une roche dans mon soulier


Je ne crois pas du tout, mais pas du tout à l'horoscope, ni à la numérologie. Je valide mes opinions souvent avec les scientifiques que j'admire. J'ai également des doutes envers les personnes qui ont des dons de voyance et qui demandent de l'argent en retour. Personne ne détient la vérité. ''Une vision'' peut changer selon les choix de la personne. Je suis donc une sceptique qui a une roche dans son soulier !

Je vous explique... Depuis mon enfance, et ce naturellement j'ai en moi ce don. Je le considère très petit mais encombrant ! La lévitation, les auras, les ''âmes errantes'', la mort, tout ça fait partie de ma vie, pas à tous les jours heureusement ! Il y a deux ans, j'ai eu un diagnostic d'hyperactivité avec un don de voyance, vous pouvez vous imaginer ma réaction. Je voulais sincèrement que la psychiatre me dise qu'elle allait soigner ma voyance par une médication, de la psychothérapie, un internement, mais non... Elle m'a dit : ''Je ne peux rien pour vous, faudra vous débrouiller avec'' ! Qu'est-ce qu'on fait lorsqu'on a une roche dans son soulier ? On l'enlève ! J'ai beau essayer, ce don fait partie de moi, de ce que je suis. Il y a des gens dont je ne ressens RIEN, et d'autres c'est tellement fort, c'est inexplicable avec des mots. Ils sont pour moi comme transparents. Je peux les sentir encore plus si je leur serre la main. Ce que je déteste faire. Si je peux l'éviter, je le fais. Disons que je ressens 1/4 des gens dont je serre la main.

La semaine passée, il est arrivé quelque chose d'amusant qui m'a fait prendre une décision importante. Sans rentrer dans les détails, je me suis amusée avec mon amie Sylvie à savoir où nous verrions Pierre Lapointe après son spectacle. Je peux sentir Pierre à distance depuis le jour où je lui ai serré la main, ça doit faire 5 ans je crois bien. Et c'est arrivé comme prévu ! C'est la 5ème fois que cela se produit avec ce chanteur. J'ai eu peur de moi ! Pourquoi réussir à deviner ces choses là ? Je me suis dit: ''Maudite marde, je suis vraiment une médium ! Y'a rien à faire, c'est EN moi. Je suis pris avec ça''.

Alors... Je me suis achetée un livre sur le tarot divinatoire. Je vais le lire un peu, méditer là-dessus. Je n'ai pas besoin d'outils concrets pour voir les événements, dire où je vais voir la personne, savoir le nom d'une autre. C'est comme une certitude et ça sort tout seul. Le tarot va me sécuriser. Je vais avoir l'impression que ce n'est pas moi mais les cartes qui font tout le travail... J'ai peur de ce don, voilà... Qu'est-ce qu'on fait avec une roche dans un soulier qui ne veut pas partir ?

vendredi 22 janvier 2010

La thérapie familiale et les tortues gouvernementales

Monsieur le marquis et moi arrivons tout juste d'une rencontre avec une travailleuse sociale pour un début de thérapie familiale. C'est pas compliqué, nous avons des rencontres à toutes les semaines. La prochaine, les ''N'ENFANTS'',comme dirait mon amie Louise, seront présents. J'espère que mon fameux: '' j'aurais dont dû avoir des chiens'' se transformera en ''dans le fond, ce fût une excellente idée d'avoir des enfants'' !!! J'adore ça la thérapie, d'abord j'ai étudié dans ce domaine (cordonnier mal chaussé), et c'est comme un bon GROS nettoyage dentaire ! On se sent propre après !

Pour les prochaines rencontres, on ''travaillera'' sur les règles de vie maison et responsabilités. Notre intervenante est une ''Super Nanny'' parfaite. Je lui fais totalement confiance. Elle a des trucs pour amener les enfants à s'ouvrir qui sont simples mais efficaces. Je vous en parlerai probablement davantage vendredi prochain. ''Tigrou'', notre fiston sportif-hyperactif est habitué à la thérapie, il se fait suivre en clinique privée depuis l'âge de 7 ans. C'est notre ''cheval sauvage lunaire'', la puce qui a 11 ans et qui veut en avoir 18... Elle sera déstabilisée au début, mais je suis certaine que ça va changer sa vie et la nôtre en même temps.

Ma journée de congé s'annonce remplie...Haïti... Je la terminerai avec Céline Dion qui sera présente entre 19 et 20 heures au spectacle-bénéfice télédiffusé sur six réseaux du Canada anglais. Par la suite, mon chouchou juste à moi et beaucoup aux autres sera sur les autres réseaux francophones. Un duo Pierre et Diane Dufresne peut-être ??? Qui sait...

Je vais tourner à 180 degrés, attention... Je ne peux pas comprendre que notre Premier Ministre au provincial Jean Charest accepte d'avoir les pieds et mains liés envers Ottawa avec l'adoption en Haïti. Pouvez-vous arrêter un peu de discuter et agissez !!! Le processus d'adoption à l'étranger est essentiellement dirigé par les provinces, mais notre beau-grand gouvernement fédéral (Harper) a l'autorité suprême ! Vous voulez savoir l'une des raisons pour laquelle je suis souverainiste ? Et bien c'est justement pour ça ! En fait, ce qui relève du provincial, n'y relève pas tellement... car le fédéral aime avoir le contrôle sur les provinces. Vive la lenteur d'avoir deux beaux gros gouvernements !!! J'aime les tortues dans la nature, pas autrement !

jeudi 21 janvier 2010

Le maudit magazine !


Les revues pour les femmes... Y'en a plein ! De l'adolescence à l'âge d'or, nous sommes bombardées par elles. Je me demande pourquoi nous devons valider nos faits et gestes à ce point là. Les hommes, eux, ont bien quelques revues spécialisées, les journaux, et certains aiment ''Playboy'' pour les articles, on s'entend ! Mais bon, pour avoir autant besoin de conseils et de trucs, d'idées, et de nouvelles recettes, nous devons avoir un petit problème en quelque part. On cherche quoi au juste ?

Je crois que la majorité des femmes sont comme moi, elles adoptent une revue qui leur ressemble. J'aime bien ''Châtelaine'' et je vais ''emprunter'' des revues françaises à ma bibliothèque parce qu'elles sont vraiment plus intéressantes que les nôtres. Aujourd'hui au boulot mon amie Louise a amené sa revue ''Vita''. Loulou ne l'aime pas tellement, elle s'est abonnée un peu vite. On peut lire: ''un magazine qui ''célèbre'' les femmes de 40 ans et plus'' ! Maudite belle fête !!! Je déteste cette revue, juste parce qu'aux deux pages, elle nous lance à la figure par sa publicité, que nous avons besoin de RAJEUNIR absolument. Pour déprimer une jeune-vieille de 48 ans, elle est parfaite ! À la page 35, vous pouvez lire ''après 40 ans, la santé des os s'engage sur une mauvaise pente''. C'est Caltrate Plus qu'il nous faut pour notre ostéoporose !!! À la page 57, LipoSonix pour une réduction du tissu adipeux, et à la page 112 L'ATROPHIE VAGINALE !!! Y'a de quoi se sentir dépressive et au bord du suicide !

Vous ne savez pas la meilleure ? Je l'ai acheté ce maudit magazine en sortant du bureau ! Pourquoi ? Je vous le donne dans le mille, sur la page frontispice il y a mon alter ego, MA ANNE DORVAL, juste à moi et un peu aux autres ! Je ne suis pas lesbienne (Monsieur le marquis aimerait bien ça !), ni bisexuelle, non, je l'aime d'amitié féminine. Je trouve que physiquement on se ressemble un peu et qu'elle est exubérante comme moi ! Sur la couverture, on peut lire un commentaire de ma chouchoute : '' J'ai toujours rêvé l'impossible, je suis faite comme ça...''. Loulou m'a dit que ce commentaire lui faisait penser à moi ! C'est pas pour rien que l'une de mes chansons préférées est la ''quête'' de Jacques Brel ! On se ressemble !

Y'a bien aussi ''Leçon de flirt 101'', j'ai intérêt à le lire...Je suis tellement démodée dans ce domaine que je pourrais draguer une plante que je lui ferai dix fois plus d'effet qu'à un homme !!!!!!!!!!!!!!!! C'est tout dire...

Je crois que j'ai trouvé ma réponse... On lit ces revues parce que.... De quoi je vous parlais déjà ?Il doit bien y avoir une pub sur la mémoire dans cette maudite revue... Attendez....


mercredi 20 janvier 2010

Coprophage


On va aller dans le malpropre, la grivoiserie ce soir...

Je vous le dis souvent, je ne suis pas aussi cultivée que vous ne le pensez. Tenez, Mon fils sportif-hyperactif sait la majorité des Capitales du monde, pas moi. J'en sais peu et je les mélange en plus ! Un exemple... Vienne en Autriche peut facilement se retrouver en Italie, surtout si je suis fatiguée et que ma concentration est à moins zéro ! Et comme je suis chauvin, Québec devient la Capitale du Canada, du monde, dis-je !!! Faut dire que mon fils a une mémoire assez surprenante, le chanceux ! Par contre, moi comme je suis colorée, je retiens FACILEMENT des niaiseries que plusieurs personnes trouvent insignifiantes. Par exemple, que les gens possèdent 10,000 papilles gustatives. C'est pas pratique à savoir mais moi, j'aime ça le savoir !!!

Cette semaine, la belle Marie-Noëlle, une collègue au travail s'est amusée à nous expliquer que le mot coprophage signifiait qu'un lièvre mangeait ses excréments. Si vous êtes en train de dévorer une croustille, un biscuit et bien arrêtez là, je vais poursuivre...

J'ai fait du ballet une grande partie de ma vie, je sais les pirouettes, les pas de chat, les bourrés et tout ce qui en suit, mais que les lièvres mangeaient leurs excréments POUAH !!! Je ne le savais pas. Ils ont une toute petite digestion et ils éliminent très vite leur nourriture alors... ils remangent leurs cacas. Un fait à retenir, les vieux cacas sont foncés et les neufs sont pâles ! C'est important à savoir en ''tabarnouche'' ! Me semble que ça peut vous servir un jour dans une conversation dans le bois, on s'entend... Pas lors d'un repas ! Faut faire attention, avec juste UN verre dans le pif, le mot sarcophage peut devenir coprophage !

Alger = Algérie
Le Caire= Egypte
Lima=Pérou
New Delhi= Inde
Vous saviez que le l'état du Vatican n'avait pas de Capitale ?

Bon, bon...La Damoiselle que je suis est fatiguée je pense... Damoiselle était le titre donné aux jeunes filles nobles. Quoi que ce soir... La vieille Damoiselle est loin de la noblesse... Les insectes aussi aiment bien le coprophage, bon assez... Juste à y penser... C'est coprophagement écoeurant ! Un joli mot tout de même !

Pierre Lapointe et les Trois Accords

Je vous place mon chouchou à l'émission ''Studio 12'' à Radio-Canada avec les Trois Accords. Amusant, j'aime bien... Je vous avise aussi qu'il sera avec plusieurs autres artistes au spectacle télévisé pour Haïti, vendredi de 20 à 22 heures sur toutes les chaines de télé et même sur Internet. Pierre admire et aime profondément Diane Dufresne, elle y sera également.

mardi 19 janvier 2010

Pierre Lapointe au Théâtre Petit Champlain


Avertissement important pour les fans de Pierre Lapointe. D'abord, il sera en spectacle les 28 et 29 avril au Théâtre Petit Champlain à Québec. J'AI ACHETÉ mon billet pour le 29 avril, 16 ième spectacle c'est pas rien ! Le plus drôle c'est que Sylvie, mon amie a acheté aussi un billet à la même table que moi et au même jour sans le savoir !!! Nous serons nombreux... Richard, Christelle et les autres... Merci encore Richard pour cette information !

En deuxième lieu, le babillard sur le site de Pierre fonctionne. Grâce à Céline, une lectrice de mon blogue qui m'a si gentiment donné l'information. On ne peut plus y aller directement en cliquant sur babillard, il faut faire:


Dernier avertissement, attention... On devient très vite accro des spectacles de Pierre. Une drogue santé en passant !!!

Julie Marcoux


Comme j'aimerais vous écrire ma fin de journée au retour à la maison, comme j'aimerais... mais ce n'est plus possible. Il y a des proches qui lisent mon blogue et qui vont faire des liens facilement alors... Je vais me taire et diriger mon attention ailleurs, dans le monde de la télévision plus précisément.

Qui est Julie Marcoux ? C'est une journaliste à TVA-Montréal, faut dire que je ne le savais même pas ce matin ! c'est quand pitonnant à la radio avant d'aller au travail, je l'ai écouté se défendre au sujet d'erreurs de prononciation envers des joueurs de hockey lors d'un bulletin de nouvelles. Elle minimisait ''l'histoire'' en disant que les blogues et Youtube ne l'aidaient pas... Je vais en remettre, je crois bien... De ce temps-ci, tout est de la faute des blogues...

Moi-même je fais souvent des erreurs de prononciation, c'est mon genre, surtout en anglais... Je suis incapable de bien prononcer les mots s'ils ne sont pas écrits, faut que je les vois. On sentant que je suis adjointe et blogueuse, pas journaliste. Ma culture générale est limitée et je le sais. Je suis curieuse mais j'ai une mémoire sélective donc je ne retiens pas tellement les informations. Sans me trouver des excuses, mon manque de concentration relié à mon hyperactivité ne m'aide pas. Alors.... Je M'INFORME, je n'ai pas honte de ce que je suis, les autres le savent et répètent souvent l'information. Je me donne des trucs et je fais des listes pour tout.

Lorsqu'on est journaliste, il faut avoir de la culture générale. Nous n'aimons pas le hockey ? Ce n'est pas une question d'aimer ou pas, c'est nécessaire de s'informer le plus possible sur tous les sujets. Évidemment à Radio-Canada, les linguistes sont présents. Pas à TVA... C'est bien trop onéreux. La force de TVA est celle de divertir, pour l'information, on repassera ou on ira à Radio-Canada.

Madame Marcoux ne devrait pas se défendre d'erreurs de prononciation. Elle devrait s'excuser de ne pas avoir fait SON travail. Je peux m'attendre à cela si j'écoute la télévision ou la radio communautaire mais franchement pas à TVA. Ce qui est triste dans tout ça c'est qu'elle entache la réputation des autres journalistes qui se préparent AVANT d'aller en onde. Les gens commencent à RIRE sérieusement de l'information-TVA, on a souvent ''clown'' en tête... Allez refaire vos devoirs Madame...

lundi 18 janvier 2010

Céline Dion, entrevue avec Michel Jasmin


J'admire Céline Dion et René Angelil et je ne suis pas gênée d'écrire que je suis une ''fan'' (je déteste ce mot)... J'ai vu une bonne douzaine de spectacles d'elle dont 3 lors de sa dernière tournée (Paris, Montréal, Québec et 4 si je compte celui sur les plaines). Pourtant...

Quel est ce besoin humain si important d'être ''accepté'' des autres ? Pourquoi essayer de chercher des similitudes tout le temps ? Peut-être que lorsqu'on dévoile nos différences, il y a un danger d'être rejeté des autres ? Ma réflexion me vient de la 1000ème émission de Michel Jasmin avec Céline et René, hier soir à TVA. Céline veut tellement que l'on pense qu'elle est comme nous, gens du ''peuple'', qu'elle se met un peu les pieds dans les plats. Son fils qui lui demande d'acheter ''Le Louvre'' nous démontre bien que ce n'est pas le cas, elle est différente. Elle est riche et célèbre, vivant avec les riches et célèbres ! Son horaire de vie est complètement à l'opposé du nôtre, tout comme son métier, son salaire, ses amis, son environnement, ses médecins, son dentiste, sa coiffeuse, sa masseuse, sa styliste, son aide-ménagère, son cuisinier, son chauffeur, son jardinier, son avion personnel... Je pourrais continuer encore et encore...Elle veut rester simple, accessible mais avec la vie qu'elle mène, sa notoriété, sa popularité, je n'arrive plus à y croire. Il y a bien les valeurs morales de cette femme qui nous rejoignent, ses racines québécoises également mais pour le reste faut repasser.

Je ne sens pas la sincérité dans les entrevues de Céline Dion. Je sens le désir de plaire. Ce n'est pas la même chose. Une entrevue n'est pas une thérapie je sais... Or, le public est intelligent et peut faire la part des choses, sans tout dire, il sait lire entre les lignes. J'aurais aimé savoir justement ce qui la différencie de nous. Comme elle est très intelligente, elle sait très bien qu'elle n'aura aucun capital de sympathie à nous parler vraiment de sa vie, de son quotidien, alors... Des entrevues comme ça ne sont pas pour moi très intéressantes. Michel Jasmin a fait un excellent travail mais c'est la démarche de vouloir plaire à tout prix qui m'agace et puis celle de ''ploguer'' le film qui s'en vient bientôt sur sa tournée. Évidemment que j'irai le voir mais je n'ai pas de grandes attentes. Une entrevue qui sentait le mercantilisme.

Céline veut être mère avant tout et je suis certaine que si la décision ne venait que d'elle, on ne la reverrait plus pendant un bon petit bout de temps... C'est mon petit doigt qui me le dit...



dimanche 17 janvier 2010

Je pensais te connaître...


Oeuvre de Gabi Trinkaus. Découverte sur le merveilleux site de Quinquabelle (voir mes liens).

Si nous pouvions avoir une baguette magique, pour aider rapidement le peuple haïtien, ce serait merveilleux ! Faudrait peut-être profiter de ce drame pour grandir humainement et partager nos richesses. Avoir le sentiment d'impuissance et continuer à regarder les gens souffrir, mourir à la télévision devient pour moi insupportable ! Tout ces gens, ces humains comme vous et moi...

Nous sommes dans notre bulle, tellement impuissants...

Hier soir, Monsieur le marquis m'a dit: '' Je pense qu'on devrait adopter un enfant haïtien. On a une chambre vide ici et ils ont besoin de nous''. Lui si...cartésien habituellement ! Je lui ai demandé si c'était bien une farce. Bien non, il aimerait... On ne connaît vraiment pas les gens que l'on aime. On pense les connaître mais ce n'est pas vrai.

Pierre Lapointe et la crise dans le domaine de la chanson


Tout le monde est au courant qu'il y a une crise importante dans le domaine de la chanson. On vend moins de CD et on a de la difficulté à remplir les salles. Je l'ai bien vu hier soir encore au spectacle de Pierre Lapointe. Ah.....il était en feu mon chouchou hier soir, tout un spectacle ! Il avait retrouvé sa concentration. On était en Cadillac, comme on dit par chez nous !

Mon 15ème spectacle m'a fait rencontrer des gens passionnés, intéressants et cultivés. La majorité ayant vu 7 shows de Pierre, des gens de trente cinq ans à soixante environ. Je pense à Billy et Michel qui ont un blogue culturel fort intéressant. La mère de Michel. Marianne, horticultrice, qui voit plus de spectacles que son ombre. Christelle qui a un accent français savoureux et son amie Claire. Richard qui est à lui seul une encyclopédie dans le domaine culturel. Louise, une ancienne directrice d'école en Beauce qui adore les arts et le musée des Beaux-Arts de Québec, la peinture ainsi que la photo. Qui encore ? La belle Josiane Hébert, pianiste de Pierre. Elle a un groupe: ''Galant tu perds ton temps''. Josiane a été d'une grande gentillesse. Je crois que je n'ai jamais rencontré autant de monde en une soirée ! C'est que cette année, j'ai décidé d'aller vers les autres et c'est vraiment plus enrichissant !

J'ai une question à $100 dollars à vous poser. Ce qui veut dire qu'elle sera difficile. Pourquoi les 15 et 16 janvier, les salles de Pierre n'étaient pas pleines ? Pierre a TOUJOURS rempli ses salles à Québec. La crise dans le domaine du disque ? Peut-être, mais dites-moi pourquoi Pierre ne rencontre plus ses ''admirateurs'' (je déteste le mot fan) après ses shows ? Je ne pense pas qu'il doit le faire tout le temps mais de temps en temps. Les gens sont tellement déçus de ne pas pouvoir lui parler. La crise dans le milieu du disque amène nos artistes à refaire leurs devoirs. Il est fini le temps où l'artiste connu et reconnu ne rencontrait plus ses ''fans''. Les salles se vident et ils doivent trouver une façon de les remplir. Ils peuvent choisir de faire de petites salles mais le bouche à oreille se fait quand même, et un artiste qui devient inaccessible PERD ses fans. Les gens interprètent cela comme ils veulent, voire même qu'il est rendu avec la tête ENFLÉE. C'est pas bon pour les ventes de CD, ni pour remplir des salles. Qui fait vivre l'artiste ?

Je suis une ''no name'' pour un gérant d'artiste. Je n'ai aucune influence. Par contre, je peux vous assurer que si vous décidez votre artiste de rencontrer ses fans de temps en temps après les shows, vos salles se rempliront par le bouche à oreille. Vous avez commencé de cette manière, ne l'oubliez pas... Si vous voulez durer, il faut y penser. À bon entendeur qui sait entendre !

samedi 16 janvier 2010



Soirée mémorable hier soir... Spectacle de Pierre, complicité magique avec Sylvie. Nos chemins devaient se rencontrer...Et belle découverte au restaurant la Scala, sur René Lévesque à Québec, le duo de chansons de Maude Brochu et Pascal Denis. Ils sont excellents, Allez les voir !

Posted by Picasa

Pierre Lapointe, spectacle du 15 janvier 2010


Photo: Yan Doublet

Valérie Lesage, journaliste artistique au journal ''le Soleil'' écrit magnifiquement bien. Elle a une manière bien personnelle de ''tourner'' ses phrases. J'aime la lire, je déguste goulûment ses écrits comme on peut aimer lire un grand auteur. Je comprends très bien sa critique envers le spectacle de Pierre Lapointe, hier soir au Grand Théâtre de Québec, mais je suis totalement en désaccord. Tout est question de perception et je vous explique la mienne...

Pierre peut PARAÎTRE très en confiance en spectacle, sûr de lui, mais je peux vous assurer que ce n'était pas le cas hier soir. Il était très nerveux. Bien assise à mon siège AA 1 central, je peux vous l'assurer. Je me place toujours proche de l'artiste pour sentir ses émotions, j'aime vibrer avec lui au même rythme. Si une '' performance'' est présente c'est un plus mais ce n'est pas toujours une obligation.

Pierre est un hyperactif tout comme moi et ce problème amène un manque de concentration, ce qui lui est arrivé hier soir. Je trouve personnellement qu'il s'en est très bien tiré. Nous faire chanter avec lui fut fort agréable. Patrick Bruel a souvent ce genre de problème et c'est sa façon à lui aussi de le résoudre. L'artiste demeure humain et c'est ce que les gens aiment.

Il est vrai qu'il a fait des blagues douteuses. Il est jeune et il est impulsif. L'hyperactivité est un manque de contrôle en ce qui a trait à la concentration, l'agitation et l'impulsivité (à différents niveaux). Nous n'avons pas beaucoup de retenue dans nos paroles. On se met donc les pieds dans les plats... Faut pas en faire tout un plat !

Hier, j'ai assisté à mon 14 ème spectacle de Pierre, ce sera mon 15 ème ce soir... Je serai placée siège BB-23. Je pourrai comparer les deux spectacles mais je vais aussi me laisser vibrer par ses émotions, sentir ses vibrations, écouter sa musique et boire les paroles de ses chansons. Je vais savourer sa présence et la chance unique que j'aie d'apprécier autant un artiste.

Il s'est fait dire qu'il est un génie, un surdoué, un grand artiste par les critiques. Moi, je peux vous dire avant tout qu'il est un humain. Et c'est justement ce que j'aime le plus de Pierre... L'homme qu'il est avant tout !

Madame Lesage, ''l'indiscipliné'' comme vous l'appelez si bien est avant tout un gars ''ben ordinaire'' qui fait un métier difficile et exigeant, celui de plaire tout le temps... Il n'est pas un génie, un surdoué de la chanson comme plusieurs l'ont dit au début de sa carrière. Il est juste Pierre, un chanteur... Vous avez faite une critique de journaliste, c'est votre travail et vous le faites très bien. Moi, je vous en fais une de ''fan'' (je déteste ce mot) et elle me vient du coeur... Vous allez dire, elle n'est pas objective. Vous avez peut-être raison. Qui détient la vérité ? Personne...et c'est bien comme ça.



vendredi 15 janvier 2010

Faire la différence

Ça me chavire... Je viens de recevoir un courriel de quelqu'un qui a besoin d'aide. Un lecteur de mon blogue. Qui suis-je pour savoir quoi dire ? J'ai évidemment répondu avec tout mon coeur (ça fait cliché mais c'est vrai), j'ai ajouté mon gros bon sens aussi. Je ne sais pas si mes mots peuvent aider mais je crois fermement que nous avons tous une petite mission de vie à la mesure de nos capacités. Ne doutez jamais que vous faites la DIFFÉRENCE dans la vie des gens qui vous entourent et vice-versa, même ceux que vous ne connaissez pas personnellement. Nous sommes de toute façon tous en interrelation ensemble alors...

Avez-vous déjà remarqué qu'il y a des gens qui nous suivent tout au long de notre vie ? On dirait qu'on a des choses à apprendre avec eux. Par chez nous, on dit: le monde est petit ! On connaît souvent quelqu'un qui connaît très bien la personne que l'on connaît. Ça fait du connaître en petit péché ! Mon fiston, l'informaticien-étudiant en maîtrise en sciences politiques travaillait avec un collègue, et ce dernier est le père de la meilleure amie de ma fille. Je ne demeure pas dans un village, c'est une belle coïncidence. En est-ce vraiment une ?

Je suis ''songée'' ce matin... Caroline, une collègue au travail me trouve profonde. C'est la plus belle qualité que quelqu'un m'a dite à ce jour... J'ouvre mon tiroir invisible et je garde ce compliment en moi...

La journée va être très spéciale, je le sais...Dentiste en après-midi. J'adore aller à mon nettoyage dentaire. Je me sens propre-propre-propre après... Elle est douce, gentille et je l'aime ! Son personnel est à son image. Je suis fidèle en amour, en amitié et aussi avec ceux qui s'occupent de moi, je pense que ça doit faire 21 ans exactement qu'elle est ma dentiste. Quand j'aime, j'aime longtemps...C'est pour toujours !

Pauvre Pierre Lapointe, il va être ''pogné'' avec moi, comme dirait Monsieur le marquis...Je vais le voir ce soir et demain...Je devrai le partager avec 1,000 personnes ou presque mais bon, comme je suis profonde, je vais être généreuse aussi... Café avec Sylvie après le show...

La journée sera exceptionnelle, le bonheur existe... Je vous le dis... Croire est l'une des clés pour y accéder.




jeudi 14 janvier 2010


Un simple babillard


Un babillard, c'est un tableau d'affichage anodin ou utile, tout dépendant de l'utilisation que l'on en fait. On peut y babiller un peu, beaucoup, passionnément. C'est justement grâce à celui du site internet de Pierre Lapointe que j'ai fait l'expérience d'échanger avec d'autres fans mes coups de coeur envers cet artiste. Le plaisir de partager avec d'autres passionnés, de lire les commentaires et oh merveille... de lire quelquefois ceux de Pierre ! Plaisir extrême... Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais lorsque je vais voir un spectacle, je regarde les gens qui rentrent dans la salle. Je veux savoir qui peut bien aimer le même artiste que moi. Ils ont du goût, c'est certain ! La babillard peut être une autre manière de les découvrir.

J'ai rencontré Marianne, une horticultrice de Québec à Trois-Rivières grâce à lui parce que nous avons décidé de nous rejoindre là-bas avant un spectacle pour enfin mettre un visage sur un prénom et des mots. Nous avons aussi eu le plaisir de nous revoir cet été au Festival d'été de Québec, le 19 juillet. Je ne veux pas oublier Patrick Dollé de France, il a un site et un forum très complet sur le Web. C'est là que je l'ai découvert.

Demain et samedi, je refais l'expérience avec Christelle, Sylvie et Marianne. J'irai même prendre un café vendredi avec Sylvie après le show. Je trouve assez incroyable ce qu'un simple babillard peut faire. Il nous amène à aller vers les autres. On peut y faire de belles découvertes ou en décider autrement mais ce qui est précieux c'est ce lien qui nous unit à quelqu'un que l'on admire.

Le babillard est maintenant disparu depuis quelque temps... Nous pourrons dire que nous avons eu la chance de nous trouver et de nous rencontrer... Ce fut un bel outil, un moyen de communication plus qu'apprécié. Un simple babillard qui a fait naître le désir d'amitié... Reviendra-t-il un jour ? Nous en serions galvanisés...

mercredi 13 janvier 2010

Haïti et notre confort dans la différence




Qu'est-ce qui se passe ??? Confort dans la différence...

Nous avons été bouleversés par le 11 septembre 2001 à New-York et bien à mon humble avis, ce qui arrive à Haïti est bien plus grave. Il était FACILE de s'identifier à ces New-Yorkais, il est plus difficile de le faire avec le peuple haïtien. Les différences sont là, nous ne connaissons pas la pauvreté extrême ET... nous sommes blancs ! Ce midi, la télévision est restée fermée au bureau. Nous voulions rester dans notre bulle de CONFORT ! Je m'inclus comme mes collègues de travail. Nous avons continué à parler de tout et de rien mais pas d'Haïti...Je trouve que ça en dit long... On est triste pour eux, on trouve ça TERRIBLE, mais on ne s'identifie pas à eux totalement... Je pose la question : Est-ce que ça aurait été la même chose pour une ville riche de blancs ? Je suis certaine que la télévision aurait été ouverte...

Nous ne pouvons pas rester insensible à une si grande souffrance humaine. Ce soir, nous avons tous un coeur haïtien et du sang rouge ! Haïti était déjà dans la misère de par sa grande pauvreté, voilà qu'un séisme vient enfoncer le clou jusqu'au fond du désespoir. Notre impuissance est de taille en ce moment. Que pouvons-nous faire ? Comment pouvons-nous aider ? Alors, j'ai décidé de faire confiance aux organisations mondiales reconnues, j'ai choisi la Croix-Rouge au Québec le numéro est : 1-800-418-1111. Il n'y a pas de petits dons... Ils sont tous importants. Il faudra reconstruire ce pays et ils ont besoin de nous tous...

Haïti et notre compassion dans nos ressemblances... La solidarité humaine est la plus belle des prières.

mardi 12 janvier 2010

René Angelil



Lorsque la biographie de René Angelil (le maître du jeu) par Georges Hébert-Germain est sortie l'an passé, je suis allée me la chercher. J'ai bien vu une bonne douzaine de spectacles de Céline alors... Je dois être une fan, je crois bien ! Ce métier de gérance d'artistes accroche ma curiosité. Le fait de travailler dans l'ombre de l'artiste m'attire. Je n'aime pas la lumière. Le succès d'un artiste vient de son talent, de son travail ET de son équipe aussi ! Des gens qui travaillent énormément, des gens dévoués. La récompense de leurs efforts est la réussite de l'artiste.

Dans le livre de cet ancien ''Baronnet'', rien de croustillant, l'intérêt pour moi était dans les valeurs humaines de l'homme. Je voulais savoir aussi les rouages de la gérance mais ça, le livre n'en fait aucunement mention. Intelligent, fidèle en amitié, fin stratège, homme de coeur, passionné, joueur compulsif, ET FAN ''fini'' de sa Céline, vous pouvez être certain que je l'écoute lorsqu'il parle à la télévision, en entrevue. Je n'ai AUCUNE honte à dire que j'admire cet homme pour ses qualités humaines et pour son intelligence.

Un jour Monsieur Angelil a rencontré le colonel Parker, gérant d'Elvis. Il lui a demandé des conseils pour la gérance et cet homme lui a dit de ne jamais comparer son artiste avec un autre. Chaque artiste est UNIQUE. Des années plus tard, le colonel Parker par mégarde en rencontrant René compara Céline à Elvis d'une certaine manière. René lui redit textuellement ce que le colonel lui avait dit des années auparavant. Le vieux Monsieur lui demanda alors mais qui est-ce qui lui avait appris ça? René se fit un plaisir de lui dire que c'était lui, le colonel !

J'ai aussi appris qu'on pouvait être fan d'un artiste et réussir à bien travailler pour lui. Il en est LA preuve. La stratégie qu'il utilise dans la gérance est semblable au jeu de poker. Il est superstitieux en plus mais tellement fin limier qu'il déjoue tout le monde. Le bluff, il connaît ça. Le jeu pour lui est synonyme d'honneur et ça lui vient de sa grand-mère. Sa devise personnelle est de rendre les gens autour de lui heureux avant tout et il est un excellent organisateur. C'est un gars de gang, famille proche, famille élargie et amis seront toujours sa priorité. ANGELIL NE TRANSIGE QU'AVEC DES GENS QU'ILS AIMENT, et qui ont gagné sa confiance. C'est ce qui fait son succès probablement.

Je pourrais vous en ''parler'' longtemps... Je vous le place dans sa jeunesse (il est à gauche) lorsqu'il était avec les Baronnets. Je suis née en 1962 alors... J'ai chanté cette chanson et René, je le trouvais pas mal de mon goût ! Il a un charisme cet homme qui est indéniable ! Y'a des gens qui veulent rencontrer Céline. Pas moi, j'aimerais bien mieux rencontrer René. J'en aurais des questions à lui poser, professionnelles on s'entend ! Quel homme inspirant !
The sky is not a limit !

Ah oui... Petit défaut de Monsieur, il est rancunier. Comme je le comprends... Faut bien être humain quand même !

lundi 11 janvier 2010

The sky is not a limit

Nous sommes nés pour apprendre et c'est en interaction avec les autres que nous y arrivons le mieux. Je crois fermement que nous sommes nés pour nous dépasser et si nous sommes chanceux, vivre nos rêves ! Dans mon jeune âge, j'entendais souvent le dicton : ''on est né pour un petit pain !''. Ce qui veut dire, faut pas rêver trop, on va être de toute façon déçu !''. Ce qui fait que je n'ai jamais rêvé à devenir ballerine, psychiatre, peintre. Je peux vous dire que je me reprends et je m'en permets de beaux rêves maintenant! Plus ils sont incroyablement irréalistes, plus je veux relever les défis. Je revendique le DROIT à voir GRAND !

Il se peut qu'un jour, par un concours de circonstances, je sois appelée à réaliser un de mes rêves, c'est une possibilité, en ce sens ce n'est donc pas de la folie, ni de la prétention de voir BIG ! J'accepte très bien les gens qui n'ont pas de rêves et qui sont heureux comme ça mais ce n'est pas mon cas. Le plus bel exemple :Céline Dion. Elle a travaillé fort, très très fort, a eu de la chance et elle a rêvé GÉANT ! Ce que je n'accepte pas ce sont les gens qui nous empêchent de rêver. Ils placent toujours leur maudite logique avant tout. Les rêves embellissent nos pires moments de vie, on peut s'y accrocher. Avec le temps, on sait en abandonner certains pour en prendre d'autres. On a bien sûr des regrets mais l'espoir nous habite toujours.

Voir grand c'est quoi ? Faire quelque chose qui nous impressionne, face à soi-même ! Tiens, avoir peur de l'eau et réussir à prendre des cours de natation. Le grand rêve de un, n'est pas celui de l'autre. La plus belle chose qu'on peut offrir à nos enfants, c'est que: ''the sky is not a limit'' ! Le plus beau cadeau que l'on peut s'offrir adulte, c'est de rêver GRAND ! Expérimenter des chemins pour se rendre à nos rêves, se tromper parfois, se décourager quelquefois mais NE JAMAIS ABANDONNER ! Qui a dit qu'il y a un âge pour arrêter de rêver ?

Allez dire à un malade d'arrêter de rêver de guérir !
Allez dire à un enfant de ne pas rêver, c'est lui apprendre à mourir. Vivre c'est essayer de toucher à notre inaccessible étoile !



dimanche 10 janvier 2010

Le bonheur total !


Photo: Patrick Dollé

Je vous avise que cette semaine je vais connaître le bonheur total ! Je sais, vous me trouvez chanceuse ! Vous vous demandez mais où est-ce qu'elle trouve le bonheur TOTAL ? Dans son lit ? Dans sa bouffe ? Dans son travail ? Ne cherchez plus... Je vous annonce que déjà hier, LE bonheur total est venu vers moi. Mon chouchou juste à moi et un peu aux autres était à ''Belle et Bum''. Il était nerveux MON Pierre Lapointe mais oh combien parfait ! Même s'il était en pays de connaissances. Suis-je objective ? Evidemment...

Je précise également que je vais le voir pour la 14 et 15ème fois les 15 et 16 janvier... Jamais je n'aurais pensé aller voir un artiste aussi SOUVENT. C'est totalement illogique pour moi ! Et bien, cette fille c'est moi !!! Quand j'y pense, j'ai juste le goût de me placer un sac brun sur la tête ! Mais comme on n'en retrouve plus nul part, je ne suis pas pour me mettre un sac de récupération tout de même ! Où est-ce qu'il m'a piqué celui-là ? On dit qu'on aime un artiste parce qu'il est rendu au même ''niveau'' de ''je ne sais quoi'' de lui. Qu'on vibre aux mêmes endroits. Je ne sais pas... Je sais juste qu'il m'apporte le bonheur total et ça, ça ne s'explique pas avec des mots ! Ça se ressent ! Je vous en reparlerai... Suis-je objective ? Pas du tout et je m'en fous !


La Shar Pei que je suis !

Posted by Picasa

La Shar Pei que je suis !




J'aime pas me faire photographier. Je n'aime pas me voir vieillir, je déteste remarquer les insignifiances du temps qui n'en sont pas du tout pour la femme que je suis. L'époque est cruelle car nous vivons la pression sociale d'avoir l'air jeune le plus longtemps possible. Oubliez la chanson, l'air est plus important que tout ! Je vois des femmes qui vieillissent très bien, leurs rides glissent tout doucement et avec délicatesse EN elles. Il ne reste que de belles cicatrices de souvenirs, des tatouages d'événements encrés dans leur mémoire. Elles ont appris à lâcher-prise. Je ne suis pas rendue là !

Oh misère ! Oh malheur ! Moi sur mon front, il y a la présence de mon père. Je m'explique... Il m'a légué une fortune de rides comme un Shar Pei. Mes sillons sont de plus en plus voyants en vieillissant. Pas question de les faire disparaître... Mon père a signé sur mon front tout son amour, à la manière de Zoro ! Mon père est mon guide et je ne veux pas le vexer ! Il m'arrive d'en être gênée, je l'avoue... Je suis orgueilleuse. Alors avec la grâce d'une Carole Bouquet sans sa beauté, je m'applique à défaire avec mes doigts ce lien sanguin qui nous unit (voir la photo).

Par fierté ? Sûrement... C'est qu'au fond de moi, j'ai toujours 30 ans. Or il ne faudrait pas que la photo m'en donne 48 tout de même ! La Shar Pei que je suis en priori ne mord pas mais lorsqu'elle voit ses rides, elle jappe oh là là !!!

samedi 9 janvier 2010

À Nathalie Pétrowski et Josée Legault




J'observe, j'écoute, je pompe et je plonge...

Je, je, je... Bien oui, nous blogueurs parlons avec le fameux ''je''. Le ''je'' du coeur, des sentiments, des émotions. Pourtant le ''je'' est dans la communication efficace ce qu'est Molière en littérature. Alors dites-moi donc pourquoi les ''vrais'' journalistes détestent autant les blogues ? Il semble que nous n'aurions pas d'éthique personnelle car nous écrivons sans penser aux conséquences. La médisance se retrouve souvent dans nos textes. Les journalistes en sont outrés et généralisent. Tiens, surtout l'imposante Nathalie Pétrowski et la moralisante Josée Legault chez Christiane Charette la semaine passée. La nuance aurait été de mise pour elles aussi.



Les blogues sont le reflet de notre société. C'est pas parce qu'on écrit nos opinions personnelles qu'on devient plus intelligent. Le discernement reste difficile pour tout le monde. Pour la plupart d'entre nous, une morale s'impose. Nous ne sommes pas tous des journalistes, des écrivains. Nous sommes ce que nous sommes, ce que nous avons été et ce que nous serons. Notre ton, nos opinions peuvent déranger les professionnels mais je crois qu'ils sont jaloux. Les blogues sont populaires et ce, de plus en plus alors les dirigeants des journaux et des médias imposent à leurs journalistes le mandat d'écrire dans un blogue. La majorité n'aime pas... J'ai fait l'expérience en 2009 d'être blogueuse francophone pour la Fondations des maladies du coeur. Je devais écrire sur des sujets que la Fondation m'imposait. C'est pas évident... Oubliez l'authenticité à 100% !

Un blogue personnel se doit de garder en tête une éthique. Nous aurons au fil du temps à nous ajuster. Nous écrivons sans filet avec notre coeur et notre âme. C'est la raison de la popularité des blogues. Nous sommes authentiques et c'est justement ce que les gens aiment. Nous ne sommes pas un téléroman, nous sommes des gens vrais pour la majorité de la blogosphère. Nous sommes les rédacteurs de nos vies. Nous sommes crus, nous sommes tristes, nous sommes contents, nous sommes comme les autres ou différents. Nous avons tous un besoin de s'exprimer. Nous aurions pu choisir le dessin, nous avons l'écriture...

Vous n'aimez pas nos propos ? Vous n'avez qu'à passer votre chemin Mesdames les journalistes... Les époques changent et vous devrez vous ajuster vous aussi. Le changement est nécessaire à toute société et l'adaptation fait grandir. Laissez aux blogueurs l'authenticité des écrits de leurs vies sans les juger ou les DIMINUER. Vous semblez penser qu'il y a de petites personnes...il faut faire attention aux jugements sévères envers les autres. Si vous pensez que nous sommes minables quand nous étalons nos vies, alors... regardez-vous un peu dans le miroir. Êtes-vous si différentes de nous dans votre tour d'ivoire ? Je connais personnellement un journaliste de la presse écrite qui aime me lire. Pourquoi ? Il est curieux et ouvert d'esprit. Il ne se prend pas pour un autre. Il est authentique lui aussi.

Vous êtes des journalistes chevronnées, la nuance aurait été de mise. Je n'ai senti que le jugement de deux journalistes qui diminuaient par leurs propos les personnes que nous sommes. C'est méchant, blessant et gratuit... La radio n'est pas un média qui peut filtrer toujours les propos de ses journalistes... Je ne veux pas défendre tous les blogues mais vous devriez aller élargir vos horizons en visitant mes liens...des gens formidables, des blogueurs cultivés, intelligents... Décidément, descendez de votre tour d'ivoire et allez vers le vrai monde, des gens maladroits quelquefois par leurs écrits peut-être... mais du bien bon monde pour la majorité ! Nous ne sommes pas de vrais journalistes. Nous ne voulons pas le devenir. Nous utilisons un média pour nous exprimer, c'est tout.

Nicole Simard
blogueuse

vendredi 8 janvier 2010

Pourquoi ?

Tout se passe vite, la vision de ce que je vois est rapide comme l'éclair. Je vois l'événement en couleur peu importe l'endroit où cette personne est, que ce soit insignifiant ou tragique. Un chiffre, un nom, de la nervosité, un événement, une présence, un lieu ou La mort, ça je m'en passerais... mais c'est Elle que je vois le mieux. J'ai jamais su le pourquoi, ni le à cause, je la subis contre mon gré. Je vois l'événement qui se superpose à l'activité que je fais, le temps n'existe pas. Tout est question de vibrations. Je crois que je ressens seulement les gens qui ont les mêmes vibrations que moi. Un peu comme des notes de musique.

Je me suis assise sur mon fauteuil, temps de repos après une journée de congé bien remplie. Monsieur le marquis et fiston hyperactif sont à un tournoi de hockey à l'extérieur de Pomponville et ma puce s'amuse à écouter des chansons de Mickaël Jackson. Il a fallut que je choisisse ce film... J'aime Romain Duris, j'aime John Malkovich. Je ne lis jamais la description des films que je veux regarder. Je choisis les acteurs, pas les films. Et voilà, il a fallut que je choisisse : ''Et après''... justement ''d'après'' le roman de Guillaume Musso.

Un film qui m'a bouleversé, profond, d'une telle profondeur que même si le message est clair, je ne veux pas être un Dr Kay et Nathan... Je ne veux pas être ''un messager''. L'air existe mais on ne le voit pas. Nous avons tous une maison de verre, je vois juste au travers de certaines... Je ne pourrai jamais changer l'événement. Alors pourquoi voir de telles choses ? Je ne suis pas meilleure qu'une autre pour aider les autres, au contraire. Alors pourquoi moi ?

Ce qui est bien avec un blogue, c'est de pouvoir ''parler'' de ça, de garder mon anonymat et de chercher la réponse. Elle est en moi, je sais...