lundi 20 janvier 2020

Monsters de James Blunt

Pognant à la gorge, les larmes vont vous couler le long du visage, lorsque vous allez regarder le vidéoclip viral Monsters de James Blunt concernant la maladie de son papa.  

Charles Blunt est atteint d'une maladie rénale chronique de stade 4.  Cet extrait est tiré de son dernier album Once Upon A Mind. 

En 2017, j'ai adoré son précédent album The Afterlove et pour l'avoir vu en show également, je peux vous assurer qu'il est une bête de scène. 

Sortez vos papiers mouchoirs... et allez dire aux gens qui vous entourent que vous les aimez ! 


dimanche 19 janvier 2020

Maman Dion


Crédit photo: Céline Dion/Instagram

-Tu l’écoutes ben souvent Céline ! T’es là-dessus depuis les vacances de Noël !  Me sermonna mon homme.

-Ben oui, Courage, c’est son meilleur en anglais !  Une chance que Maman Dion ne s’est pas fait avorter !  Lui répliquai-je.

Lorsqu’on a donné naissance à 14 enfants et que la petite dernière est l’une des plus grandes chanteuses au monde, on ne peut pas mourir dans l’anonymat. Thérèse Tanguay, la maman de notre Céline nationale est décédée le 17 janvier dernier à l’âge vénérable de 92 hivers. 

Née en 1927, elle appartient probablement de ces dernières femmes du Québec, à avoir fait autant d’enfants comme nos respectables ancêtres, du début de la colonisation jusqu’à la Révolution tranquille.  Ma grand-mère maternelle Améda Guérin en a eu 13 (au secours !), c’était le temps où le curé était l’influenceur suprême et que l’église catholique trônait dans les chambres à coucher, une sorte de dictature subtile voire omniprésente.  La foi, ça aide à surmonter bien des obstacles avec une trâlée d’enfants comme ça !  Pour revenir à Céline, bien contente que la cigogne non planifiée soit passée.

Toujours est-il que Maman Dion, qui elle-même jouait du violon, voyait grand pour sa fille.  En visionnaire, elle lui écrit sa première chanson ‘’ce n’était qu’un rêve’’ qui se cristallisa en succès.  Puis arriva les pâtés, l’animation d’émissions culinaires, les livres de recettes, La Fondation Maman Dion (enfants défavorisés/réussite scolaire), et La Maison Adhémar Dion (soins palliatifs).  Et dire que moi, avec seulement 3 enfants, j’ai rien fait de tout cela !  

Malgré le décès de sa maman, Céline chantait sur scène en Floride.  Thérapie ou professionnalisme, vous en connaissez-vous des femmes qui vont travailler la même journée de la mort de leur mère ?  Pas moi.  Céline est plus grande que nature, comme sa maman, des femmes montgolfières. 

Coeur vaillant, mission accomplie et musique en tête de Céline.  Elle chantait vers le paradis :
 ‘’ Dans un grand jardin enchanté
Tout à coup je me suis retrouvée’’…

Respect.

Crédit photo: RichardGauthier

Lying Down et les autres tournent en boucle dans ma salle de bain tôt le matin, juste avant d'aller travailler.  Écoutez-moi ça ! 

dimanche 12 janvier 2020

Le montre ensorceleuse




Depuis quelques mois, je l’avais demandé et espéré.  En ouvrant mon cadeau de Noël, comme une gamine de 10 ans, je me réjouissais d’avoir enfin ma montre Fitbit.  Maintenant, l’objectif ultime de mes journées est d’atteindre mes 10,000 pas, tout en vérifiant la qualité de mon sommeil.  Cette montre a d’autres fonctions, mais je vais me limiter à celles-là. 

-Je t’ai vraiment acheté ça, moi ?  Quel cadeau empoisonné !  Me dit Monsieur le Marquis.

-Chéri (je l’appelle autrement, mais c’est secret), Je dois atteindre mon objectif coûte que coûte !   Selon l’OMS (organisme mondial de la santé), il faut faire 150 minutes d’activités d’endurance d’intensité modérée par semaine.  

-Ben moi, mon activité d’endurance, c’est toi et cette montre  ! 

Tout a commencé parce que mes gentilles collègues au travail comparaient leurs résultats avec leur Fitbit.  J’ai un gros côté influençable et  comme j’ai engraissé de 15 livres depuis 2 ans et que j’ai la sensation qu’un bulldozer m’ait entré dedans un vendredi 13, je trouvais l’idée géniale.  Mon corps grossis au contact de l’air (du vin peut-être aussi), mon métabolisme ralentit avec l’âge qui s’impose.  Évidemment, le surplus de l’enrobage ne se retrouve pas dans mes seins !  Je deviens une poire bien mûre, il ne me reste qu’à m’habiller en jaune ! Injustice ou karma, allez savoir ! 

Faut me voir marcher en me lavant les dents et courir dans toutes les pièces de la maison pour comprendre que mon objectif me tient à cœur.  Je deviens de plus en plus serviable.  Veux-tu un verre d’eau ?  Non, ne te lève pas, je vais le chercher !  Cherches-tu tes clés ?  Je suis déjà rendue debout à virer la maison de bord pour les trouver.

-Viens mon chien, on va dehors, faire une autre marche. 

-Il ne veut pas y aller dehors.  Il a déjà fait sa marche tantôt ! Me dit mon homme au regard de lynx.

-Ça se peut que tu perdes ta montre, tu sais !

-Ben non, je couche avec ! 

P.S.  Le nombre de pas par jour est modulable.  Idéalement, c’est 10 000, mais vous pouvez commencer par un objectif différent.  Arrêtez-moi ‘’Quéqu’un’’ !

jeudi 9 janvier 2020

Le coming out d'Harry et Meghan


Crédit photo: Samir Hussein/Betty images

On a tous notre opinion sur la monarchie britannique.  Je n’irai pas sur ce chemin, c’est trop glissant.   Or si vous habitez sur la planète terre et que vous n’avez pas été trop dans la lune cette semaine, à part Trump et l’Iran incluant le Boeing 737 abattu, vous avez peut-être sans doute vu passer une petite bombe médiatique plus légère un peu.

Le petit fils préféré de notre Queen Élisabeth II renonce à son allocation royale (5% de ses revenus) et veut habiter 6 mois en Amérique du Nord, tout en gardant son royal cottage de Frogmore.  On dit qu’Harry est sous influence de sa belle Meghan, on dit bien des choses. Après l’abdication d’Édouard 8, c’est donc la deuxième fois que la couronne britannique se fait rejeter, même si Harry reste 6ième dans le rang de succession.   

Est-ce qu’Élisabeth II avait perçu des signes avant-coureurs ou est-elle littéralement tombée en bas de son trône ?  Dans un cas comme dans l’autre, il n’existe malheureusement pas de cours de perfectionnement pour une reine avec l’époque actuelle.  Après l’affaire Epstein et le prince Andrew, la monarchie se détricote.  

Tout le monde est curieux de savoir comment Harry et Meghan gagneront de l’argent ?  Vous ne le savez peut-être pas, mais le prince Charles, un grand écolo, est à la tête d’un organisme sans but lucratif de produits biologiques du nom de Duchy Originals. Depuis le début des années 90, petits sablés, marmelade d’orange au thé, bacon, galettes à l’avoine, limonade et miel sont vendus un peu partout dans le monde (difficiles à trouver au Canada, inexistants au Québec).  Néanmoins tous les bénéfices sont réservés à la fondation du prince de Galles qui regroupe plusieurs œuvres caritatives. Alors pourquoi nos deux tourtereaux ne commercialiseraient pas le sirop d’érable Harry et Meghan ?  Une vraie compagnie lucrative comme…Ricardo (farce évidemment) !

J’avoue que ça m’amuse. Ça donne tout de même de la fraîcheur à nos discussions. 

‘’Sans oser, on perd sa vie.  Les erreurs sont inévitables, mais c’est le prix à payer pour être vivant’’.  Douglas Kennedy

Pauvre Queen, encore une annus horribilis !

dimanche 5 janvier 2020

Les balles à tête creuse




‘’Ce n’est pas parce qu’on n’est pas dans la lumière qu’on est un looser’’.  Cette belle citation provient de l’actrice du film culte  Love Story (1970) et égérie de Chanel en 2019 à l’âge respectable de 80 ans.  J’aime cette réflexion qui nous fait réfléchir sur le besoin de reconnaissance.  Est-ce qu’il faut vraiment être présent sur les réseaux sociaux ? On y voit de belles choses, mais aussi les pires. La dureté et  le manque de retenue de certains commentaires d’internautes me font tomber régulièrement de ma chaise.  Faut pas les lire.  Le narcissisme ne se farde pas de nuances.  Ce Far West numérique aurait besoin décidément d’encadrement parce que le manque de discernement est flagrant.

Selon Bruno Patino, auteur du livre La civilisation du poisson rouge (quel beau titre !), il semblerait que le temps d’attention des milléniaux sur internet serait de 9 secondes presque le même qu’un poisson rouge qui est de 8 secondes.  Pas étonnant et peu importe la génération que le clavier a la gâchette facile. Alors pour les cowboys du Web, je suggère l’installation d’une clochette lorsque la mitraillette se lâche lousse à 18 pouces de l’écran.  Cela dit, on devrait peut-être bloquer certains mots sur les réseaux sociaux.  La libre expression a ses limites surtout lorsqu'elle se transforme en balles à tête creuse (croyez-le ou non, mais ce type de balles existe vraiment !).  Que dire des vols de données chez Desjardins, des faux courriels et des faux sites.  On a vraiment perdu le contrôle !

En 2020, je souhaite que notre époque anxiogène se donne les moyens d’un code d’éthique de navigation.  En ce qui concerne la sécurité, ça me dépasse complètement. En attendant, je retourne à ma place, dans l’ombre, c’est gagnant !  

Bonne année et de la santé, beaucoup de santé !  Le reste, c’est du bonus !

lundi 2 décembre 2019

L'empreinte écologique



Crédit image: Pixabay


Ça sera entre vous et moi, on jase là, une sorte de secret de Polichinelle. Je vous prédis qu’en 2020, le terme à la mode et omniprésent sera ( attention, on entend un roulement de tambour), l’empreinte écologique !   Faut vraiment pas être une sorcière pour observer cette évidence, je sais !  Paraîtrait même que le groupe Coldplay (que j’adore) cesse ses tournées pour préserver la planète.  Ne pourrions-nous pas faire des tournées moins polluantes au lieu de les arrêter ?  On pourrait aussi inviter le public à venir assister aux concerts en covoiturage ou en transport en commun. Quoique, je me tire dans le pied si j’opte pour l’option autobus dans ma belle ville de Québec.  Je risque fort d’arriver à destination à la fin du show !  Le transport structurant, on en parle, mais c'est loin d'être fait. 

Il semblerait selon RDI matin, 300 secondes de sciences, que les émissions de gaz à effet de serre ont augmentées et ce, à chaque année, de 1,5% entre 2010 et 2019. On s’enligne pour 20100 à une augmentation de 3,2% degrés Celsius et si on veut rester à 1,5%, il va falloir baisser à 7,6% chaque année.  Et dire que je trouvais intenses les gens qui compost et qui adoptent le zéro déchet !

Faut que j’en fasse davantage moi aussi.  À part la récupération, l’achat de seconde main, le recyclage et le bannissement des bouteilles d’eau, je ne fais pas grand chose. Je vais donc aller fouiner sur les différentes plateformes qui calculent mon empreinte écologique en écoutant du Coldplay.  Quoi ? Je vous l’avais dit, empreinte écologique, empreinte écologique, empreinte écologique, empreinte écologique...Le mantra de 2020. 

P.S. Voici quelques plateformes pour calculer votre... empreinte écologique.

3- Calcule ton empreinte écologique (pour les enfants)



dimanche 17 novembre 2019

L'éco-anxiété de ma milléniale



Ma fille, de ses beaux 21 printemps, m’a annoncé sur la toile (en commentaire d'une publication de chats et de chiens), qu’elle ne voulait pas avoir d’enfant parce qu’elle veut faire sa part pour sauver la planète.  Ma milléniale rejoint les ‘’Ginks’’ (Green Inclination No Kids/engagement vert, pas d’enfant) qui proclament que les problèmes environnementaux proviennent de la surpopulation.  Sur le coup, stupéfaite, j’ai pas su élaborer, mais maintenant, après 2 mois de réflexion, j’aurais aimé lui répondre ceci.

Très chère milléniale,

Je te suggère fortement de voyager en réduisant ton empreinte écologique, de manger moins de viande (tu le fais déjà, bravo !) et de consommer le moins possible.  Va dans les friperies et achète de l’usager. 

P.S.  Ramène-moi ta belle cafetière rose bébé, neuve, que je t’ai achetée.  On va la retourner au magasin, à pieds en plus (telle mère, telle fille, vive le radicalisme !).

Dans les années 80, tu ne le sais probablement pas, mais nous pensions que la terre allait sauter avec la bombe nucléaire. À chaque époque sa fin du monde. Néanmoins, nous sommes encore là, malgré certains fous qui gouvernent le monde.

L’éco-anxiété mène nulle part, par contre, une stratégie responsable en s’impliquant dans des mouvements d’engagements citoyens peut faire changer les choses.  Si nous sommes nombreux, cela obligera la modification de la trajectoire du paquebot politique de l’inaction. Apparemment l'action engendre l’espoir. 

Si un jour tu changes d’idée, je te promets de ne pas acheter de suce à ton bébé, promis, il aura ses doigts, c’est bien assez !