Translate

mercredi 20 mai 2015

Citation à retenir de Maya Angelou

Crédit photo: Revue Vogue

'' Les gens oublieront ce que vous avez dit, ils oublieront ce que vous avez fait, mais n'oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir''.

Une citation à retenir de l'artiste multidisciplinaire et activiste afro-américaine Maya Angelou. En trois mots : Exquise grande dame ! 

mardi 19 mai 2015

Le grand Lee Jeffries





Crédits photos : Lee Jeffries (et pour acheter)

Vous voyez ce que je vois ?  Quels portraits touchants !  

Instagram est mon dada favori.  Cette application où l'on partage surtout des photos (et vidéos mais ils sont moins populaires) me ravie complètement !  J'admire et je contemple des moments de vie de gens du monde entier, des paysages fabuleux et ordinaires aussi, le quotidien d'inconnus et les oeuvres de grands artistes comme le photographe Lee Jeffries. Il m'arrache le coeur avec ses sublimes portraits de sans-abris. On y voit l'humain avant tout, le coeur et presque... l'âme.  

Bonne découverte ! 


samedi 9 mai 2015

Pierre Lapointe chante Manno Charlemagne


Crédit photo: Site d'haitïnfos.net

Ce qui est intéressant avec Pierre Lapointe, c'est qu'il nous fait découvrir ce qui le fait vibrer et si vous avez une once de curiosité, ça peut vous donner à vous aussi de sacrées belles découvertes ! Avec ''Le mal du pays'' de Manno Charlemagne, on y entend sa belle voix chaude qui avec les années se bonifie. 

Mais qui est Manno Charlemagne ?  Emmanuel Charlemagne est un auteur-compositeur-interprète et musicien haïtien.  Il a même été maire de Port-au-Prince de 1995 à 1997. 

Si vous voulez sortir des sentiers battus, suivez Pierre Lapointe.  Des fois, ses coups de coeur décoiffent vraiment et d'autres fois, c'est tout en douceur comme une belle brise printanière.  À vous de choisir. 



dessine-moi une larme



Est-ce que vous saviez que la composition des larmes dépend de ce qui les provoque ?  Moi, j'en avais aucune idée !  Il semblerait qu'une larme de rire ne ressemble pas à une larme de peine, en tout cas au microscope, idem pour toutes les autres en passant. 

Je vous place donc un site fort intéressant, celui de Rose-Lynn Fisher qui en fait des expositions (allez voir :tears (larmes)).  

C'est fou ce que ça peut être intéressant d'intellectualiser un simple mécanisme physiologique en y cherchant également sa poésie.  S'y arrêter un instant nous donne l'impression d'y voir les secrets qui s'y rattachent.  Les composantes chimiques qui proviennent de nos émotions font de bien belles oeuvres et parlent en silence.

Oeuvres de Rose-Lynn Fisher

dimanche 26 avril 2015

Lise Payette


Flavie Payette-Renouf et Lise Payette.
Crédit photo: Olivier Pontbriand, La Presse

C'est hier soir au Capitole de Québec que ma fibre politique a été touchée en plein coeur, plus précisément lors du discours de lise Payette dans le cadre du 75ème anniversaire du droit de vote des femmes au Québec.  En chaise roulante, de sa belle voix douce mais affaiblie par la maladie, Madame Payette revêtait un magnifique manteau de dignité, noblesse des années vécues à défendre le droit des femmes au Québec. 

Je ne pense pas qu'il y avait des journalistes dans la salle, et pourtant son message était tellement important.  Madame Payette veut rassembler dix (10) femmes pour discuter de la condition féminine actuelle dans le but par la suite d'en faire un sommet et ce, d'ici le printemps 2016 car aujourd'hui selon elle, ''le droit des femmes est en pleine régression''.  Suite à cet événement, les recommandations seront acheminées aux différents chefs de partis politiques.  Si elles ne trouvent pas écho, Madame Payette va même jusqu'à souhaiter la création du PPDF (parti politique des femmes). Que ce soit une pensée fantaisiste ou non, on la reconnaît bien.   Vous pensez qu'elle exagère ? Lorsque je vois depuis 2 ans que le salaire des secrétaires (adjointes administratives, agentes de bureau) baisse au lieu de monter, je ne trouve pas qu'elle va trop loin !  Il y a encore beaucoup de travail à faire pour l'égalité salariale. 

Femme politique (députée-ministre), écrivaine, auteure, animatrice, Madame Payette a marqué l'histoire du Québec d'une manière déterminante. Tout autant que Janette Bertrand, Liza Frulla et Denise Bombardier que nous pourrons également entendre lors du documentaire ''75 ème, elles se souviennent'' de Flavie Payette-Renouf, petite-fille de Madame Payette et réalisatrice aux Productions J, lundi le 27 avril à 21 heures à Télé-Québec.  

Dire qu'aujourd'hui, certaines personnes n'exercent même pas leur droit de vote !  Le cynisme politique est de bon goût. Bordel, réveillons-nous !

P.S Lise Payette a gardé le nom de son ex-mari André Payette.  Son nom de ''fille'' est : Ouimet.  


jeudi 16 avril 2015

À fleur de pop-techno avec Ariane Moffatt


Crédit photo: Max Abadian (revue Châtelaine)

Ariane Moffatt n'a plus besoin de présentation.  On la connaît et on l'aime! Autant l'auteure-compositrice-interprète que la femme qu'elle semble être. Elle a partagé sa vie personnelle avec le public québécois et en retour, le Québec tout entier l'a adopté.  On se reconnaît en elle avec sa conjointe Florence et ses 2 petits garçons Paul et Henri.  Vous y voyez une différence ?  Pas nous ! 

Ariane Moffatt a le don de créer de beaux vers d'oreilles et de nous les faire aimer pendant des jours ! En voici un, tellement accrocheur !  Quelle magicienne pop-techno ! 



En furetant sur Youtube, j'ai trouvé ce bijou.  J'ai les larmes aux yeux à chaque écoute. Ariane qui chante ''Maman'' à la grande Clémence Desrochers, la première femme humoriste du Québec. En un mot, c'est divin !  Les paroles sont de Clémence et la musique d'Ariane. Clémence est une poète aussi, il ne faut pas l'oublier. Une légende vivante. 



mercredi 15 avril 2015

Faire jeune


Crédit photo: Mannequin Karen Walker pour Eyewear

Il paraît que le mode de fonctionnement de notre cerveau de juger, évaluer et classer est inné. C'est la raison pour laquelle on fait de gros efforts pour ''faire plus jeune'' longtemps, très longtemps. On ne veut pas paraître notre âge.  
 -Vous avez 53 ans ? Vraiment ?  on dirait que vous en avez 8 de moins.  Quel plaisir à entendre, mais ma vieille (faut nommer un arbre, un arbre), ça ne pourra pas durer éternellement et tout doucement, le 8 deviendra 5 et encore... Pour se consoler, on se dit que chaque fête est un grand privilège qui n'est pas accordé à tout le monde.  Le regard de l'autre devient insignifiant. 

Entre l'âge que nous avons réellement, l'âge apparent que nous semblons avoir et l'âge que l'on ressent, nous savons très bien que prendre soin de soi ralentit le passage du temps car rester jeune est devenu non seulement un enjeu esthétique, mais également social et économique.  Je trouve cette bataille épuisante voire perdue d'avance, or comme la majorité, j'y suis plongée de peur de couler. Toutefois, je me dis que mon vécu doit être montré au grand jour sans avoir recours au buzz du moment, le Botox évidemment. J'apprends à aimer mes sillons nasogéniens, mon relâchement de la peau, mes rides du front (un cadeau de mon père) et surtout, surtout, j'apprivoise ma nouvelle image en me plongeant dans ce qui fait me sentir jeune. Sous le manteau visible du poids des années se cache tellement de beaux souvenirs qui ne demandent qu'à être montrés alors chaque ride doit être lovée.

La marchette est encore loin, les couches aussi, mais le temps file si vite. La course est perdue d'avance.  Le chrono est démarré et les photos que l'on préfère sont celles avec nos lunettes fumées ! Le regard sur soi oscille entre critique et bienveillance. La fontaine de jouvence c'est d'avoir la chance de vivre dans l'ÊTRE plutôt que le paraître en s'admirant de moins en moins dans un miroir tout en regardant la vie avec des lunettes roses !

P.S Je vous suggère fortement d'écouter l'excellent documentaire ''J'ai un trou dans ma tête'' au Canal Vie.  Ça replace les valeurs à la bonne place !

mardi 14 avril 2015

Sufjan Stevens

Crédit photo: Denny Renshaw

Auteur-compositeur-interprète américain très aimé des hipsters de partout dans le monde, Sufjan Stevens a connu son plus grand succès en 2005 avec la chanson Chicago. Il sera à la Place des Arts, le 30 avril prochain jouant sûrement son nouvel opus Carrie and Lowell.  Peu importe notre âge, notre style, impossible de ne pas apprécier. 


dimanche 12 avril 2015

Death cab for cutie et Esther Williams



Coup de coeur pour ''You are a tourist'' du groupe underground DEATH CAB FOR CUTIE que l'on retrouve sur leur septième disque.  Entre vous et moi, je viens tout juste de les découvrir !  Autre petit secret,  c'est dans une chronique musicale d'une revue quelconque que ma curiosité en a été piquée.  Il était écrit : ''Le grand retour des stars de la musique indie'' sauf que pour moi, indie voulait dire: qui vient de l'Inde (la langue hindi),  pas indépendant (en dehors des circuits commerciaux traditionnels) !  Belle découverte tout de même !  Mélanger les mots et ne pas les retenir, c'est tellement moi !   Ça fait mon charme et j'en ai beaucoup !  Le groupe sera donc au Métropolis de Montréal le 8 mai prochain.

Autre confidence, la vidéo me fait penser à Esther Williams, étoile cinématographique à Hollywood dans les années 60 avec ses films en nage synchronisée.  Qu'est-ce que j'aimais la regarder nager (avec point d'exclamation s'il-vous-plaît) le voici : ! C'est que je nage comme une roche, le fond m'attire naturellement et vice-versa !  À ce niveau, l'autodérision est une question de santé mentale pour une perfectionniste qui ''baragouine'' l'english sur ses deux pattes.  





Et la fameuse Esther Williams

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''