Translate

mardi 28 juillet 2015

Alexis Simard

Plan implantation de Grande Baie, 1845, BAnQ, Saguenay


Contrairement à certaines nationalités, les québécois sont de plus en plus intéressés à la généalogie (lire: obsédés-obnubilés et j'en suis une).  On dit qu'il faut savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va sauf que...lorsque nos ancêtres sont des géants, de grands bâtisseurs comme les miens la comparaison doit s'arrêter rapidement. L'estime de soi est fragile car jamais nous pourrons arriver à ce genre de prouesses si spectaculaires soient-elles. Heureusement, l'histoire m'a légué aussi des prédécesseurs que j'aimerais oublier.  Ça balance le tout. Je ne les nommerai pas quand même !  Je leurs dois d'exister alors c'est pas mal et qui suis-je pour juger !  Y a aussi toutes ces femmes importantes de mon arbre généalogique donnant la vie à des dizaines d'enfants et plus dans des conditions inhospitalières (pour ne pas dire: inhumaines) !  Je les salue à genoux ! 

Pour faire une histoire courte, je suis donc une Simard, descendante de Noël (Noël Simard dit lombrette 1657-1715), celui qui a fondé Baie St-Paul et aussi d'Alexis Simard, fondateur de Grande-Baie et Saguenay avec la Société des vingt-et-un) en 1838.   J'espère que ma progéniture ira peupler une nouvelle planète, rien de moins (farce évidemment) ! 

En attendant, Je vous laisse quelques photos de la statue d'Alexis Simard, de sa première maison qui servie d'église avant d'en construire une.  Je vous quitte pour de la lecture au sujet de la nouvelle planète Kepler-452 de son vrai nom: ZMASSJ19440088 +4416392.  Ma famille a une ville à fonder là-bas et que ça saute ! 

Ma soeur et moi + notre ancêtre Alexis




Crédits photos: moi 

jeudi 23 juillet 2015

Crépuscule à l'Agora du Port de Québec

Crédits photos: moi-même

Je me confesse: j'aime les acrobaties de toutes sortes lorsque je vais voir un cirque.  J'admire le travail qu'il faut pour arriver à rendre faciles des mouvements difficiles à réaliser.  Il en faut de la force, de l'équilibre, de la technique, de l'agilité et de la souplesse pour nous en donner l'illusion !  Les dix-neuf (19) jeunes du spectacle gratuit Crépuscule à l'Agora du Port de Québec y parviennent aisément. 

J'avoue pourtant qu'il m'a fallu m'informer de l'histoire pour y comprendre quelque chose (''un village suspendu entre l'avant et l'après, le jour et la nuit'').  C'est peut-être aussi l'absence de costumes flamboyants, que le début commence très lentement, trop lentement et/ou que les enchaînements traînent en longueur, j'ai vraiment eu du mal à embarquer.  Faut croire que je dois avoir une Denise Filiatrault en moi ! 

Et bien, La Denise vous le recommande quand même parce que malgré l'enrobage qui demande encore un peu de rodage, le gâteau est très bon.  Le public a adoré.  Le reste...question de goût surtout lorsqu'on en voit régulièrement et c'est gratos alors...

Temps automnal cet été, habillez-vous chaudement (du 21 juillet au 6 septembre 2015)






Château Frontenac et en face de la Gare du Palais 

mardi 21 juillet 2015

Et si on se donnait rendez-vous dans un an

Crédit photo: Frédéric Lauzier-Young (magnifique photo de Keith Urban) 

Le Festival d'été de Québec s'est terminé dimanche, le 19 juillet (sniff, je pleure ma vie !), nous l'avons donc clôturé (pas le choix, c'est fini !) avec Alan Parsons Project.  La température n'étant pas de notre bord (frette), nous avons essayé de nous réchauffer avec la musique de ce groupe de rock progressif britannique (1975-1990).  Un bon show musicalement, mais sans étincelles.  

Pas mon meilleur festival d'été à vie.  Peut-être en raison de la mauvaise température et qu'il manquait du pop (trop de rock, pas assez de pop).  Par contre, ma plus belle découverte a été Keith Urban tout en appréciant l'extraordinaire prestation de Patrick Bruel, sous la pluie.  J'ai pas réussi à entrer sur le site pour les Rolling Stones alors... Pourtant, j'aime tellement ce festival, il est parfait dans ses imperfections !  Je l'aime d'amour ! 

Rendez-vous dans un an, du 7 au 17 juillet 2016.  





jeudi 16 juillet 2015

Rendez-vous manqué avec The Rolling Stones





Crédits photos (celles du haut): Marianne Grégoire 

N'ayant pas réussi à entrer sur le site, nous nous sommes retrouvés à écouter la très-très-très énergique Brigitte Boisjoli ainsi que la sensuelle (oui-oui sensuelle) Valérie Carpentier sur la scène Hydro-Québec. Confortablement assis, nous étions en Cadillac si on se compare aux 93,000 personnes sur les plaines, cordées comme des sardines !  Une chose certaine, lorsque Brigitte Boisjoli atteindra ses 72 ans (si Dieu le veut), elle aura fort possiblement l'énergie d'une Mick Jagger sur scène ! Suis-je déçue de ne pas avoir vu Mick danser ?  D'après-vous ? 

Je prends un petit congé du Festival de 3 jours pour garder ma petite Alys d'amour ! Prochain et dernier show du festival, dimanche pour The Alan Parsons Project.  A+

Crédits photos (celles du bas): moi-même


Brigitte Boisjoli

Valérie Carpentier




mercredi 15 juillet 2015

Ariane Moffat et Patrick Bruel au Festival d'été de Québec



Crédits photos: moi-même

Si vous vous attendez à ce que je sois objective au sujet du spectacle de Patrick Bruel d'hier soir sur Les plaines au Festival d'été de Québec, vous allez attendre longtemps !  Ça se passe au niveau du coeur, pas de la tête, cet amour-là !  Ma lune de miel dure depuis ses débuts, les années 80 ! D'ailleurs, je ne compte plus le nombre de spectacles vus à ce jour.  C'est moi ''la folle'' qui un jour a eu le bonheur de le rencontrer et qui lui a dit: ''Je mettrais bien tes pantoufles en dessous de mon lit'' ! Mon chum était juste à côté de moi en plus ! Vous voyez le genre... J'ai disjoncté comme une ado de 12 ans !  Me semble qui a mieux à dire à un homme qu'on admire en raison de ses prises de position et de son talent d'auteur-compositeur-interprète !  On passe à un autre appel ! 

Alors la fan finie que je suis, les pieds dans l'eau et détrempée jusqu'au os (avec les milliers de personnes) a encore une fois adoré son charismatique et généreux troubadour.  Bruel a revisité ses grands succès au grand complet accompagné de ses coeurs, c'est-à-dire, nous, la foule en délire ! Presque le même spectacle qu'il y a deux ans au Colisée Pepsi, On ne change pas une recette gagnante ! 

Sous la pluie, elle aussi, l'excellente Ariane Moffat a assuré avec brio sa première partie. Ça n'a pas empêché les gens de savourer ses anciennes et nouvelles chansons pour la plupart revisitées avec de jolis et nouveaux arrangements musicaux. 

Ce soir, Les Rolling Stones, pas ma génération et je suis morte de fatigue, mais... Brubru y sera alors juste pour le plaisir de respirer le même air que lui et de voir danser Mick Jagger qui aura 72 ans le 26 juillet prochain, pourquoi pas ! 





mardi 14 juillet 2015

Bof

Bof... J'ai préféré Future Islands à Doobie Brothers et Boston.  Pas mon style musical, tout simplement.  Ce soir, Ariane Moffatt et Bruel (en VIP, merci à Georges (pas Clooney) ! ;) 


The  Doobie Brothers

Boston


Future Islands


lundi 13 juillet 2015

Le cirque érotico-burlesque Empire


Crédit photo: moi-même


Jusqu'au 19 juillet, si vous aimez des performances acrobatiques du genre de celles du Cirque du Soleil, alors allez voir sous le chapiteau au vieux-port de Québec le Cirque Empire.  

La mise en scène efficace style cabaret, très légèrement érotique, mais énormément burlesque d'une durée d'une heure trente (trop court à mon goût) vous charmera peut-être.  Dans mon cas, se sont les performances exceptionnelles des acrobates à deux (2) pieds des spectateurs sur une petite scène ronde qui sont littéralement venues me chercher.  L'exceptionnel Memet Bilgin Rigolo qui fait tenir une plume à l'aide de ses 13 longues tiges en bois en vaut le détour (voir photo) !  La proximité entre les spectateurs et les performances des artistes fait la grande force de ce spectacle.  On vibre avec eux, admirant leur concentration tout autant que leur talent.  À voir. 



dimanche 12 juillet 2015

Luc De Larochellière au FEQ


Scène Loto-Québec, une belle heure à savourer les succès de Luc De Larochellière qui était accompagné de sa douce,  l'excellente Andréa Lindsay.  


Beau temps pour la première partie d'Antoine Corriveau 



Le déluge après Luc de La Rochelière.  Annulation du spectacle : Légendes d'un peuple. 

Belle soirée quand même malgré la pluie diluvienne.  Ce soir, je triche le FEQ, je vais voir le spectacle Empire, cirque érotico-burlesque sans la ''Poune'' !  ;) 


samedi 11 juillet 2015

Keith Urban au Festival d'été de Québec


J'ai beau avoir un fiston qui adore Johnny Cash, moi, je ne connais RIEN au country à part Yoan de ''La voix'' et un peu Shania Twain, c'est tout dire !  Je suis néophyte de cette musique que des millions de gens vénèrent.  Honte à moi ! 

La soirée d'hier soir au FEQ (température estivale idéale) était donc l'occasion parfaite pour que j'ouvre un peu mes horizons. Tout d'abord, un jeune de la Beauce qui fait parler de lui aux États-Unis du nom de Robby Johnson, du bon soul avec l'excellent Bobby Bazini et... la cerise sur le sundae l'australien Keith Urban (conjoint de Nicole Kidman, celle qui fait que j'aime mon prénom depuis qu'elle existe !).  

Et alors ?  

Je suis en amour ! Coup de coeur solide mes amis !  Sa musique ressemble un peu à du Nickelback (groupe que j'adore et qui a annulé sa venue au FEQ parce que son chanteur devait se faire opérer). De plus, c'est tout un guitariste !  Wow !  Impressionnant ! Je peux vous assurer qu'il était heureux d'être là.  Beau comme un dieu, il a aussi une très belle voix et a fait preuve d'une grande générosité en donnant sa guitare à une fan !   

Conclusion, j'aime le country !  En tout cas j'aime Keith !  Complètement irrésistible ! 

Crédits photos: moi-même.  Elles ne sont pas bonnes, mais ça prouve que j'y étais ! :) 




Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''