Translate

lundi 17 août 2015

Bruno Pelletier et Guy St-Onge au Havre musical de L'Islet

J'ai fait une belle, une délicieuse découverte, celle qui laisse de doux et précieux souvenirs en allant assister au concert de l'album thématique Musique et cinéma de l'excellent interprète Bruno Pelletier et du multi-instrumentiste, compositeur et chef d'orchestre Guy St-Onge au Havre musical de L'Islet à l'Isle-aux-Coudres.  Depuis deux (2) ans, Guy St-Onge est le propriétaire de cet endroit magnifique au bord du fleuve St-Laurent (hébergement-concerts-séminaires-café-terrasse) où il partage sa grande passion musicale.  

Température idéale, charmante petite chambre avec musique classique d'ambiance, beauté des lieux et un concert hors de l'ordinaire.  Quoi demander de plus ?  

Ça vaut largement le déplacement.  Un incontournable.  

Concerts: contributions volontaires

Crédit photo: moi-même

Présence remarquée de 80 choristes à ce concert

L'excellent Bruno Pelletier




Le virtuose Guy St-Onge



Le pointe du Havre musical de l'Islet

dimanche 16 août 2015

Québec, ma ville

J'adore faire la touriste dans ma ville.  Québec, tu es magnifique !  

Château Frontenac à Québec
Le fleuve St-Laurent, entre Québec et Lévis. Ici, on voit l'île d'Orléans
Bateau de croisière 
Les fêtes de la Nouvelle-France
Les jardins de Jeanne D'Arc 

Magnifiques tapisseries tissées en France $$$$$ (rue Petite Champlain dans le vieux-québec) 

dimanche 2 août 2015

Au-Pied-du-Courant à Montréal

Montréal, tu es belle, si...

Je vais voir mon fiston et ma petite fille Alys et...

Si je prends le temps de te découvrir à pied.  Tu caches tes trésors !  Au-pied-du-courant est l'un d'eux (feux d'artifices-marché d'artisans).  T'as vraiment un côté New-Yorkais et j'adore ça ! Tout près de cet endroit (pas si connu que ça), il faut aller également au parc où l'on retrouve le monument en l'honneur des patriotes qui sont ''morts ici sur l'échafaud dans l'hiver 1838-1839 pour la liberté de leur pays''.  Je vous suggère aussi de marcher aux alentours parce que vos préjugés (si vous y allez uniquement en auto comme moi) vont s'atténuer rapido-presto !    

Montréal, tu changes, tu t'embellies, tout doucement.  J'aime ! 


Emplacement pour les feux d'artifices
Monument des patriotes-Pont Jacques-Cartier
Monument des patriotes
Pont Jacques-Cartier
Porte de la prison Au-Pied-du-Courant

Murale 
Murale
Rue Dalcourt

Deux anciennes candidates de La Voix (pas facile de vivre de la chanson au Québec)


vendredi 31 juillet 2015

Corsica avec Bruel et Fiori

Magnifique chanson du moment qui vient me chercher profondément: Corsica avec Patrick Bruel et Patrick Fiori. À l'écoute, je touche le ciel ! 

Je vous laisse la traduction en français ainsi que les paroles si vous voulez chanter avec eux.  Merci mille fois Marie-Ange pour m'avoir fait parvenir la traduction et les paroles également !  
Je t'amoure ! 

La Corse
''Dans un recoin du monde Il est un petit coin de tendresse Qui dans mon coeur, majestueux Embaume de pureté
Joyau de merveilles N’en cherchez pas de semblables Vous n’en trouverez pas de pareil Elle est unique, seule et chérie
Corsica
Il fait toujours tellement envie Ce rocher dans la mer Trésor étincelant Sacré comme un autel Calme, douce comme un agneau Généreuse et accueillante Elle se révolte et se rebelle Si l’on méprise les siens
Corsica''

Et si vous voulez chanter:

corse Corsica
''In un scornu di lu mondu, Ci hè un lucucciu tenerezza Ind'u mio core, maestosu, Imbalsama di purezza Ghjuvellu di maraviglie, Ùn ne circate sumiglie, Ùn truverete la para ; Ghjè ùnica, sola è cara. Còrsica.
Face sempre tant'inviglia Ssu scogliu ciottu in mare, Tesoru chì spampilla Sacru cume un altare. Calma, dolce cum'agnella, Generosa è accugliente, Si rivolta è si ribella S'omu disprezza a so ghjente. Corsica''

mardi 28 juillet 2015

Alexis Simard

Plan implantation de Grande Baie, 1845, BAnQ, Saguenay


Contrairement à certaines nationalités, les québécois sont de plus en plus intéressés à la généalogie (lire: obsédés-obnubilés et j'en suis une).  On dit qu'il faut savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va sauf que...lorsque nos ancêtres sont des géants, de grands bâtisseurs comme les miens la comparaison doit s'arrêter rapidement. L'estime de soi est fragile car jamais nous pourrons arriver à ce genre de prouesses si spectaculaires soient-elles. Heureusement, l'histoire m'a légué aussi des prédécesseurs que j'aimerais oublier.  Ça balance le tout. Je ne les nommerai pas quand même !  Je leurs dois d'exister alors c'est pas mal et qui suis-je pour juger !  Y a aussi toutes ces femmes importantes de mon arbre généalogique donnant la vie à des dizaines d'enfants et plus dans des conditions inhospitalières (pour ne pas dire: inhumaines) !  Je les salue à genoux ! 

Pour faire une histoire courte, je suis donc une Simard, descendante de Noël (Noël Simard dit lombrette 1657-1715), celui qui a fondé Baie St-Paul et aussi d'Alexis Simard, fondateur de Grande-Baie et Saguenay avec la Société des vingt-et-un) en 1838.   J'espère que ma progéniture ira peupler une nouvelle planète, rien de moins (farce évidemment) ! 

En attendant, Je vous laisse quelques photos de la statue d'Alexis Simard, de sa première maison qui servie d'église avant d'en construire une.  Je vous quitte pour de la lecture au sujet de la nouvelle planète Kepler-452 de son vrai nom: ZMASSJ19440088 +4416392.  Ma famille a une ville à fonder là-bas et que ça saute ! 

Ma soeur et moi + notre ancêtre Alexis




Crédits photos: moi 

jeudi 23 juillet 2015

Crépuscule à l'Agora du Port de Québec

Crédits photos: moi-même

Je me confesse: j'aime les acrobaties de toutes sortes lorsque je vais voir un cirque.  J'admire le travail qu'il faut pour arriver à rendre faciles des mouvements difficiles à réaliser.  Il en faut de la force, de l'équilibre, de la technique, de l'agilité et de la souplesse pour nous en donner l'illusion !  Les dix-neuf (19) jeunes du spectacle gratuit Crépuscule à l'Agora du Port de Québec y parviennent aisément. 

J'avoue pourtant qu'il m'a fallu m'informer de l'histoire pour y comprendre quelque chose (''un village suspendu entre l'avant et l'après, le jour et la nuit'').  C'est peut-être aussi l'absence de costumes flamboyants, que le début commence très lentement, trop lentement et/ou que les enchaînements traînent en longueur, j'ai vraiment eu du mal à embarquer.  Faut croire que je dois avoir une Denise Filiatrault en moi ! 

Et bien, La Denise vous le recommande quand même parce que malgré l'enrobage qui demande encore un peu de rodage, le gâteau est très bon.  Le public a adoré.  Le reste...question de goût surtout lorsqu'on en voit régulièrement et c'est gratos alors...

Temps automnal cet été, habillez-vous chaudement (du 21 juillet au 6 septembre 2015)






Château Frontenac et en face de la Gare du Palais 

mardi 21 juillet 2015

Et si on se donnait rendez-vous dans un an

Crédit photo: Frédéric Lauzier-Young (magnifique photo de Keith Urban) 

Le Festival d'été de Québec s'est terminé dimanche, le 19 juillet (sniff, je pleure ma vie !), nous l'avons donc clôturé (pas le choix, c'est fini !) avec Alan Parsons Project.  La température n'étant pas de notre bord (frette), nous avons essayé de nous réchauffer avec la musique de ce groupe de rock progressif britannique (1975-1990).  Un bon show musicalement, mais sans étincelles.  

Pas mon meilleur festival d'été à vie.  Peut-être en raison de la mauvaise température et qu'il manquait du pop (trop de rock, pas assez de pop).  Par contre, ma plus belle découverte a été Keith Urban tout en appréciant l'extraordinaire prestation de Patrick Bruel, sous la pluie.  J'ai pas réussi à entrer sur le site pour les Rolling Stones alors... Pourtant, j'aime tellement ce festival, il est parfait dans ses imperfections !  Je l'aime d'amour ! 

Rendez-vous dans un an, du 7 au 17 juillet 2016.  





jeudi 16 juillet 2015

Rendez-vous manqué avec The Rolling Stones





Crédits photos (celles du haut): Marianne Grégoire 

N'ayant pas réussi à entrer sur le site, nous nous sommes retrouvés à écouter la très-très-très énergique Brigitte Boisjoli ainsi que la sensuelle (oui-oui sensuelle) Valérie Carpentier sur la scène Hydro-Québec. Confortablement assis, nous étions en Cadillac si on se compare aux 93,000 personnes sur les plaines, cordées comme des sardines !  Une chose certaine, lorsque Brigitte Boisjoli atteindra ses 72 ans (si Dieu le veut), elle aura fort possiblement l'énergie d'une Mick Jagger sur scène ! Suis-je déçue de ne pas avoir vu Mick danser ?  D'après-vous ? 

Je prends un petit congé du Festival de 3 jours pour garder ma petite Alys d'amour ! Prochain et dernier show du festival, dimanche pour The Alan Parsons Project.  A+

Crédits photos (celles du bas): moi-même


Brigitte Boisjoli

Valérie Carpentier




Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''