Translate

dimanche 24 février 2013

Maudite culpabilité




C'est fou comme nous vivons dans une société où l'on doit performer et dans mon cas, surtout face à moi-même.  Les cheveux gras, mon pyjama vert rempli de pingouins (cadeau de ma fille donc... pas question de ne pas le mettre), mes pantoufles roses-fushias dans les pieds, on aurait dit qu'un camion invisible m'avait passé littéralement sur tout le corps et ce, à vitesse TGV, en me laissant en prime un somnifère d'ours polaire pendant 2 jours !   Je ne sais pas si c'est normal ou tout simplement que mes cheveux étaient vraiment sales mais ça allait jusqu'à eux, sans compter la culpabilité en cadeau qui me sortait définitivement par les oreilles.  
-J'ai ça et ça à faire... 
-Je ne peux pas me permettre d'être malade... 
-Je dormirai dans ma tombe... 
-C'est mon cerveau qui mène pas mon corps... 
-Je manque une magnifique journée ensoleillée hivernale... 
-J'ai pas encore lu tous les articles qui parlent de Pierre Lapointe... 
-Faut que je fasse une heure d'anglais au moins en fin de semaine pour m'améliorer (pauvre chouette, t'as du travail à faire pour arriver à une note de passage !  Pense à notre honorable Première Ministre du Québec Pauline Marois, pas facile pour elle aussi).  Bonne nouvelle, l'anglais est plus simple que beaucoup d'autres langues selon mon Berlitz.  C'est que mon cerveau entend différemment et mélange les mots, les sons que la plupart des ours bruns comprennent facilement.  Alors dans mon cas, ça va être du sport ! 
Et j'entends ma fille me dire ce matin en regardant mon petit document:
-Mais maman, c'est comme en 6 ième année !   
-Ben oui, c'est mon niveau d'apprentissage.  Entre vous et moi, ça ne rehausse pas tellement mon estime de moi !  
Culpabilité, estime de soi... Je me réincarne en chien ou en ours polaire ?  Me semble qu'ils ont la vie plus facile !  


mardi 19 février 2013

En primeur Punkt Pierre Lapointe



Pas le temps pour un texte élaboré alors je vous place rapido-presto ce lien pour entendre en primeur le nouveau CD Punkt de Pierre Lapointe qui sortira le 26 février prochain.  Bon, en un mot,  c'est écoeurant ! ce qui veut dire DIVIN !  Musicalement c'est différent, plus étoffé.  J'adore +++

Merde de zut de merde, j'aurais vraiment aimé détester mais c'est un coup de foudre instantané alors je sens que ça va me coûter cher encore dans les semaines à venir !!!

http://www.espace.mu/primeur/pierre-lapointe

lundi 18 février 2013

La Marie-Mai taïwanaise

Il est bien vrai que j'aurais pu placer comme titre ''Made in Taïwan'' mais j'ai opté pour ''La Marie-Mai taïwanaise'' parce que la musique d' Elva Hsiao, chanteuse de Mandopop (ou Mandapop) me fait penser à elle.  Or, je vous entend penser ce qui suis:
-Nicole, mais ça mange quoi en hiver du Mandopop ?  ou plus précisément, quelle en est la signification ?   Je vous le donne dans le mille, musique populaire en langue chinoise/mandarin. Moi, j'aime !   Comme quoi, ce qui peut être international ne se fait pas uniquement en anglais.

samedi 16 février 2013

Je suis une éponge

Je suis une toucheuse, une colleuse lorsque je me le permets.  C'est pas pour rien que je m'appelle Nicole comme un pot de colle !  Auparavant, en fait avant de pratiquer le yoga, j'avais peur de toucher les gens (surtout les mains) parce que j'ai une grande sensibilité qui fait que je ressens facilement et intensément la personne ça peut aller jusqu'à la douleur, la peine de l'autre (la souffrance à venir) avant que cela se produise et bien d'autres choses aussi. Or,  par la suite, y a comme un lien invisible d'établi entre la personne et moi. Quelque chose de remarquable passe à travers le contact physique.  Scientifiquement, l'hypothalamus régularise la sécrétion des hormones du corps et aussi du stress avec un gros câlin.  Dans mon cas, ça va plus loin et ce,  jusqu'à la télépathie précognitive lorsque (souvent) je ne m'en attend pas du tout. 

J'ai toujours minimisé ce caillou dans ma chaussure parce qu'il me faisait peur mais le yoga maintenant m'aide à m'accepter telle que je suis.  Tout le monde fait de la télépathie, c'est naturel, mais chez moi c'est encombrant.  J'ai souvent l'impression d'être une intruse de ce que je vois, je sens, je ressens.  Le dire ?  Conseiller ?  m'en foutre ?   Comment est-ce possible de voir de telles choses ? Je suis une éponge perméable aux autres.  J'ai beau la savonner, la laver, la dorloter, l'ignorer... je serai toujours une éponge mais j'apprends à ne plus vouloir devenir une serviette.  J'apprends à m'accepter. 

Au départ lorsque j'ai regardé ma page blanche c'était pour vous parler de l'extraordinaire nouveau CD de Josh Groban.  C'est son meilleur à mon humble avis (je les ai tous).  J'ai véritablement bifurqué vers mon authenticité.  En tout cas ce n'était pas un ''Hollow Talk'' ! 

vendredi 15 février 2013

Loufoque et zen

Spécial ce que l'on peut trouver lorsqu'on se promène dans le bois.  Un tantinet un peu loufoque.  



Je commence légèrement à être tannée de l'hiver mais c'est tout de même beau à l'oeil.  Le sol est donc encore nappé de belle neige fraîche qui aussi enrubanne les arbres.   Rien n'est factieux dans la nature.  Elle est poésie mais rien ne peut mieux me ressourcer que le yoga.  Namasté ! :)  



lundi 11 février 2013

Charlotte Cardin-Goyer

Mon coup de coeur d'hier soir à l'émission La Voix, Charlotte Cardin-Goyer (mannequin professionnel du haut de ses 18 pommes).  Elle a tout, c'est pas compliqué.  Y a plein de belles voix, de belles personnalités qui foncent et veulent tellement !   Ils sont beaux et courageux.  Un plaisir que je renouvelle tous les dimanches. Pas question de manquer ça !  


dimanche 10 février 2013

Lumocité à Québec

Dans le cadre du Carnaval de Québec, Hier soir était la dernière soirée pour Lumocité (6 au 9 février). Je ai donc profité pour faire une belle promenade d'environ une heure 30 en admirant quatre projections 3-D à certains endroits dans le Vieux-Québec.  Température idéale, froid mais pas venteux, nous étions habillés comme des ours !   Énormément de touristes français, plus que d'habitude et ils étaient bien emmitouflés eux aussi.  Je vous ai placé le Palais Montcalm/patinoire d'Youville, la basilique Notre-Dame de Québec et le centre culturel Morrin.  


vendredi 8 février 2013

Tirez-vous une buche, on va jaser

Tirez-vous une buche, on va jaser un peu.

Je me réveille le matin avec de bonnes grosses courbatures au dos, c'est ça lorsqu'on fait des acrobaties de yoga, que mentalement on a 16 ans et qu'on a l'orgueil au plafond d'un paon face à soi-même.  Je me fiche de ce que les autres arrivent à faire mais moi, je veux me surpasser voire dépasser mes limites. Vous dire, je ne pourrais plus me passer de ma drogue-santé, elle recentre la désorientée qui m'habite et décime mes petites angoisses comme par magie.  En fait, je ne ressens plus ce besoin viscéral d'écrire absolument à tous les jours comme avant.  Mon power-yoga, 2 fois/semaine m'apporte un bien-être quasiment surréaliste.  Il devient mon assise à une époque où, faut tout de même le dire, c'est la nouvelle tendance mode du moment.

Grossièrement, le yoga ressemble au ballet classique.  Lenteur, justesse du mouvement, concentration, accepter l'inconfort et s'y détendre.  La grande différence se situe dans la respiration ce que l'on n'apprend pas du tout en danse, c'est diamétralement opposé car on l'ignore.

Alors, je tiens mordicus à mes mardis et jeudis soirs comme d'autres tiennent à leurs émissions de télé préférées.  Y a aussi l'effet groupe qui fait toute la différence. On y sent une énergie particulière qui, ensemble, ne fait qu'un.  Je suis donc devenue accro à mon refuge-santé et pas question de m'en désintoxiquer !  Mon tapis rose, un bon thé vert chaud, une pièce parfumée d'encens... La neige peut bien tomber, je distribue des ''Namastés'' comme des flocons de neige dentelés.  

Tirez-vous une buche, on va  maintenant écouter... Marie-Nicole chanter.  Là, ça rime un peu trop ! :) 


Dualité

Faut en parler, le suicide est encore tabou dans notre société.

mercredi 6 février 2013

Un peu de chaleur







Voici un peu de chaleur dans notre hiver québécois.  Force est de constater que ces vidéos ont un ''effet boeuf '' sur mon morale d'ourse qui commence à trouver que le froid s'éternise trop et qu'il est sans fin. Entre vous et moi, j'aime mieux la pub de l'an passé (sans la moustache) que celle de cette année.  Ça existe vraiment un homme comme ça ?   Ça devient presque du surréalisme. J'apprécie énormément (grr....) mais je le trouve trop jeune, trop beau, trop tatoué, trop parfait !  L'hiver a atteint mon cerveau ou quoi ?! 

lundi 4 février 2013

Isabella Rossellini

Rares sont les soirées où je perds mon temps sur Youtube à la découverte de ''je ne sais quoi'' car elles sont très occupées.  N'eût été d'une marche avec mon chien qui m'a fait penser à me permettre d'arrêter un peu de culpabiliser lorsque je furète sur le net, j'aurais passé tout droit sur ''Late Bloomers''. 

Mais auparavant, je dois vous dire que petite, j'ai toujours aimé regarder les nombreux films d'Ingrid Bergman (elle en a fait une tonne) et en vieillissant de sa fille Isabella Rossellini.  Cette dernière a été surtout connue comme mannequin mais elle a quelques films à son actif tout de même. Toujours est-il que je la trouve magnifique avec ses 61 printemps. Comme quoi le temps n'a presque pas eu d'emprise sur elle.   Si vous avez 20 ou 30 ans, vous connaissez mieux sa fille Elettra Rossellini Wiedemann qui est top modèle et maintenant égérie de la marque anglaise Coast.  Décidément, la beauté est héréditaire et génétique dans cette famille ! 

J'aime voir des acteurs plus âgés au cinéma parce qu'ils vieillissent comme un grand vin, un grand cru avec plein de belles nuances.  Ils m'apportent un regard neuf sur la vie. 


samedi 2 février 2013

Trois-Rivières hier

Photo prise rapidement dans ma voiture, siège du passager.


Un petit thé vert par un temps glacial

J'aime les contrastes en photographie.  Photo prise dans ma chambre d'hôtel. 

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''