Translate

dimanche 30 novembre 2008

Ma liste au Père Noël




Ma fille de 10 ans a fait sa liste au Père Noël.


Voici la mienne qui est plutôt adressée au ''Petit Jésus'':


1) La santé (c'est que si la santé nous fait défaut on ne peut rien faire);

2) La santé (à mon âge, je connais des gens qui commencent à avoir des cancers ou qui décèdent...);

3) La santé (pour profiter de la musique de Pierre Lapointe, pour aller le voir en show, pour profiter de voyages avec Monsieur le marquis et pour profiter de mon corps aussi);

4) La santé (mentale, celle-là est autant précieuse que la santé physique);

5) La santé (pour faire ''santé'' avec un bon verre de vin !).


Voilà Messieurs les poilus, la santé pis le reste je m'en occupe !

décalée






La marquise est décalée. Pas recalée, j'ai bel et bien écrit décalée. Vous savez, une journée où on essaie de suivre son ombre et qu'on n'a pas le goût du tout de faire un petit bout de chemin avec elle. Il en faut des journées comme celles-là. Je connais plein de monde qui avance ou recule sans vouloir voir ou approfondir ce qui ne va pas. Ils s'étourdissent pour ne pas trop ressentir leurs émotions.
J'ai la chance d'avoir une fée clochette au dessus de ma tête. Elle m'indique rapidement qu'il y a quelque chose qui cloche. Je n'essaie pas du tout de l'éviter, je l'accepte, me pose des questions et je me donne le droit de dormir. Le sommeil m'aide à voir plus clair, le sommeil me fait du bien. C'est une cure de calme qui me déchlorure le cerveau et les émotions qui vont avec.
Le sommeil déchiffre et décrypte mes émotions. La neige recouvre le sol, les gens courent pour acheter des cadeaux ou préparer la fête de Noël et moi, je n'ai pas le goût de courir. La marquise ne se déguisera pas pour participer au cirque du temps des fêtes. La marquise va prendre tout son temps, doucement, très doucement. Elle va retrouver son ombre, prendre le temps de déambuler avec elle, cette amie qui va et vient, si excessive et exaltée. La marquise aime prendre congé d'elle-même exponentiellement.

samedi 29 novembre 2008

La lune, le Ritalin et Pierre Lapointe

Dessin: oeuvre de Pierre Lapointe

Je me couche tard la fin de semaine, je pitonne devant mon téléviseur ou j'écoute un film loué au club vidéo. Je suis une fille du soir. J'ai longtemps enseigné en danse les soirées et les fins de semaine. Ah si vous pensez que j'ai une vie exubérante, vous vous trompez royalement. J'ai une vie: auto, boulot, dodo et je vais ajouter enfants et blogue. Une vie bien remplie et bien normale.
Le matin, c'est toujours difficile pour moi de me tirer du lit pour aller travailler. Ma fille est comme moi d'ailleurs. Nous sommes des zombies du matin. Il me faut un café évidemment puis du temps, une bonne heure pour me réveiller, et mon Ritalin pour être concentrée...

Ce matin, je me suis levée plus tard pour dormir un peu. Je n'ai donc pas pris ma médication. Je voulais rester dans mon nuage. Ça ne me tente pas toujours d'être dans le monde des mortels. J'aime bien être insouciante, pas concentrée du tout. Je l'ai été pendant 45 ans alors une journée de plus ou de moins. C'est donc dans cet état que je suis allée faire l'épicerie et des courses avec ma fille. Lorsque je conduis sans médication, je dois bien regarder la signalisation.
Je me dis:
-Elle est rouge, rouge, rouge;
-Elle est verte, verte, verte.
Rien de grave, c'est juste qu'à la longue, ça brûle de l'énergie.
À l'épicerie, ma fille m'a avisé plusieurs fois que des gens me parlaient et que je ne répondais pas. Je n'ai jamais entendu ou vu quelqu'un qui m'adressait la parole! Même chose lorsque ce fut le moment de payer, je n'ai jamais fait mon numéro de carte de paiement direct. J'étais bien trop occupée à observer une personne qui m'intriguait. Je me demandais tout simplement:
-Quelle vie a-t-elle?
-Quel métier exerce cette personne ?

Je suis dans le monde des autres ou dans mon monde. Bien loin... Oubliez vivre le moment présent. Je suis ailleurs. Comme dirait ma fille: ''ça paraît que tu es encore dans la lune !''.

Je vous ai trouvé un dessin pour expliquer exactement la situation. Ce n'est pas n'importe lequel dessin, c'est celui de mon chouchou: Pierre Lapointe. Il participe à un encan pour une bonne cause, celle de la grande guignolées des médias. Son charmant dessin est maintenant rendu à $400.00. Vous pensez que c'est moi qui ait élevé la mise... ''Bin'' non, c'est que si je veux voir ses fabuleux spectacles et le faire vivre un peu en achetant ses CD, je ne peux pas me permettre de miser à l'encan. Je vous place le lien quand même... Peut-être avez-vous plus de moyens financiers que moi ?

Vous savez pourquoi j'aime les chansons de Pierre Lapointe ? (ça c'est pour Monsieur Paul). C'est qu'il exprime exactement ce que je suis par des mots ou des musiques. J'ai l'impression qu'il fait du copier-coller, même si sa vie est complètement différente de la mienne. Ce dessin exprime exactement comment je me sens lorsque je ne prend pas mon Ritalin ! C'est moi aujourd'hui !

vendredi 28 novembre 2008

Jeunes musiciens du monde





















Les ''mutants'' de Montréal seront bien chanceux ce soir... (mutants pour Mutantes). Ils pourront entendre mon chouchou Pierre Lapointe avec bien d'autres artistes et groupes. Où ? au Club Soda à 20 heures 30. Pourquoi ? Pour le plaisir et surtout pour une bonne cause, celle des jeunes musiciens du monde.


Pierre Lapointe, Tricot Machine, Karkwa, Patrick Watson, The Lost Fingers, Xavier Caféïne, Florence K, Doriane, Catherine Major, Samian, Antoine Gratton, Les Charbonniers de l’enfer, Jérôme Minière, Misteur Valaire, Pépé, Le Vent du Nord, Colectivo, Pascal Dufour, Amrita Choudhury, Galant, tu perds ton temps, Emilie Clepper, Anodajay, Ivy, EP Bergen et +++


http://www.jeunesmusiciensdumonde.org/

Marie-Jo Thério




Je place spécialement un petit vidéo (chant d'hélium) pour Quinquabelle. Elle a parlé dans son blogue de l'Acadie. Marie-Jo Thério est une Acadienne de Moncton. Une belle personne car on sent dans ses chansons une grande liberté. Cette personne est ancrée dans ce quelle est. C'est beau à voir et à entendre.




jeudi 27 novembre 2008

Annie Lennox





Quelle belle femme qu'Annie Lennox. Belle à l'extérieur et à l'intérieur.
J'ai dansé beaucoup sur ses chansons au début des années 80. J'aime autant l'artiste que la grande activiste qu'elle est devenue au fil du temps. Monsieur le marquis m'indiquait dernièrement qu'elle a donné beaucoup de son temps et de son argent à plusieurs causes humanitaires. En fin de semaine passée, nous avons écouté les ''american music awards 2008 '' elle y était. Madame Lennox a chanté au piano ''Why'', ce fut sublime ! Monsieur le marquis et moi avions les larmes aux yeux...
Je vous place : No more I love you's
J'adore ce vidéo. Les danseurs masculins en ballerine, la photographie aussi, la musique...



http://fr.youtube.com/watch?v=djgU8GBBQqI

l'animal en moi !

Je vous parle souvent que je suis une personne ''flyée'' dans ma tête, et que mon physique ne représente pas du tout ma personnalité (je suis très classique), sauf pour mes ongles ! Aujourd'hui, une jeune collègue a eu la gentillesse de me faire des ongles tigrés à notre heure de dîner. Ils sont chouettes mes ongles ! Attention, je vais griffer Monsieur le marquis. C'est l'animal en moi qui sort !
Posted by Picasa

mercredi 26 novembre 2008

Le débat des chefs


Hier soir, c'est fatiguée et accompagnée de mes grosses pantoufles roses que je me suis dirigée vers mon téléviseur pour écouter 10 minutes du débat des chefs. J'y suis restée presque 2 heures ! C'était bon en petit péché ! Pauline Marois m'a beaucoup impressionné par sa répartie et sa grande expérience politique. Elle était même très drôle lorsqu'elle disait de Monsieur Charest: ''y sort sa cassette'' ! Mario Dumont a quelquefois gagné des points sur l'économie et sa politique familiale (ça ne veut pas dire que je suis d'accord avec ses politiques). Monsieur Charest était toujours sur sa défensive. À mon humble avis, le modérateur Stéphan Bureau a perdu le contrôle très souvent lors de ce débat. Il n'a pas bien fait son travail. La cacophonie était au rendez-vous, souvent on aurait dit des poules dans un poulailler. J'ai trouvé le débat amusant, intéressant, divertissant. Pour la première fois de ma vie, je me suis régalée. Et ce, en grande partie grâce à Madame Marois.

Vous voulez savoir le sujet de conversation des filles au bureau ce midi ? Le fameux débat. J'ai été très surprise que mes collègues aient la même opinion que moi. Madame Marois , grande gagnante. Monsieur Dumont, bon deuxième. Et bon dernier, Monsieur Charest. Ça ne changera pas le choix de mes collègues de voter pour un candidat ou un autre mais... Plusieurs indécises ne l'étaient plus aujourd'hui. Madame Marois a compté des points. Bravo !

Ah oui, pour ceux et celles qui penseraient que je suis aveugle, je ne le suis pas du tout. Je sais très bien que Madame Marois avec sa réforme scolaire et ses mises à la retraite dans le domaine de la santé il y a un peu plus de 6 ans, n'a pas toujours fait les bons choix. Je comprends également les gens de la classe moyenne, lorsqu'ils se sentent compris par Monsieur Dumont. J'avoue que notre girouette nationale a le tour d'accrocher les gens. Dans mon cas, il est tellement incohérent qu'il me fait fuir. Je comprends aussi la stabilité que les gens recherchent avec Monsieur Charest. Ce n'est pas parce que je suis souverainiste que je suis ''bouchée''. Je veux juste protéger la langue française en Amérique et pour ça, le PQ sera toujours pour moi LE parti qui pourra le mieux défendre nos droits et notre langue.

Je remets mes pantoufles roses et je vais rejoindre mon poulailler familial. Ah, un boeuf vient de passer, un chien aussi et une autruche ! C'est pas une ferme, c'est un zoo !

mardi 25 novembre 2008

les phrases assassines





















Les phrases assassines, celles qui pointent nos défauts physiques, nos incohérences aussi. Dites par nos enfants, elle peuvent blesser ou faire rigoler, tout dépendant de notre humeur.

Voici les phrases assassines de mes ADORABLES enfants (24, 15 et 10 ans). Je vous les partage...

-Tu crois tes fantasmes;
-Tu as de grosses cuisses;
-T'es mêlée, t'as pas pris ton Ritalin;
-Tu connais pas comment ça marche le téléchargement, t'es vraiment vieille;
-On fait jamais rien;
-Tes fesses ne rentrent pas dans le bol de toilette;
-Tu fais ma tante;
-T'as vraiment l'air fatigué;
-T'es vraiment ''spéciale''.

Ces flèches empoisonnées n'ont pas été dites la même journée, une chance pour moi !
L'amour est aveugle...
Dire qu'ils étaient si beaux et gentils lorsqu'ils ne parlaient pas !

lundi 24 novembre 2008

Les bienfaits du positif et du négatif



















Sommes-nous des êtres naïfs parce que nous essayons de penser positivement ? Sommes-nous des personnes qui utilisons la pensée magique lorsqu'on pense d'une manière positive, optimiste ? Mon fiston, celui de 24 ans me radote souvent que j'utilise la pensée magique, ou que je crois mes fantasmes ! Alors, tout spécialement pour lui...

J'ai lu un article intéressant dernièrement au sujet du pharmacien Emile Coué. Celui qui a inventé l'effet Placebo. Vous savez, on remplace des ''bonbons'' à la place de la vraie médication. Remarquez que Monsieur Coué, décédé il y a longtemps, n'a jamais connu mon fiston sportif hyperactif sévère, celui de 15 ans, parce que sans sa médication, il grimpe partout, dit et fait n'importe quoi, n'importe comment et ce n'importe où, pas au péril de sa vie et de la nôtre mais... Il aurait dit tout de suite, celui-là, c'est un cas à part, on va en prendre un autre pour faire les tests ! Donnez-lui son Ritalin, au plus vite...

Bon, où en étais-je ? Ah oui, cher fiston François,
Il est important de te dire que la pensée positive ce n'est pas de la pensée magique, cette croyance irrationnelle héritée de notre petite enfance. Quelle est donc la différence ? Il semble que la pensée positive doit avoir à la base des techniques précises qui ont en commun une règle d'or: relâcher la tensions du corps pour ensuite délivrer nos pensées et pour pouvoir les modifier. Penser positif, ce n'est pas uniquement dire : ça va bien aller, je suis riche, je suis belle, je parle 3 langues, je vais gagner le million... Penser positif, c'est reprogrammer nos pensées et pour arriver à cela, il faut du temps, des efforts, du travail (méditation, visualisation et ressentir le résultat souhaité). Tu sais, non tu ne sais pas. C'est ce que j'essaie de faire le soir dans mon bain. Je médite, puis je visualise et je ressens le résultat souhaité. Ça ne fonctionne pas toujours à 100% dans mon cas mais...ça fonctionne assez bien quelquefois.

Bon, c'est bien beau. Tu vas me dire, mais on a beau vouloir, il faut pouvoir. Être optimiste, c'est voir le verre à moitié plein au lieu d'à moitié vide. Il y a des gens qui naturellement, par tempérament sont positifs et d'autres négatifs. On galvaude à tort le principe de la pensée positive. On mélange cette pensée avec la pensée magique. Ce n'est pas la même chose. J'ai un truc qui fonctionne bien pour rester positive. Je dédramatise et je place de l'humour. Je ne réussis pas tout le temps mais lorsque j'utilise ce truc, ça marche ! Je sais, cher fiston, tu vas me dire... ''tu te choques et puis après 2 heures, tu dédramatises...''. Bon, pour une fois que j'ai un rythme lent !

Tu sais, il est vrai qu'on ne peut pas penser positif tout le temps. Je crois sincèrement qu'il nous faut des petits moments de découragement, de tristesse, d'angoisse qui nous rendent humains et empathiques aux autres.
À mon humble avis, être positif, optimiste, ne suffit pas à être bien dans la vie. Mais à choisir entre le positif et le négatif, le choix n'est pas difficile à faire, juste difficile à appliquer !
C'est pas sorcier, mais c'est pas magique non plus !

dimanche 23 novembre 2008

Yin ou Yang





















Le principe taoïste du yin et du yang. Vous connaissez ? Je connais plus le principe yoyo en perte de poids que le yin ou le yang. Je n'ai jamais suivi de régimes mais j'ai déjà été éducatrice en modification du comportement alimentaire. Pour les autres, j'étais excellente mais pour moi qui adore manger des desserts, cordonnier mal chaussé...Je n'ai jamais enlevé ce délicieux vice de ma vie. Il me faut du sucre comme il me faut de la musique. J'aurais pu écrire aussi: il me faut du sucre comme il me faut du sexe, mais c'est un peu gênant. Et j'insiste pour dire que la qualité est mieux que la quantité ! Voilà c'est dit.

Je dois avoir une énergie YANG. C'est l'échange avec les autres. La découverte du monde, l'activité physique, la chaleur, la lumière. Une énergie dite masculine.

L'énergie YING, c'est le retour sur soi, la découverte de l'univers intérieur (ça je l'ai), le calme (ça pas du tout), le lâcher-prise (ça pas du tout). Cette énergie est féminine.

L'harmonie c'est avoir les deux. C'est comme en cuisine, un peu plus de poivre, de persil, et un peu moins de sel... Pas facile de trouver la bonne recette !

Vous êtes YING ou YANG ?

samedi 22 novembre 2008

Pierre Lapointe et Betty Bonifassi








Si je vivais à Montréal, où serais-je ce soir ? Je serais évidemment au spectacle de clôture de l'événement international M pour Montréal. Pourquoi ? Mon chouchou Pierre Lapointe y sera avec Karkwa, We are Wolves et Coeur de pirate. Cet événement est ouvert au public même si c'est un showcase pour ouvrir des portes dans les marchés: Français, Américains, Ecossais, Espagnols et Finlandais. Des têtes chercheuses de festivals font partie du public.

Je n'y serai pas, sniff... La marquise de Pomponville est monoparentale puisque son marquis est parti depuis quelques jours à l'extérieur pour son travail, mais elle se réjouie car il arrivera ce soir, tard mais il arrivera quand même... Entre M pour Montréal et M pour Monsieur le Marquis... Je préfère Monsieur le Marquis. Il a des arguments dont je ne peux résister. Mais voulez-vous bien me dire pourquoi je reste à deux heures 30 en voiture de Montréal ? Je pourrais avoir les deux !
Je vais faire du coq à l'âne... Je viens de découvrir un mélange musical intéressant. Elle s'appelle Betty Bonifassi et lui, Jean-Phi Goncalves. Ils ont fait un album : Beast. Ça semble drôlement intéressant... Je vais vous surprendre, j'en suis certaine... J'aime les paradoxes. J'aime la voix de Lara Fabian et le genre musical de Betty Bonifassi !

vendredi 21 novembre 2008

la migraine, le beau prof et le cinéma




Une journée de congé remplie comme je les aime malgré une migraine à auras en me levant (comme des lumières de Noël). C'est donc avec courage et une forte dose d'acétaminophène que j'ai accompagné ma mère pour ses prises de sang, et par la suite que je me suis rendue à la remise du bulletin de ma petite dernière. Ce qui est spécial, c'est que rendu dans la classe de son beau professeur, mon mal de tête n'existait plus du tout. Pas le temps d'avoir une petite douleur cérébrale, mon cerveau était trop occupé à regarder le bel ''arbre'' devant moi. Franchement, passer une vingtaine de minutes avec ce divin homme, ce fut un véritable délice, malgré une note en mathématique de 53 % de ma choupette en sucre. Une chance qu'elle prend des cours privés dans cette matière en plus... J'aurais eu droit à un 20% !!!

Comme je suis une fille positive et que je ne voulais pas que ce fameux 53% m'affecte, je suis donc allée au cinéma en après-midi avec la marquise d'Ardouin, ma mère.

Devinez le film que j'ai vu ? La Duchesse avec Keira Knightley et Ralph Fiennes. C'est l'histoire de la duchesse de Devonshire qui a existé il y a environ 200 ans, l'ancêtre de Diana. Un film de filles... Un film extraordinaire d'époque où les règles étaient rigides, sans pitié. Courez voir ce film, un délice ! Ici au Québec, il est en anglais sous-titré en français.

Ah, la marquise en moi y habite toujours... Je vous indique le rang social pour votre culture personnelle... Au plus bas, nous avons la comtesse. Au second étage, nous avons la marquise et tout en haut la duchesse... Bon où en étais-je ? Ah oui, la marquise en moi vient tout juste d'apparaître... Je venais d'arriver du cinéma, et j'étais déjà assise lorsque je vis par derrière force mousseline plissée, légère, longue, peut-être douce mais certainement voltigeante, surmontée d'une coiffure bizarre. Si haute qu'elle toucha un lustre. Nous étions tous bien étonnés d'une si grande mascarade, à nous demander : Qui est-ce ? L'éclat de rire subit fut scandaleux lorsque nous vîmes mon simple reflet sur une glace. J'ose dire que je suis bien certaine de mes traits pour oser parer ainsi ce miroir...


jeudi 20 novembre 2008

Jean-Paul Lemieux

Un autre géant de la peinture québécoise. Un style bien particulier, bien à lui. Il est facile à reconnaître parmi les autres. De grandes étendues hivernales et une autre époque, celle de ma mère. Des couleurs et des teintes chaudes... J'aime regarder et regarder et regarder longtemps une oeuvre. Elle me parle. On peut voir du Jean-Paul Lemieux au musée des beaux-arts de Québec.



Je communique, tu communiques, il communique...







Les conflits ne sont pas toujours faciles à vivre. Peu importe où nous les vivons, nous n'avons pas toujours des aptitudes pour les résoudre. La communication efficace, celle avec le fameux ''je'', au lieu du ''tu'' , n'est pas toujours facile à appliquer. Le temps d'arrêt pour laisser retomber la poussière avant de parler n'est pas toujours respecté. On veut régler le problème rapidement. On est dans une société où on n'a pas de temps à perdre.


J'ai beaucoup plus d'aptitudes à communiquer avec mon patron et mes collègues au bureau qu'avec ma famille. Oubliez le fameux ''je'' lorsque je parle à mes enfants, ma mère ou mon marquis adoré... Et Monsieur en sait quelque chose. On dirait qu'au bureau, j'ai plus facilement une logique de politesse et un contrôle ''naturel'', mais pas à la maison. Je suis une bombe d'émotions et encore plus si je suis en SPM. D'ailleurs, Monsieur le marquis sait exactement mon cycle hormonal. Je miaule ou je jappe. Entre les deux, je pré-miaule ou je pré-jappe ! Je déteste lorsqu'il me dit:

-''Ah toi, tu vas être menstruée !!!''.

Je lui répond sèchement:


-'' Bin non, tu te trompes. Je m'affirme ! ''. Et puis, sur la pointe des pieds (n'oubliez pas que j'ai fait du ballet longtemps, donc au sens propre...) je me dirige dans ma chambre où je me retrouve à regarder mon calendrier pour savoir quand je vais être menstruée ... Ah chaque fois, bordel, il tire dans le mille ! Chut, faut pas lui dire...
Bon, où en étais-je ? Ah oui, la communication...

Je me pose une question. Pourquoi je suis si logique au bureau et pas à la maison ?
'' Comment pourrions-nous éviter que cela arrive la prochaine fois ? '' est ma phrase préférée.
Voici celle à la maison (si je m'adresse à l'un de mes enfants): '' Maudite marde, si ça arrive encore la prochaine fois, je te place dans un sac vert et je t'envoie en CHINE !''....

Si ce ne sont pas mes hormones, il est où mon problème ? Paradoxale un jour, paradoxale toujours !

mercredi 19 novembre 2008

Jean-Paul Riopelle

J'adore les oeuvres de Jean-Paul Riopelle. Lorsqu'on est en présence des tableaux de ce géant, on y remarque la subtilité de l'emplacement des couleurs. Ce ne sont pas toutes sortes de couleurs placées n'importe où. Riopelle me touche. Il est coloré, tout comme moi.



l'amitié tectonique

Je vieillis, bien oui et pis... (et puis), ça m'amène à la mélancolie, aux souvenirs, à la réflexion.

Je me souviens petite, qu'il était très facile pour moi de me faire des amies. Maintenant que je vieillis, c'est complètement différent. J'ai de grosses antennes sur la tête. Je suis trop spéciale, je crois bien. Jamais mes amies d'enfance me laissaient sentir ça. Celles de la quarantaine, oui. Mes amies d'enfance ont disparu dans le néant, mes amies dans la trentaine aussi. Mes amies dans la quarantaine seront de passage si je me fis aux propos d'Alexis Ferrand, un sociologue. Il semble qu'on ne peut pas garder toute notre vie nos amitiés. Celles adultes fructuent selon les changements de milieu, de couple, de ville, de travail, d'évolution naturelle...À 40 ans, notre réseau comporte plus d'ex-amies que d'actuels. En revanche, à la retraite, on retrouve nos amies d'enfance ou presque. On replonge dans le réservoir des anciens... Ah oui, y'a bien les amitiés de couples, ces gens qu'on apprend à connaître et à apprécier lors d'activités sportives de nos enfants. Monsieur le marquis aime bien Monsieur autre marquis, et Madame la marquise aime bien autre Madame la marquise. Elles durent le temps des activités, et un peu plus.

Ma soeur Martine a la chance d'avoir encore aujourd'hui son amie d'enfance Pauline. C'est unique et incroyable. Une amitié au fil des âges, c'est possible mais très rare.

Ça me rend triste de penser qu'aujourd'hui dans notre société, on change de conjoint, d'amies, de collègues de travail et ce, presque naturellement. On doit ne pas trop s'attacher aux gens. Je suis désolée mais je ne suis pas comme ça. Je m'attache profondément aux gens avec qui je travaille, à ma belle-soeur, à mon médecin, aux gens qui m'entourent. Ces gens embellissent ma vie, je ne peux pas facilement tirer un trait sur eux. C'est pourtant ce que ''la société'' nous demande. Si vous êtes un peu trop intense, vous passez pour une dépendante affective. Si je suis franche, je dois vous dire que j'ai coupé des ponts avec certaines amies, pour des raisons différentes et trop longues à énoncer ici. En amitié, on peut blesser et être blesser. On ne le souhaite pas, mais ça arrive.
Comment devient-on ami(e) ? Bon, je réfléchis...

J'aime bien celle de la connaissance progressive, celle qui vient à force de se côtoyer. Tiens, je pense à mon amie Louise. Ensuite, il y a celle de partager une situation, une période majeure, une enfance. Tiens, je pense à ma amie et soeur Martine. La dernière, la plus surprenante: attachez vos tuques, l'amitié coup de foudre. On peut tomber amie comme on tombe amoureux, presque instantanément. Je pense à certaines amitiés dans la trentaine que j'ai eues. À bien y réfléchir, je n'ai jamais eu d'amis masculins. Je ne sais pas pourquoi. Mes seules amitiés masculines sont avec des blogueurs et bizarrement ils sont homosexuels.
En y regardant de plus près, l'amour dans ma vie a toujours été une tornade, durant un mois ou 25 ans. L'amitié un roc, un beau refuge. Et lorsqu'on a la chance dans notre vie d'avoir l'amour et l'amitié dans une seule personne (mon marquis) alors, quoi demander de plus ?

Devinez ?

mardi 18 novembre 2008

Superstitieuse MOI ?



Je ne suis pas superstitieuse. Lorsqu'une idée ridicule me vient à l'esprit, comme par exemple de ne pas passer sous une échelle, je l'écarte très vite de mon esprit. Quelle foutaise que la superstition ! On perd de l'énergie pour rien, c'est des sornettes, des histoires à ma grand-mère! Sauf ce matin, y'a tout de même des exceptions qui confirment la règle...


Hier matin, elle était petite et noire. Monsieur le marquis l'a écrasé doucement. Pauvre petite arachnide, je ne pouvais pas me résoudre à la tuer. Je deviens bouddhiste lorsque j'en vois une...

Ce matin, elle m'est arrivée presque dans le visage lorsque je prenais mon petit déjeuner, elle arrivait du plafond rapidement, sans m'avertir. Une araignée qui arrive du plafond, ça donne un choc presque anaphylactique dans mon cas, vous savez... C'est encore Monsieur le marquis qui est venu rapidement me sauver la vie ! Je crois qu'il se sent très important lorsqu'il tue une araignée, ça lui fait plaisir de venir papier mouchoir en main tuer la bête féroce de 7 mm, pattes incluses...

Pourquoi je vous ''parle'' de deux araignées ? C'est qu'une araignée le matin, c'est du CHAGRIN et qu'une le soir, c'est de l'ESPOIR ! Alors, deux araignées le matin dans la même semaine, c'est une catastrophe, rien de moins ! Hier, ce ne fut pas une très bonne journée au bureau (maudite araignée du matin=chagrin), et aujourd'hui, ce fut vraiment catastrophique. Je ne peux pas vous dire ce qui est arrivé, mais croyez-moi sur paroles...
Je le savais pourtant. Au bureau ce matin, j'ai dit à mon amie Louise:

-'' Ça ne sera pas une bonne journée aujourd'hui, je le sens, ça va être terrible. Et en plus, j'ai encore vu une araignée qui m'a presque attaquée en déjeunant''.

Louise me répondit:
-''Non, c'est de l'argent !''.

J'ai donc rouspété:
-'' Je t'assure Louise, je sens que ce sera une très mauvaise journée. C'est sérieux''.

Voilà, c'est arrivé, une maudite mauvaise journée... Une chance que je ne suis pas superstitieuse parce que si je le devenais, qu'est-ce que ça serait !!!

Je vais aller répandre du poivre dans la maison... il semble que ça attire la joie ! Pis, je vais apporter ma poivrière au bureau demain, on va en avoir besoin. Le pire, c'est que je sens que la semaine au complet ne sera pas bonne du tout... Je vais me mettre à prier, je crois bien... Tiens, je vais chercher une araignée du soir, c'est de l'espoir !

lundi 17 novembre 2008

Parizeau à tout le monde en parle


Je me surprends moi-même à recommencer à écouter ''tout le monde en parle''. Les invités m'intéressent et ils me surprennent par leurs propos. Hier soir, l'ex-premier ministre du Québec Monsieur Jacques Parizeau y était invité. Il m'a touché ce vieil homme et je n'utilise pas le mot vieux péjorativement. Il est toujours très intelligent, fin renard. Je l'ai trouvé ouvert, sensible, diplomate et sincère. Quel plaisir de l'entendre dire: ''Vous auriez dû voir ce qu'ils disaient de moi à l'époque (stratèges du PQ). Tout ça et en plus, bourgeois et trop difficile de contact avec les gens''. Que dire du col roulé... Monsieur Parizeau a confié que le parti lui avait fortement proposé de porter un col roulé à la place d'une cravate et ce, pour se rapprocher des gens... Savoureux il a été lorsqu'il a décrit en un seul mot:

Pauline Marois : persévérante
René Lévesque: intuitif
Lucien Bouchard: troublé
Robert Bourassa: prudent
André Boisclair: de grande déception

Que dire du ''tripotage des données financières'', des querelles du PQ et de son ancienne idée reprise par Mario Dumont de privatiser une partie d'hydro-Québec... Il a été d'une grande clarté, sans la fameuse langue de bois du politicien.

Que dire encore de son tremblement lorsqu'il a pris la carte :passeport québécois...

Monsieur Parizeau malgré sa santé fragile est resté un homme attachant, intelligent, accessible. Il a souffert longtemps d'une vérité qu'il a dite un soir après une dure défaite, celui du combat de sa vie pour un pays. Les québécois lui en ont voulu longtemps par la suite. Un grand homme peut ne pas être parfait, et il n'a pas su dire correctement ce qui n'aurait jamais dû être dit...Toute vérité n'est pas toujours bonne à dire...

Monsieur Parizeau, merci d'avoir donné votre vie pour le Québec. Vous êtes un grand québécois. Comme Napoléon, vous avez eu votre ascension, votre apogée mais aussi la chute de l'aigle. J'espère sincèrement que l'histoire se souviendra que vous avez été un géant pour le Québec, et pas uniquement votre phrase dite rapidement, émotivement lors d'une défaite. L'une des plus grandes défaites de votre vie, probablement. Notre parcours de vie n'est pas construit uniquement que d'exploits, mais lorsque je vous regarde à l'hiver de votre vie, je vois l'éclat de votre sagesse. J'y vois aussi une belle fleur de lys qui tatoue votre coeur... La noblesse d'un grand lion à l'hiver de sa vie...
P.S. Caricaturiste, je vous placerais un chapeau bicorne sur la tête et ce, avec affection...

dimanche 16 novembre 2008

Warhol, Napoléon, Cabine C et un lion en hiver


Je suis de retour en grande forme. Je crois bien que je ne pourrais pas rester à Montréal. Ce n'est pas que je n'aime pas la ville, c'est que...il y a tellement de spectacles à voir, qu'il serait difficile pour moi de me restreindre. Cette ville a une énergie du tonnerre. Elle est culturelle, pleine de couleurs, stimulante. J'aime son énergie.


Nous avons stationné à Longueuil et avons utilisé le métro, et comme mon fiston est un poisson dans l'eau là dedans, je l'ai suivi comme un poussin suit sa mère ! Les rôles étaient inversés ! Malgré la pluie diluvienne, ce fut une journée extraordinaire !

Le magnifique Musée des beaux-arts de Montréal:

Exposition Warhol: Je l'ai trouvé un peu décevante. Il manquait de couleurs. On y voit plein d'objets, de photos, de belles oeuvres mais le tout présenté sobrement (ce n'est pas l'avis de mon fiston). J'aurais aimé plus de folies, un peu comme le personnage.

Exposition Napoléon: Extraordinaire ! Cette expo est digne, noble, forte. À voir absolument !

Art contemporain: Que dire...admirer du Jean-Paul Riopelle toute seule dans une immense salle... Moment de grâce ! On peut se déplacer facilement autour du tableau et observer à gauche les couleurs qui ressortent le plus de l'oeuvre. À droite, le rouge et au centre le bleu...(tableau: vent de....je ne me souviens plus de l'adjectif).

Exposition Cabine C (Espace Création Loto-Québec): intéressante, amusante et touchante. Amusante, si vous avez le culot comme moi de rentrer dans la cabine et d'enregistrer vos commentaires de la création dans votre vie !

Pièce de théâtre: le lion en hiver avec Michel Dumont et Monique Miller à la Place des arts: Mémorable, rien de moins ! Allez voir ces grands acteurs absolument ! Ils nous donnent le goût d'aller voir plus de théâtre... La marquise en moi était au paradis au château du roi Henri II en ce Noël de l'an 1183...
L'art embellit ma vie et me nourrit. J'apprécie la chance que j'aie.

Montréal, 15 novembre 2008




Posted by Picasa

vendredi 14 novembre 2008

avant de partir...


Journée remplie au maximum. Je ne sais pas pourquoi il faut que... lorsque je fais une petite escapade pure et chaste (à Montréal), je dois toujours m'assurer que tout le monde aura de la nourriture, que la maison et le linge seront propres. J'ai donc rempli le frigo au maximum et vous pourriez presque manger par terre ! (J'écris: presque, faudrait pas essayer tout de même!). Je suis du genre frotteuse, j'aime mieux frotter que cuisiner ! Par contre, j'adore le vin rouge ! Saintes-fesses (on a deux fesses, donc je place donc au pluriel) , je m'éloigne encore de mon sujet !

Petite course effrénée chez mon disquaire pour l'achat du CD d'Alexandre Désilet. La musique est magnifique, vraiment excellente! Par contre, la voix n'est pas assez mise en valeur. Les textes sont bons mais quelquefois un peu faible. Je ne suis pas déçue de l'avoir acheté, mais je n'arrive pas à triper comme avec du : Pierre Lapointe ! C'est pas que je n'essaie pas... Y'a rien à faire avec moi... Je crois bien que je suis un cas désespéré !

Je reviens dimanche avec des photos de mon escapade à Montréal...
L'image du haut est vraiment représentative pour moi. C'est exactement comment je me sens aujourd'hui ! Avouez que... y a de la dynamite là-dedans !

Corey Vidal





Il s'appelle Corey Vidal et il est GÉNIAL ! François c'est spécialement pour toi !!!

http://fr.youtube.com/watch?v=lk5_OSsawz4

jeudi 13 novembre 2008

L'orientation, Montréal et Pierre Lapointe




Je pars à Montréal avec mon fiston l'informaticien-politicien, samedi matin pour revenir dans la nuit, très très tard. Je prends mon auto et direction la 20. Nous irons voir le musée des beaux-arts de Montréal avec les expositions Warhol et puis Napoléon. J'aimerais voir également l'exposition cabine C, et tant qu'à y être...une pièce de théâtre avec Michel Dumont à la Place des arts. Ce sera notre journée culturelle. Or, il faut savoir que...Je n'ai AUCUN sens de l'orientation. Je suis le genre de personnes qui sort d'un endroit et qui ne retrouve jamais son chemin, ou presque. Si vous m'invitez chez vous, je dois calculer 30 minutes de plus, parce que je vais prendre la mauvaise sortie et me perdre. C'est presque comme me rendre sur la lune, surtout lorsque je vais à l'extérieur de Québec, du Saguenay-Lac-St-Jean ou de la Gaspésie. Je connais Mon Québec et ses régions mais Montréal, pas du tout ! Bon, sauf Mirabel où ma soeur habite, mais c'est toujours Monsieur le marquis qui conduit alors... Je n'ai pas le sens de l'orientation, mais j'ai le sens de l'humour ! (Martine, je te téléphonerai).

Je suis donc allée sur google maps Canada pour avoir mon itinéraire. La prochaine fois, je m'achète un GPS. Il fallait voir les copines du bureau me souhaiter : ''bonne chance ! '' lorsqu'elles sont parties pour la fin de semaine... On dirait que je m'en vais en Chine ! J'ai eu droit à : ''je vais penser à toi samedi, t'es belle, t'es fine, t'es capable !''. Elles sont drôlement gentilles mes copines et ce, même si elles écoutent OCCUPATION DOUBLE !!!

Monsieur le marquis est drôle. Je crois bien qu'il pense que j'ai un rendez-vous avec Pierre Lapointe. C'est que je m'amuse à lui dire depuis plusieurs semaines qu'un jour, je vais monter souvent à Montréal les fins de semaine pour travailler pour Pierre...Alors, lorsque je lui ai dit que j'allais à Montréal en fin de semaine... Il avait les yeux GRANDS OUVERTS et je crois bien qu'il attendait que je lui lance : ''Ça y'est, je monte travailler pour Pierre en fin de semaine !''.

Oups... j'ai une antenne qui vient de tomber encore de ma tête... Ah, ma crinoline est prise encore sous ma chaise ! Faudrait que je me décide vraiment à m'habiller contemporain un peu et ce, encore plus à Montréal, parce qu'une marquise en 2008 pour passer inapercue doit se vêtir comme tout le monde surtout lorsqu'on se perd dans Montréal !!! Faut dire, qu'ils en voient de toutes sortes là-bas. Une marquise avec une crinoline et des antennes sur la tête, ça doit être habituel !

''Tourner légèrement à droite sur boulevard Taschereau. Prendre la bretelle d'accès. Continuer tout droit. Tourner légèrement à droite sur Route 134. Tourner à gauche sur rue Sherbrooke E. ''. Pourquoi légèrement ??? Il me semble qu'on tourne à droite comme on veut... Oups... mon antenne gauche vient encore de tomber !!!

mercredi 12 novembre 2008

Occupation double et la martienne




La télévision québécoise privée, c'est pas fort... C'est pas compliqué, tout est relié à Monsieur Péladeau, le propriétaire de Québécor (TVA inc) . Or, il a du ''pif'' (du nez) ce Monsieur. Il sait ce qui va plaire aux gens. Moi, j'ai une allergie chronique à ce poste. C'est pas que je suis une Castafiore, Oh non... mais je n'accroche pas aux émissions proposées, tout simplement. Je sais, je sais, ceux et celles qui me connaissent vont me dire: ''Ouais, tu connais plein de monde qui y travaille''. Bien oui, mais c'est pas parce qu'une amie travaille chez Tim Horton que vous allez manger là, surtout si vous aimez davantage la cuisine végétarienne!

Tiens, j'aime les nouvelles internationales. C'est pas là que je trouve l'information. J'aime découvrir de nouveaux artistes. C'est pas là que je vais entendre des nouvelles voix, à part Star Académie et leurs poulins. Alors, je vais à ART-TV ou à Radio-Canada et j'y trouve mon compte. Ça doit être comme en musique, les goûts ne sont pas à discuter et il en faut pour tout le monde.

Ce midi, le sujet de conversation des filles du bureau était ''Occupation double'' ! C'est semble-t-il à TVA. 8 filles /10 présentes écoutent l'émission. Je suis.... L'une des deux martiennes ! Je suis vraiment allergique à ce genre d'émissions. J'ai donc écouté leurs commentaires sur cette diffusion remarquable...
-''Lui, je ne l'aime pas''.
-'' Elle, je ne comprends pas qu'elle soit encore là''.
-''Lui, je vais vous l'imiter...''.
-'' Joël Legendre est un homosexuel, c'est triste, il est si beau''.
etc, etc, etc... J'arrête là ! Ça semble être TOUT un divertissement...

Je dois être un gars, c'est sûr, et je ne le sais pas encore... Je déteste les téléromans et les émissions comme ''Occupation double''. Pas capable... Si c'est ça être une Castafiore, alors j'en suis une ! Vous voulez savoir comment je me sens ? une martienne qui mange avec des terriennes. Tiens, je viens de perdre une antenne, je vais aller me la recoller...

mardi 11 novembre 2008

Se sentir utile




Je voulais vraiment vous parler en profondeur du sondage TVA-Journal de Montréal-Gazette au sujet du degré de confiance des Québécois envers Monsieur Charest, Madame Marois et Monsieur Dumont. Je vais vous donner le pourcentage pour vous faire sourire un peu avant de changer complètement de sujet. 44 % Monsieur Charest, 31% Madame Marois et 10 % Monsieur Dumont. Intéressant...

Et je donne un coup de volant, un 360...

Elle s'appelle Lise, elle est la marraine d'une petite fille de 7 ans, hyperactive. Elle me demande de l'aide dans un courriel. Ça me chavire que quelqu'un me demande de l'aide, moi une inconnue qui parle souvent d'hyperactivité, une blogueuse internet. Je l'ai référé à son CLSC pour qu'il lui donne les numéros de téléphone pour rejoindre l'AQETA ou PANDA. Deux associations qui viennent en aide aux proches et aux gens qui ont un TDA, TDAH. J'espère que j'ai pu l'aider un peu...

Se sentir utile, que ce soit envers nos enfants, nos collègues de travail ou à des inconnus dans la rue ou sur internet... Se sentir utile, juste un petit geste et ça peut aider, faire une petite différence pour cette personne.

Une journée peut être magnifique sans bouleverser notre quotidien. Juste apprécier qu'on puisse faire une petite, toute petite différence pour quelqu'un. Ne pensez pas à quelque chose d'extraordinaire, non... Juste un appel à une personne qui en a peut-être besoin, un bon café à une collègue de travail et s'informer en même temps de savoir comment elle va, répondre à un courriel d'une personne inconnue qui vous demande de l'aide... Ça, c'est une vraie journée réussie !
Il m'arrive de penser:
-''J'arrête ce blogue, qu'est-ce que ça donne ? Presque pas de commentaires, d'échanges. Je ne connais même pas mes lecteurs (en général)''. Et puis, un courriel d'une personne qui a besoin d'aide et ça me donne le coup de pouce pour continuer. Se sentir utile, juste un peu...
Une journée réussie pour vous, c'est quoi ?

lundi 10 novembre 2008

Clément Rosset, le philosophe et la mort





Voici une fable qui vient d'Orient racontée par le philosophe français Clément Rosset. Rien de tel pour nous remettre les pieds sur terre. Moi, une idéaliste, cette fable me parle...

''Un matin, le vizir de Bagdad heurte dans un marché une femme au visage blafard. Ils ont tous deux un mouvement de surprise. Le vizir sait qu'il a rencontré la Mort. Affolé, il accourt au palais et supplie le grand calife: ''Puisque la mort me cherche ici, lui dit-il, permets-moi, Seigneur, de me cacher à Samarcande. En me hâtant, j'y serai à la tombée de la nuit !''. Sur quoi, il selle son cheval et file au galop. Plus tard dans la journée, le calife rencontre lui aussi la Mort. ''Pourquoi, lui demande-t-il, as-tu effrayé mon vizir, qui est si jeune et bien portant ?''. ''Je n'ai pas voulu lui faire peur, répond-elle. J'étais juste surprise de le voir ce matin à Bagdad, car j'ai rendez-vous avec lui, ce soir à Samarcande. ''

Vous savez, lorsque je ressens la mort de quelqu'un, c'est une certitude, quelque chose d'écrit noir sur blanc, c'est indiscutable.

Cette histoire me révèle aussi notre gros penchant à vouloir essayer de tout contrôler, et pourtant...on ne peut éviter ce qui doit arriver. Monsieur Rosset parle de notre ''finitude''. C'est un beau mot. J'aime bien Clément Rosset. Il n'aime pas les illusions et se fait un devoir d'aller vers la réalité. Les religions et les idéologies sont des leurres selon lui à masquer la mort. C'est un terre à terre.
Je suis sérieuse ce soir...

dimanche 9 novembre 2008

Début de la campagne électorale au Québec


La campagne électorale au Québec a mal commencé. Madame Marois traite Monsieur Charest de ''menteur'', Madame Forget traite Monsieur Legault de ''con'', même si le ''compliment'' semblait s'adresser à Monsieur Taillon. Les indépendantistes (patriotes) du Parti québécois se battent pour conserver un candidat indépendantiste qu'ils veulent, au lieu d'un autre... Mario lui, a trouvé un autre Mario pour l'aider dans sa campagne, et je dois dire qu'il sait approcher la classe moyenne, peu importe ses propositions farfelues. Québec solidaire a enfin pointé le bout de son nez avec sa candidate vedette Françoise David. Le problème est le suivant, Madame David a-t-elle des candidats intéressants dans son parti ? Donnez-moi des noms s'il vous plaît...
Ah, j'attends la réponse de Maphto...

Après les niaiseries de cette semaine, on se demande pourquoi les gens n'ont pas confiance aux politiciens. J'avoue que Madame Marois me déçoit en ce début de campagne, moi une souverainiste qui n'a pas pris encore sa carte du parti... J'ai pas le goût...
Je suis vieux jeu, que voulez-vous (comme dirait Jean Chrétien). J'aime la politesse. Celle du respect de l'autre malgré les allégeances de la personne en face de soi. Un politicien (incluant le féminin) impulsif ne fait pas bonne figure. Je connais des compagnies où le vendeur aime bien détruire le produit de l'autre... Personne n'achète un produit d'un vendeur qui fait ça, c'est la même chose en politique. Je n'adhère pas à ce genre de petite politique. On veut plus de femmes en politique ??? Moi, la boxe, ça ne m'intéresse pas, et vous ?

Charlotte for ever










Je vous en parle souvent mais son CD (5:55) est tellement bon... J'adore Charlotte Gainsbourg. Ce fut ma plus belle découverte en 2008. Le vidéo est magnifique aussi. J'aime la photographie, et ce vidéo est monté comme une succession d'images photographiques. Mon CD de Charlotte est toujours dans mon auto, j'alterne avec les CD de mon chouchou Pierre Lapointe, puis également Céline que ma fille adore. Je dois bien avoir 30 CD d'un peu de tout dans mon auto... Ma maison et mon auto sont remplis de musique. Je ne pourrais pas vivre sans musique.

Hannah Montana










Il fait un temps de ''chien'' à Pomponville , c'est froid et pluvieux. Le marquis travaille toute la journée et mon adolescent sportif hyperactif, lui, a étudié en faisant des pauses hockey dans la rue avec ses copains. Nous les filles, avons décidé que cette journée allait être : La journée Hannah Montana. On reste en pyjama TOUTE la journée dans mon cas, on mange des cochonneries, et on écoute:

1) Émission Hannah Montana à Vrak-tv. J'ai rigolé comme une petite folle. Je crois que les humoristes devraient s'inspirer de cette émission.

2) Spectacle en 3D d'Hannah Montana ou Miley Cyrus si vous préférez. C'est pas mon genre mais on a quand même dansé sur une chanson. Ma fille les connaît toutes...

Ma choupette de 10 ans adore Miley Cyrus, sa chambre est décorée d'elle partout. On terminera la journée par la coiffure de Miley (boucles dans ses cheveux).

C'est vraiment amusant d'avoir une fille. On se bichonne, c'est ce que je préfère le plus avec elle. Et puis, le plus beau compliment est venu de mon sportif:

''Maman, t'es vraiment jeune de caractère. Je ne connais pas de mère comme toi !''.

Il faut savoir qu'on dansait avec nos grosses lunettes 3-D. Avouez que c'est le plus beau compliment qu'on peut faire à une mère !

Journée Hannah Montana


Posted by Picasa

samedi 8 novembre 2008

Alexandre Désilets


Attention-attention-attention... Il va aller loin, c'est certain !

C'est en écoutant l'émission: ''Belle et Bum'' hier soir, que j'ai fait la découverte d'Alexandre Désilets. Quelle découverte, un coup de coeur instantané ! D'abord des yeux extraordinaires, puis enfin un chanteur ''physique'' qui se sert de son corps pour vibrer sur scène. On sent sa liberté, son intensité et un grand plaisir aussi d'être sur scène. Sa musique est superbe, les arrangements aussi et il a de beaux textes également. Il a une voix particulière qui accroche, différente des autres. Vous êtes surpris que je m'intéresse à d'autres artistes... Bien oui, j'en suis surprise moi-même ! Et je vais me procurer son C.D, c'est assuré ! Et puis si je l'aime, je vais aller le voir en show. Je crois qu'il a étudié en science de l'agriculture, pour ensuite se diriger vers la musique. Et bien Alexandre, TA place, elle est en musique. Tu vas aller loin !
François mon fiston, je te fais découvrir un créateur exceptionnel. Tu vas aimer et lorsqu'il viendra à Québec, on va le voir ensemble ! Tu m'as fait découvrir mon chouchou Pierre Lapointe et bien moi, je te fais découvrir: Alexandre Désilets. Comment le trouves-tu ?


vendredi 7 novembre 2008

Bonne fête Anne Dorval (pour demain 8 novembre)


J'adore Anne Dorval. En psychanalyse, aimer c'est trouver son propre miroir dans l'autre. Je me retrouve en elle. J'ai ''sa belle'' folie, son exubérance, son insécurité, sa spontanéité, sa fougue, son impatience, son naturel aussi. Je lui ressemble physiquement, et puis aussi dans sa personnalité. Je suis allée fouiner sur Youtube pour voir l'émission Les Parent. Comme je n'ai pas le temps la semaine d'écouter cette émission, je l'ai regardé sur internet (c'est avec elle). Ah oui, c'est drôle le hasard... dans l'entrevue, on y apprend que sa fête est le 8 novembre ! Donc, Bonne fête Anne Dorval pour demain le 8 !

1. Entrevue avec Anne Dorval;

2. Une épisode de l'émission Les Parent.




Elle a l'air snob...


Le fameux PARAÎTRE... Je sens que je vais pomper... Il semble qu'un indésirable au parti québécois a donné aux journalistes un peu de viande avariée... Maudit parti québécois qui n'est pas capable de se tenir un peu. Il faut qu'il détruise au lieu de construire. Tout pour faire trébucher l'autre... Un document interne du parti fait mention que Pauline Marois semble SNOB et le ________ a envoyé le tout aux journalistes.

Nous voulons quelqu'un de COMPÉTENT comme chef du parti québécois et Madame Marois l'est. Peu importe son sexe, son orientation sexuelle, sa richesse et la couleur de sa peau !

Ça me choque parce que les gens vont maintenant la regarder en se disant:

-'' Ouais, c'est vrai, elle a l'AIR snob'' !
Bordel, Obama a eu un revenu (de couple) en 2007 de : 4,2 millions de dollars. De plus, lui et sa femme ont étudié à Harvard... Lui, il peut être riche et instruit. C'est maintenant accepté (et je ne parlerai pas de la couleur de sa peau) mais PAS UNE FEMME COMME PAULINE MAROIS ! Non, au QUÉBEC, IL FAUT RESTER PAUVRE OU DANS LA CLASSE MOYENNE ET NE PAS ÊTRE INTELLECTUEL, c'est mal vu ! Vous avez l'air snob, si vous n'êtes pas comme tout le monde !

Bravo le crétin qui a sorti ça. Il y a des traîtres partout mais ils sont plus nombreux au PQ !

L'air... J'aime mieux la chanson que des promesses en l'air ! Comme je manque d'air, je vais aller prendre de l'air à défaut de m'envoyer en l'air !

jeudi 6 novembre 2008

Sans titre


Je ne suis pas inspirée ce soir. J'ai juste les yeux qui ferment d'une fatigue accumulée de ma semaine de travail, de mon 2ième chiffre à la maison et parce que je me suis couchée plus tard que d'habitude en raison de l'ADISQ ou d'Obama.


La marquise vous dirait que fatiguée de la sorte, peu sensible aux stimulis qui dévorent l'espace de tous, elle est donc un quart d'elle-même. Cette simple blogueuse a perdu le sens de la raison pour laisser soupçonner seulement qu'elle écrit. Son ouvrage doit mûrir sous la clef et les plus sûres serrures (celle de sa salle de bain). Nulle pensée force vent et parfait vide...

Alors, Madame taisez-vous...

J'ai pas fumé de drogue, je le jure...

mercredi 5 novembre 2008

La victoire d'Obama


Le droit de voter pour les noirs n'existe que depuis seulement 40 ans... Il y a 25 ans, j'ai visité la Floride et lors d'une excursion sur un bateau, j'ai vu qu'il existait de la ségrégation raciale. J'avais 21 ans et... je vous jure que je m'en souviens comme si c'était hier... J'aurais voulu crier. Nous les blancs étions en bas et les noirs en haut, AUCUN mélange possible ! 25 ans, c'est pas si loin que ça !


Cette victoire d'Obama, elle est historique et morale. Mettre à part des gens, les séparer en raison de leur couleur, se penser supérieurs parce que nous sommes blancs c'est vachement inhumain et inacceptable. Il y a encore des gens racistes partout...Cette victoire peut changer le monde. Oui, nous allons goûter un peu au protectionnisme américain, mais pas tant que ça. Obama a signé à l'encre noir hier soir sa victoire contre la discrimination et ce, sans verser une goutte de sang rouge... L'humain, peu importe la couleur de sa peau, a du sang rouge... Que nous soyons hommes ou femmes, nous sommes compétents. Nous sommes tous égaux. La victoire d'Obama, c'est la victoire d'un peuple qui enfin s'ouvre à l'autre. La victoire d'Obama c'est une leçon de vie qu'il faut suivre, s'en imprégner , s'en inspirer...

Le courage, le travail, la solidarité et la foi d'un homme pour son pays. Croire en l'impossible...et tout devient possible !

Napoléon à Montréal


On peut dire que les Montréalais sont chanceux. Ils ont actuellement d'extraordinaires expositions dans leurs musées. Présentement au musée des beaux-arts de Montréal, il y a une expo consacrée à Napoléon. L'arrière-arrière-arrière-arrière-petit-neveu de Napoléon Bonaparte (le beau Charles Napoléon) y était présent la fin de semaine dernière, et il a répondu dans le journal La Presse (du 24 octobre) à certaines questions. La marquise vient tout juste d'apparaître... Ciel, elle a une robe immense et une coiffure empirique, le tout un peu démodé...


Combien reste-t-il de Napoléon en France ? 11 personnes. Le frère de Charles Napoléon, son fils, ses trois filles, deux soeurs et leurs trois enfants. '' Selon la tradition monarchique, la branche aînée de la famille reprend le nom du fondateur. L'ancêtre Jérôme était le frère cadet de Napoléon. Quand la branche aînée n'a plus eu d'héritier, c'est la branche cadette qui est devenue l'aînée. C'est ainsi qu'elle a repris le nom Napoléon.''


Est-ce que Napoléon serait mort empoisonné ? ''L'histoire n'est jamais quelque chose d'arrêté. Il y a une ouverture. '' Les faits officiels sont qu'il soit mort d'un cancer de l'estomac mais une thèse selon Ben Weider dévoile des éléments probants pour l'empoisonnement.


Son ''Altesse impériale'' semble bien sympathique. Je ne sais pas s'il y a beaucoup de Bonapartistes en France, sûrement un peu plus en Corse. Quoi qu'il en soit, la marquise en moi aime bien ce genre de renseignements. Oups... Elle s'est accrochée à une poignée de porte avec sa satanée robe ample et longue... Bordel la marquise, nous ne sommes plus au temps de la monarchie ! Revenez sur terre un peu...Vous êtes monarchisante à la fin !

mardi 4 novembre 2008

Obama, Pierre Lapointe et mes rêves


Un petit mot pour vous dire que ma soirée va être remplie à suivre l'élection présidentielle américaine. Une élection historique et je veux y être. Mon fils (celui de 24 ans) fait un party spécialement pour l'occasion chez lui avec des amis. Aujourd'hui au bureau, c'était le sujet de conversation et évidemment tout le monde veut: OBAMA ! Je n'ai jamais vu de ma vie un tel engouement pour une élection américaine au Québec. Enfin les gens s'intéressent un peu à la politique et je trouve ça formidable.


D'un chouchou à un autre et celui-là c'est mon meilleur alors... Mon Pierre Lapointe rentre en studio pour enregistrer ses nouvelles chansons. Cet album sortira en mars ou avril 2009 puis, mon chouchou en fera la promotion et des spectacles au Québec. Par la suite à l'automne en France. Miam, miam, miam que j'ai hâte... Je vais bien sûr le voir le vendredi, 13 février au Grand théâtre... Je me retiens pour ne pas y aller aussi le 12... Je vais y réfléchir encore un peu...

En passant, je sais que je parle souvent de mon chouchou, mais ce blogue a été créé spécialement pour ça et par la suite j'ai élargi un peu mes sujets d'intérêts. Je suis désolée si je suis redondante mais j'ai tellement de plaisir à suivre sa carrière depuis le tout début, à écouter quotidiennement ses chansons que... le plaisir croît avec l'usage !

Je vais faire du coq à l'âne mais... je ne sais pas si vous êtes comme moi, comme l'heure a changé en fin de semaine passée, je me réveille plus tôt et ce, même si je me couche plus tard. Je fais des rêves incroyables que je raconte à mon amie Louise et qui me regarde comme si j'étais une martienne. Pour avoir de l'imagination, j'en ai... Dernièrement, j'ai rêvé que j'avais du vernis à ongles sur les doigts avec des bouts de tapis dessus. Puis ce matin, j'ai tué une personne inconnue sans le vouloir et je me suis retrouvée dans mon bain avec mon pharmacien (il est un bel homme mais pas tant que ça...). Je n'invente rien, c'est bel et bien vrai ! Je ne sais pas ce qui m'attend pour ce soir mais ça risque d'être encore bien intense... On s'en reparle !

Photo de Pierre Lapointe: Pierre-Paul Poulin

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''