Translate

vendredi 30 mars 2012

Nelson Mandela et sa force tranquille



Il y a des gens plus grands que nature qui bouleversent le monde. On dirait que toute l'humanité entière se retrouve en eux.  Nelson Mandela est sans contredit une âme forte et courageuse qui élève fièrement l'homme vers une sagesse durement apprise. Comment rester bon, altruiste, charitable lorsqu'on a été emprisonné pendant 27 ans pour lutter contre un système politique raciste et cruel (Apartheid) ?  Je me suis toujours demandée le chemin qu'il a pris pour avoir la capacité de taire son côté sombre, sa haine, sa colère ? 

Et puis, hier soir, je suis tombée sur son poème préféré et tout d'un coup, j'ai compris. Président de la République d'Afrique du Sud de 1994 à 1999 et prix Nobel de la paix en 1993, cet homme est une inspiration plus grande que bien des institutions religieuses pour moi.

Poème favori de Nelson Mandela écrit pas William E. Henley.  Il faut savoir que ce dernier l'a composé suite à l'amputation de son pied à 25 ans. 

''Dans la nuit qui m'environne
Dans les ténèbres qui m'enserrent
Je joue les dieux qui me donnent
Une âme à la fois noble et fière (...)

En ce lieu d'opprobres et de pleurs
Je ne vois qu'horreurs et ombres
Mais je ne connaîtrai pas la peur.
Aussi étroit soit le chemin
Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme
Je reste maître de mon destin
Le capitaine de mon âme.''

La force des mots peut nourrir l'âme humaine comme une prière. 

mercredi 28 mars 2012

Diana Vishneva

Diana Vishneva... Pour la beauté, le talent, la technique parfaite, la grâce et un petit côté théâtral sans être tape à l'oeil qu'elle sait si bien utiliser. Continûment en raison de l'originalité, le raffinement et l'élégance des mises en scène qui sont rafraîchissantes et belles à la fois.

 

mardi 27 mars 2012

Mais qu'est-ce qu'elle a à sourire comme ça ?

Peut-être avez-vous déjà remarqué le sourire béat (pour ne pas ''dire'' jusqu'aux oreilles) de votre voisine au gym ?  Dans mon cas, y a toujours une fille qui fait la sauterelle, sourire Colgate Total, pendant que je respire fort comme une malade en me disant que ma pompe pour mon asthme est heureusement dans mon sac au vestiaire et que je suis trop jeune encore pour une crise cardiaque ! Un centre d'entraînement est conçu pour nous faire suer pas sourire comme un criquet aux îles vierges !
 -Mais qu'est-ce qui peut bien la rendre si radieuse pendant l'effort celle-là  ? Parce que moi... le gym, ça me fait transpirer pour ne pas ''dire'' suinter !  Mais ce soir, j'ai LA réponse !
Il semblerait que 15 % de femmes peuvent avoir un orgasme (appelé coregasme) en faisant la vaisselle ? Non.   En dormant ? Non.  En allant magasiner ? Non.  En allant chez son dentiste (s'il est beau bonhomme en plus) ? Non.  Je vous le donne dans le mille... en pratiquant un SPORT !  J'ai pris ça dans le journal La Presse d'aujourd'hui qui lui l'a pris dans la revue Sexual and Relationship Therapy.  Et quels sont les exercices qui donnent ce genre de bonheur là ?  Les abdominaux, la musculation, grimper à la corde (pour ne pas dire au 7ième ciel !),  le yoga, le vélo !  Le sport peut décidément mener à bien des choses !  En tout cas, c'est une bonne raison de s'y mettre !


Je vous quitte pour aller faire un peu de yoga... On ne sait jamais, tout d'un coup que...



P.S avec de tels muscles, ça doit bien lui avoir arrivé une fois au moins !!!

dimanche 25 mars 2012

Spectacle The Immortal World Tour Michael Jackson


Photo: Voile cachant la scène à la fin du spectacle.

Michael Jackson n’était pas en chair et en os mais bel et bien en esprit hier soir au Colisée Pepsi lors du spectacle du Cirque du Soleil ‘’The Immortal World Tour’’.  Jamie King, créateur-chorégraphe et également ancien danseur sur Dangerous 92-93 a su relever le défi de faire revivre respectueusement la mémoire du roi de la pop avec une fresque bien dosée de numéros visuels et surtout dansés d’une grande efficacité.  Les chorégraphies étaient synchronisées à la seconde près et d'un haut niveau technique en danse hip-hop acrobatique.  J'étais donc aux petits oiseaux dansant presque sur ma chaise ! 
Il faut dire que ce show a été conçu avec l’aide des proches créateurs et collaborateurs de l’artiste et par le fait même humanisant adroitement le personnage. Tous les moyens étaient bons pour parvenir à nous éblouir, projections multimédias, hologrammes, acrobaties, pyrotechnie, stroboscopes, mimes, anciens enregistrements inédits... Plusieurs musiciens ont joué avec Jackson, c'est vous dire que sur le plan musical la perfection était au rendez-vous pour le survol de la carrière fort impressionnante de cet athlète artistique.
Mon seul bémol, le manque d’acrobaties aériennes de la première partie.  L’accent ayant été placé sur la danse.  Néanmoins, la deuxième partie a été parfaitement bien équilibrée avec son emballage spectaculaire de surprises visuelles d’une grande beauté mêlant l'émotion à l'éblouissement technique. Un spectacle fabuleusement bien fait qui sera de retour à Québec les 19 et 20 mai prochain.  C'est à voir absolument ! 

mardi 20 mars 2012

Ce printemps ensemble, bloquons la hausse

Ça s'appelle de la solidarité, une valeur sociale importante au Québec mais qu'on a perdu avec les années, avec le confort de notre indifférence.  Ça s'appelle se tenir debout pour nos enfants et ceux des autres. Ça s'appelle ne pas se taire et crier bien haut notre mécontentement face au gouvernement Charest qui perd le Nord en ne pensant qu'à son Plan Nord !  Alors, ''ce printemps ensemble, bloquons la hausse''.  

 

lundi 19 mars 2012

Mélissa, Sophie, Ginette et Star Académie

C'est dans une robe très brillante (peut-être trop) et avec une voix fatiguée  voire probablement non rétablie de ses problèmes vocaux de la semaine passée que j'ai eu la déception d'entendre Mélissa Bédard, hier soir, à StarAcadémie.  Il faut vous dire que cette jeune femme m'a ébloui tout au long de l'hiver et voilà que ''lorsqu'il faut être bon quand ça compte'' comme dirait René Angelil et bien elle fait fausse route pour ne pas dire fausses notes...  Ce sera donc la discrète Sophie Pelletier qui affrontera Jean-Marc Couture à la finale de dimanche soir prochain.  Sophie a fait une excellente prestation, de loin la meilleure de la soirée en ce qui a trait aux académiciennes mais franchement, entre vous et moi, elle n'a pas toujours eu la voix juste aux autres variétés.  Je ne crois pas que le public a vu juste en couronnant Sophie, c'est fort possiblement Mélissa et/ou Andrée-Anne Leclerc qui vont ressortir du lot une fois l'aventure terminée, un peu comme Marie-Mai en 2003. La voix de Sophie a un vibrato, ça peut séduire ou agacer mais on verra bien ce qu'elle en fera à la finale.

Que dire de la diva Ginette Reno ?  Elle a été fabuleusement étincelante au côté du sympathique Lionel Ritchie, qui, de toute évidence n'en revenait pas de son talent. 

Le surmenage vocal et généralisé étant au rendez-vous, il est donc temps que cela se termine mais... je vais m'ennuyer de cette belle gang de jeunes talentueux.  Sophie ou Jean-Marc ? Aucune idée mais chose certaine, cette année, ce fut la meilleure cuvée !

dimanche 18 mars 2012

Documentaire ''The Immortal Tour''

Saperlipopette de saperlipopette... Je commence à sentir en moi monter l'euphorie de mes 12 ans (ça fait longtemps, je sais...) parce que samedi prochain, je vais voir (en famille) le show revu et corrigé  ''The Immortal Tour'' du Cirque du Soleil en hommage à Michaël Jackson.

Autant vous dire que les jambes me démangent car ce spectacle là contient 80% et plus de danses.  C'est ce que j'ai pu valider en écoutant à ARTV, hier soir,  le documentaire intimiste dévoilant le parcours de création menant à l'élaboration du spectacle. Croyez-le ou non, mais il a été monté avec les proches créateurs et collaborateurs de Jackson qui se donnent entièrement à sa mémoire humanisant par le fait même le personnage du roi de la pop qui était l'un des plus médiatisé de la terre.  Soixante artistes célébrant sa musique en laissant les jugements de côté.

Ce qui est fascinant c'est que Jackson a intégré rapidement le hip-hop qui commençait tout juste de naître à l'époque des années 80.  Je vois beaucoup de mélanges dans ses chorégraphies allant du ''Moonwalk'' qui n'a pas été inventé par lui mais bien par le mime français Marcel Marceau en y mêlant des mouvements de hip-hop-jazz-soul aussi.  Jamie King (Madonna, Céline Dion, Ricky Martin, Shakira) et ancien danseur de Jackson a monté les chorégraphies avec l'aide de Travis Payne (ancien danseur et chorégraphe aussi)  en y gardant les chorégraphies originales.  Il ne semble pas y avoir beaucoup d'acrobaties (un peu comme LOVE) mais cette fois-ci, la danse me semble mieux intégrée à la musique et au spectacle.  En les regardant danser, j'ai eu le sentiment de toucher au génie artistique (musique-danse) de Jackson même si je sais très bien que la folie n'était pas très loin derrìère l'homme. 

samedi 17 mars 2012

Ingrid St-Pierre

Grâce à la ''Galette émergente'' de Star Académie, j'ai découvert cette jeune artiste. Elle s'appelle Ingrid St-Pierre (retenez bien son nom).  Elle a le talent d'aller droit au coeur avec ses mots lourds de sens mais toutefois bien dosés surtout lorsqu'on sait que ''ficelles'' a été écrite pour sa grand-mère qui est atteinte de la maladie d'Alzheimer.  Cette chanson devient une douce et fraîche prière. Et que dire de son humour rafraîchissant ?  J'adore !
 

Star Académie 2012

Pas trop le goût de vous parler de sujets ''songés'' parce que depuis que l'année 2012 a commencé, les mois annus horribilis se poursuivent et je pédale fort pour m'en sortir donc sans rentrer dans les détails, je m'accroche comme je peux aux petits bonheurs qui se déposent sur le chemin de ma vie. Lorsque j'ai un peu de temps, je continue mon cours en comptabilité et on dirait que plus j'avance, plus il m'en reste à faire mais je sais que mon travail portera fruits.

Actuellement, je carbure aux petites joies simples et l'une d'elles est d'écouter religieusement les quotidiennes ainsi que le spectacle du dimanche soir de Star Académie.  Si certaines personnes dédaignent et rabaissent cette émission, moi, elle m'enrobe d'une joie effervescente.  Que des jeunes talentueux puissent avoir la chance d'apprendre devant nous (à la vitesse de l'éclair) en gravissant les échelons un à un, c'est littéralement fascinant même si je sais très bien que cette émission ne reflète pas la réalité artistique. 

Mais trêve de furetage.  Je voulais vous parler de ma préférée: Mélissa Bédard, 21 ans de Québec.  Sa voix grave mais puissante, teintée de soul peut s'adapter à tous les répertoires. Que dire de sa simplicité naturelle et de sa frivolité ?  De vraies bulles de champagnes ! Cette jeune mère de famille qui arbore un physique atypique me bouleverse à chaque interprétation où des frissons m'envahissent le corps en entier. Mélissa est différente et c'est justement sa force.  Elle se démarque positivement.  Bien dans sa tête, son corps, elle n'a pas besoin de paillettes pour briller.

Star Académie dérange parce que cette émission commerciale et très-très-très populaire sait plaire à un large public en manipulant avec grands soins et gros budgets l'art de l'émerveillement et du bon goût. Je m'attache à ces jeunes, je bois les paroles des professeurs, je dévore le pouvoir qu'a cette émission de modifier mes journées citron en journées arc-en-ciel !

vendredi 16 mars 2012

Laurence anyways en mai



Oh que ça promet !  J'ai vraiment hâte de voir ce film en mai prochain !  Xavier Dolan me fait grandir à chaque film car il sait m'amener avec lui dans son univers, celui où l'on est soi-même, celui des vrais sentiments humains. C'est mon réalisateur préféré, mon chouchou cinématographique.

À nos actes manqués

Sale culpabilité.  Rachel la traîne comme une grosse culotte de cheval incommodante! La culpabilité c'est pas un iPhone 5 avec application d'enlever ce ''gadget'' collant, dégoûtant !  Elle croit bien que le téléchargement a eu lieu à sa naissance et depuis, il y a énigme pour la faire disparaître car apparemment l'icône est introuvable.  Sans doute fait-elle de son mieux pour ne pas trop la voir, la sentir, vraisemblablement elle essaie de la fuir.  Delete-delete-delete ! 
- Veux-tu bien sortir de ce corps ! se sermone-t-elle.
Elle se demande toujours ''le pourquoi du comment'' de cette tare encombrante surtout lorsque ses enfants (les 2 derniers du moins) lui envoient en pleine figure leurs hargnes comme si TOUT était de sa faute à elle.  Ils doivent bien sentir sa faille grandeur Grand Canyon ! 

Entre vous et moi, les histoires de famille ne sont pas toutes belles comme on peut les laisser croire quelquefois.  On fait de bons coups, de moins bons et dans tout cela on essaie de distinguer le bon grain de l'ivraie.  L'humain n'est pas une machine, ni un ordinateur. Le Net futé d'un retour de marchandises sur Kijiji ou LesPAC n'existe pas ! Parce que Rachel, elle, pense vraiment qu'il y a eu une grave défaillance lors de la  fabrication au départ à la conception. Est-ce la position acrobatique employée ?  Peut-être la maudite hérédité ?  Lorsqu'elle va réincarner ce sera en homme infertile ou vasectomisé, à une époque où on aura la JOIE de commander sur un site Web de clônage enrichi une ou un petit moussaillon qui ne donne pas trop de complications et... avec ça... UN MODE D'EMPLOI (option sans culpabilité) ! En attendant et bien, à nos actes manqués quoi que... elle aurait vachement le goût de marquer à nos enfants manqués !  Ben quoi ?  Faut bien que Rachel guérisse sa culpabilité !

dimanche 11 mars 2012

Une virée à l'opéra !

Je ne sais plus ce qui m'arrive, mais en ce moment, je n'écoute que de la musique classique et de l'opéra (à la maison et surtout dans mon bain) parce que dans ma voiture c'est Grégoire.  Je suis un paradoxe ambulant (je vous le répète souvent).  Toutefois, je n'ai jamais assisté à un opéra de ma vie et j'ai donc décidé de remédier à la situation le 12 mai prochain avec l'Opéra de Québec qui présentera Falstaff de Verdi. 

Je me suis donc rendue au GTQ et j'ai demandé la meilleure place disponible (en avant, proche de la scène) au préposé. Or, il m'a lancé un regard fort étonné, saveur amère de réglisse et vinaigre balsamique 1834 !
-Êtes-vous certaine ?  m'a-t-il balancé.
-Je suis myope même avec mes verres de contact ! Éructai-je.
-Mais Madame (la nunuche), cet opéra est traduit de l'italien au français sur écran, vous n'allez rien comprendre parce que vous ne pourrez pas lire la traduction. Est-ce que vous comprenez l'italien ?

Pas capable de mentir (éducation judéo-chrétienne, pratiquante jusqu'à l'âge de 15 ans) ... j'ai rétorqué:
-Juste le français (bordel de merde) même pas l'anglais (pour une Saguenéenne née en 62 mais c'est tout à fait normal) !
-Alors, je vous suggère la rangée G ! Et il me montra ses énormes (crocs) dents de la mer avec une dentition parfaite de jeune premier, à l'âge justement où les apparences comptent plus que l'expérience des années. 

Il paraît que rire de soi procure un bien fou cependant de manière forcée, pas du tout ! Faudrait bien que j'y arrive un jour parce que je sais très bien que l'humour accroît nos facultés cognitives.  Une question d'oxygénation de nos cellules grises.  Forte en théorie mais moins en pratique !  Toujours est-il que j'irai voir Verdi, tutti quanti !   J'aurais dû lui dire que je sais au moins un mot d'italien !

samedi 10 mars 2012

Se calmer le pompon

 
 
 
Avec un beau -3 degrés et un soleil radieux, pourquoi pas une belle petite promenade dans le bois ? On ralentit la cadence et on prend conscience de chacun de nos pas. Alors tout peut attendre.
Photos prises à 10 minutes de chez moi en voiture, j'ai la chance d'avoir pas loin une piste ski de fond, raquettes. Journée idéale pour prendre des photos.  

vendredi 9 mars 2012

Festi-lumière à l'Aquarium de Québec

 
 
 
 
Bof... Que dire ?  45 minutes à nous promener avec une marée humaine de parents et de jeunes enfants à la recherche d'une petite soirée magique hivernale qui n'était pas du tout au rendez-vous.  Nous avons donc vu un renard, 3 ours polaires, 3 morses et un harfang des neiges. Toutefois 400,000 lumières étaient au rendez-vous.  Si vous avez 6 ans et moins c'est parfait pour vous sinon, vous abstenir !
($20.00 pour 2 adultes + 2 enfants)

jeudi 8 mars 2012

La journée de la femme


Journée de la femme aujourd'hui. Une journée comme les autres pour moi.  C'est fou ce que j'oublie vite le chemin parcouru de courageuses pionnières assoiffées de justice sociale, avides d'égalité des sexes. Et pourtant le travail n'est pas terminé. L'équité salariale dans certains domaines et la réconciliation de certaines différences comportementales entre hommes et femmes ne sont pas réglées. Que dire alors de tout ce qui reste à faire ailleurs dans le monde.  Janette Bertrand n'est pas encore clonée !  Sans cette femme, le Québec ne serait pas ce qu'il est !

Actuellement la soif de la perfection, la consommation excessive, la recherche d'une jeunesse éternelle sont des burqas bien lourdes à porter.  La femme doit exprimer son humanité incluant ses faiblesses, ses imperfections, ses doutes, ses forces, ses espoirs, ses rides, son âge et le plaisir qu'elle a à aimer sa complémentarité dans l'autre, incluant celle du même sexe aussi.  Idem pour les hommes.  Nous ne sommes que des humains après tout.

mercredi 7 mars 2012

La relâche Prismacolor


Je suis une fille très disciplinée et pas très ''cool''.  J'ai un tempérament de feu et la nervosité qui crépite avec !  Je ne suis pas du genre à humer la quiétude comme on sent la lavande car j'avale plutôt la plante maladroitement au lieu de la renifler. Vous voyez le genre ?  Pourtant je veux et je fais des efforts (en masse) ! J'ai beau pratiquer en alternance le yoga, la méditation, le Pilates et les marches-santé et bien je suis loin d'être une fille-zen avec le bonheur facile !   Je crois bien que je suis une cause désespérée ! Tant pis parce que j'ai pas le goût de me retirer du monde dans une abbaye pour y parvenir ! Et dire qu'avec mes simples crayons Primacolor, je pouvais facilement y parvenir lorsque j'étais une lilliputienne insouciante de 7 printemps.  En vieillissant, je suis douée pour les complications  de tous genres.  Tenez, j'ai passé une nuit d'enfer (rien de sexuel zut !) parce que j'ai eu des démengeaisons aux jambes dues à l'intolérance d'une médication pour un ulcère d'estomac !  J'ai donc aujourd'hui les jambons égratignés de partout comme une sado-maso que je ne suis pas !

Vous ai-je dit que j'étais en semaine de relâche AVEC mon ''adorable'' (pas vrai du tout) cheval sauvage lunaire ?  Je dois être masochiste en plus !!! Disons que chien et chat pourrait bien définir notre relation mère-fille en ce moment.  J'ai beau chanter des mantras qui ouvrent le coeur et prédisposent à une bonne attitude mentale, je dois avoir la couenne dure et le karma tenace parce qu'on est loin du Nirvana !   Telle mère, telle fille faut croire !

Alors au lieu de filer dans le sud ($$$) en fuite de ma progéniture, je me suis donc plongée dans mon cours à distance en comptabilité.  C'est fou comme c'est mêlant les écritures comptables, le Grand Journal, les livres auxiliaires, les débits et les crédits lorsqu'on aime mieux les mots que les chiffres mais... si un jour je veux être gérante d'artistes et bien faut que je sache la base pour ne pas faire faillite.  Présentement, lorsque je ferme les yeux, je vois apparaître l'utilisation des comptes en T pour construire des écritures-comptables au lieu d'une bonne exfoliation au sel de mer et à la canne à sucre ! J'ai donc décidé demain de faire une vraie relâche, une relâche Prismacolor !  À suivre...

lundi 5 mars 2012

Petite découverte

Ma petite découverte d'aujourd'hui, c'est jeune, branché et ''ben'' bon !  Fait à remarquer, les danseuses ont un poids santé !  Ce qui est rare en danse ! 

Chicoutimi

 




Je suis native de Chicoutimi, y'a donc du sang de bleuets qui coule en moi et j'en suis fière ! '' Y paraît que j'ai encore l'accent cher ! ''.  Je viens tout juste de passer la fin de semaine là alors je vous place des photos de la rue Racine (qui est plus belle que la rue Cartier à Québec en passant), de la cathédrale de Chicoutimi et du fjord du Saguenay, une vue de ma chambre d'hôtel. Ah oui... Ne pas aller à l'hôtel Chicoutimi parce que les murs sont en carton surtout lorsqu'on se fait réveiller à 4 heures 30 du matin par des jeunes qui fêtent dans leur chambre !

vendredi 2 mars 2012

Le film ''Over my dead body'' de Brigitte Poupart




C'est dans une toute petite salle de 30 personnes presque vide (car nous n'étions que 3 personnes) que je suis allée voir ''Over my dead body'' de Brigitte Poupart.  Une projection privée quoi ! Un documentaire magnifique sur la vie en attente d'une greffe de poumons du danseur-chorégraphie Dave St-Pierre atteint de la fibrose kystique. Refusant les tabous dans la danse comme dans la vie, St-Pierre nous amène avec lui dans ce qui lui reste de semblant de vie à bout de souffle mais toutefois avec un immense courage sans tomber dans le fatalisme ou la morale.

Un film à fleur de peau, à fleur de corps et à fleur d'âme où la nudité est recouverte d'une urgence de vivre par les créations artistiques de cet homme.  Un homme vulnérable, moins à l'aise avec les mots s'exprimant donc avec le corps de ses danseurs pour dessiner ses souffrances, ses peurs, ses angoisses.  On y voit une facture crue mais non gratuite de la nudité à l'état brut mais au delà de tout cela il y a son mal de vivre avec sa maladie, sa détresse, sa solitude. Il a beau être encensé dans son travail, il reste seul face à lui-même dans ce qu'il vit. Ce journal intime allie également des témoignages de proches qui sont touchant de vérité.  Une valse profonde entre l'art, l'amitié, la maladie, le courage, la soif de vivre émerge de ce visionnement sur un tempo de trois temps, St-Pierre, Bouffard et le spectateur.  Ce dernier n'a qu'une chose à faire à sa sortie, aller signer sa carte d'assurance-maladie si ce n'est pas déjà fait ( au Québec, il faut signer notre carte d'assurance-maladie pour le don d'organes) et comme dirait si bien St-Pierre, se donner un peu de tendresse bordel de merde !   Un film à voir absolument pour la beauté de l'oeuvre et la beauté humaine de ceux qui l'ont créé. Chapeau à Brigitte Poupart et tiens... une petite révérence avec ça !

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''