Translate

jeudi 31 décembre 2009

Bonne année 2010 !

C'est avec le portable de mon fiston sportif-hyperactif que je vous écris rapidement et directement du pays des bleuets. Là où les tartes sont géantes, là où les tourtières sont différentes des pâtés à la viande et qu'on entend chanter les gens d'un accent prononcé et théâtral. Je ne suis pas moderne, je suis un dinosaure de la technologie. Vous ne voyez pas mes cornes de tricératops? Je les cache bien voilà tout, elles sont petites faut dire... Je ne sais pas si ces dinosaures ont déjà eu des cornes mais bon... Moi j'ai des antennes c'est sûr !

Je vais donc me préparer pour la fête et faire bouger mes vertèbres un peu. Que la fête commence !

Bonne année 2010 !
Bisous+
Nicole

mardi 29 décembre 2009

À travers notre regard


À travers mon regard, il y a systématiquement une interprétation de ce qu'est ma vie.

Il y a des mots qui peuvent calmer, faire plaisir, blesser ou déplaire. Tout est question d'interprétation, de perception. Je crois qu'il devient de plus en plus difficile d'écrire mes états d'âme dans mon blogue, c'est qu'au tout début mon entourage ne lisait RIEN de ce que j'écrivais mais maintenant c'est complètement différent. Le seul qui persiste à ne jamais me lire est Monsieur le marquis. Mon blogue a commencé tout bonnement lorsque mon fiston le plus ''vieux'' me l'a suggéré et maintenant il dure parce qu'il est devenu un besoin personnel. Je me suis même promise qu'il se terminerait le jour où je ferai un projet avec mon chouchou Pierre Lapointe. Ce jour là, ce blogue prendra une longue pose le temps de jouir pleinement de mon rêve. Entre temps, j'aime m'exprimer et partager ce que je suis mais il y a un mais...

Je dois faire très très très attention aux mots choisis, aux événements qui touchent certaines personnes de mon entourage, de ma famille et comme la diplomatie n'est pas ma qualité première je pédale... Ça devient moins agréable... Des mots s'échappent et blessent.

Le miroir de l'écriture se déforme à la lecture des mots qui s'affichent. Avez-vous remarqué qu'il est rare qu'un miroir reflète exactement l'image qu'il a en face de lui ? La distorsion est présente partout, un peu, beaucoup,passionnément.

Je n'écris pas pour faire une adaptation fidèle de mes proches mais je ne peux pas faire autrement, c'est ma vérité à moi. Je suis un peu le témoin de gens formidables qui tout comme moi ne veulent pas passer à côté de leur vie. La difficulté d'écrire c'est de ne pas blesser les gens que l'on aime. Je ne suis pas écrivaine juste une personne passionnée qui au départ voulait utiliser des mots pour crier son admiration pour un artiste. Le chemin utilisé n'a peut-être plus sa place ?

Je vous reviendrai le 1 janvier 2010. Je pars pour quelques jours au pays des bleuets, là où les tartes sont plus grosses qu'ailleurs et où j'entends aussi l'accent merveilleux de mon enfance.

À travers votre regard il y a systématiquement une interprétation de ce qu'est ma vie, de ce qu'est votre vie...Et nos chemins se croisent...

Bonne année 2010 !

lundi 28 décembre 2009

Lettre à Élise

''Lettre à Élise'' de Beethoven aurait dû s'appeler ''lettre à Thérèse''. Beethoven était amoureux d'une belle brunette qui s'appelait Thérèse lorsqu'il a fait cette oeuvre. Il faut noter que la lettre d'Élise fut découverte après sa mort à qu'à l'époque les gens n'arrivaient pas à lire le prénom de Thérèse alors ils l'ont appelé Élise.

Ne pensez pas que je suis cultivée, je vous le dis souvent, je suis juste une curieuse qui aime écouter ARTV. Je me suis donc couchée tard hier soir après avoir dévoré un excellent documentaire sur Beethoven. J'aime apprendre c'est tout, c'est une jouissance totale comme écouter parler Hubert Reeves. Jouissance avec un grand J. Je vous quitte pour préparer le souper de fête de Monsieur le marquis...Bon vin, bonne bouffe ET le summum du plaisir, apprendre, discuter, échanger des points de vue entre nous.

Monsieur le marquis et mes rêves

Monsieur le marquis fête son anniversaire aujourd'hui. Mon marquis a du goût, il aime bien Marie-Eve Janvier. Selon lui c'est le summum de la beauté et je crois bien qu'il a raison. Il la connaît en plus le coquin et elle est charmante. Je vous place donc sa chouchoute à lui, juste à lui et pas aux autres... Bon il doit la partager avec Jean-François Brault, conjoint de Madame Janvier...

Je ne vous quitte pas sans vous parler de mes rêves incroyables de la nuit dernière. J'ai assisté à un spectacle souterrain s'il vous plaît de mon chouchou à moi et juste à moi Pierre Lapointe. Il fallait descendre dans une grotte et nous avons même discuté du spectacle ensemble. J'étais aux anges... Puis je me suis retrouvée dans les étoiles à regarder des fusées interstellaires futuristes, en rêvant je me suis même dit:
-Nicole, tu n'as rien fumé de magique pourtant... Tu fais des rêves incroyables !!!
Et j'ai terminé le tout enceinte au mois de février 2010 !!! (je précise que c'est impossible).

Ma vie me semble si ordinaire quelquefois mais alors là mes nuits... pas du tout ! Comment pourrais-je la trouver excitante après avoir rêvé de telles choses ?



dimanche 27 décembre 2009

Mayrelys


Mayrelys, la chouchou des québécois au Mélia Las Antillas.

La routine a repris son cours et la réflexion s'est installée avec elle. Je fais du tourisme de ''luxe''. Faut pas que je me cache la tête dans le sable, et ça me gêne ce genre de tourisme là lorsque je vais dans des pays comme Cuba. J'appelle ça du tourisme individualiste. C'est qu'hier encore, je ne savais pas que les terres où sont situées les hôtels ont souvent été prises par l'état pour une bouchée de pain à ceux qui y habitaient auparavant. Ces gens se sont retrouvés dans des ghettos par la suite. Je viens tout juste de l'apprendre... Juste ça, c'est assez pour que je culpabilise pendant 2 semaines...

En vacances je me suis reposée mais j'ai su observer aussi qu'à Cuba il n'est pas question que les employés hôteliers embarquent avec les touristes dans le même autobus pour revenir chez eux. Les employés de Varadéro prennent leur autobus. On ne mélange pas la viande et les fruits. Il y a le pesos touristique et le pesos cubain. Le contrôle pour Fidel c'est important et toujours ce fameux 25 pesos à payer pour sortir du pays.

C'est en discutant avec d'autres touristes que j'ai appris que le médecin est payé comme le serveur au restaurant. Ce dernier peut faire plus d'argent car il aura la chance de rencontrer des touristes au grand coeur qui pourront peut-être l'aider matériellement. Les pourboires donnés sont divisés entre eux. Les gens ont facilement accès à l'éducation et aux soins de santé. L'état récompense ses employés par des bonus mais ils rêvent tous ou presque d'aller vivre en Floride aux Etats-Unis. J'ai remarqué qu'ils adorent nos bijoux, nos bas-culottes, nos casquettes, nos cosmétiques. Que le papier toilette est un grand luxe comme également le savon, les shampoings, les désinfectants. Si ici on parle d'environnement et qu'on commence à agir, là-bas c'est encore le moyen âge. Les magnifiques anciennes Chevrolet de GM sont encore en fonction incluant leur système d'échappement des années 50.

Que l'on soit dans un pays communiste ou démocratique, les gros écrasent souvent les petits. Un peu, beaucoup ou passionnément...mais qu'avec un peu de chance et d'ingéniosité on peut foncer et obtenir bien des choses. L'humain reste un humain dans ce qu'il y a de plus beau et de plus laid, peu importe l'endroit dans le monde... Ce soir, j'ai une pensée pour Mayrelys, chaleureuse, familière, drôle aussi, celle qui sait se faire aimer en plaçant son sac sur une chaise en nous réservant une table tous les matins, celle qu'on ne peut pas quitter sans l'embrasser et la serrer dans nos bras. Loin des yeux, loin du coeur, c'est pas toujours vrai... Moi ce soir, je ne m'ennuie pas du SOLEIL mais de Mayrelys, un soleil en soi.

samedi 26 décembre 2009

Hola !

Hola (bonjour en espagnol) !
Como esta usted ? (comment allez-vous ?)

Monsieur le marquis a presque dû me pousser dans l'avion, le bonheur total c'est très difficile à quitter. Nous n'avons eu qu'UNE belle journée de beau temps à Varadero, temps nuageux et froid mais pour le reste oh là là, là là, là là là là là là... La perfection à l'état pur et de petites anecdotes évidemment...

Tout d'abord Monsieur le marquis n'a pas eu le plaisir de passer incognito... Je l'ai donc encore partagé... Beaucoup de québécois et puis, l'hôtel place à l'année la station de télévision où Monsieur travaille ce qui fait que... même notre adorable serveuse Marilyse le connaissait !

Si un jour vous allez à Cuba, allez au Mélia Las Antillas à Varadero, qualité/prix c'est parfait ! En passant, j'ai payé mon voyage alors ce que je vous écris est bien sincère. J'ai mangé comme une ''cochonne'' en qualité et en quantité (langoustes à profusion, 5 services, spectacles en soirée) et ils ont un ''petit'' vin mousseux le ''Vina Elsita'' qui est délicieux. De plus la plage est magnifique et on peut y marcher pendant des heures main dans la main, le cerveau à OFF et le coeur grand ouvert ! À ce moment précis, bien précis... on sait qu'on peut toucher nous aussi au BONHEUR TOTAL. J'appelle ça l'insouciance légèreté de l'être (au lieu de l'insoutenable légèreté de l'être de Kundera) !

Je vous quitte pour faire une TONNE de lavage. C'est qu'il y a un petit prix à payer au retour... Mon grand fiston de 25 ans qui a si gentiment gardé son frère et sa soeur avec sa blonde et la petite fille de cette dernière a fait des partys et AUCUN lavage de la semaine !!!!!!!!!!!! Imaginez la belle journée que je vais passer aujourd'hui ! Je ne souhaite qu'une chose c'est que ma laveuse et ma sécheuse tiennent le coup, les pauvres... c'est qu'elles prennent de l'âge... C'est terminé les vacances pour elles aussi !

Photos: J'ai pensé à vous pendant mes vacances et je vous ai écris mes voeux sur le sable de Cuba. L'autre photo c'est que j'ai eu la chance d'avoir DANS notre avion au retour le VRAI Père Noël !!! En passant, Cuba ne fête pas beaucoup Noël, depuis 1998 c'est un congé férié pour eux sans aucune signification, par contre ils fêtent en grand le 31 décembre au soir.

Hasta Luego ! (à bientôt) et j'ajoute... gros bécos (bisous en québécois!)




Posted by Picasa

mercredi 16 décembre 2009

Je me sauve de...




Ce matin choupette en sucre ma fille de 11 ans, lunatique et adolescente impolie m'a fait une réflexion qui m'a bien fait comprendre que les enfants ne verbalisent pas comme les adultes leurs sentiments.
-Maman, t'es pas une mère, t'es comme une belle-mère !
Ce qui veut dire que je ne suis pas très gentille, pas assez à son goût ! Alors la belle-mère de ma fille qui est aussi sa mère biologique, moi-même, va donc partir à Cuba vendredi matin dès 5 heures avec son vrai père biologique jusqu'au 25 décembre. En espérant que Monsieur le marquis va réussir à me pousser dans l'avion pour me ramener au Québec !!! J'ai pas peur de l'avion, je suis juste écoeurée de faire la police avec eux ! Tout d'un coup que je ne veux plus revenir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ciel, si je m'ennuie de ma progéniture pendant ma semaine de relâche parentale, je vais m'organiser pour les oublier vite ! C'est toujours un peu comme ça. Le ''j'aurais dû'' avoir des chiens devient... Je m'ennuie de mes monstres lorsque je pars à l'extérieur. Je m'ennuie juste un peu, pas énormément, mais c'est le juste un peu qui m'énerve et que je vois en grosse lettre dans ma tête !

Y'en a qui se sauve de l'hiver, moi de mes enfants ! Je les aime bien mais ''PU CAPABLE'' ! Nous avons même pris un hôtel sans enfants... C'est tout dire ! Ne vous inquiétez pas, je ne les laisse pas comme ça, leur grand frère de 25 ans viendra les garder. Il semble qu'il n'a aucune misère avec eux en plus ! Ah bon... Le plus vieux est arrogant, le deuxième est manipulateur, la troisième est impolie !

La belle-mère de ma fille donc moi-même vous souhaite de joyeuses fêtes ! La belle-mère de ma fille est bien chanceuse de pouvoir se payer ça, elle amènera dans son coeur tous les parents à bout de souffle comme elle !!!!!!!!!!!!


mardi 15 décembre 2009

Et cher...

Et que je suis fière d'être un bleuet, cher... Des chouclaques (des espadrilles), des wipeurs (des baladeuses), un coteur (accotement) , lâ-lâ, rouuuuge, t'as l'air de la chienne à Jôcques, un giguon (t'as l'air fou, t'es habillé tout croche)... Ah le Saguenay Lac-St-Jean... Je suis native de Chicoutimi et pendant vingt ans j'ai eu le plaisir d'y vivre. Nous avons des expressions savoureuses...........et nous plaçons cher partout. Sans compter que nous sommes familiers très vite. Un bleuet dans une salle d'attente parle à TOUT le monde et il se fait des amis en 3 minutes ! C'est certain à 100% ! Nous sommes donc des gens colorés et ''bin'' fins ! On peut déraciner n'importe qui mais pas un bleuet natif du Saguenay Lac-St-Jean. Régis Labeaume, maire de Québec est un bleuet aussi et... Pierre Lapointe, Rémi Girard, Marie Thiffault, Louise Latraverse, Pauline Martin, Michel Dumont...Je vais arrêter ''lâ-lâ'' !!

Pourquoi je vous parle de Chicoutimi ? En raison du beau LIBDUP à l'urgence en plus. Pas brillant cher !!! J'en ai vu un petit bout... de mauvais goût, même giguon ! Lâ,lâ...Ma ville adoptive est Québec depuis 1989, c'est sûr cher...surtout ce soir...

Tigrou saute....

Ma valise est prête pour Cuba, yes, yes, yes....

Tigrou saute....

Je terminerai de travailler jeudi vers 13 heures, par la suite nous aurons un petit dîner rapido entre les employées puis directement souper-spectacle avec la belle Véronique Dicaire au Capitole de Québec. Ma patronne ADORE les photos d'artistes avec son équipe... C'est toujours drôle de la voir foncer pour obtenir ce qu'elle veut... elle réussit presque toujours à avoir sa photo de groupe ! Les Beach Boys n'ont pas voulu et Céline...On y pense même pas. Par contre nous avons René Simard, Grégory Charles, Louis-José Houde, Bernard Voyer et bientôt Véronique Dicaire...

Tigrou saute...

En passant, c'est moi Tigrou ce soir... Ah oui, Ciel... mes amies françaises vont avoir de la misère noire (lire nouère) avec mon texte de ce soir (lire souère) !

lundi 14 décembre 2009

André Desjardins



J'ai écouté à ARTV hier soir un court-métrage au coeur de la création de... Je ne le connaissais pas, mais vraiment quelle surprise ! Qui, qui, qui ??? Je vous entends penser...Faudrait aboutir Nicole! J'y arrive....Il s'appelle André Desjardins et... il est beau comme un coeur en plus, c'est que vous me connaissez, j'aime les hommes ! Bon, bon, je poursuis... D'abord il avait un crayon entre ses longs doigts, bien assis par terre il s'est mis à dessiner un visage. Pas n'importe laquelle, c'était incroyable! J'avais les larmes aux yeux. Cet homme arrive à transposer l'âme. Mon émotion était aussi forte qu'un coup de fouet dans le coeur, celle qu'on ne peut pas retenir qui vient nous chercher.

-T'es drôlement fatiguée Nicole pour avoir le goût de pleurer en regardant un dessin ! Me suis-je dit.
-Ouais,pis ça, c'est pas grave, y'a pas de honte à ça, en bon québécois... Pis t'es toute seule dans ton salon !

Alors, en dessinant il s'est exprimé sur son art et il a justement dit qu'il voulait faire sentir l'âme à travers ses tableaux. J'avais exactement le même mot en tête. Il a réussi, totalement réussi. Puis, il s'est dirigé vers une immense toile blanche et avec du fusain il a dessiné le visage qu'il avait fait auparavant sur une feuille 8 1/2 par 11. Par la suite, il a appliqué des couleurs en les diluant et les a appliqué pour qu'elles se fondent dans la toile avec un énorme pinceau, a posé une barre symbolique verticale sur elle comme pour l'abandonner et la transmettre au futur acheteur.

Ne cherchez pas la signification du mot âme, introspection voire état de grâce. Ils sont synonymes des oeuvres d'André Desjardins qui est devenu hier soir MON chouchou peintre juste à moi et un peu aux autres...

J'ajoute à mes rêves qui sont faits pour être réalisés: Une oeuvre d'André Desjardins !



dimanche 13 décembre 2009

Franco Dragone

Je me suis achetée un billet pour aller voir Allegria le 7 janvier, journée de ma fête ! Je travaille toute la journée et puis comme Monsieur le marquis sera avec fiston sportif-hyperactif à un tournoi de hockey à l'extérieur... place donc à Franco Dragone. J'aime l'homme et le grand créateur qu'il est, c'est le plus grand ! Je suis désolée pour Robert Lepage et les autres mais mon chouchou c'est Dragone. Il vient me rejoindre droit au coeur ! La magie est assurée avec lui. Ce dernier n'est pas allé revoir Allegria depuis des années, depuis que le spectacle se fait dans des arénas. Je vous en reparlerai...

Roméo et Juliette

Selon mes goûts personnels, le plus beau ballet reste Roméo et Juliette en raison de la magnificence de la musique et pour l'époque aussi. Je rêve d'aller voir ce ballet un jour ! Il est sur ma liste de rêves à réaliser. Les rêves sont faits pour ça ! J'ai déjà fait une chorégraphie sur cette musique d'ailleurs dans une autre vie lorsque j'étais prof de ballet.

La mort imminente




Vous n'avez pas remarqué ? J'ai changé ma photo sur mon blogue. C'est celle utilisée sur le site Web au bureau. J'ai l'air de ce que je ne suis pas, c'est-à-dire une personne dans la norme qui ne fait pas de vagues... Or je suis très ''artiste'' et je n'aime pas du tout suivre le troupeau. J'ai un caractère fort comme on dit par chez nous. On ne voit pas également mon hypersensibilité et mes antennes, tout est bien caché !!! Pourquoi je cache mes antennes ? Je fais peur aux gens, voilà !

Monsieur le marquis est arrivé du boulot tout à l'heure en me racontant une drôle d'histoire. Drôle parce que l'ésotérisme et Monsieur le marquis c'est comme chien et chat. C'est pas qu'il n'aime pas mais il est tellement cartésien que ça le laisse de glace. Je vous raconte... Roberto, ami et collègue de Monsieur a fait deux arrêts cardio-respiratoires la semaine passée, et comme il est mort deux fois pendant quelques secondes... et bien, il a vu de la lumière et toute sa vie défilée. J'en ai lu des livres adolescente sur le sujet mais lorsque c'est quelqu'un que l'on connaît très bien et que cette personne est saine d'esprit, c'est pas la même chose ! La méfiance fait place à la chair de poule ! Je me suis dit... C'est donc VRAI ce que l'on raconte.

Petite j'aimais sortir de mon corps en état d'éveil pour me retrouver au plafond de ma chambre. J'avais juste à me concentrer et voilà, je me retrouvais au plafond jusqu'au jour où je suis revenue tellement violemment dans mon corps que j'ai remis mes petites expériences jusqu'à l'âge adulte. Il semble que Roberto est revenue dans son corps avec une grande douleur aussi. Les livres parlent souvent d'une corde d'argent, que je n'ai jamais vu d'ailleurs, qui relie l'humain et la possibilité de léviter. Lorsque cette corde se coupe, c'est la mort.

Roberto a peur de s'endormir le soir maintenant et son médecin a eu la brillante idée de lui dire qu'il avait encore pas mal de chances qu'il en refasse d'autres (virus inflammation des tissus poumons-coeur) ! Me semble que... ça change une vie une nouvelle comme ça !

Vous voyez maintenant mes antennes ? Je vous l'avais bien écrit. Ma photo ne reflète vraiment pas ma VRAIE personnalité !

P.S J'ai modifié le prénom de l'ami de Monsieur le marquis.



samedi 12 décembre 2009

Je suis Julie Powell




Pas question de stress ce matin pour moi. J'ai pris mon petit déjeuner en sainte paix, prenant bien soin de savourer mon café en pitonnant à la télévision. J'ai souvent une petite culpabilité lorsque j'exerce ce petit loisir, un peu comme dans l'annonce ''et souvenez-vous que pitonner c'est pas vraiment faire du sport !''... Je me suis tellement bien programmée mentalement que je suis encore en pyjama à 11 heures 16 de retour du visionnement de l'excellent film ''Julie et Julia''.

C'est pas compliqué c'est moi ce film de A à Z les enfants en moins. Je suis Julie et physiquement y'a une petite ressemblance en plus. Vous ne trouvez pas ? Une blogueuse moi aussi. Celle qui trouve sa job sans saveur, celle qui adore son conjoint et qui veut se prouver à elle-même qu'elle peut enfin finir quelque chose ! Je pourrais même ajouter celle qui a un rêve fou et qui ne veut pas mourir sans le concrétiser (exposition de dessins de Pierre Lapointe). J'écris de la même manière qu'elle. Je ne parle pas de talent mais avec TOUT mon coeur, trop peut-être...mais c'est ma personnalité et je ne peux pas mentir ou inventer des choses, impossible pour moi. Je suis une authentique.

De plus, je termine rarement les livres que je lis, c'est pour ça que j'en ai sept présentement dans ma salle de bain déjà commencés... J'ai fait une technique mais jamais terminé mon bac et comme moi, elle a un TDA...J'ai le H de plus (TDAH) ! Je suis émotive, naïve et je pique moi aussi de belles colères ! Julie a vécu une ''dévotion'' pour Julia et ses recettes... Moi, vous savez qui... Voila Julie Powell, c'est moi, un bémol tout de même, je déteste cuisiner mais je savoure autres choses...

Monsieur le marquis vient tout juste d'arriver de son travail... Va-t-il avoir pour moi 45 minutes pour je puisse le savourer ?


vendredi 11 décembre 2009

Amir Khadir



J'aime l'homme et le politicien qu'il devient. Il nous en faudrait plus des gens comme lui en politique.
Il ne suit pas la ligne de conduite officielle et dit tout haut ce que
les gens pensent.
Bravo Monsieur !

Pousse-pousse-pousse




Décidément j'ai peut-être un travail monotone, peu créatif mais alors...j'ai eu une journée de congé hors de l'ordinaire. Je vous explique...J'ai commencé le tourbillon en poussant dans le dos de ma puce-russe qui ne veut jamais prendre une vitesse de croisière normale pour aller à l'école. Pousse-pousse-pousse... Pris un petit café avec mes amis français à Télé-Matin et vu un reportage sur une exposition à Istanbul. Va chez mon esthéticienne pour une belle coupe bikini-village, pas Longueuil ! Va chercher un coupon pour la vaccination de mon marquis. Pousse-pousse-pousse... Va chercher de l'argent au guichet automatique ET.........

Observe une pauvre dame désorientée se faisant critiquer par des gens parce qu'elle pensait que le guichet avait manger sa carte et qu'il lui aurait volé de l'argent. J'ai malheureusement un GROS côté mère Thérèsa de Pomponville... Va voir la pauvre dame, lui explique le fonctionnement, rien à faire, la dame est confuse et entêtée. Va chercher le chauffeur du taxi qui l'accompagne et qui semble bien la connaître. Pousse-pousse-pousse... Va voir ma fille à son école faire une pièce de théâtre en anglais s'il vous plaît ET.... au retour je me décide d'arrêter à la poste pendant que ma fille revient à pied avec ses amies. Mauvaise idée, j'oublie mes clefs dans mon auto en fonction et les portes se barrent automatiquement....Cours, cours, cours chez ma mère pour aller chercher une autre clef de ma maison pour prendre une autre clef de mon auto !

Souper, lavage, balayeuse... Pousse-pousse-pousse.... C'est qu'il me reste 7 dodos avant que je m'envole à Cuba avec Monsieur le marquis ! Cadeaux, la bouffe... Tout doit être prêt avant mon départ...Pousse-pousse-pousse.... mais j'écris en écoutant mon chouchou.... ''je reviendrai'' alors.... Tout va bien...malgré que... pas sûr que je reviendrai...

Vous pourrez peut-être lire dans les journaux:

''________________'' de l'émission ''_______________'' s'évade avec sa conjointe à Cuba pour un temps indéterminé, ils se sauvent de leurs enfants ...., ciel.... Pas question, j'ai mes spectacles de Pierre Lapointe les 15 et 16 janvier !!!

jeudi 10 décembre 2009

Porte


Photo de ma porte d'entrée. Je trouve que l'effet de la lumière avec la neige à l'extérieur donne un petit quelque chose d'artistique. Je tourne à 180 degrés attention... Il a fait 15 en Arizona... et je viens de recevoir un magnifique courriel personnel de la belle et merveilleuse Chloé Ste-Marie... Je flotte...

La porte se referme... Cerveau à OFF.................................
Posted by Picasa

mercredi 9 décembre 2009




Voici Pierre aux nouvelles de TVA ce soir... Il vient de recevoir une balle de neige en plein visage ! Maudite tempête !
Posted by Picasa

Pierre Lapointe et Monsieur le marquis

Monsieur le marquis a souvent raison et je sais très bien que lorsque je lui demande son avis il me donne l'heure juste. C'est pas toujours à mon avantage mais je n'aime pas faire l'autruche. Alors dernièrement, je lui ai demandé si selon ses connaissances, son expérience, il me voyait dans le domaine des arts. Il a été tout de suite affirmatif, puis il m'a regardé droit dans les yeux en me disant MAIS tu ne pourras jamais travailler pour Pierre Lapointe !

Ciel, il veut ma mort mon marquis, me suis-je dit ! Orgueilleuse et tenace, j'ai répliqué:
-Ah bon... Et pourquoi ?
Il m'a répondu:
-T'es une fan !

Maudite marde je le sais, c'est pas nouveau... mais bon, je me dis que je serai l'exception qui confirme la règle même si j'attends 20 ans, y'a des femmes qui veulent voir leurs petits enfants grandir et bien moi, je veux un jour travailler dans un projet d'exposition des dessins de Pierre Lapointe! Pas question de mourir sans travailler de près ou de loin pour lui. J'attends depuis maintenant 5 ans et je suis patiente, reste encore 15 ans !

AHHHHHHHHHHHHHHH.... Je viens tout juste d'avoir un beau téléphone de Monsieur le marquis directement de l'Arizona. Je ne vous raconte pas sa journée....Il me zigouille si j'en parle... Alors je peux vous dire qu'il a eu du bon temps avec des gens riches et célèbres, le pauvre... et il fait encore 5 degrés.

Pendant ce temps, ici au Québec, nous les gens ordinaires, on se bat avec une belle tempête de neige, avec un gros 30 centimètres de cet or blanc ! Les enfants ont eu un beau congé d'école en après-midi et le retour à la maison a très bien été. Je peux même dire que la logistique au bureau avec nos patients s'est très bien déroulée. On est des pros voilà !

P.S Je vous place une photo de mon chouchou qui a passé aux nouvelles de Québec en fin de journée (TVA et Radio-Canada). Monsieur le marquis n'étant pas là, j'ai donc pris des photos... J'ai retrouvé automatiquement ma bonne humeur, ma joie de vivre ! Mon petit côté ado de 47 ans ! ET je ne veux pas changer! Je vous le dis, je l'affirme ici dans ce blogue... Il reste sûrement encore des billets à vendre pour les 15 et 16 janvier au Grand théâtre de Québec. Je vous place le lien...




mardi 8 décembre 2009

Je suis jalouse de...




Monsieur le marquis est en Arizona depuis dimanche, ouais...

Aujourd'hui seulement 5 degrés dans ce beau coin de pays. À chaque téléphone lorsqu'il me raconte tout ce qu'il fait relié à son travail et bien je suis JALOUSE et je déprime au carré ! Ciel que mon travail est monotone lorsque je le compare au sien. Chose à ne pas faire mais c'est plus fort que moi. Je ne peux pas vous en dire plus mais vraiment je ne supporte pas qu'il me parle de sa job et ses incroyables rencontres que le commun des mortels ne pourra jamais faire, en particulier moi-même! C'est comme avoir en face de moi Carole Bouquet qui se plaint de son bouton sur le front ou de ses 3 livres de trop ! Ça agace à la longue !

Ma job est trop minable en comparaison voilà ! Dans le sens peu valorisante, peu stimulante, peu créatrice, peu... peu... peu... mais aussi trop stressante pour ce que ça donne. C'est dit et je n'ajouterai rien, on passe à un autre appel !

Faut dire que mon beau marquis a le don de faire sa chance ''le v'limeux'' ! Il organise ses voyages de A à Z de l'avion aux contacts. Par la suite, il va présenter le tout à son patron qui refuse ou accepte. Il a du flair et il sait vendre ses passions, croyez-moi ! Tout ce qu'il touche fonctionne, en particulier les voyages !

Demain on annonce une bonne trentaine de centimètres de neige. Première tempête d'hiver en passant car nous avons la CHANCE encore ce soir de voir le gazon vert sur nos terrains mais c'est terminé...Je me demande vraiment où allons-nous placer nos 90 patients dans un horaire déjà complet ? On traversera le pont lorsqu'on y arrivera.

Monsieur le marquis est en Arizona depuis dimanche ouais... La jalousie dans un couple ça existe et c'est pas nécessairement à cause d'une autre femme !!!!!!

lundi 7 décembre 2009

Un cadeau, un geste, une réflexion


Les bijoux... Ma soeur adore les bijoux, mon amie Louise aussi mais moi...je ne suis pas très bijou. l'hiver je ne porte jamais de bagues, c'est bien trop encombrant surtout lorsque je porte des gants. Par contre l'été, j'adore les GROSSES bagues style art contemporain. J'en ai même un grosse verte avec une tortue à l'intérieur ! Et puis, je ne peux pas sortir sans mes boucles d'oreilles, sans elles je suis toute nue ! On dirait qu'il manque un morceau à mon visage si je ne les porte pas.

Les bijoux... La semaine passée ma jeune et belle collègue Sophie qui ressemble à Cameron Diaz portait à son cou un pendentif style oeuf russe Fabergé. Je dois bien lui avoir dit au moins 10 fois que j'adorais son bijou. Un coup de foudre bijou, c'est très rare dans mon cas !

Et bien, ce matin, j'ai eu une surprise qui m'a fait pleurer. Sophie est allée magasiner en fin de semaine et elle m'a acheté MON pendentif ! Sans raison, en cadeau ! J'en ai pleuré de joie !

Une autre collègue m'a dit
-Tu ne dois pas être habituée de te faire gâter comme ça pour en pleurer !

Elle ne me connait pas. On a beau travailler avec des gens, sommes-nous vraiment nous même avec eux ? Il y a des gens qui savent lire entre les lignes et d'autres pas. Je suis une grande émotive qui au bureau essaie de se retenir. Les émotives n'ont pas bonne presse...Il faut être calme, posée alors je fais semblant. J'arrive à me contrôler vous savez mais je cache bien mon jeu...J'ai donc continué à travailler comme si de rien n'était mais pendant une bonne heure ce cadeau m'a chaviré, le geste de Sophie aussi. Et puis, je suis allée la retrouver encore une fois dans la cuisine en bas et je lui ai sauté dans les bras, comme à 15 ans sans retenue, telle que je suis lorsque je ne suis pas au bureau. Autant de générosité, de gentillesse un lundi matin à 8 heures c'est... magique !

Vous savez pourquoi j'aime les jeunes ? Parce qu'ils me trouvent une personne ''normale''. Lorsque je suis avec quelqu'un de mon âge ou plus vieux, je ne peux pas trop déconner... Les femmes ont le jugement facile, et elles me regardent toujours comme si je débarquais de l'espace ! Je n'ai pas ''ce problème'' avec les jeunes. Dans leurs yeux, tout est possible et acceptable comme une matante qui saute et pleure de joie parce qu'elle a reçu un magnifique cadeau, qui parle de sexe à 8 heures du matin et qui tripe comme une ado sur Pierre Lapointe ! J'ai le caractère jeune et c'est bien comme ça... Il est beau mon pendentif oh là, là... et le geste de Sophie encore plus !

Qui a dit qu'il faut agir comme une femme de son âge ?

dimanche 6 décembre 2009

Polytechnique mais qu'avons-nous appris?




Pendant vingt ans le Québec a souffert d'un malaise, celui d'une grande peine face à la tuerie de Polytechnique. Quatorze filles brillantes tuées par Marc Lépine. À chaque année on en reparle discrètement en chuchotant collectivement cet événement marquant de notre histoire collective. Il y a bien sûr la mère de Marc Lépine, Monique qui elle doit se blinder à chaque année. Elle doit apprendre à se dissocier des gestes de son fils et continuer à vivre avec le poids du malheur qu'il a fait. C'est une épreuve gigantesque pour elle mais aussi pour les familles des victimes. La peine, les souffrances ne se mesurent pas, elles se vivent et il faut vivre avec.

Qu'avons-nous appris ? Bien sûr, il y a des expertises de gestion de crise qui ont sûrement dû être développées mais au delà de ça lorsqu'on voit comment il est difficile d'avoir des intervenants en santé mentale au Québec, on ne peut qu'être inquiet encore... La santé mentale est un sujet tabou et on n'en parle pas ou si peu. On place tellement d'énergie dans notre société de consommation dans le paraître que l'être est laissé à la dérive. Pour faire un adulte, il faut un village comme dirait un sage africain... C'est un devoir collectif que nous avons tous. Notre belle société fait l'autruche avec la santé mentale !

Geneviève Bergeron 21 ans, Hélène Colgan 23 ans, Nathalie Croteau 23 ans, Barbara Daigneault 22 ans, Anne-Marie Edward 21 ans, Maud Haviernick 29 ans, Barbara Klucznik Widajewicz 31 ans, Maryse Laganière 25 ans, Maryse Leclair 23 ans, Anne-Marie Lemay 22 ans, Sonia Pelletier 28 ans, Michèle Richard 21 ans, Annie St-Arneault 23 ans, Annie Turcotte 21 ans. Quatorze femmes qui nous rappellent qu'il faut apprendre à dépasser notre malaise collectif pour enfin passer à l'action. En mémoire à toutes ces femmes, pour qu'elles ne soient pas mortes pour rien, il faut AGIR contre la violence faite aux femmes.

Pour joindre la coalition pour le contrôle des armes à feu:
Blogue de Madame Suzanne Laplante-Edward, mère d'Anne-Marie Edward:

Plus jamais...

samedi 5 décembre 2009

Lettre à Chloé Ste-Marie




Chère Chloé,

À toi qui ne me connaît pas, toi la grande, la belle Chloé qui a su grandir à travers et pour l'homme que tu as tant aimé, toi qui m'a appris par tes actes le véritable amour, toi qui devra vivre sans...Sans le monument artistique qu'était Gilles Carle, le caricaturiste, le membre fondateur de la maison d'Edition l'Hexagone, le cinéaste (63 films) et le publiciste. Sans sa présence, sans TON homme. J'aimerais te dire...

Sur le parvis de l'église, de grands personnages du Québec défilent, c'est toute l'histoire d'ici qui se dévoile à nous au même moment. J'aimerais te dire...

À toi qui ne me connaît pas, toi la grande, la belle Chloé vêtue en lilas, la seule en couleur dans ce grand nuage de noirceur. Tu m'as appris à ne jamais baisser les bras, tu m'apprends à me battre. À chaque jour, je me dis que si tu as su vivre malgré ces tempêtes, je le peux. Tu me donnes le goût du dépassement, de l'essentiel et du vrai.

Autant que faire se peut, et sans courber la tête, tu m'apprends l'art d'aimer. Chloé maintenant va... et comme disait Montand '' on ne refait pas sa vie, on la continue''... Respect, liberté et amour... Merci Chloé pour avoir partagé avec nous tes combats, Merci d'avoir la noblesse du coeur, d'être ce que tu es...

Nitshisseniten e tshissenitamin...





vendredi 4 décembre 2009

Maudite pudeur...

On a tous un petit côté mère Thérèsa, un petit côté je veux aider l'autre. Si ce n'est pas votre cas, c'est bien triste pour vous. Je suis allée pour un écho mammaire aujourd'hui en après-midi à l'hôpital et lorsque je longeais le corridor j'ai entendu une discussion entre un malade en chaise roulante phase ''je suis chauve, malade et sur la fin de ma vie'', et une bénévole qui lui disait qu'elle aurait dû amener le chapeau de son conjoint parce que le pauvre homme il devait aller dehors et il n'avait rien pour couvrir sa calvitie, son coco.

Pour faire une histoire courte, lorsque je suis sortie dehors après mon examen, l'homme et la dame étaient là à attendre probablement un transport et il m'a vu. J'ai senti un regard insistant. Je lui ai souris et j'ai vraiment essayé de lui faire le plus beau sourire du MONDE en continuant mon chemin.

Ce même homme m'a crié ''et vous Mademoiselle, comment vous allez aujourd'hui ? '' Je lui ai répondu '' très bien''. Je me suis arrêtée là, je ne pouvais pas lui dire ''et vous ? '' tout de même. Alors il m'a jeté un regard profond et m'a dit ''vous Madame, je vous souhaite un joyeux Noël !'' Je lui en ai souhaité autant. C'est pas beau ça, un inconnu malade qui vous souhaite un beau Noël. Maudite gêne... Je me suis dit, tu aurais dû aller vers lui, le regarder et lui demander son nom puis lui faire un gros câlin. Maudite pudeur...

Il m'a pris par surprise et j'ai encore son regard dans l'âme...

J'adore Charlotte Gainsbourg

J'en parle souvent , je me répète, j'adorrrrrrrrrrrre Charlotte Gainsbourg. J'aime son côté ''je ne veux pas plaire, je suis moi-même''. J'aime sa toute petite voix qui PARLE au lieu de chanter. Elle sortira un CD le 8 décembre prochain fait avec Beck et ça promet en petit péché comme on dit par chez nous. J'adore Charlotte en buvant un bon verre de rouge comme là...présentement...en attendant Monsieur le marquis...

Cache-cache avec Maxime Landry

Les filles du bureau m'avaient prévenu...
-Lorsque tu vas écouter la chanson tu vas pleurer.
-Quelle chanson ?
-Cache-cache de Lynda Lemay et chantée par Maxime Landry.
-C'est pas mon genre, me suis-je dit... mais j'avais un GROS doute parce que j'adore les textes de Lynda Lemay.

Et bien les filles, vous aviez raison, j'ai pleuré ! Je vous la place cette fameuse chanson. Lorsqu'on sait que le père de Maxime s'est suicidé, on a la chair de poule et les larmes aux yeux. C'est du grand Lynda Lemay, texte authentique, qui touche le coeur et l'âme. J'ai encore des frissons... Profonde cette chanson, très profonde.

Lorsqu'on parle avec notre coeur, rien n'est ''quétaine''.

VOIR et Sébastien Diaz


Je ne regarde presque pas la télévision, pas le temps... et il faut surtout que j'ai du plaisir à me divertir ou à apprendre quelque chose. Il faut que ça m'accroche. Hier soir je suis tombée sur ''Voir'' à Télé-Québec, un petit délice d'information culturelle. Je suis totalement sous le charme de Sébastien Diaz qui parle comme Louis-José Houde en plus. On dirait son frère ! Les chroniqueurs sont jeunes et posés, un peu ennuyant pour l'hyperactive que je suis, MAIS Sébastien lui donne tout le ton à cette émission. Il est drôle et sans prétention, c'est-à-dire d'une belle simplicité comme on dit par chez nous. On veut l'avoir comme ami ou dans notre famille tout de suite. Donc, coup de coeur pour Sébastien Diaz, je vais le suivre c'est assuré ! Il crève l'écran de justesse, on le sens VRAI, sans artifices, un authentique qui parle plus vite que son ombre.

Ah oui, je suis du genre à toujours prendre mon journal VOIR lorsque je fais l'épicerie et si par malheur il n'en reste plus... je fais un petit détour au centre d'achat pour le prendre. Une émission à la télévision en plus, c'est génial !

Ne manquez pas mon chouchou animateur !



jeudi 3 décembre 2009

La famille Ritalin en thérapie




Journée épuisante chez la famille Ritalin. La rencontre de mercredi était plutôt aujourd'hui jeudi, on a tellement de rencontres qu'on s'y perd ! Nous avons donc commencé notre course à 7 heures 30 du matin chez Madame la pédo-psychiatre. Retour au boulot à 9 heures 30 pour terminer la soirée devant les professeurs de fiston sportif-hyperactif en vue de la remise du bulletin scolaire, très bon en passant ce bulletin, sauf en math forte 60% pile mais ça...

J'adore l'analyse vous le savez bien et j'en ai profité pour poser plein de questions sur l'hyperactivité à Madame la spécialiste. Je dois être drôle car elle a toujours un sourire aux lèvres lorsque je lui pose mes 35 questions en rafale. Psychiatre... avoir été bonne en maths c'est le métier que j'aurais aimé faire. Bon, bon, bon... Je poursuis... J'en ai profité pour lui demander si l'hyperactivité était bel et bien une maladie mentale, et la réponse fut OUI, c'est uniquement et je répète uniquement neurologique. On pourra faire de la psychothérapie toute notre vie, on ne pourra jamais guérir de cette maladie. Ça fait presque 10 ans que je lis, je vais à des conférences, je vis, j'éduque et je nage dans l'hyperactivité, jamais on n'avait osé encore me dire le mot MALADIE ! On dit trouble facilement mais pas maladie. Ça met les pendules à l'heure, je trouve. On va arrêter d'avoir peur du mot MALADIE et on va vivre AVEC.

Dans les prochaines semaines, fiston modifiera sa médication et nous aurons en janvier tous les vendredis des rencontres avec:
La travailleuse sociale pour une belle thérapie familiale incluant la plus jeune aussi qui a un TDA;
La psychologue en clinique privée pour fiston seulement, thérapie individuelle;
La pédo-psychiatre pour un suivi de sa médication et pour coordonner le tout.

C'est pas parce qu'on a une petite maladie mentale qu'on serait assez fou pour ne pas trouver les moyens d'être bien et vivre pleinement une vie exceptionnelle. Suivez-nous et on vous prouvera qu'on va réussir à être une famille épatante et épanouie ! On est déjà épatant reste à être épanouie !!!

Entre-temps, Monsieur le marquis partira dimanche en Arizona pour faire un reportage. Il se sauvera de nous pour 5 dodos... On va lui manquer, c'est sûr !

mercredi 2 décembre 2009

Être une vedette





Être connu, reconnu et populaire... Être une vedette... Et dire qu'il y a des gens qui recherchent ce statut social (Occupation double). Pour d'autres, c'est le talent et le travail avant tout, par la suite le succès et la popularité viennent avec un bon timing et de la chance. Lorsque je parle de vedettes, je parle ici ceux de la télévision et du cinéma, pas des journaux, ni du WEB. Je parle aussi de grosses vedettes médiatisées comme Céline Dion ou Tiger Woods. C'est pas facile d'être parfait lorsqu'on gagne sa vie avec et pour le public aux yeux de tous. Tiens, Tiger Woods qui avoue ''des entorses personnelles'' dans sa vie privée, probablement ou hypothétiquement des liaisons. Y'a aussi Susan Boyle, la chanteuse écossaise qui vend des albums comme des petits pains chauds mais qui semble trouver pas facile d'être une star planétaire après une vie d'enfant maltraitée. La rançon de la gloire n'est pas facile à digérer.

Y'a ici au Québec notre star système. Il fonctionne sur deux vitesses. Vous faites le minimum qu'on vous demande mais souvent il y a pas mal de bénévolat d'inclus, et il existe l'autre vitesse... Je veux être très très connu alors je joue le jeu et je me fais voir. C'est pas tellement une bonne idée ni à long terme, ni à court terme. Tout ça est une question de choix.Si je prends l'exemple de Monsieur le marquis, connu, reconnu mais pas populaire et ses amis très connus et très populaires, je peux vous dire qu'ils sont souvent en représentation. Ils sont toujours jugés peu importe où ils se trouvent. Les commentaires des gens sont gentils ou blessants aussi. Monsieur le marquis s'est déjà fait dire ''vous êtes plus beau à la télévision qu'en personne'' ! Y'a aussi les gens qui le confondent pour un autre, ça c'est drôle! Y'a des gens qui s'imposent pendant qu'on magasine ou lorsqu'on mange au restaurant et la familiarité qui va avec. Il m'arrive d'ailleurs d'être TRÈS gentille parce que j'ai trouvé que Monsieur le marquis ne l'a pas assez été. Il peut être froid et ça passe pour une tête enflée, c'est qu'il a un tempérament pas démonstratif, alors, j'en beurre épais pour deux !

Au fond dans ce domaine ce qui est le mieux c'est d'être connu, reconnu mais pas populaire. Monsieur le marquis passera au bulletin de nouvelles s'il décède mais ne fera jamais les premières pages de revues à potins. Ce qui fait que je peux continuer à parler de lui sur mon blogue ! Et ces gens là, vous savez, ils pètent comme tout le monde !

mardi 1 décembre 2009

Un peu de Keanu

'' Il faut écrire ses blessures dans le sable pour qu'elles soient rapidement balayées, mais il faut graver ses joies dans la pierre afin de leur donner une valeur d'éternité ''.
R. Kipling

Le moment spirituel est terminé, il faut revenir sur terre...J'ai vraiment hâte d'aller voir ce film : ''les vies privées de Pippa Lee''. Je sens que je vais aimer, et puis je dois bien avouer que c'est en grande partie parce que je veux voir MON beau Keanu Reeves. Il n'est pas un très bon comédien et il joue toujours de la même façon mais c'est hormonal, y'a rien à comprendre avec moi. Je le regarde, j'ai 17 ans d'âge mental et il pourrait parler en chinois que ça ne me dérangerait pas. Je le trouve beau, mâle et tout ce que vous voulez. Ce bel apollon a 45 ans déjà mais il ne les fait pas. Le moment sexy est terminé, il faut revenir sur terre... Demain ma journée va commencer raide. Rencontre Monsieur le marquis, fiston hyperactif-sportif et moi-même chez Madame la pédo-psychatre avant d'aller au travail. Me semble que... Avez-vous vu Keanu quelque part ?