Translate

mardi 24 juin 2014

Nous sommes nous

Crédit photo: moi-même

Nous sommes nous.  Une toute petite phrase empruntée ce matin sur Facebook à l'auteur-compositeur-interprète Alexandre Désilets et elle me parle.  En cette fête nationale du Québec, que nous soyons séparatistes ou fédéralistes, bien campés dans nos idées ou mélangés, nous sommes nous !  

Moi, mon Québec, je le veux rassembleur.  Je veux aussi que sa langue française soit protégée dans une marée anglophone nord-américaine et j'ai peur que dans 50 ans, on ne la parle plus.  Vous me trouvez alarmiste ?  Vous avez juste à aller à Montréal et vous allez comprendre !  Il y a le Québec des régions qui est bien francophone et le Québec de Montréal, où il devient de plus en plus difficile de se faire répondre en français !  Alors ne me dites pas que la langue française n'a pas besoin de la Loi 101 ! Elle a besoin d'être protégée et valorisée plus que jamais !

Mais que veulent les Québécois ?  Ils se cherchent dans l'individualisme. Ce qui les mènera à l'assimilation, direction tout droit la langue de Shakespeare.  ''So what'' puisqu'avec la mondialisation, ils ne sont plus seulement des québécois mais plutôt des mondialistes !  Alors parlons-en. Et la catastrophe écologique ?  Dans une société surdéterminée par l'économie, il faudrait aspirer à redonner la priorité à l'humain et la nature.  La conscience écologique de nos grandes entreprises n'existe pas parce que les gouvernements pensent à court terme au lieu du long terme, mais ça c'est comme partout dans le monde.  Vous aimez le copier-coller ?   

Parviendrons-nous à léguer à nos enfants un Québec où le mot SOLIDARITÉ est plus fort que tout ?  

Bien des questions et peu de réponses. La liberté est à prendre et non à recevoir. Faudrait pas se chercher trop longtemps, notre nombril est toujours à la même place !  

Bonne St-Jean ! 

Crédit photo: moi-même

Crédit photo: Marianne Grégoire

mardi 17 juin 2014

Diplôme à grand fiston et doctorat honorifique à Roméo Dallaire

C'était la collation des grades à l'Université Laval de mon grand fiston, maîtrise en science politique, dimanche, le 15 juin dernier et en même temps l'honorable Roméo Dallaire a reçu un doctorat honoris causa pour souligner ses grandes réalisations. Humanitaire et sénateur à la retraite, cet homme d'exception mérite toute notre admiration.  

Mon fiston mérite aussi toute ma fierté car il a réussi à faire sa maîtrise en même temps qu'il travaillait à temps plein !  Moi, franchement, je n'y serais jamais arrivée !   Bravo mon champion !






Grand fiston et sa maman ! 


l'honorable Roméo Dallaire


dimanche 8 juin 2014

Maya Angelou


Crédit photo:  BOB RICHAM 


Il y a de ces êtres qui nous chavirent, qui rentrent en nous comme un bulldozer, une sorte d'arc en ciel indélébile et Maya Angelou (de son vrai nom Marguerite Johnson) en fait partie. Vous allez me dire que je suis légèrement en retard car elle est décédée le 3 juin dernier et bien, mieux vaut tard que jamais !  J'ai écouté dernièrement une entrevue donnée à Oprah et j'étais sous le choc, je crois bien que je le suis encore.  Sa grande sagesse ne peut laisser personne indifférent.  

Poétesse, écrivaine, professeure, auteure et militante, elle nous donne le goût de se dépasser dans ce que nous sommes de plus profond et de laisser notre EGO loin derrière nous.  

Boucar Diouf et Dany Laferrière me font le même effet.  La sagesse des âmes me touche plus que tout.  Qu'est-ce qu'elle est belle cette femme !  Et je conjugue au présent pour que son enseignement nous habite, là, ici, maintenant.


Chihuahua yoga



Il y a des chiens qui sont brillants et qui apprennent par mimétisme mieux que d'autres.  En voici la preuve.  Je trouve ça incroyable !   

Le Vieux-Québec en 2 clics

Château Frontenac à Québec

Le vieux port de Québec 

Tout près de l'Assemblée nationale et de la fontaine de Tourny

Tout près de la rue St-Jean 


Le château Frontenac 

Des pots de fleurs originaux rue St-Jean 

Des zombies rue St-Jean 

Petite partie du vieux port et vue sur l'Île d'Orléans

mercredi 4 juin 2014

Je suis Radio-Canada



J'écoute la télé et la radio de Radio-Canada depuis des lunes et encore plus depuis ces dernières années.  Moi aussi, Nicole, je suis Radio-Canada et vous ? 

Yoga à New-York par Wari Om

dimanche 1 juin 2014

Briller en dedans de soi

Retour à l'hospitalisation pour ma mère.  À suivre...  Et entre temps, la vie continue et elle est très belle ma vie !   

Parce qu'il y a mon yoga 4 à 5 fois/semaine et ma garde rapprochée (comme dirait mon ami Albert). Sincèrement, je ne pensais jamais devenir aussi ZEN un jour !  Le yoga, c'est plus que des étirements, plus que de travailler sa souplesse, faire des acrobaties et tenir un mouvement longtemps.  C'est surtout apprendre à mettre son ego de côté, à se détendre dans l'inconfort (oui, c'est possible), à respirer autrement (la respiration carrée), vivre le moment présent et ne pas s'attarder à nos pensées négatives, sans oublier, respecter son rythme et se dépasser soi-même.   C'est le travail de toute une vie et c'est toujours à recommencer ! 

Et un beau jour, on voit la vie différemment parce qu'on y travaille.  Le changement est progressif, subtilement, il s'y installe. On pense de moins en moins à hier ou à demain car on vit maintenant, et lorsqu'on a des moments difficiles, on sait très bien qu'on pourra se détendre dans la douleur.   Ce que je fais parce que j'ai appris à le faire.  Surtout ne pas s'arrêter parce que le voyage intérieur n'est jamais terminé.

Il n'y a rien pour rien.  La vie nous amène la route qu'on doit traverser, c'est à nous à faire les bons choix, c'est notre responsabilité et ce n'est pas la faute des autres.  Alors, elle nous guide vers des êtres lumineux, qui comme nous, veulent briller en dedans avant tout !  Le bonheur est en soi, on ne le répétera jamais assez.

Je ne veux pas être parfaite, juste bien, là, maintenant.  J'y arrive même dans la tempête.   Si je suis capable, vous aussi, croyez-moi ! 



Un 30ième anniversaire de mariage, ça se fête !



Et si on vous dit que le dernier CD de Coldplay n'est pas bon et bien, c'est faux !  Il est excellent !

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''