Translate

dimanche 31 janvier 2016

La luge au Massif de Charlevoix

En couple, en famille, en groupe, avec vos collègues du bureau... peu importe, la luge au Massif de Charlevoix est une activité formidable !  À essayer au moins une fois dans votre vie !   Que vous soyez du genre actif ou contemplatif, il y en a pour tous les goûts !  Avant dernière de mon groupe... j'ai décidément le regard contemplatif !


samedi 30 janvier 2016

Le visionnaire et ses valeurs

Les pieds fermement ancrés sur terre de par ses valeurs humaines, les mains au ciel pour décrocher la lune à sa protégée, sa femme, son artiste, René Angelil a démontré que l'on pouvait atteindre l'inaccessible étoile du succès en demeurant un être d'une grande bonté.  Et il m'arrive de penser à ce qu'il apporté à ceux et celles qui ont eu la chance de le connaître...

-Un but individuel peut devenir un but collectif;
-Aimer le Québec et les gens qui y vivent, peu importe la notoriété ou le compte en banque;
-Utiliser notre sensibilité pour demeurer simple et à l'écoute des autres;
-Pour devenir un grand organisateur, il faut cultiver la curiosité tout autant que la générosité;
-Nous sommes notre pire obstacle;
-Utiliser le renforcement positif le plus souvent possible : Champion, t'es le meilleur !
-Dédramatiser: ''Toute va être correct'' !
-Un chose à la fois: ''On réglera ce qui est possible après'';
-50-50: ''Ce qui n'est pas bon pour l'autre, n'est pas bon pour toi''...

Les pieds fermement ancrés dans ma vie, les valeurs de cet homme m'habitent... The show must go on...







dimanche 24 janvier 2016

De Muse à Céline





Et oui, vendredi, au retour du travail,  je me suis tapée religieusement l'enregistrement des funérailles de mon idole René Angelil... Mon chum et notre fille ont trouvé la cérémonie touchante voire triste, moi, avec mon verre de vin blanc (lire 2 même 3) et ma boîte de Kleenex, j'étais inconsolable, complètement en larmes... Une chance que je ne le connaissais pas personnellement !  Le cimetière Côte-des-Neiges va me voir la binette cet été !  Et pourquoi pas le Musée Grévin à Montréal ! 

Hier, soirée musicale parfaite avec Muse au Centre Vidéotron.  Tout un show !  Le seul bémol qui me vient à l'esprit, c'est qu'ils ne sont pas très chaleureux.  Ils sont mécaniques.  Et voilà... Ce matin, après mon yoga, j'ai écouté en boucle Céline en français (1 fille, 4 types), son meilleur... Pourquoi ? J'aime la musique, certes, j'aime surtout la fragilité de l'artiste dans l'oeuvre artistique.  Et comme le disait si bien ma prof de yoga, LA FORCE DANS LA FRAGILITÉ... 

vendredi 15 janvier 2016

René Angelil

Crédit photo: Journal de Montréal

Ce que veulent mes mains. Ne pas écrire un texte. Ce que veut mon coeur est tout autre...

Mon idole est mort.  Tout le Québec savait que c'était une question de temps... On ne veut pas avoir conscience de cette unité de mesure lorsqu'on admire et aime. René Angelil est décédé hier, le 14 janvier, deux jours avant le 16, date de son anniversaire où il aurait eu 74 hivers.  Et j'ai pleuré... 

J'ai toujours eu en moi le désir profond de travailler dans le domaine des arts.  Juste organiser la venue du pianiste Alain Lefèvre à l'école de mon fiston en 2007 et j'avais des ailes dans le dos... René, c'était le rêve ultime que jamais je ne vais réaliser.  C'est d'ailleurs, celui qui a ouvert les portes pour les prochains artistes québécois partout dans le monde.  Celui qui a réalisé l'impossible.  

Or, avant tout, il y avait l'homme, ses valeurs humaines... Comment ne pas avoir la grosse tête lorsqu'on a touché les étoiles ?  Comment demeurer simple, généreux, reconnaissant avec toute cette gloire ?  Rares sont les gens normaux qui y réussissent.  René y a excellé.  Sans le vouloir, humblement, il nous a donné une leçon de vie.  Un sens de l'absolu et de l'essentiel qui fait que vivre n'est pas seulement exister, mais grandir aux contacts des autres. Un état de disponibilité intérieure et de gratitude perpétuelle, profonde. Le Québec pleure donc un grand, un géant, un être d'exception et dans mon cas, un sage...

Merci René... Bowie vous attend pour des shows avec une chorale d'anges...







samedi 9 janvier 2016

De Mario Pelchat à La Bronze


Le fjord du Saguenay

Coteur, chouclaque...

Parce que je me fais régulièrement dire que j'ai l'accent du Saguenay-Lac-St-Jean lâ lâ, ma terre natale... Parce que mon ancêtre Alexis Simard faisait partie des 21... Et que j'en suis fière... (Je le radote tout le temps). Je vous partage donc la magnifique chanson que le chanteur Mario Pelchat (bleuet lui aussi) a écrit et composé pour le 175ième anniversaire de cette majestueuse région.

Puis, je bifurque vers ma découverte musicale de la semaine: La Bronze, une auteure-compositrice-interprète, comédienne également à ses heures.  Cette jeune québécoise remplie de talent reprend en arabe le succès ''Formidable'' de Stromae.  Bon début d'année !  Je me ferai un devoir et un plaisir d'être plus présente sur mon blogue pour vous partager mes coups de coeur.   C'est donc un rendez-vous... Attachez votre tuque, la bleuet bionique Pomponvilloise est de retour ! 








Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''