Translate

lundi 29 août 2011

Martin Levac dans ''Dance into the light''

Le show de Martin Levac, personnifiant Phil Collins dans ''Dance into the light'' a fait l'unanimité chez mes collègues au bureau mais je n'osais toujours pas y aller parce que j'avais vu ce génie musical en chair et en os au Colisée Pepsi et que personne ne pouvait l'égaler ! Lorsque j'écris personne, c'est personne ! C'est donc les pieds dans l'eau et le parapluie à l'envers en raison des restes de l'ouragan Irène que nous nous sommes rendus au Capitole de Québec pour enfin valider ce phénomène !

D'abord, une musique qui ne démode pas et puis... une performance époustouflante du début à la fin. La différence ne se voit même pas dans les détails car il EST Phil Collins, même voix, les expressions, les mimiques, les vêtements, le coco, l'accent british et en plus, un musicien (batteur) exceptionnel ! Il a été louangé et approuvé par Phil Collins lui-même, c'est pas rien ça les amis ! C'est donc accompagné de 7 musiciens qu'il nous a interprété d'une manière plus que parfaite les plus grands succès de cette icône. Tout y passe ou presque et on termine la soirée debout à danser et à se dire que ce n'est pas possible d'être bon comme ça !

Ce type est incroyable et ne le dites à personne mais... Il est meilleur que Phil Collins ! Chut !


dimanche 28 août 2011

Festival international de musiques militaires












Magnifique parade du Festival international de musiques militaires de Québec, hier en après-midi, avec ma meilleure amie Sylvie, sur Grande-Allée dans le Vieux-Québec. La température était chaude et humide. Mon père décédé en 1977 adorait cette musique et en vieillissant moi aussi... Elle me ramène à mon enfance. Je peux voir encore dans mes souvenirs mon père bien confortablement assis écoutant SA musique avec son index gauche qui tapait la mesure...Je ne veux pas passer sous silence la présence du lieutement général Roméo Dallaire. ''Tous les humains sont des humains''. 

samedi 27 août 2011

Curzi, Legault et cies...


Photo: Pauline Marois et Pierre Curzi, lors d'une époque plus heureuse.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais je ne supporte pas la chicane.  Je suis du style, je fuis au plus vite et ça presse !  Cette technique a du bon et du moins bon mais elle est excellente pour la souverainiste-monarchiste-paradoxale que je suis qui regarde éberluée le traitement d'électrochocs que donne actuellement certaines anciens péquistes à Pauline Marois.  Le dernier en lice est l'ancien comédien Pierre Curzi !  Vraiment, en tout cas, il a une franchise qui fait peur celui-là, en nous annonçant qu'il reviendrait au PQ si Pauline Marois donnait sa démission !  Évidemment, il va dire qu'il a été mal cité, le pauvre... Que dire du populaire (dans les sondages)  François Legault qui essaie d'instaurer en cachette son futur nouveau parti mais uniquement avec un seul mandat !  On profite de la vague opportuniste du changement et après ?  Est-ce qu'on peut construire un pays fort en 4 ans ? Que de belles valeurs opportunistes ! Tout ça me fait presque vomir !  Je crois bien que je vais devenir fédéraliste !

Je suis une fille de valeurs avant tout, et comme bien des gens, j'aimerais que les politiciens pensent au PEUPLE avant le pouvoir !  Ces gens ne croient pas qu'on puisse faire avancer les choses dans l'opposition.  En tout cas, une chose est certaine, le sinisme des gens était très élevé dernièrement face aux politiciens mais avec une telle attitude, ça ne changera pas la perception des gens envers eux.  Où sont les Jack Layton de ce monde ?  Est-ce que c'est parce qu'elle est une femme que Pauline Marois reçoit autant de couteaux dans le dos ?  Est-ce qu'on aurait fait cela à Monsieur Landry ou Parizeau avec une note de confiance aussi élevée au dernier congrès du PQ ?  Et les membres du PQ dont je fais partie, se retrouvent avec l'impression de ne pas se faire respecter dans tout cela.   Le pouvoir avant le peuple, ça fait juste un temps... Et ça ne peut pas marquer l'histoire d'un peuple ou la changer. Qu'on se le dise ! 

vendredi 26 août 2011

Zumba et moi


La première fois que j'ai entendu  le mot ZUMBA, j'ai pensé à une danse africaine, c'est exotiquement beau comme le mot zoulou. Alors, je me suis posée la question suivante:
-Est-ce une danse religieuse africaine ?
J'ai donc fureté sur Youtube, ma ''bible'' imagée et... j'ai eu ma réponse. C'est un mélange de danses jazz-latino-un-peu-de-tout avec les exercices de réchauffement habituel. Il y a 50 ans c'était le ballet classique, 30 ans le ballet-jazz, 5 le hip-hop et en 2011-12, le zumba (y'en a d'autres, je sais).  Sincèrement, j'ai le bonheur tatoué sur le visage car pas d'acrobaties au syllabus de ce cours, je ne serai donc pas dans l'obligation de changer presque à la fin. Y'a aussi ces petits yeux d'adolescents et de jeunes adultes qui me regardent au premier cours (de hip-hop comme l'an dernier) avec ce drôle d'air et qui se disent en me voyant:
-Elle s'est perdue ou quoi ?
-Elle a le même âge que ma mère !
-Elle ne pourra jamais suivre un cours de hip-hop la pauvre !
Et voilà, vous me donnez un défi et... je jouis ! Faut dire que c'est toujours amusant de voir une certaine admiration lorsqu'ils me voient danser et leurs questions qui fusent. Ça va pour 7 cours et puis ça se complique par la suite aux foutus acrobaties. Je ne suis plus du tout ! J'ai l'air là d'une vraie matante et en danse... c'est triste à en pleurer !  La dépression peut guetter assez facilement un ancien prof de danse de 49 printemps (bientôt 50, début 2012)  qui n'arrive pas à exécuter ce qu'un ''jeunôt'' de beau prof (avec un corps de dieu, je précise)  peut faire en avant du miroir la TÊTE EN BAS et les belles fesses en l'air  ! 

Alors, pour une fois, mon orgueil va servir à quelque chose !  Va pour le Zumba le jeudi soir !   C'est donc avec assurance que j'ai téléphoné à une petite école de ballet,  pas très loin de chez moi.  J'ai eu la BRILLANTE idée de demander l'âge des gens inscrits à ce jour et ça va de 17 à 40 ans !  Ben, encore, je crois bien que je serai la plus vieille !!!  La danse en ligne peut aller se faire voir !  Moi, j'ai encore des jeunes à épater et elle se nomme Nicole en premier !

mardi 23 août 2011

Nico Archambault

Attention, il sera mon chouchou 2011-2012 parce qu'il a une ''gueule'' d'enfer, une personnalité charismatique et qu'il danse comme un dieu. Sa feuille de route est impressionnante malgré son jeune âge (26 ans). Elle va de So you think you can dance Canada, à l'Opéra Starmania au rôle de Rudolf Nureyev dans Nureyev sur Bravo ! Je passerai le reste... sa compagnie Street Parade, ses ateliers de perfectionnement...

Faut dire que l'ancien prof de danse en moi vibre juste à le voir s'exprimer si intensément et avec autant de talent partout où il passe.  Je vous avise que vous allez en attendre souvent ''parler'' (dans mon blogue) puisqu'il animera dès le 14 septembre à Radio-Canada, l'émission ''ils dansent''.  Une série de 13 épisodes qui suivra le parcours de 10 danseurs recevant une formation de haut calibre. S'il peut arriver à faire danser les hommes au Québec, leur donner le goût de bouger, je crois sincèrement qu'il aura apporté énormément à notre histoire.  Et comme dirait Corno, I love it !

lundi 22 août 2011

Le décès de Jack Layton


Ce soir, les québécois de toutes allégeances politiques sont tristes.  C'est assez rare qu'un peuple vit le même sentiment simultanément. Pourquoi ?  Le politicien-humaniste-orange Jack Layton (NPD) est décédé ce matin, à 61 ans des suites de son cancer.  Il avait entraîné sur son sillage et ce, surtout au Québec, sa fameuse vague orange aux dernières élections fédérales.  Pour y arriver, il avait dévoilé avec force son positivisme, son charisme et du gros bon sens. Les gens ont suivi même en sachant très bien l'inexpérience de jeunes députés pour la plupart néophytes dans le domaine. 

Je crois bien que le ''bon'' Jack était comme un vieux sage perdu dans un milieu mesquin où l'on fait de la politique d'une manière aussi vieillotte que dépassée.  Il a lutté comme un grand samouraï, là où les plus démunis se trouvaient, lorsqu'il le fallait mais toujours respectueusement.  Que dire de son combat contre le cancer ? Il a su donner espoir aux autres malades par son attitude optimiste et communicative.  Son courage et sa dignité et ce, tout au long de sa dernière campagne électorale ont gagné le respect de tous les canadiens.  Il a prouvé qu'avant de voir la maladie chez une personne, il faut regarder avant tout l'homme qui est toujours présent et vivant en soi.  Toute une leçon de vie !

Ce soir, pas de pluie dans le ciel de Québec, juste un beau ciel bleu poudre coloré légèrement teinté de reflets orangés. C'est peut-être sa manière à lui de nous parler encore une dernière fois...

''Mes amis, l'amour est cent fois meilleur que la haine. L'espoir est meilleur que la peur. L'optimisme est meilleur que le désespoir. Alors, aimons, gardons espoir et restons optimistes. Et nous changerons le monde''.   Jack Layton 1950-2011  

dimanche 21 août 2011

gâteau passe-partout


Qui a dit que les journées de pluie sont tristounettes ? Moi, j'adore ces journées où l'on peut prendre le temps... d'écouter un petit film avec un bon gros café lorsqu'on saute du lit, puis en profiter pour mettre la maison à notre goût et quand tout cela est fait... cuisiner. OUI, vous avez bien lu, je suis rendue que j'aime la couleur orange (incroyable mais vrai) et faire de la chimie culinaire sans grande élaboration (faut que je précise !). Voilà ce que j'ai préparé tout à l'heure (voir ma photo), c'est mon gâteau maison passe-partout. Plus précisément à la page 417 de mon très très vieux livre ''La cuisine raisonnée'', le gâteau à la Jeanette. Il a l'air de rien mais il fait sensation parce que je le transforme toujours en renversé (bleuets ou fraises, petits fruits, ce que vous voulez). Je vous donne la recette tiens...
1/2 tasse de beurre
1/2 tasse de sucre
2 oeufs
1 1/2 tasse de farine
2 1/2 c. à table de poudre à pâte
1 pincée de sel
essence de vanille
3/4 tasse de lait

Vous crémez le beurre, vous ajoutez graduellement le sucre, les oeufs et vous battez le tout. Vous mélangez la farine, poudre à pâte et sel. Puis il vous faut mélanger à la première préparation en alternant la farine et lait. Aromatiser. Au four à 375 degrés F le temps qu'il soit cuit, ça dépend des fours mais le mien c'est un gros 50 minutes. Impossible de ne pas le réussir, je vous assure !

Une journée de pluie n'a que du bon.

samedi 20 août 2011

Jiri Kylian

Jiri Kylian, danseur et chorégraphe, travaille beaucoup avec la fascinante et fabuleuse compagnie Nederlands Dance Theater. C'est un virtuose car techniquement ''parlant'' il sait mettre en valeur ses danseurs avec des lignes pures d'un grand classicisme tout en étant très actuel. Je trouve que sa force se situe dans son style complètement survolté, original et unique en son genre.  Je vous place deux vidéos, l'une humoristique et l'autre plus technique.  Il sait mélanger les genres et m'éblouir tout en gardant la technique parfaite et de haut niveau.


vendredi 19 août 2011

Et c'est reparti mon kiki !


Lorsque la fin de l'été arrive et que le début des classes se fait sentir, le goût du renouveau refait surface dans ma caboche.  C'est plus fort que moi, un automatisme récurant, faut que je bonifie ma vie absolument !  Ça vient sûrement de notre enfance, ce goût de là, de la fameuse rentrée scolaire. Rien de mieux pour dynamiser ma fin de saison estivale (sniff...) que de partir à la recherche de nouvelles découvertes, de nouvelles odeurs.  Du genre, flagrance-automnale-pas-le-choix-va-falloir-faire-avec-car-l'été-va-bientôt-finir ! C'est un peu comme essayer un nouveau parfum, faut faire confiance à nos préférences, notre ''pif'' intuitif.  Zumba ou Hip -Hop, pas encore décidé, cours de perfectionnement en écriture, pas encore décidé... J'ai juste le temps de travailler, de promener mon chien et de courir aux rendez-vous de mon cheval sauvage lunaire chez sa psy. C'est la raison pour laquelle je suis moins présente sur mon blogue.  La pieuvre en moi veut bien faire du jogging mais préfère la marche.  De toute manière, au fil du temps, j'ai remarqué que la meilleure odeur qui soit est celle d'un bon café le matin ! Je ne veux surtout pas manquer l'essentiel, l'odeur exclusive d'un nouveau jour dans ma vie.  Juste ça, rien que ça, mais ce ça est... divin !  Retrouver l'insouciance de notre enfance, c'est s'arrêter de déguster un vrai bon café le matin ! C'est jouer aussi... Zumba ou Hip-Hop et c'est reparti mon kiki !

mardi 16 août 2011

La suspension de Jacques Languirand


Que ce passe-t-il avec notre société d'état Radio-Canada ? Elle tasse NOS animateurs lorsqu'ils atteignent un certain âge. Décidément lorsque la cinquantaine arrive, elle aime bien que vous alliez voir ailleurs.  Heureusement que je ne travaille pas là, je vais avoir 50 ans le 7 janvier prochain ! Elle s'amuse à faire de ''l'âgisme'' gratuitement et pense qu'on ne dira rien ! STOP aux décideurs qui prennent des décisions douteuses dans notre dos, c'est un manque de respect pour ceux qu'on aime et par le fait même envers notre fidélité.  La liste est longue...

Que dire de la suspension du grand communicateur Jacques Languirand.  Il faut savoir qu'après 40 ans en ondes, Monsieur est tassé parce qu'il a tenu des propos injurieux pendant le dévoilement de la programmation de Radio-Canada de cette semaine.  Vous allez dire que les propos manquaient de ''classe'' peut-être ?  Que Monsieur a un gros ego ?   La colère de Monsieur Languirand reflète l'indignation d'un grand communicateur ayant 40 ans de loyaux services dans ''cette grosse boîte publique'' et qui a le droit de ne pas accepter qu'on ne présente plus son émission !  Le ''politically correct'' a des limites pour un homme qui voit bien qu'on veut le ''tabletter '' ! 

samedi 13 août 2011

Nico Archambault dans ''sur le rythme''



Je ne suis pas du tout une ''femme-Cougar'', celle préférant systématiquement les jeunes hommes plus jeunes qu'elle mais lorsque la beauté intérieure, le charisme et le talent sont au rendez-vous, l'âge n'a pas d'importance du tout. Déjà en 2008, Nico Archambault m'impressionnait comme danseur lors de ''So you think you can dance Canada'', il était renversant par sa grande polyvalence ! Maintenant avec ce premier film québécois de danse ''sur le rythme'' et dans son premier rôle au cinéma, il y réussit encore.  Non, je n'étais pas seule de matantes-cougars, peut-être d'anciens profs de danse comme moi, curieuses de ce ''phénomène'' de la danse actuelle ?  J'avais presque peur d'être la doyenne mais non... Il plaît aux femmes de tous les âges ce Nico ! 

Pour faire une histoire courte, ce film très classique dans sa forme ne passera pas à l'histoire parce que son scénario me semble faible et ce, même si les comédiens y sont excellents (Mylène St-Sauveur, Nico Archambault, France Castel, Marina Orsini et Paul Doucet).  Toutefois, le charisme étonnant de Nico Archambault lui va rester.  Sa belle geule crève l'écran, il nous vampirise littéralement lorsqu'il danse. Dans la vraie vie, c'est un homme de coeur qui inspire de part les causes qu'il défend, en particulier le harcellement chez les jeunes dont il a été victime à l'école. Archambault a donc le courage de ses convictions et lorsqu'il s'exprime sur le sujet dans ses entrevues, il sait nous émouvoir.  Décidément, il est HOT ce jeune homme.  Enfin, une image masculine qui valorise cet art parce que encore au Québec, vous êtes un vrai gars si vous jouez au hochey !  La danse, c'est pas bien vu du tout. Si Nico peut amener les hommes à danser au Québec, il aura fait UNE GRANDE DIFFÉRENCE dans notre histoire. Les hommes québécois, on les aime comme ça !  Grrr...attachez-moi ''quéqu'un'' !

vendredi 12 août 2011

Ce que tu fais face, s'efface !


Photo:auteur inconnu

Comment placer mon cerveau à OFF ?  L'hyperactive médicamentée (aucune gêne à cela ) que je suis n'y arrive pas souvent.  J'ai la réflexion et l'analyse incrustées dans mes neurones comme un tatouage indélébile sur ma peau. Oubliez, il faut que j'achète ceci, cela, il faut que... Justement, si c'était si facile.  Ma dernière ébullition cérébrale s'est imposée lors des Feux de Loto-Québec, pendant que l'Italie s'en donnait à coeur joie.  Tant d'argent qui se volatilisait pendant que des gens meurent de faim et que je paie pour cela ! J'aurais pu prendre cet argent et l'envoyer à la Croix-Rouge !   Comment arriver à apprécier l'art sans me poser de questions ?  Elle m'amène toujours vers la réflexion.  De toute façon, c'est son rôle social. Et dire que des gens pensent qu'elle n'est que divertissement.
J'ai eu beau me sermonner:
-Ciel Nicole, prend un break un peu.  Profite-s'en, justement, pour ceux qui n'ont pas cette chance. Or, y'a toujours une petite culpabilité dans ma tête.  Avons-nous perdu le sens de l'intérêt général ?  Avons-nous perdu le sens des priorités humaines ? Avons-nous décidé que l'individualisme devrait supplanter la collectivité ?  Si on décidait, enfin, pour une fois, qu'il n'y ait plus de gens affamés dans le monde et que, mondialement, on se mobilisait vraiment pour y arriver... Utopie ?

En général, on pense que c'est en poursuivant nos propres intérêts personnels qu'on oeuvre au mieux pour la bien être collectif.  J'en suis pas certaine.  Individuellement, l'homme est vulnérable et il aura toujours besoin de se sentir utile aux autres dans son quartier ou plus loin.  Le sentiment d'utilité varie donc d'une individu à l'autre. ''Ce que tu fuis, te suit'', dicton populaire et bien, même lors de feux d'artifices...parce que ''ce que tu fais face, s'efface '' ! 

mardi 9 août 2011

David Servan-Schreiber est mort


Je suis en colère. La mort devrait idéalement survenir seulement lorsque nous ne sommes plus utiles aux autres, peu importe notre âge et nos fonctions.  Y'a tellement de gens qui ne méritent pas de vivre parce qu'ils détruisent leur vie ou celle des autres.  Or, ce passage obligé vient nous chercher plus souvent qu'autrement lorsqu'on ne s'y attend pas. La vie et la mort sont paradoxalement la même chose si vous avez la chance d'avoir ''la foi''.  De toute façon, donner la vie, c'est donner la mort.   On ne s'en sort pas. Faudra faire avec...Les gens qui m'inspirent ne devraient jamais mourir. La grande Janette Bertrand, Guy Corneau, la peintre Corno, Jacques Languirand, mes auteurs littéraires préférés, les artistes qui me touchent l'âme. Heureusement que leurs oeuvres survivront à leur départ, je sais...

Et voilà quand feuilletant mon ''Châtelaine'', j'apprends que le Docteur David Servan-Schreiber, 50 ans, neuropsychiatre français est décédé en juin dernier !  Merde (mais où j'étais moi ??? ), je croyais que c'était son père, pas LUI !  Il m'inspirait ce bel homme (encore moins le droit de mourir lorsqu'on est beau ) !

La mort, cette grande faucheuse n'est pas équitable lorsqu'elle vient nous chercher.  On voudrait lui dire,
-Et la ''salope'', j'ai pas fini ! J'ai pas vu l'Italie, mes enfants ont encore besoin de moi, je veux écrire un livre, rencontrer Corno, retourner en France et découvrir encore et encore et...

Dans l'une de ses dernières entrevues, David Servan-Schreiber disait que le repos ne faisait pas partie de sa vie et '' qu'une des protections les plus importantes contre le cancer consiste à trouver un certain calme intérieur.  Je voyage et je travaille trop''.  A-t-il perdu son combat contre le cancer ? Non, on ne peut pas se battre contre la mort éternellement. Je pense vraiment que l'heure de notre mort est inscrite quelque part. Qu'il n'y a pas de négociations possibles, je le crois parce que j'ai déjà senti plusieurs fois la mort de certaines personnes (et que c'est arrivé).  Il  n'a rien perdu parce que cet homme a fait de sa vie, une grande VIE au service des autres. Les gens qui m'inspirent sont souvent dans l'action, dans la vie comme dans la mort (on ne meurt pas, on se transforme autrement) .  Dans mon cas, la méditation n'éloigne pas la mort mais elle m'aide à l'accepter. Autant s'en faire une amie car qu'on le veuille ou non, elle, nous voudra comme telle !  Question de secondes, de minutes, de semaines, de mois, d'années...

lundi 8 août 2011

Au-delà des apparences, Joanna Newson

Au-delà des apparences, il peut arriver qu'on laisse tomber un masque. Y'a des gens qui s'y vautre par peurs et d'autres qui ne peuvent supporter la lourdeur de cette mascarade, ce sont les authentiques.  Ils ne mentent pas. Ils font, vibrent et amènent avec eux, souvent sans le vouloir, ces êtres cachés et tatoués qui se cantonnent dans le tourbillon de leur vie, nous tous, un peu, beaucoup, passionnément.  Les authentiques vampirisent positivement nos vies. A priori, il ne faut pas chercher la logique mais plutôt la libération que cela procure.  L'art devient alors thérapeutique. On peut se cantonner intemporellement dans le cirque de notre vie par raison ou sentiment mais l'essentiel, c'est d'être un bon acrobate, à la recherche de notre véritable essence, de ce qui nous fait vibrer.  L'art devient l'outil par excellence pour y arriver.  Un pas de plus vers notre propre vérité.  La musique nourrit l'âme, c'est certain.
L'harpiste américaine Joanna Newsom qui s'affranchie du folk traditionnel est ma découverte estivale musicale. Elle en refait une lecture bien personnelle et...j'aime !  Les artistes sont des funambules bouleversants. C'est hors piste qu'ils sont meilleurs !

dimanche 7 août 2011

S'envoyer en l'air






Non, je ne m'envoie pas en l'air de cette manière... Mais si ça vous intéresse, sur le site de la chute Montmorency, vous pouvez prendre un repas dans les airs ! Vous avez bien lu ! Il semblerait qu'il y a toujours un léger petit balancement qui accompagne votre plaisir... À chacun son truc mais celui-là n'est vraiment pas le mien !

Les feux Loto-Québec avec l'Italie





 
Hier soir, j'ai assisté aux Grands Feux Loto-Québec avec la performance de l'Italie. Une présentation appréciée malgré le fait du manque d'homogénéité et des temps morts entre les pièces musicales qui allaient de Strauss à Bocelli en passant par Verdi et Ennio Morricone. L'endroit exceptionnel de la chute Montmorency (83 mètres de haut et 68 de large) est évidemment tout indiqué pour nous éblouir car son utilisation et sa mise en valeur en rehaussent les effets pyrotechniques. Le service de navettes (autobus) est le meilleur moyen pour y accéder. Dans mon cas, je n'avais jamais pris un autobus à Québec même si j'y habite depuis 1989, ce fût amusant... Bon, faut dire que le système des transports de Québec n'est pas efficace si je compare à la mégaville de Montréal alors, j'aime mieux préciser pour ne pas passer pour une ''épaisse''. Cette fois-ci, j'ai pris des sièges réservés et franchement ça en vaut vraiment le supplément. Je dois vous dire que j'ai adoré la magnifique performance multimédia ''La Dame Blanche'' qui se veut une ode à l'endroit inspirée de la légende.

samedi 6 août 2011

Les Fêtes de la Nouvelle-France


J'ai bien beau adorer les costumes, l'époque, l'histoire, je n'arrive pas à participer à cette fête. On dirait qu'elle n'arrive pas à toucher la Marquise de Pomponville que j'aime être dans mes moments de folies. Pourtant à partir d'aujourd'hui 11 heures, on peut assister à un véritable mariage avec les rites d'autrefois, la fête de la moisson, spectacle de musiques traditionnelles et plus encore. Hier soir, je me suis promenée autour des sites, le température était splendide et il y avait beaucoup de touristes étrangers. Entendre parler d'autres langues, regarder les gens s'émerveiller de ''ma'' ville, ça, j'adore ! Cette année, la fête souligne l'héritage français dans le sud des USA, plus particulièrement en Louisiane qui a été fondée par Pierre Le Moyne d'Iberville et Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville. 

vendredi 5 août 2011

Le Cirque du Soleil à Québec





Derrière une clôture un peu désuète se cache le site du Cirque du Soleil (îlot fleurie en dessous des bretelles de l'autoroute Dufferin), spectacle GRATUIT dans le Vieux-Québec. Un divertissement urbain fabuleux qu'il faut voir absolument ! Si vous n'avez qu'une soirée (du mardi au samedi inclusivement) de libre, ne cherchez pas où aller... Direction LE ROYAUME DE TÔLE (jusqu'au 3 septembre) ! Je m'y suis rendue un peu à reculons car je n'avais pas aimé celui d'il y a 2 ans. Ben j'aurais manqué quelque chose cette année de... spectaculaire, d'unique en son genre car c'est sous les étoiles que l'on peut admirer l'empereur et sa troupe d'acrobates, de danseurs et de musiciens nous éblouir (38 artistes) . C'est un émerveillement pour nos yeux et nos oreilles à tous les points de vue ! Un show de qualité, survolté, électrisant à la hauteur du Cirque du Soleil. Je dois préciser que la musique et la chanteuse Elsieanne Ciplette sont remarquables ainsi que la conception du metteur en scène Olivier Dufour. Pour les détails de l'histoire faudra vous y rendre.... C'est littéralement mon coup de coeur estival !
http://www.quebecregion.com/fr/quoi_faire_activites/inspirations/cirque_soleil?a=vis

Posted by Picasa

Le Royaume de Tôle





Posted by Picasa

Le Royaume de Tôle





Posted by Picasa

mercredi 3 août 2011

La lune est bleue



Et que je suis ''bébé'', plus précisément enfantine et paradoxale.  Je peux passer d'une réflexion très profonde et tout d'un coup atteindre le summum de la futilité.  Ça doit faire mon charme et je dois en avoir beaucoup ! Décidément, le film les Schtroumpfs que j'ai vu avec ma fille m'a marqué parce que je débilise royalement sur le lune bleue depuis 2 jours.  Avec ma petite voix d'enfant de 7 ans, je martèle Monsieur le marquis de commentaires qui sont hors contextes.  J'aime jouer, faire du théâtre dans ma vie lorsque je ne suis pas au boulot. Et... Je m'en donne à coeur joie !

Pas besoin pour moi de chercher loin la lune bleue, elle trône souvent dans ma tête.  Je suis distraite et facilement déconcentrée (même avec ma petite dose de Ritalin).  Je ne passe plus sur les feux de circulation rouges mais cette semaine, j'ai pris dans ma main la poignée de la portière d'une autre automobile en pensant que c'était notre voiture.  Pas grave du tout, sauf qu'il y avait quelqu'un à l'intérieur !  C'est légèrement gênant !  Tel maître, tel chien aussi... Notre Sam a fait la même chose en se sauvant de la maison. Il était persuadé que le patio de notre voisin était chez lui.  Il m'attendait bien installé près du moustiquaire de chez Monsieur Je-ne-souris-jamais.  Pas grave du tout, sauf que Monsieur Je-ne-souris-jamais était lui aussi bien assis à lire.  Faut dire que j'étais en bikini bleu pour aller chercher mon chien.  Fallait m'entendre m'excuser de l'importuner.  Mon voisin n'est pas du genre à sympathiser avec son entourage.  La vie, c'est du sérieux pour lui !   J'aurais peut-être dû lui demander ceci:
Avez-vous vu la lune bleue hier soir ?  Avec ma petite voix d'enfant de 7 ans et de repartir en sautillant et chantant la chanson énervante des Schtroumpfs ! Là vraiment il aurait eu une bonne raison de ne pas sociabiliser avec moi !  En tout cas, il manque quelque chose !  Faut pas voir rouge dans la vie, faut la voir en bleu et la lune à Québec est vraiment bleue ! 

mardi 2 août 2011

Similitude


J'adore ce genre d'escaliers et ma photo n'a pas été prise à New-York où l'on peut en retrouver énormément mais bien à Québec, plus précisément rue Sault-au-Matelot dans le vieux-québec.
Posted by Picasa

lundi 1 août 2011

Pow-wow à Wendake








Faut oublier que les Amérindiens en Amérique du Nord portent ces costumes au quotidien. Ils vivent, travaillent et s'impliquent dans la société québécoise comme tout le monde. Plusieurs dans des réserves comme celle de Wendake certes, mais ils habitent de belles maisons (je précise car on ne sait jamais...). À Wendake, ils ont une fête internationale bien particulière qui regroupe plusieurs communautés des Premières Nations d'ici et d'ailleurs. Hier après-midi, c'était la compétition de danses intertribales et de joueurs de tambours.  Les hommes avaient des costumes d'apparat vraiment flamboyants, une prestance panachée plus marquée que celle des femmes. Ces dernières sont discrètes autant dans leurs mouvements que leurs costumes. Tout autour du site, on peut découvrir et acheter des capteurs de rêves, des bijoux, des oeuvres littéraires amérindiennes et j'en passe... Wendake est un endroit magnifique à découvrir !  La nation Huronne Wendake est remplie de belles surprises !
http://www.wendake.ca/index.php
http://www.tourismewendake.com/default.aspx
Posted by Picasa

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''