Translate

mardi 30 septembre 2008

Pot-pourri








Le plagiat de Harper. Rien de surprenant pour le commun des mortels. On aimerait que les politiciens et ceux qui travaillent pour et avec eux soient honnêtes, mais on sait tous qu'ils ne sont que le reflet de ceux qui votent pour eux. L'avoir avant l'être. C'est pas gentil, ça m'arrive de n'être pas gentille !

Bon, j'ai fait une heure trente de devoirs et leçons avec ma petite dernière qui n'a pas encore remis le mot que j'ai écrit à son professeur hier soir... Je n'ai plus le feu au derrière, j'ai juste de la fatigue dans le corps et surtout le cerveau en chou-fleur gratiné trop cuit.

Pour conclure, je me suis achetée le nouveau CD de Julien Clerc. Je l'écoute depuis 5 jours. Rien d'extraordinaire. De belles musiques mais les textes sont faibles. Je suis un peu déçue du contenu mais ciel que le contenant est encore beau à 60 ans !

Et je termine avec une réflexion d'Antoine de St-Exupéry: ''Ce pour quoi tu acceptes de mourir, c'est cela seul dont tu peux vivre''.

Bonne nuit et bons rêves... Le chou-fleur me calcine...

lundi 29 septembre 2008

Vivre ZEN et le beau prof


La journée avait bien commencé, trop bien. À mon réveil-matin, Petite musique de mon chouchou:Pierre Lapointe et...les mains baladeuses de mon marquis. On ne peut pas commencer mieux une journée ! Vous êtes jalouses mes marquises hein ??? J'ai juste écrit :mains baladeuses mais j'adore celles de mon marquis. Il a le tour car elles vont où il faut aller... Je m'éloigne... Donc, je dois vous dire que j'ai terminé ma soirée d'hier en lisant l'un de mes 4 livres sur la méditation. Mon réveil fut sublime et ma journée parfaite au bureau. Je me sentais calme et complètement ZEN. Je me suis donc dit: ''Enfin, ça commence à rentrer dans ton cerveau et tu commences à appliquer les écrits, Bravo la marquise !''. En passant, j'ai trouvé une méthode pas mal extraordinaire de méditation pour accepter l'imperfection d'une journée comme celle d'hier. Je vous en reparlerai plus tard... Non, c'est pas le sexe... ça pourrait être ça mais c'est autre chose.

Je poursuis.... Donc j'étais complètement ZEN toute la journée, ça c'est vraiment moins bien passé au retour. Les '' XXXXX'' devoirs et leçons !!! Depuis 2 semaines, Monsieur le beau prof en a ajouté beaucoup. Je n'ai JAMAIS vu ça ! Moi, qui me vantait en début d'année que Monsieur le beau prof n'en donnait pas beaucoup car il a déjà enseigné à l'un de mes enfants auparavant... Bien avec les années, il a CHANGÉ ! Une heure et demi par soir !!! Tiens, ma petite puce de 10 ans a lu 47 pages d'un livre ce soir car elle doit en faire un résumé demain. Le problème est que nous ne savions pas l'échéancier... Sans compter tout le reste...

J'ai oublié la diplomatie et j'ai pris mon crayon de feutre NOIR pour écrire un beau petit mot à son beau, très beau professeur... On a beau être beau, y'a des limites... Ma fille n'a pas de bonnes revues de semaine alors, si nous devons ne pas tout faire de ce qui est fortement suggéré, ça ne l'aidera pas. Nous ne pouvons donc pas en faire moins. De plus, Monsieur le beau prof ne veut pas nous donner d'informations pour nous avancer la fin de semaine... En écrivant, j'avais beau me dire... Commence par respirer profondément avec les deux narines en ''visualisant la force inspirante d'une lumière rayonnante''... Rien à faire, je ne n'arrivais pas à me dépomper et ce, en raison que j'étais en choc anaphylactique ou presque...

Je dois donc vous laisser pour replacer mes ''canaux'' complètement en colère. Si c'est pas mes canaux, c'est le feu au derrière... Ça brûle, ça brûle...

dimanche 28 septembre 2008

Bienvenue dans ma journée déprime




La dernière fois que vous avez pleuré, c'était quand ? Moi, ce matin. Je ne me souviens pas du tout l'avant dernière fois. Je ne pleure jamais sauf lorsque j'écoute un film triste. Il m'arrive d'essayer de pleurer en me disant : ''il me semble que ça pourrait te faire du bien''. Rien ne sort et surtout pas sur commande. Je suis hypersensible mais ça ne sort pas en larmes, ça reste pris dans mon corps, comme quelqu'un qui reçoit une gifle et qui reste bouche bée. Je sors le tout par l'écriture, comme aujourd'hui.

Je ne sais pas si c'est la température pluvieuse et sombre ou ce sont les deux films tristes que j'ai vu en fin de semaine et qui m'ont énormément touchés ou encore parce qu'aujourd'hui je n'ai pas pris mon Ritalin mais... je n'y arrive pas.

Le quotidien me tue. Je ne suis pas faite pour une vie bien tranquille car j'ai un tempérament de feu. Je n'arrive pas à trouver de la profondeur dans l'ordinaire. Je n'arrive pas à ressentir du plaisir à faire du ménage, à cuisiner, à faire les devoirs et leçons, à m'occuper du quotidien de la maison et des enfants. Le plaisir n'est pas au rendez-vous. Heureusement que je travaille à l'extérieur parce que la maison et moi, c'est comme chien et chat. J'ai beau mettre de la musique, lire et refuser les pensées négatives, ça ne fonctionne pas. J'ai une allergie chronique à l'ordinaire. Une allergie aux : Il faut, il faut, il faut et aux: je dois, je dois, je dois.

C'est à moi de mettre de l'extraodinaire dans mon quotidien, je sais bien. Facile à dire mais l'appliquer est une autre paire de manches. On a beau lire dix livres sur comment être ZEN, mettre tout ça en pratique est une autre histoire. Ma maison n'est pas un ashram, ni un monastère bouddhiste.

Aujourd'hui je ne lutte pas contre moi-même, c'est une mauvaise journée, un point c'est tout. C'est pas grave. Je veux juste vous le dire.

La marquise a trébuché avec sa grande robe un peu trop longue pour elle. Pierrette Lapointe fait une otite et ne peut donc pas écouter sa musique préférée, et Nicole Kidman se promène avec ses grosses pantoufles roses et sa vieille robe de chambre effilochée en mangeant une grosse barre de chocolat pour maintenir un poids santé. Heureusement qu'elles sont toutes à la maison et qu'elles n'ont pas besoin de porter le masque du ''tout va bien'' aujourd'hui.
''SI TU VEUX VIVRE EN PAIX, TOUJOURS PUR ET FORT, N'ACCEPTE JAMAIS DE GARDER EN TOI UN SEUL SOUCI, PASSÉ, PRÉSENT OU FUTUR, CAR CE QUI EST ENFERMÉ FERMENTE''.
Michel Quoist

samedi 27 septembre 2008

Pierre Lapointe, Warhol, Pop-Cycle et Vancouver


























Je regarde la page 21 de la presse, samedi le 27 septembre. Je regarde une oeuvre de Andy Warhol. Je ne suis pas comme Tommy Hilfiger qui possède plusieurs originaux de ce peintre, cinéaste, producteur, photographe, musicien et groupie de stars qu'est Warhol. Non, je ne vois qu'une vision. Je me vois en train de regarder une affiche géante sur un mur à la Warhol de mon chouchou, car un jour lointain j'irai à son exposition incluant musiques et oeuvres inusitées de mon créateur préféré. Tout ce qui a trait à Warhol me fait penser à Pierre Lapointe. Son intensité créatrice est semblable. La seule grande différence est que Monsieur Warhol avait un mal de vivre épouvantable, ce qui n'est pas le cas de Monsieur Lapointe. Mon chouchou est habité d'une grande mélancolie mais pas celui du mal de vivre. Il a trop peur de mourir et puis, il carbure en ce moment au bonheur de découvrir spectacles, événements de toutes sortes. Pas de place pour la mélancolie, juste de la place pour le bonheur.


Cette semaine, il fût l'invité d'honneur du défilé Pop-Cycle à Québec. Cette jeune compagnie a présenté des vêtements conçus avec des matières recyclées mais aussi avec un look urbain. Puis, on a pu le voir également dans une publicité pour les jeux olympiques de 2010 à Vancouver. Rien de moins... L'ADISQ bientôt. Ah, Monsieur le marquis qui adore RDS se fait bombarder de cette annonce...et je rigole. Pierre est partout chez nous...


Rien à faire, je me vois en face d'une affiche géante de la forêt des mal-aimés avec par dessus des couleurs superposées à la Warhol et une musique inédite de mon chouchou complètement différente des autres. Il y a des dessins qu'il a fait au crayon de feutre noir. Pas d'oeuvres de David Altmejd, de Yann Pocreau, ni de petits Gumby verts. Il y a de gros plats géants de bonbons multicolores. C'est complètement surréaliste et incongru mais avec une ligne directrice de création. Ah oui, ça se passe au musée d'art contemporain de Montréal. Je n'arrive pas à savoir l'année... mais je ne suis pas comme je suis présentement, j'ai beaucoup vieilli, donc c'est pas pour demain ! Je sens l'émotion du bonheur de la découverte et je me pince. Je vous jure, c'est indiscutable et ça va arriver.


La mise en scène sera signée par plein de monde incluant mon chouchou et: la marquise de Pomponville ou Pierrette Lapointe, rien de moins... J'ai quand même de l'ambition ! Qu'est-ce que j'aime partir comme ça dans ma tête ! L'homme n'est qu'un primate proche du bonobos alors, faut bien s'amuser un peu ! Est-ce que les chimpanzés et les bonobos ont une âme ? Vous saviez qu'ils partagent 99 % de leurs gènes avec les humains ? Ça y est... mon cerveau est reparti... Vous comprenez maintenant lorsque je vous parle de mon hyperactivité. Mon cerveau carbure à 100 à l'heure, impossible de l'arrêter............................Yaou...............................................


Vous savez pourquoi j'aime Pierre Lapointe ? Il est semblable à moi, une grande intensité. C'est mon frère jumeau. J'ai moins de talent mais...j'ai des idées et des visions et je carbure moi aussi avec des piles ENERGIZER !

http:www.mmfa.qc.ca/

Pomponville

J'ai pris cette photo hier soir en allant reconduire ma fille à son cours de poterie. C'est une fresque de paysages, de personnages importants de l'histoire du Québec et plus précisément de l'arrondissement de ''Pomponville''... Vous savez tout de moi ou presque, je me réserve l'endroit où j'habite. Cette fresque est située sur le mur d'une maison ancienne et il y a un tout petit parc où l'on peut l'admirer. J'adore cet endroit.
Posted by Picasa

vendredi 26 septembre 2008

l'ÂME


La vie n'est qu'un passage pour apprendre sur soi. Marcher jusqu'à Compostelle ou tout simplement tout près de chez soi, la vie un jour ou l'autre nous oblige à se regarder en face. Elle nous accroche au passage, personne n'y échappe. C'est une marche en solitaire, une marche vers la plus grande quête qui soit, notre âme.


On a beau s'étourdir en achetant de belles choses, consommer des vêtements, des spectacles, faire des voyages à l'infini...La vie n'est faite que pour apprendre à faire des deuils après de magnifiques découvertes. On donne la mort en donnant la vie. Qui peut dire le contraire ?


Puis lors de ce passage, on rencontre des gens. On apprend sur soi aux contacts des autres. On fait des choix, bons ou mauvais. On se découvre, on se surprend. On pense toujours connaître l'autre mais ce n'est pas vrai parce que l'on porte TOUS des masques, l'autre aussi. On aime s'étourdir pour ne pas souffrir. On ne veut pas se voir tel qu'on est, regarder nos souffrances. Qui aime avoir mal ?


Alors un événement arrive, il nous bouleverse et on redevient dans la souffrance la personne qu'on était lorsqu'on avait 6 ans. Les armures disparaissent et l'on retrouve la vraie personne sans maquillage, celle qui n'a pas peur du jugement. On regarde derrière soi, malgré les pas marchés ou courus et on s'aperçoit qu'on est revenu au même point de départ. On a les pieds bien enracinés dans nos pensées, le temps s'est écoulé... Avons-nous bougé ?


On peut vivre 15 ans, 56 ans ou 80 ans, on se doit d'avancer. Gravir nos peurs, les dépasser parce que la vie ne se veut que cela. Faire grandir notre âme malgré tout, malgré le temps, malgré la foi ou son absence, malgré les chemins étroits, larges et difficiles ou ceux introuvables.


Grandir vers soi pour s'ouvrir aux autres. La consommation à outrance ne peut pas nous apporter le bien être de notre l'âme. Elle ne fait que nous étourdir. On se doit de voyager léger lorsqu'on va vers son âme. On se doit de retrouver l'enfant en soi dans notre solitude. Le temps existe-t-il vraiment ?


''On ne peut monter au ciel que si on est descendu dans son âme''. Paul Claudel


Décidément la méditation me rend sérieuse... Je suis paradoxale, totalement paradoxale. Je sais, je sais...


Écrire mes réflexions et les partager me fait du bien. Je me dis toujours : d'une âme à une autre âme...
P.S je ne sais malheureusement pas qui a pris cette magnifique photo. Auteur inconnu. J'adore cette photo.

jeudi 25 septembre 2008

ÊTRE MÉDIUM




Je suis de retour. Ce n'était pas l'envie de vous écrire qui manquait mais bien le manque de temps et un besoin de me ressourcer. Après le travail, c'est mon deuxième ''chiffre'' qui commence, c'est-à-dire tout ce qui est relié à la famille. Les devoirs et leçons de ma petite dernière sont très longs (entre 1 heure et une heure 30 par soir). Pour me changer les idées et par besoin, j'ai donc pris du temps pour méditer et lire en soirée. Bien oui, je médite dans mon bain en envoyant des prières à ceux que je connais et à ceux que je ne connais pas très bien. HOUM.........Une hyperactive qui médite, ça existe !
Bon, vous allez me dire que prier pour des gens que l'on connaît, c'est compréhensible, mais vous ne comprenez pas pour les autres. Disons que je ressens (physiquement) certaines choses de gens de ma famille, de mes amies ou de certaines personnes presque inconnues. J'ai comme... pas le choix si je veux demeurer normale et équilibrer. Il y en a qui dessine bien, qui chante bien. Moi, je ressens les émotions des autres (la télématique). Je suis une éponge. Je n'aime pas le mot: médium. Les gens pensent que je devine tout. C'est faux. Je sais la mort de certaines personnes, je vois des choses, je ressens des choses. ET IL M'ARRIVE DE ME TROMPER. J'ai l'air d'une personne normale. Je n'en parle JAMAIS ou presque sauf aux personnes concernées. On me dit: ''spéciale'' sans savoir pourquoi et c'est très bien comme ça ! Le grand problème lorsqu'on est comme moi: on se sent seul et il y a des gens qui ont peur de nous. Ça, ça fait mal ! Le jour où j'ai vraiment eu de la peine, c'est lorsque je suis allée voir une psychiatre pour savoir si je n'étais pas folle. Elle m'a dit: vous êtes médium. Acceptez, vous ne pouvez rien faire d'autre. Les gens hyperactifs sont souvent médiums et on ne sait pas pourquoi. Vous pouvez fuire toute votre vie mais vous êtes pris avec ça...et le pire, je ne peux pas vous aider!
Bon, je reviens à mes moutons...J'ai consacré ma méditation de lundi à mon amie Louise et croyez-moi, je sentais sa peine. Je voulais étouffer tellement la douleur était intense. Je dois sortir cette douleur et me ressourcer. Ce que je fais dans mon bain avec une technique de méditation très efficace. Pour la personne que je ne connais pas beaucoup, c'est trop spécial pour en parler, alors je vais me taire. Si cette personne lit mon blogue, elle va se reconnaître. Cette personne est au courant même si je ne la connais pas bien. Je pensais sincèrement qu'avec le temps cette intensité de ressentir ''l'autre'' allait disparaître, mais pas du tout. J'ai même fait un rêve concernant cette personne mercredi. Je lui envoie tellement d'amour en pensée que cette personne ne doit pas marcher sur terre mais bien voler. En passant, cette personne est très heureuse en ce moment. Je ressens de très belles émotions mais bordel que cette personne n'arrête pas une minute. Une énergie démentielle et surtout en soirée. Lorsque je me couche, elle sort...Un oiseau de nuit.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais lorsque je rêve, je fais des rêves lucides. J'interviens dans mes rêves, je juge la situation et je l'explique en même temps que je rêve. Comme je suis une personne colorée mes rêves sont toujours en couleur! Juste avant de m'endormir, je demande toujours à mon cerveau de se souvenir de mon rêve. Ce qui arrive à 70 % du temps. Je demande toujours à mon ange Gabriel de me protéger surtout si je visite d'autres mondes moins agréables. Je vais partout où je peux aller et je suis toujours attirée vers les gens qui souffrent et ce, même en rêve ! Comment reconnaître que l'on visite un monde moins agréable ? C'est facile. Au réveil on le sait, croyez-moi ! C'est une dimension, une émotion, une intensité si forte que vous savez que ce n'est pas un cauchemar, ça ne s'explique pas avec des mots. On peut visiter des gens décédés et d'autres dimensions. L'humain n'utilise que 10% de son cerveau. Il y a des gens qui développent des aptitudes dans ce domaine parce qu'ils sont rendus là, tout simplement. Le mot clef : lumière, harmonie. Il ne faut ressentir aucune crainte, aucune peur pour vivre ces rencontres. Le peur éloigne le rapprochement avec soi et les autres.

Je suis franchement sérieuse ce soir...

Ça change de mes textes sur Pierre Lapointe, le vagin, les misérables ou je ne sais quoi encore...


lundi 22 septembre 2008

À mon amie Louise et ce, par amour









Louise mon amie et collègue de travail sera absente demain. Par amour et parce que le moment est malheureusement venu, elle ira reconduire sa mère dans son nouveau chez soi, un hôpital pour les gens qui sont atteints d'Alzheimer. Elle y sera sûrement très bien avec de très bons soins physiques et psychologiques. C'est facile à dire lorsque ce n'est pas NOTRE mère !
Ah la mystérieuse maladie d'Alzheimer. Une maladie neurodégénérative qui affecte le système nerveux central, qui affecte les capacités cognitives, mentales et fonctionnelles d'une personne qui était autrefois active, intelligente, allumée, aimante.

Au début de cette maladie, Louise nous racontait des anecdotes quelle prenait avec humour, avec un grain de sel. Puis, depuis quelques mois, Louise est triste, très triste. Louise a mal, Louise perd sa mère de semaine en semaine et ses yeux me crient son immense douleur. On connaît plein de conseils de prévention sur l'Alzheimer mais rien en ce qui a trait à la douleur de perdre sa mère lorsqu'on l'aime autant qu'elle. Maintenant Louise perd sa mère de jour en jour...

Par amour, uniquement par amour, Louise ira reconduire sa mère demain matin dans son nouveau chez soi. Par amour, elle ira vérifier plusieurs fois dans la journée si tout est correct, si sa mère ne manque de rien. Par amour, elle ira réconforter son père. Elle retrouvera sa soeur Micheline et ensemble elles pourront vivre leur deuil. Ensemble c'est tout, Ensemble c'est fort, Ensemble c'est la vie.

Moi, par amour pour mon amie, je ne demande qu'une chose : La force d'accepter l'inacceptable.

Fédération québécoise des sociétés Alzheimer:
http://www. alzheimerquebec.ca



dimanche 21 septembre 2008

Mon adolescent et moi...















Mon adolescent hyperactif et sportif de 15 ans est sorti pour la première fois avec un copain dans une soirée 13-17 ans hier soir, et il est rentré à minuit 10 exactement. Si mon plus vieux apprend l'heure, il va me dire: ''ouais, c'est tard... Moi, c'était beaucoup plus tôt !''. Bon, je poursuis...J'étais inquiète même si je me suis louée un film, une bonne comédie pour rigoler. Je fais des efforts pour être ZEN au travail et à la maison, tout un défi. Je suis donc tenaillée entre avoir l'oeil ouvert et apprendre à les fermer aussi de temps en temps. Le lâcher prise fut très facile avec l'aîné car celui-là était un bas blanc, intello avec une tête sur les épaules. Pas de discipline à faire ou très peu.

Mon deuxième est différent et c'est le DÉFI... Comme il a une forte médication, nous devons être plus sévère pour l'alcool, la drogue et boissons énergisantes. Nous essayons de lui expliquer les conséquences physiques et émotives s'il consomme ''Ritalin'' et substances illégales. Il en est conscient et semble pour le moment ne pas aller vers ça. Ça me demande de faire la POLICE communautaire et je n'aime pas ça. Je n'aime pas avoir ''le contrôle''. C'est pas dans ma nature.

Bon, fiston est arrivé à minuit 10, un peu plus tard que prévu. Ça part mal mais bon... Il a dansé et n'a pas tellement aimé la soirée: ''Trop superficiel'' selon lui. Comme toute bonne mère, j'ai aimé le commentaire. Est-ce bien vrai ou essaie-t-il de me manipuler ? Puis, je me suis dit. Je le crois, point final. Tout le monde s'est couché (le marquis était déjà couché à 9 heures). Et puis tout d'un coup, la petite se réveille en pleurant, le marquis grogne et moi, je sursaute... Monsieur bavardait sur internet à 1 heure du matin (l'ordinateur était bel et bien fermé). Bon, j'ai jappé et Monsieur le marquis aussi...

Ce matin, petite discussion avec mon fiston sur la communication 101. Je suis une ancienne éducatrice spécialisée après tout. Ces jeunes communiquent entre eux par internet et ne vont plus vers les autres en chair et en os. Nous, nous avions le téléphone et croyez-moi j'en ai abusé des heures et des heures, alors communiquer avec internet ne me scandalise pas du tout mais... ça m'agace lorsque c'est uniquement ce mode de communication qui est utilisé. Je lui ai redit l'importance du contact humain de personne en personne et qu'il y a des heures pour communiquer que ce soit sur internet ou par téléphone. J'ai modifié également certaines règles familiales pour l'aider. Exemple: lorsqu'un ou une amie vient à la maison, sa petite soeur ira dormir dans la chambre d'ami en haut et ils pourront avoir la salle familiale pour eux. Ouverture aussi pour l'orientation sexuelle. J'ai toujours dit à mes enfants que amoureux ou amoureuse tout le monde est accepté chez nous. Ça peut sembler inutile mais je crois qu'au contraire, c'est très important. Ça peut faire une grosse différence dans la vie d'un jeune.

Je resterai toujours une éducatrice spécialisée et j'exerce ce ''métier'' le plus souvent chez moi. Je me questionne, me remet aussi en question.

1- Si j'ai des inquiétudes, Est-ce que je transpose sur mes enfants mes expériences négatives de ma propre adolescence ?

2- Quelles sont les leçons, bonnes ou mauvaises que mon jeune peut retenir ?
3- Comment puis-je offrir une solution de rechange sécuritaire mais tout aussi stimulante si je ne veux pas qu'il sorte à toutes les fins de semaine jusqu'à minuit à 15 ans ?

Donc, oui il y a des problèmes potentiels mais il y a aussi des avenues possibles. Des chemins à traverser ensemble en lâchant prise tout en gardant un bon encadrement. C'est pas facile d'être parent d'adolescent, encore plus lorsqu'ils sont différents. On se doit d'être constant, c'est un travail sur soi avant tout.

''OÙ TOUTES LES ROUTES FINISSENT, COMMENCE UN AUTRE VOYAGE''. Christiane Singer

J'aime bien...

samedi 20 septembre 2008

à François


Cette chanson de ma chanteuse préférée (non, ce n'est pas Céline Dion), elle est pour mon fiston de 23 ans. Toute la semaine je l'ai fait jouer dans mon auto en allant au travail et à chaque fois que je l'écoutais c'est à lui que je pensais. Je me disais, il a besoin de se faire dire : AIME.
Alors François, je te dis: aime...
P.S à ma soeur Martine: Tu vas trouver que la photo de Lara me ressemble. Je t'entends le dire !

Culture en péril

Fuck, phoque, otarie... La culture sous le régime Harper...

vendredi 19 septembre 2008

Pierre Lapointe et St-Hubert barbecue











Put, put, put (''pout'') que désirez-vous... Ça vous dit quelque chose ??? Bien oui, j'ai commencé ''mon chemin de Compostelle'', en allant porter chez St-Hubert, en marchant s'il-vous-plaît, mes coupons de vote de l'Adisq pour que mon chouchou soit l'interprète de l'année ! Comme on dit par chez nous: ''A VEUT LA FILLE '' !!! Je ramasse donc mes petits coupons dans le journal et le jeudi midi, jour où je mange un peu plus gras, je vais me chercher un gros numéro 4 en laissant mes coupons à une gentille dame que je connais bien et qui me JURE qu'elle va aller les déposer. Je l'espère avec tout le mal que je me donne !!!

C'est gênant à avouer mais au point où je suis rendue. Je n'ai plus d'orgueil, je suis guérie de mon pire défaut !

Put, put, put que désirez-vous? Que mon chouchou soit récompensé en étant interprète masculin de l'année !!!

Mamma mia

Texte en annexe plus bas. Merci !

Je me décoince...




















Journée de congé de la marquise et également pour les deux derniers poussins de la famille. Une journée pédagogique, ça ne doit pas être triste. Après mon rituel: ménage, lavage, épicerie, j'ai décidé d'aller au cinéma avec ma petite dernière. Nous sommes allées voir ''Mamma Mia'' un peu grâce à Joëlle mon amie blogueuse, car elle en a fait une belle critique dernièrement. Pour moi, les chansons d'ABBA me rappellent ma jeunesse. Les cheveux courts en avant et longs en arrière de mes 15 ans. Deux ans plus tard, mon premier stage en éducation spécialisée dans une école en déficience intellectuelle. C'est jeune, 17 ans pour un stage dans ce domaine. Je revois ''mes amis'' qui se balancent et dansent dans un gymnase d'école sur ''dancing queen'' d'ABBA. Notre jeunesse et les musiques qui s'y accompagnent marquent notre vie.

Alors, pour revenir à mes moutons, nous avons adoré le film, et ma fille de 10 ans a placé un 9/10. C'est une belle comédie musicale (ABBA), pas quétaine du tout. Non, rien de ringard car les comédiens sont excellents. Je vais nommer Meryl Streep et le beau, très beau, très très beau (je suis désolée mais il est tellement beau...) : Pierce Brosnam, mais ils sont tous très bons. Il y a de magnifiques paysages, des dialogues drôles, des chansons revues au goût du jour. Je suis ressortie du film ayant 15 ans d'âge mental. Nous avons donc fait des ''chassés-croisés'' dans le stationnement du cinéma et oui, on a dansé comme ça, un beau moment de FOLIE. C'est tellement agréable de se laisser aller un peu, se décoincer...

Tiens, je vous donne un défi. Essayer de faire quelque chose complètement inacceptable pour vous pour une fois dans votre vie, juste pour vous ''décoincer'' un peu. On est vraiment trop sérieux...Ça peut sembler banal mais on se sent tellement mieux après. Il faut que vous soyez un peu mal à l'aise et gêner de le faire. C'est le jeu du plaisir de faire différent. Moi, aujourd'hui, j'ai dansé dans un stationnement avec ma fille. C'est pas habituel dans mon cas, je crois bien que je vais y prendre goût. Je vais faire mes folies sans Monsieur le marquis, il essaie tellement de passer inaperçu le pauvre... Rien pour se faire remarquer est sa devise, mais c'est pas nécessairement la mienne à la sortie d'un cinéma. VIVA L'anonymat !

P.S Y'en a qui s'achète des vibrateurs pour se décoincer. Moi, je vais danser dans un stationnement. À chacun sa folie, pourvu qu'on se décoince un peu... le vibrateur, c'est pas une mauvaise idée aussi... Je vais y penser, on est jamais trop décoincé...

jeudi 18 septembre 2008

Les artistes sont pauvres
























Les artistes sont pauvres en majorité, et c'est vrai. Au Québec, 50 % gagnent moins de $20,000/an. Il faut oublier vos préjugés si vous pensez le contraire. J'ai eu une école de danse en Gaspésie avec 700 élèves par année. J'ai été directrice artistique de mon école et enseignante aussi. Je tirais le diable par la queue. Ce qui veut dire que je me retrouvais à faire 80% de bénévolat dans ma propre école. J'étais la secrétaire, je m'occupais du conseil d'administration, je montais les chorégraphies et le spectacle de fin d'année, incluant des stages de perfectionnement que j'organisais avec d'autres écoles à l'extérieur de la Gaspésie. Tout ça bénévolement. J'étais payée pour l'enseignement uniquement. Lorsque j'ai déménagé à Québec, ce fût la même chose. J'ai été directrice artistique pour une grande école, puis j'ai dû enseigner dans 3 écoles différentes pour avoir un salaire disons un peu plus élevé que le seuil de pauvreté... VOUS SAVEZ POURQUOI MAINTENANT JE NE SUIS PLUS DANS LE DOMAINE. J'étais tannée d'être PAUVRE. Lorsque mon deuxième enfant est né, j'ai mis une croix à l'enseignement de la danse. En passant, on travaille uniquement les soirs et les fins de semaine... C'est incompatible avec une vie de famille. Je n'ai jamais eu de subventions gouvernementales.

Ce qu'Harper fait aux artistes est inacceptable. Couper 45 millions dans des programmes de soutien à la culture, c'est franchement être déconnecté de la réalité des artistes. Demander au gouvernement provincial de compenser n'est pas plus intelligent car le provincial assume surtout la majorité de ses dépenses dans la santé et l'éducation. Qu'il y ait eu transfert et que l'argent peut être employé n'importe où par le provincial, c'est tout simplement essayer de pelleter les problèmes vers le provincial. Vous savez maintenant pourquoi je suis indépendantiste... Je ne veux plus quémander de l'argent au fédéral. Un point, c'est tout et ce, dans tous les domaines. Harper doit rigoler en se disant que ce transfert causera un petit mal de BlOC à Charest... L'utilisera-t-il en santé, en éducation ??? C'est un peu comme si vous enlevez à votre propre enfant ce dont il a besoin pour le donner à un autre de vos enfants... C'est pas INTELLIGENT !

Ne pensez pas que tous les artistes ont un salaire à la Céline Dion... C'est vous mettre un doigt dans l'oeil. Ne pensez pas que tous les artistes ont le salaire de chanteurs, chanteuses populaires. On a su dernièrement que Marie-Hélène Thibert avait un rêve: se payer une maison. Elle n'est pas si riche que ça... Oui, il y a des artistes qui font de l'argent pendant une certaine période mais ce n'est pas la majorité. Ce n'est pas parce qu'on voit votre visage à la télévision que vous êtes riche. Mon marquis passe tous les jours ou presque à la télévision et les gens qui viennent chez nous me disent souvent: '' on pensait que vous étiez riches'' ( lorsqu'ils voient ma minuscule petite maison !!!) Détrompez-vous... Les artistes sont pauvres en majorité. Ils peuvent être connus ou pas du tout, et vivre bien humblement... J'en sais quelque chose !

P.S Mon marquis n'est pas un artiste mais comme on voit sa face souvent à la télévision, il en ''devient'' un... N'essayez pas de savoir où il travaille. Je ne vous dirai rien. C'est un secret.

P.S II. Oeuvre de Julie Doucet, artiste en art contemporain. Allez voir ses oeuvres (collages) au musée d'art contemporain de Montréal. Je fais des cartes de ce genre là et je ne savais même pas qu'elle utilisait un peu le même médium que moi. J'ai été très surprise qu'on ait eu un peu la même idée... Mes cartes ne sont pas exposées. Je fais ça pour le plaisir de donner tout mon amour à la personne qui la reçoit.

mercredi 17 septembre 2008

Le beau prof et Patrick Bruel





















Là, on va faire FILLE un peu...Si vous me pensez sage, posée, intello, sérieuse et bien il va falloir reprogrammer le tout, j'ai l'air et la chanson sauf DANS MA TÊTE ! Tout d'abord, la journée a commencé de belle façon car j'ai passé la nuit à discuter, j'ai bien écrit: DISCUTER avec Patrick Bruel. Nous étions à Paris et il m'expliquait ce qu'il aimait de cette ville. Ça, c'est le paradis TOTAL. J'ADORE LES HOMMES INTELLIGENTS, ÇA ME FAIT CRAQUER... Beau en plus, là, c'est le summum du paradis. Le pire est que je n'invente RIEN... C'est bel et bien vrai ! Puis, la journée s'est terminée de belle façon. Vous n'avez pas oublié les filles ? Vous vous souvenez de la visite de parents avec le beau prof ? C'était ce soir, et je viens tout juste d'arriver. Je sais, j'ai 46 ans et je suis totalement immature pour mon âge, mais c'est ma petite folie de la semaine. Je ne bois pas, je ne fume pas mais j'admire les beaux arbres. Un point, c'est tout et j'ai l'oeil vif d'un lynx, croyez-moi ! Que ce soit dans la réalité ou en rêve !

Bon, tout un bel arbre et de plus, j'étais placée première rangée en avant en plein milieu... Il a les yeux pairs, cheveux blancs, un peu bouclé, de belles dents droites, un beau sourire, 5 pieds et 8 environ et je dirais... 45 ans pas plus. Il roule ses ''R'' lorsqu'il parle mais... Il a vingt ans d'expériences en enseignement, faut pas que j'oublie ce détail important tout de même...Ah, il est plus beau que la dernière fois !!! Je crois bien qu'il a des airs de Georges Clooney... C'est pas rien ! Je veux refaire ma 5ième année !!!

Ah oui, les filles... On jase... Première question de mon marquis: ''Pis, ma belle, ta réunion avec le beau prof ???''. Il n'a pas eu le temps de terminer sa phrase... J'ai déblatéré en deux temps et trois mouvements.... Je n'ai pas pu me retenir... Ça n'aide pas la jalousie de Monsieur le marquis. Après Pierre Lapointe, ce sera Monsieur le marquis St-Simon... Je peux pas me la fermer, bordel !

Bon, je vais changer de sujet et ce, rapido-presto. Après la journée rubis de lundi au bureau, je fais de la méditation dans mon bain et des prières pour mon amie Louise (on s'en reparlera) le soir avant mon dodo. Je me lève le matin avec mon mantra en tête: ''J'ai tout ton temps, je suis ZEN, et les gens sont gentils''. Je répète mon mantra environ 30 fois AVANT d'aller au bureau, en me préparant entre une rôtie et en poussant un peu dans le dos de ma petite dernière pour qu'elle s'active un peu...mais ÇA MARCHE ! J'ai ressorti mes cartes positives au bureau, qui font rigoler mes collègues de travail aussi. Vous savez des cartes avec des phrases tellement bizarres que lorsqu'on les lit, on n'en croit pas nos oreilles... '' Je demande à l'univers d'ouvrir sa porte d'abondances et que le tout divin vienne en moi pour un équilibre parfait''... Ça pas de bon sens... C'est trop bizarroïde pour moi.... mais... on rigole et on répète la phrase sincèrement et... ÇA MARCHE. C'est un jeu amusant, à prendre avec un grain de sel. Ça embellit ma vie en tout cas.

Bon, vous voyez... Il y a en moi un côté folle-folle et un autre spirituel. Je suis paradoxale et pleinement heureuse d'être ce que je suis. En tout cas, je ne m'ennuie pas avec moi-même...Je vous quitte pour ma méditation et... je vais me programmer pour continuer ma conversation avec le BEAU, TALENTUEUX, INTELLIGENT Patrick Bruel...

Je vous jure que je ne veux pas changer de vie avec personne...

P.S Je tiens à préciser que je ne prends pas de drogues. Je suis réellement ''spéciale'' sans aide pour l'être. C'est purement naturel chez moi !

mardi 16 septembre 2008

J'aime, j'adore, j'amoure Corno

























J'aime, j'adore, j'admire et ''J'AMOURE'' (amoure: j'ai ''inventé'' un mot...) Corno. Ce ''bleuet'' qui vit maintenant à New-York me laisse sans mot tellement elle m'impressionne. Elle fait des oeuvres remplies d'énergie, colorées, urbaines, vivantes. C'est bizarre, mais je me retrouve dans ses peintures. C'est comme un miroir... Intense comme moi. Elle fait des corps jeunes et magnifiques (pas comme moi...) mais je suis certaine qu'elle pourrait en faire d'autres bien différents, plus âgés et aussi beaux, tiens comme la marquise de Pomponville... Je m'offre comme modèle gratos...Elle fait aussi des visages remplis d'énergie sexuelle ou des corps en mouvement. Oui, sa peinture est sexuelle et c'est magnifique !

Je vous place le site de la galerie Aka à Montréal où ses oeuvres sont exposées. J'ai déjà vu l'une d'elles une seule fois dans le vieux-québec, et j'ai resté pendant 10 minutes béate d'admiration. Je vous jure, regarder un Corno c'est comme aller voir un spectacle de mon chouchou Pierre Lapointe !!!! Intense, intense, intense....

P.S Le plaisir de Monsieur le marquis et de sa marquise de Pomponville est d'aller visiter des galeries d'art (Baie St-Paul en particulier) mais pas de Corno par là...

http://www.akagallery.com/

Un jour, je vais me payer un CORNO et ça ne sera pas une lithographie. Le summun serait une peinture de Corno placée derrière mon chouchou Pierre Lapointe qui interprète une chanson au piano...''Bin'' faut bien rêver un peu...

Le grand GILLES VIGNEAULT


Le grand noble, troubadour et poète Monsieur Gilles Vigneault a 80 ans aujourd'hui. Pour moi, il est le plus grand de nos poètes québécois. J'ai bien dit: le plus grand. Il a des textes et des musiques extraordinaires, incomparables. J'ai déjà eu la chance de le voir en spectacle, il y a bien longtemps... Respect et admiration devant cet homme de coeur et de convictions.

Les gens de mon pays par : Gilles Vigneault

Les gens de mon pays
Ce sont gens de paroles
Et gens de causerie
Qui parlent pour parler
Il faut les écouter
C'est parfois vérité
Et c'est parfois mensonge
Mais la plupart du temps
Pour saisir le bonheur qui dit
Comme il faudrait de temps
Pour saisir le bonheur
À travers la misère
Émmaillée au plaisir
Tant d'en rêver tout haut
que d'en parler à l'aise

Parlant de mon pays
Je vous entends parler
Et j'en ai danse aux pieds
Et musique aux oreilles
Et du loin au plus loin
De ce neigeux désert
Où vous vous entêtez
À jeter des villages
Je vous répéterai
Vos parlers et vos dires
Vos propos et parlures
Jusqu'à à perdre mon nom
O voix tant écoutées
Pour qu'il ne reste plus
De moi-même qu'un peu
De votre écho sonore

(je vais sauter quelques couplets...)

Je vous entends rêver
Douce comme rivière
Je vous entends claquer
Comme voile du large
Je vous entends gronder
Comme chute en montagne
Je vous entends rouler
comme baril de poudre
Je vous entends monter
Comme grain de quatre heures
Je vous entends cogner
Comme mer en falaise
Je vous entends passer
Comme glace en débâcle
Je vous entends demain
Parler de liberté............

Je vous place l'hymne nationale des Québécois : ''Gens du pays'' de Gilles Vigneault
Bonne fête Monsieur Vigneault. Humblement, veuillez accepter tout notre amour et la fierté que nous avons à vous compter parmi nos plus grands québécois.

lundi 15 septembre 2008

la journée LAPIS-LAZULI












Comment pensez-vous que je suis habillée présentement ? Bon, c'est pas tellement important mais j'ai surtout une serviette sur la tête couleur lapis-lazuli. Je viens de me laver les cheveux et j'ai un beau turban sur la tête. C'est pas sexy du tout, ah oui, j'ai mes lunettes style Pierrette Lapointe aussi. Vous vous demandez: ''c'est quoi la couleur lapis-lazuli ???''. C'est une pierre d'un beau bleu-azur. Je viens tout juste de l'apprendre après avoir recommencé ma 5 ème année pour une 3 ième fois en accompagnant ma choupette en sucre, la petite marquise de Pomponville.

On peut dire qu'aujourd'hui au boulot, ce n'était pas la journée lapis-lazuli. Non, je dirais plutôt que ce fût la journée rubis foncée. Il a fallut que je me fasse pompière pour éteindre des feux que je n'avais pas allumés... Une journée qui a débuté en lion et qui a continué tout l'avant-midi, la pire en 6 ans. On garde le sourire, on reste ZEN et on ne prend rien de personnel. C'est un bon test pour le lâcher-prise. J'ai encore des croûtes à manger pour demeurer ZEN !

C'était pas la journée lapis-lazuli pour Jean Leloup également. Il a offert ses excuses aux gens de Québec après les avoir insulté lors de son dernier spectacle. Un dérapage qui nous démontre des problèmes de santé importants chez lui, et ce n'est pas seulement un problème auditif !

Bon, je vais faire dans la dentelle un peu, histoire de me changer les idées de ma journée rubis... Je ne voulais pas du tout écouter hier soir le gala des Gémeaux. Je n'écoute pas de téléromans alors, je n'y voyais aucun intérêt. Et bien, j'ai été cloué sur mon fauteuil avec Monsieur le marquis en écoutant la très belle, drôle, excellente animatrice Véronique Cloutier. Tout un spectacle d'animation. Chapeau Madame Cloutier, vous êtes divinement excellente. Vous animez, vous dansez, vous imitez... Quel talent ! On en veut encore et encore. Je vous envoie une trophée lapis-lazuli juste pour vous. Tiens, j'envoie les fleurs à Madame Cloutier et le pot à Monsieur Leloup.

Tiens un autre pot à Harper pour les coupures dans le domaine des arts. Un gros pot !

Un autre pot au pape Benoît XVI qui prône la fermeté de l'église sur les sujets comme le mariage ou la famille et le retour de la messe en LATIN !!! Je sais, je sais, je vais réincarner en lui envoyant un pot, mais il est juste virtuel ! Sainte-fesse... l'indissolubilité du mariage, l'interdiction de communier aux divorcés et il faut qu'il en rajoute: la messe en latin !!! J'en reviens pas...J'ai déjà de la difficulté avec la langue anglaise alors le latin... Y'a plus rien à comprendre. J'en reviens pas...

Quelle journée ANNUS HORRIBILUS OU MIRABILIS !!! J'en perds mon latin !

Images: mon turban sexy..., une pierre lapis-lazuli, Jean Leloup et Véronique Cloutier.

dimanche 14 septembre 2008

Mon premier cours d'apprentie coiffeuse
























Ah quelle journée de popotin... Une journée comme je les déteste ! J'ai eu le malheur de vérifier les cheveux de ma fille pour voir si elle avait encore des poux. C'est mon Karma ma fois d'honneur, elle en avait ENCORE. Depuis presque 2 mois, je fais la guerre à ces maudites bestioles. Aujourd'hui, j'ai fait une Napoléon de moi-même, c'est-à-dire, j'ai pris les ciseaux et j'ai coupé un gros 3 pouces de ses beaux et longs cheveux, avec son accord bien sûr. Puis, je lui ai fait un 8 ème shampoing et j'ai procédé à une coupe au carrée (la plus difficile pour une coiffeuse alors, pour moi...). Je ne suis pas douée comme styliste, mais c'est pas si mal avec une petite queue de cheval ! J'ai terminé ma journée à nettoyer encore la maison et à laver vêtements, literie...

Il y en a qui ont comme animal domestique un chien, un chat, une tortue, un hamster. Moi, c'est le POU !

Bon, je vous laisse pour aller cuisiner un peu... Oubliez le poulet, le poulamon, le poulailler, le pouding, et la poutine du Québec... Je vais me servir un bon verre de vin rouge pour oublier cette journée pluvieuse pourrie entre 4 lavages et une prière au Saint-Esprit pour qu'il me libère de mon Karma, pourvu qu'il m'entendre... Je devrais peut-être appeler le cardinal ou l'archevêque Turcotte ?

samedi 13 septembre 2008

Diane Dufresne et Patrick Bruel

Diane Dufresne a encore une très belle voix et Bruel est croquable lorsqu'ils interprètent ''le phoque en Alaska'' de Michel Rivard. Un délice...


Réverbère

J'adore ''réverbère'' d'Ariane Moffat. La première fois que j'ai entendu cette chanson, j'ai eu un coup de coeur. Elle a des influences de la musique des années 70 en France. C'est le retour du balancier, la preuve que les jeunes n'inventent rien mais transforment à leur façon les influences reçues, tout comme leurs prédécesseurs. Je n'accroche pas tellement aux chansons d'Ariane Moffat mais celle-là, j'adore. Ah oui, le vidéo n'est pas beau. Je n'aime pas du tout. Il est trop coincé, on dirait des comédiennes de la petite école, tellement le jeu est médiocre. Bon, c'est juste mon opinion...On aurait pu faire quelque chose de plus ''sauté'' avec cette chanson.

Place à la musique...Ma vie est une série B mais ça m'va......


vendredi 12 septembre 2008

Ce vidéo de Mylène Farmer m'a complètement jeté sur mon siège... Je ne m'y attendais pas. Je le trouve beau et osé à la fois. J'adore regarder les vidéos de chansons à Musimax ou Musique plus et ma fille de 10 ans aussi. Lorsque ce vidéo passe, je change de poste. Ma coquotte m'a répondu dernièrement:

-'' Maman, tu n'as pas besoin de changer de poste, j'ai déjà vu ce vidéo, je ne l'aime pas et je n'y comprends rien''. Elle passe à autre chose et va jouer... Je change quand même de poste, mais je trouve les enfants brillants, pas mal plus qu'on pense.



La religion catholique au Québec













J'ai honte... J'ai honte des religions. Elles me déçoivent toutes. Aujourd'hui, J'ai encore plus honte de la religion catholique. La religion de ma grand-mère et de ma mère, de mes ancêtres aussi.

Je la savais obsédée du pouvoir et de la suprématie masculine. Or je me suis toujours dit que la foi ce n'est pas une question de religion et que je devais toujours garder la tête froide pour ne pas tomber trop dans les émotions. Je n'y arrive pas. Qu'on soit contre le mariage des prêtes, me scandalise. Qu'on soit contre le mariage homosexuel également. Qu'on refuse aux femmes le droit de donner tous les sacrements me choque. Et bien, aujourd'hui dans les médias, l'archevêque Jean-Claude Turcotte nous dit qu'il ne faut pas juger et être miséricorde envers l'ex-curé Denis Tremblay qui a abusé pendant 30 ans d'un déficient intellectuel dont il était le tuteur. Ce malade sexuel a écopé de 22 mois de prison avec sursis. Monsieur Tremblay a le culot de fait l'éloge du manoir où il demeure pour purger sa peine. Ce lieu de recueillement... a un vaste terrain près du Lac St-Louis avec 10 km de sentiers pédestres, une piscine extérieure chauffée, un verger de 300 pommes. Cette propriété appartient aux Soeurs Grises de Montréal. On appelle ça une ''prison'' et bien celle-là est dorée !

Ce qui est problématique avec ''ma'' chère religion catholique, c'est qu'elle est corrompue et ce, depuis des siècles. Ces dirigeants ne veulent que garder le pouvoir et ils utilisent la naïveté des gens pour y arriver. Mes enfants ont reçu le sacrement du baptême et deux d'entre eux la confirmation. J'ai tout arrêté à ma petite dernière. Je ne peux plus continuer à soutenir cette institution. Pourtant, je suis mariée depuis 24 ans, et je vais à la messe occasionnellement pour sentir l'énergie de plusieurs humains converger vers plus grand que soi. J'y retrouve une grande paix intérieure et ça n'a AUCUN rapport avec une religion. C'est plus grand que ça. La religion divise les peuples. J'adore aller dans les églises pour justement y retrouver cette ''magie'', cette force extraordinaire. J'ai été pratiquante jusqu'à l'âge de 15 ans environ et j'ai même instauré une garderie à ''mon'' église pour permettre aux gens d'aller se recueillir ''en paix''.

L'église catholique m'a perdu en cours de route mais j'ai toujours la foi. Ne vous demandez pas pourquoi les églises sont vides ou remplies à moitié de personnes âgées. C'est que l'homme est moins naïf, plus instruit et qu'il sait de par ses connaissances reconnaître maintenant ce qui lui semble sincère et sain. Pour les personnes âgées, il faut croire qu'on doit se rapprocher davantage de Dieu plus on avance en âge. La sagesse fait qu'on ne se choque plus de ces petites histoires de famille médiatisées. On pardonne peut-être plus facilement, car on sait qu'on a des choses à se pardonner et à se faire pardonner. La culpabilité avec l'âge demeure.

Quoi qu'il en soit, je veux dire à l'archevêque Turcotte que nous avons de la MISÉRICORDE, de la compassion pour autrui lorsque la personne regrette son geste et qu'elle essaie de tout coeur de réparer des actes inacceptables. Nous avons davantage d'empathie envers la personne qui a subit les atrocités, la victime, que pour le pervers lui-même. Nous n'avons pas à en avoir honte Monsieur... C'est humain au contraire. Comme nous venons du singe, et bien il faut savoir que les animaux font la même chose entre eux. Les animaux ont le rejet facile pour survivre. Nous sommes un peu plus évolués mais si peu... Les déviations sexuelles existent depuis toujours. Ces perversions ne sont pas acceptables si elles sont forcées, et c'est probablement ce qui excite le malade. La foi ne peut pas guérir un déviant sexuel... Il faut un bon psychiatre, des médicaments et un internement prolongé pour protéger de lui-même et protéger les autres aussi de ce malade qui s'ignore... Le déni dans la religion catholique n'existe pas. Le mensonge OUI ! Une prison dorée, c'est pas une vraie prison Monsieur. Que Dieu vous pardonne...

Amen !

Photo: M. Jean-Claude Turcotte, archevêque de Montréal.


jeudi 11 septembre 2008

11 septembre 2001

Vous n'avez qu'à cliquer sur la photo...

L'ADISQ et le troubadour Pierre Lapointe


Tiens, la marquise n'a pas trop le goût d'être sérieuse ce soir alors, elle va aller vers la futilité un peu... Ça va alléger son quotidien.

L'ADISQ. Cette année, ce sera le 30e Gala et il sera célébré en grande pompe au Centre Bell, dimanche le 2 novembre prochain. On n'aura jamais fait la révérence avec tant de grâce. Je respecte les nominés et à chacun ce qui lui revient, mais je ne peux taire ma préférence...Le grand troubadour Pierre Lapointe. En un mot, à tous les artistes nous pourrions leur offrir une chaise mais pour mon chouchou je pourrais uniquement lui offrir un trône...Ce qui veut dire que je ne suis aucunement objective, voilà tout. De plus, je me moque complètement des autres nominés. Ce n'est pas par méchanceté mais bien par manque d'intérêt.

Cette année, 5 nominations pour mon troubadour:

*Album de l'année populaire: ''En concert dans la forêt des mal-aimés'';
*Interprète masculin de l'année;
*Emission de télévision de l'année (chanson);
*Pochette de disque de l'année;
*Arrangeur de l'année (Philippe Brault, Marc Ouellet, Yannick Plamondon) pour en concert dans la fôret des mal-aimés.

Je reste viscéralement attachée à mon chouchou peu importe cette soirée. Il apporte de la fraîcheur dans le milieu artistique et il éblouit mon quotidien, ça me suffit. J'attends avec impatience l'accouchement de son nouveau CD en 2009 et Mutantès le 13 février. Si l'hiver peut arriver et que 2009 montre le bout de son nez...

Il y a des soirs comme celui-ci où la futilité a bon goût...

La marquise de Pomponville, Pierrette Lapointe !

mercredi 10 septembre 2008

Hyperactivité et troubles anxieux de mon ado


Par où commencer... Nuit mouvementée et courte. Vous allez penser ''mal'', que j'ai une vie sexuelle du tonnerre, que je fais des rêves érotiques ou je ne sais quoi encore et bien détrompez-vous... Si j'ai peu dormi c'est en raison de mon ado hyperactif hypocondriaque qui a un trouble d'anxiété. Il se réveille régulièrement la nuit (vers 2 heures du matin) et vit des crises de panique incontrôlables. Il a réveillé la petite dernière, mon marquis et moi. Depuis cet été, il a fait des crises d'anxiété pour la méningite, la listériose, la salmonelle, et hier c'était le trou noir en Suisse. J'ai donc dû appeler sa psychologue ce matin très tôt pour avoir un rendez-vous rapidement. Il ira donc la voir demain matin. J'attends un retour d'appel de son médecin spécialisé en hyperactivité qui est en vacances jusqu'à lundi. Je vais lui demander une rencontre avec un pédopsychiatre également. Disons que mon marquis et moi n'avions pas la tête au boulot ce matin. J'ai eu la chance de pouvoir en discuter rapidement avec mon amie Louise et une autre collègue au travail. Ça ne donne rien de cacher ce que l'on vit, avoir du soutien c'est essentiel. ''Se vider de tout ce dont on est plein, se remplir de tout ce dont on est vide'' St-Augustin

Les anxieux voient la vie à travers une loupe. Ils déforment la réalité, amplifient les dangers et minimisent les ressources pour y faire face. Dans son cas, c'est tellement incontrôlable qu'il ne peut pas se demander si ses craintes sont justifiées. Est-ce que j'amplifie le danger ? Il est en panique comme quelqu'un qui est submergé dans l'eau, le sable ou je ne sais quoi, tiens quelqu'un qui est enterré vivant.

Il ne me reste qu'une pensée magnifique de Gilbert Cesbron:

''Et je me demande soudain si tous les instants qui justifient une existence ne se résument pas à cela: un regard qui en rencontre un autre, un rendez-vous d'âme égales, un jalon pour l'éternité''.

Et puis, dans la souffrance de l'autre, on apprend...



mardi 9 septembre 2008

Le beau prof


Il y a deux semaines, je les ai poussé, doucement mais sûrement. Elles, ma fille et ses amies, ne voulaient pas avancer devant ce bel enseignant d'une quarantaine d'années. Monsieur le marquis St-Simon a déjà été l'enseignant de mon sportif hyperactif alors, je le connais un peu. Il a des airs d'un acteur bien connu...Mais qu'est-ce qu'il est beau ce professeur... Il vieillit comme un bon vin...Bon, je ne m'attarderai pas trop sur le sujet mais disons que je vais assister à TOUTES les visites de parents cette année ! Juste regarder mais ne pas toucher... Bon, où est-ce que j'en étais ??? La prochaine visite de parents sera le 17 septembre et j'ai annoncé victorieuse à mon marquis de Pomponville que j'irai à la réunion de ma choupette en sucre. Je ne voulais pas lui imposer cette mission ! Je suis certaine qu'il y aura beaucoup de mamans à cette rencontre !

Voilà, les beaux jours sont terminés, les soirées chaudes et légères de l'été sont finies. Place maintenant aux devoirs et leçons de ma petite dernière. La marquise en moi n'envisage pas de gaieté de coeur l'arrivée de ce ''fardeau''. C'est d'ailleurs le sujet de conversations de mes collègues au bureau cette semaine. On appelle ça : faire son 2 ième chiffre. Cette année, je me motive. Je dois bien achever, ça doit être ma dernière année, je l'espère... ME LA CAVO. Expression italienne voulant dire: ''je m'en tire pas trop mal''. Et j'ajouterai pour ma motivation: Eccola, bello, bravo, va bene...

Je fais les devoirs et leçons avec mes enfants depuis 1990 (mon plus vieux a 24 ans), ça fait exactement 18 ans de loyaux services !!! Je dois bien achever... Bon, je vais préciser que ma petite dernière a un TDA (lunatique) et qu'elle a besoin d'aide mais... je dois bien achever Sainte mère de Dieu...

Sous la férule de mes obligations familiales, il me restera heureusement les délicieuses visites de parents... Chut, Monsieur le marquis est assez jaloux de mon chouchou comme ça(Pierre Lapointe), s'il faut qu'il le soit également du marquis St-Simon...Vraiment Monsieur voit ses 50 ans arriver à grands pas et je l'observe s'abandonner au désespoir à mesure qu'approche ''ce moment affreux''. Vieillir pour mon homme, c'est un peu comme la grippe... Une grippe d'homme, c'est tellement plus souffrant... On s'en reparlera.

lundi 8 septembre 2008

The show must go on

Pourquoi j'ai placé cette chanson? Pour tout comprendre, lire mon texte plus bas... merci !

La famille dysfonctionnelle


















Les années 90...

Et bien, je n'ai pas vu ces années ou j'ai trop vu ces années... Je ne pouvais qu'essayer de nager la tête hors de l'eau. Fausses couches, opérations, accouchements, déménagement. Des années terribles où nous avions des rendez-vous multiples et variés chez le pédopsychiatre, la psychologue, le directeur d'école, les professeurs pour des troubles de comportements importants avec notre sportif. Des années pour apprendre, comprendre et intervenir avec un enfant hyperactif sévère avec troubles d'anxiété. Il ne faut pas que j'oublie d'ajouter que cet enfant ''sandwich'' avait un frère adolescent et une petit soeur de quelques mois. Nous étions une famille ''dysfonctionnelle'' comme nous disaient les spécialistes !

Je vous donne exactement le nombre d'années de ''calvaire'' : 10 ans !

Oubliez la belle photo de famille, avec sourires aux lèvres... Dans notre cas, nous étions en mode: survie.

Un jour, j'ai compris une chose. C'est que la vie de famille, ce n'est pas comme dans les romans, ou comme chez le voisin. La vie de famille, ce n'est pas rose et on doit se battre, travailler FORT. C'est comme avec l'amour, ce n'est pas comme dans les films. C'est le pédopsychiatre de mon fils qui m'a dit un jour droit dans les yeux:

-'' la vie de famille Madame la marquise c'est pas rose, si vous en bavez c'est que c'est normal. Moi, ma femme m'a laissé avec 3 enfants et j'en ai bavé un coup. Alors, Madame, relevez vos manches et pédalez, parce que vous n'êtes pas au cinéma ici, vous êtes dans la vraie vie''.

Je vous jure que je lui en ai voulu longtemps de sa dureté mais... il avait raison. J'en ai bavé 10 ans, ce n'est pas rien. Nous en avons bavé 10 ANS !

Nonobstant, lorsque je vois ce que nous sommes devenus, je crois bien que ça valait la peine. La vie, c'est pas comme au cinéma. Le bonheur, des fois, ça se goûte au compte-goutte.

'' Ce qui sauve, c'est de faire un pas''. Antoine de St-Exupéry
Car '' un voyage de mille lieues commence par un pas'' Lao-Tseu

Si j'ai réussi, vous le pouvez... Accrochez-vous, ça va brasser mais... un jour ou dans quelques années (je sais, ça fait mal à entendre), la tempête sera passée. The show must go on !




dimanche 7 septembre 2008

Les années 80


Les années 80... Mes cheveux crêpés avec du fixatif collant. Il ne fallait surtout pas oublier de crêper le toupette aussi. Des jupes courtes aux couleurs ringardes. Des jeans au style ballon, des pantalons leggins... Des soirées à m'étourdir dans les discothèques.

Les années 80. Des années merveilleuses... Le dépassement de soi. Mon grand amour, un premier enfant, mon école de danse, mes chorégraphies, mes élèves. J'allais voir beaucoup de spectacles (chanteurs, chanteuses, musiciens, humoristes) et nous avions une vie sociale remplie. J'adorais Sting (the police). Je l'ai malheureusement vu à Montréal dans les années 90 et il m'a énormément déçu. Aucun charisme sur scène. Je n'irai plus jamais le voir, mais j'aime encore l'entendre chanter sur C.D. Ses chansons sont PARFAITES pour faire des chorégraphies. Si vous vous demandez qui peut m'inspirer en danse, c'est STING. En 2 temps, 3 mouvements, je peux vous faire une chorégraphie même si je ne danse plus maintenant. J'ai la danse dans le sang mais ce n'est plus une passion pour moi. C'est comme un grand amour qui s'en va, on ne regrette rien et on passe à autre chose. Aucun regret, juste de beaux souvenirs.

Je vous ai placé Eurythmics également... C'est encore du bonbon aujourd'hui ! Allez, on danse !

samedi 6 septembre 2008

Touchant

Fondation MARIE-VINCENT

Qui n'a pas eu un oncle, un frère, un ami d'un ami aux mains longues ???
Être une fille dans notre société, ce n'est pas facile...

Ma mère en sait quelque chose. C'est pour elle, et en son nom que JAMAIS je ne vais me taire. Vivre avec l'inacceptable, laisse des traces à vie...



Cette cause me tient à coeur.
http://www.marie-vincent.org/index.php/

Nos rivières















Lorsqu'un artiste utilise son statut pour revendiquer son opinion sur la place publique, je tends toujours l'oreille un peu plus, histoire d'entendre son cri du coeur. Je me dis toujours qu'il doit avoir une bonne raison, sincérité incluse, pour aller au bâton.


Le beau Roy Dupuis m'a secoué un peu ce matin. J'aime bien être ''remuée'' par le beau Roy...(je suis un peu machotte, vous le savez...). Monsieur Dupuis défend la rivère La Romaine, l'une des dernières grandes rivières menacée par un projet de barrage hydroélectrique. Oui, je trouve qu'il a raison, nous sommes rendus au Québec à prendre nos responsabilités. Nous sommes peut-être prêts en ce qui a trait à un débat public pour décider collectivement de ce que nous voulons en environnement (solaire, géotermique, éolien...).


Je vais ajouter dans mes mots personnels : Si vous ne vous occupez pas de la politique, c'est la politique qui s'occupera de vous. C'est un mal nécessaire et faire l'autriche ne sera pas la solution. Les problèmes s'installent et demeurent présents même si nous nous cachons et que nous ne voulons rien savoir. Ils reviennent toujours à la surface un jour ou l'autre.


Pour ou contre, une réflexion s'impose. L'avenir énergétique du Québec, c'est une décision collective, la nôtre.

vendredi 5 septembre 2008

Touche-moi



















C'est ma journée de congé aujourd'hui et je vais l'appeler la journée: touche-moi. Pourquoi ??? C'est la journée où je n'ai pas eu le choix de me faire toucher. L'avant-midi chez la coiffeuse, et en passant, je n'ai plus de poux, plus rien, FINI pour moi (pas terminé pour ma fille encore)... Je poursuis...Un délice de me faire jouer dans les cheveux après une infestation de parasites collants et laids. Ah oui, j'ai la coupe: Juliette Binoche, encore une fois ! Je laisse la coiffeuse couper mes cheveux comme elle le veut et je ressors presque toujours avec cette coupe. Elle est faite pour moi, voilà tout !

En après-midi: mammographie. Je déteste me faire écraser les seins et la technicienne avait la délicatesse d'un boxeur. J'exagère légèrement mais... on peut dire qu'elle touchait, prenait, tirait, écrasait mes pauvres petits seins comme s'ils étaient de la pâte à modeler. Lors de la prise des radiographies et bien, il ne faut pas respirer et elle nous avise évidemment. Avec moi, c'était déjà fait avant qu'elle me donne la consigne. J'avais tellement les seins écrasés que le souffle m'a manqué. Ça fait 10 ans que je passe des mammographies (cancer du sein de ma soeur, et beaucoup de tantes), je suis habituée et bien, je peux vous dire maintenant que ça dépend de la technicienne. Il y en a qui écrase plus que les autres. Je vous jure que si elle prend d'autre chose d'intime de cette façon et bien, cette personne restera handicapée pour la vie !

J'avais juste le goût de lui dire: '' Je ne pense pas que mes seins soient extensibles !!!''. J'ai pas osé... Je sais me retenir quand même, mais j'y ai pensé en ''maudit''.

Je vous laisse donc, pour aller prendre une belle marche rapide et me faire toucher les oreilles de ma musique préférée (évidemment du Pierre Lapointe). Restera la touche secrète de mon marquis, comme lui seul le sait...

Ménage, lavage, ce sera pour demain... Ma journée touche-à-tout tire à sa fin !

Le grand Claude Dubois

Une voix unique et magnifique que celle de Claude Dubois. C'est un grand auteur-compositeur-interprète et en spectacle, il est vraiment extraordinaire. Je me promets donc d'aller le revoir prochainement. J'adore cette chanson, elle est ma préférée dans son répertoire. J'ai beaucoup de souvenirs de son parcours artistique. J'aime sa fougue, sa droiture, son franc-parler, et sa voix et quelle voix !!!!

jeudi 4 septembre 2008

Mutantès au Grand théâtre de Québec




















C'est pas vrai...Oui, c'est bien vrai...et je m'en doutais fortement... J'y ai pensé au début de la semaine en disant mon mantras: ''Il faut que Pierre vienne présenter Mutantès à Québec''. Demandez et vous recevrez...

Mutantès de Pierre Lapointe, spectacle-événement conçu pour les FrancoFolies de Montréal sera à Québec les 12 et 13 février prochain. Je ne pouvais pas laisser passer ça... Je viens de m'acheter un billet pour VENDREDI LE 13 FÉVRIER. Ce sera mon 11 ème spectacle. Monsieur le marquis m'a fait remarquer que ça ne lui portera pas chance de m'avoir dans la salle un vendredi, 13 février... C'est pas tellement gentil pour moi... Il est jaloux Monsieur le marquis ! C'est que je lui ai dit la rangée où je vais être assise: AA (je me garde le numéro du siège quand même...). Son visage s'est crispé...

J'ai beau lui dire que je n'ai pas dormi dehors comme les fans de Céline pour pouvoir acheter des billets, que je n'ai aucun tatouage de mon chouchou sur le corps, et que je ne vais pas voir tous les spectacles de Pierre partout au Québec et en France... Il rouspète MONSIEUR le jaloux... Je ne sauterai pas dessus quand même. Je suis une fan équilibrée, bon, un peu intense mais normale. Je vais me déplacer sur la pointe des pieds avec un sac brun sur la tête, c'est tout...

C'est drôlement spécial d'aller voir Pierre un VENDREDI 13. Je ne suis pas superstitieuse mais j'ai pris cette date pour le plaisir de tester mon intuition tout simplement (Ça, monsieur le marquis ne le sait pas... CHUT).

Il va falloir que je travaille fort le 14 février (St-Valentin) pour faire oublier à mon marquis ce concurrent, ce rival platonique. À son âge, pauvre chou (et non pauvre pou...). Je crois bien qu'il doute de son charme et de son pouvoir sur moi... C'est qu'il me connaît bien mon marquis, il aime le feu intense et ardent de ce que je suis...

P.S Je commence à compter les dodos... La vie est belle...
AH..........La Pierrette Lapointe en moi se réveille... Je deviens une vraie mutante, rien de moins !

mercredi 3 septembre 2008

Anecdote Pierre Lapointe















Je vais revenir un peu sur ma délicieuse, courte, mais intense fin de semaine en Gaspésie. Bien sûr, j'ai eu du plaisir et j'ai revu plein de ''beaux mondes'' du coin. J'y ai habité 5 ans, et même si je demeure dans la ville de Québec depuis bientôt 20 ans, j'ai encore des amis là-bas. Je devrais dire :NOUS avons, mon marquis et moi, encore des amis là-bas. On dit: ''Fidèle un jour, fidèle toujours !'' et dans notre cas, c'est bien vrai !

Ah...........La fête du Sieur de New-Richmond fût grandiose. Je dois vous dire que je connaissais 40 personnes sur 50 donc, j'étais en terrain connu. C'est ce que je pensais... jusqu'au moment où Monsieur le marquis de Pomponville (mon marquis) a décidé de me présenter: PIERRE LAPOINTE ! Pas le vrai Pierre Lapointe, pas mon chanteur ! Je l'aurai reconnu assez vite, croyez-moi...

Bon je poursuis...Vous pensez peut-être que je l'ai cru et bien détrompez-vous, j'ai rigolé en plein visage de ce Monsieur en rétorquant à mon marquis: ''Vraiment, t'es pas drôle. Tu penses que je vais croire ça ! 50 personnes qui sont présentes et il y en a un qui s'appelle: Pierre Lapointe ! Vraiment, ah, ah, ah... Tu veux me faire une farce plate, mais ça ne marchera pas mon chou (pas mon pou !!!). Je m'appelle Nicole Kidman, si MONSIEUR s'appelle: Pierre Lapointe !''.

Ce cher Monsieur Lapointe semblait ne pas comprendre ma réaction, je crois bien qu'il ne connaissait pas mon chanteur, mais il ne s'en offusqua pas et la soirée se continua en beauté. Nous avons eu droit à un beau ''bien cuit''. Vous savez les farces et anecdotes que l'on dit lors de fêtes. Bon, vous me suivez toujours ??? Et puis, on demanda à Monsieur PIERRE LAPOINTE de venir dire quelques mots... Et je me suis mise tout d'un coup à foudroyer du regard mon marquis en lui disant: ''C'est pas vrai... il s'appelle vraiment Pierre Lapointe ???'' . J'ai eu droit à un énorme sourire de Monsieur le marquis avec une belle petite tape dans le dos !

Maudite marde...Je me suis dit, il me suit partout celui-là et ce, même en Gaspésie ! Si un jour, une personne, une femme vous dit qu'elle s'appelle Nicole Kidman et bien avant de rire devant elle... pensez à moi !!!

(Anecdote bien réelle...).


mardi 2 septembre 2008

La Gaspésie

De retour de la Gaspésie, je vous place mes photos souvenirs:

1) Le fleuve St-Laurent à marée basse à Rimouski;
2) Mes amies: La comtesse de St-Omer, La duchesse de New-Richmond, la marquise de Trudel et la petite dernière (moi-même): la marquise de Pomponville...
3) Une petite partie de Carleton sur mer, j'y ai habité 5 ans (1984 jusqu'à 1989). J'avais une belle école de danse.
Posted by Picasa