Translate

lundi 31 août 2009

Affectivité




'' C'est horrible de vivre une époque où au mot sentiment,on vous répond sentimentalisme. Il faudra bien pourtant qu'un jour vienne où l'affectivité sera reconnue comme le plus grand des sentiments et rejettera l'intellect dominateur''.
Romain Gary

Propos tirés du livre de Katherine Pancol: '' La valse lente des tortues''.

Crédit photo: Naira Oganesyan

Et je t'aime encore

Je l'ai regardé du coin de l'oeil, je me suis souvenue du plaisir qu'il me procurait, mais c'était il y a tellement longtemps... Puis je l'ai touché et placé où il devait être. Je l'ai écouté toute la fin de semaine et je l'ai remis ce matin dans mon auto...Je vous le donne dans mille, l'ancien CD de Céline : une fille, 4 types. J'adore la voix de Céline EN FRANÇAIS, beaucoup plus qu'en anglais. Il faut me voir chanter à 7 heures 30 le matin dans ma voiture: ''et je t'aime encore''. Je crois qu'elle chante dans une tonalité différente (plus basse) dans la langue de molière. Il faudrait que je demande à ''MUM'' ou pour les intimes Joëlle qui a l'oreille parfaite, la chanceuse !






dimanche 30 août 2009

Intuition


Drôle de hasard...drôle de coïncidence... mais mon intuition a encore marché. Mon fiston, celui qui s'est remis aux études en maîtrise a depuis peu une nouvelle petite copine. Comme je suis curieuse, je l'ai ''cuisiné'' , comme il dit, pour savoir des détails. Rien n'a sorti de sa bouche, alors je lui ai sorti Audrey et puis non, tout de suite après, je lui ai dit avec certitude le prénom composé de sa douce moitié, en précisant que le prénom était rare et je suis tombée PILE dessus...

J'aime mon petit côté sorcière pour des détails insignifiants comme celui-là...


samedi 29 août 2009

Louis de Funes

Ce matin, je voulais écouter 5 minutes du film ''le gendarme de St-Tropez'' et je l'ai écouté en entier. Petite, Louis de Funes était l'un de mes idoles. Je ne ris pas facilement, et il me fait sourire et même rire alors c'est qu'il est bon ! Je vous place un extrait. Il est indiqué que c'est le gendarme de St-Tropez, il doit y avoir plusieurs films de ce nom parce que ce n'est pas celui que j'ai écouté ce matin. C'est drôle quand même. J'aime encore Louis de Funes, c'est un indémodable ! Ma fille a bien aimé ce film aussi... Le début en noir et blanc et le reste en couleur.



Jacques Demers au Sénat

Je lis des commentaires de mes ''amis'', ''connaissances''... sur Facebook au sujet de la nomination de Jacques Demers au Sénat, et ça me rend perplexe. Ce dernier a été nommé sénateur par notre premier ministre du Canada. Les gens n'aiment pas qu'Harper utilise cet ancien entraîneur de hockey pour ''promouvoir'' le fédéralisme à la Harper. De ces commentaires ont sent aussi pour certains que Monsieur Demers n'est peut-être pas le bon candidat pour ce poste. Il faut se souvenir qu'il est analphabète. On aime voir des juges, des grands notables, des artistes intellectuels, peut-être pas des illettrés ? On aime les gens qui boivent socialement des Opus 2000 à justement $2,000 la bouteille, des gens connus et surtout cultivés, instruits. Me semble que Julie Payette serait une excellente sénatrice.

Comme j'ai déjà rencontré Monsieur Demers lors de soupers en compagnie de Monsieur le marquis, je ne serai pas du tout objective. J'aime cet homme, c'est un homme de coeur. Le point positif de sa nomination, c'est que lui s'y engage sincèrement, Monsieur Harper, lui, l'utilise, j'en ai bien peur. Il sait que cet homme est admiré et aimé. Cette nomination est une récompense et si vous êtes fédéralistes, vous savez qu'il représentera des canadiens avec un handicap important, et ces gens ont eux aussi le droit d'être représentés. La valeur d'une personne ne se mesure pas à ses connaissances.

J'ai beau être une souverainiste, je vais défendre bec et ongles Monsieur Demers, avant tout pour l'homme qu'il est. La cause de l'indépendance du Québec passe bien loin dans mes pensées qu'en on touche aux gens que je respecte. Dans toute chose, LA PERSONNE AVANT TOUT !!! Je respecte les gens qui croient au Sénat, au fédéralisme, car ils ont le droit d'y croire. Le respect des autres est de mise partout, même en politique. Certains souverainistes devraient s'inspirer d'Obama un peu...Les souverainistes radicaux, je les fuis, je ne les aime pas.

vendredi 28 août 2009

Nickelback et la rentrée scolaire de ma puce



J'aime un groupe un peu rock, un peu beaucoup: Nickelback. Mon fiston m'a téléchargé sur Itunes 3 chansons. C'est nouveau pour moi Itunes, Monsieur le marquis a ouvert un compte pour la famille, et je n'ai pas encore eu le temps de regarder le fonctionnement. Prendre le temps pour moi de faire quelques chose lentement est... difficile. Tout doit aller VITE. L'hyperactive que je suis fait presque tout rapidement. Tiens, ce matin, ma puce avait sa première journée d'école et j'étais certaine que cette fameuse rentrée serait lundi, le 31. C'est que j'ai lu tellement rapidement la lettre reçue de l'école que... j'ai sauté le paragraphe important... trop long à lire ! C'est une amie de ma fille qui l'a informée ! Ça me ressemble en petit péché, c'est du Nicole tout craché ! Monsieur le marquis a trouvé ça drôle. Il aime la colorée que je suis. Je dois être drôle sans le savoir...

Maintenant, vous savez qu'est-ce qui va jouer dans mon IPOD today !


mercredi 26 août 2009

Ça brûle au bureau !




Journée d'enfer au bureau. Nous avons manqué d'électricité, trouble majeur entre 10 heures et 13 heures, ordinateurs et téléphones étaient tous morts, mais... 90 patients qui doivent recevoir des traitements... Lorsque l'électricité est revenue, nos ordinateurs ont encore ''planté''. Je ne vous raconte pas les détails, si, un peu... Imaginez ce que vous voulez et c'est pire ! Ça va du: '' ce n'est pas à moi à m'ajuster à votre horaire mais à vous à s'ajuster à la mienne ! '' au : '' la chirurgie buccale en maxillo-facial m'a appelé et ce n'est pas le bon chirurgien qui veut me rencontrer. Est-ce normal ? NON ! Après vérification de ma demande tout est en ordre, alors où est la problème ? à l'hôpital, avec une gestion administrative qui les dépasse. On éteint des feux, des petits mais des feux quand même ! On pédale comme des malades. On fait pipi une fois et ça roule. Dîner une heure (chanceuse hein !) et ça reprend de plus belle, un autre petit pipi, faut avoir une grosse vessie !!!

Heureusement, je suis très bien payée, j'ai une boss en or et des collègues sympathiques alors... C'est juste qu'il y a des journées comme ça et des semaines aussi... Demain, j'apporte mon chapeau de pompier et ma hache au bureau ! Le seul problème c'est que j'ai jamais rêvé d'être pompier moi !

mardi 25 août 2009

Indémodable

J'adore cette chanson indémodable d'Axelle Red : sensualité. Elle me suit au fil des années et je ne m'en cache pas.

Imaginative et curieuse




J'ai une imagination complètement folle. Je fais des rêves démentiels comme celui de la nuit dernière. J'ai rencontré Sting et je me suis occupée de sa fille qui n'arrêtait pas de pleurer. Sa soeur était à l'urgence. Je lui parlais en anglais et en français. Je n'étais pas meilleure que dans la vraie vie dans la langue de Shakespeare ! Auparavant, j'assistais à un cours de...pirouettes arrières au sol. La fin du rêve était pénible car je ne trouvais pas la sortie du labyrinthe, moi et mon sens de l'orientation, ça me suit même au lit ! C'est toujours comme ça, il y a deux semaines, j'ai rêvé que je m'enlevais de longues aiguilles dans les oreilles. Le pire, c'est que je n'invente rien. Mon cerveau aime l'action même à l'horizontal.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais lorsque je prends mes marches rapides, j'aime regarder dans les maisons. Je regarde la décoration, surtout les couleurs. Les télévisions à plasma sont très populaires. Il m'arrive aussi d'imaginer la vie des gens lorsque je feuillette les heureux élus de la dame en noir dans mon journal. Y'a bien aussi celle-là...Lorsque je suis passagère dans une automobile, et que nous arrêtons à un feu rouge, je regarde TOUJOURS la personne qui est dans l'autre auto. C'est plus fort que moi, j'aime regarder les gens, et devinez ce que certains font ? ils se jouent dans le NEZ et c'est toujours un homme ! La prochaine fois que j'en vois un, je baisse ma vitre et je lui offre un kleenex !!! Définitivement, ça m'apprendra à être curieuse ! De gustibus et coloribus non disputandum.

lundi 24 août 2009

J'engraisse !




Mon 1,200 ième billet portera sur la phobie éternelle des femmes, je vous la donne dans le mille: Le poids. ''J'engraisse, tabarnouche, de tabarnouche !!!''. Oui moi, l'ancienne ballerine, professeur de danse, qui a eu 3 portées et qui travaille depuis maintenant 16 ans sur son popotin, j'engraisse à l'air !!! Le métabolisme ralentit en vieillissant, je sais... J'ai pas 80, j'ai 47 ans !

J'ai caché ma balance depuis des années, je n'avais pas besoin d'elle car mon poids est resté le même pendant des lunes, mais voilà... Mes petites culottes manquent d'air, mes jambes sont serrées dans mes pantalons, je me retrouve dans le bain à regarder un petit, tout petit ventre, c'est-à-dire un petit bourrelet d'amour que je déteste ! Faut me voir me tenir droite dans le bain pour ne pas le voir, je le boude !

C'est de la faute aux magasins pour anorexiques, oui... Je suis allée magasiner en fin de semaine, j'ai fait tous les magasins de jeans de mon petit centre commercial. Pas un jeans ne m'allait. Je suis faite comme une poire. Une petite taille et le reste bien juteux !

C'est de la faute à ma maudite pilule, la Sandomigran pour le mal de tête. Le médecin m'avait averti : '' Elle fait engraisser mais vous n'aurez plus de maux de tête !!!. Vous avez le choix : avoir mal à la tête ou engraisser un peu ''. J'ai plus de céphalées mais j'ai des idées noires pour me taper une petite dépression chronique lorsque je ne respire plus pour rentrer dans mes petites culottes !!!

Depuis 2 mois, je marche rapidement environ 5 jours semaine pendant 45 minutes. Une chance parce que je pourrais rouler actuellement si je n'avais pas fait un peu d'exercices !!! Vous allez me dire: '' tu l'as pris en muscles !''. Ouais, mais mes muscles sont cachés sous ma peau et ce qu'on voit c'est la grosseur de mon derrière, pas mes muscles ! Y'a aussi la pré-ménopause... Ça va être beau quand je vais être dedans !

On a beau le savoir que c'est normal, y'a pas une femme qui aime ça ! Je vous laisse pour 25 abdominaux au moins. Faudra que je m'y fasse un jour, je sais, mais pas aujourd'hui !!!

Il faut que je trouve quelque chose de positif pour me remonter le moral... J'ai les fesses à... Jennifer Lopez tiens.. C'est pas rien !

dimanche 23 août 2009

J'aime Daniel Boucher

Je l'aime de plus en plus ce Daniel Boucher. Authentique à souhait, il vieillit bien, et ses chansons m'amènent à une réflexion. Je me promets d'aller le voir en show et de m'acheter son CD.

J'aimerais te dire...




Je vous place mon texte de la semaine dernière pour la Fondation des maladies du coeur (j'aimerais te dire). Il y a des semaines où je parle de légumes, d'aliments, et d'autres semaines c'est complètement différent. De ce texte, on me dit qu'il fait du bien. On va jouer à CHARLIE. Amusez-vous à trouver la phrase avec les mots-clés que je devais inclure dans mon texte (indice: 19 mots sans compter les espaces).

Je partage du bon temps avec mon conjoint, ma mère, ma soeur, mes enfants, mes amies et mes collègues de travail. Du temps de qualité, je l'espère... Je peux partager un bon repas avec des amis, un vêtement avec ma soeur, un bon bouquin avec une collègue au travail, l'adresse de ma coiffeuse avec ma voisine mais ce que je préfère le plus, c'est de faire confiance à mon entourage, à ces gens que j'apprécie et qui m'entourent pour me confier. J'enlève le masque de la performance, de la fille ''forte''. Je fais l'oignon, j'enlève une pelure, une couche d'oignon comme on dit par chez nous. Il faut dire que j'ai le tempérament ouvert aux autres et que j'ai naturellement la confiance facile. L'extravertie que je suis peut être déçue de certaines personnes, ça m'arrive, mais comme probablement eux de moi ! Je crois aussi que nous avons avec les autres plus de ressemblances que de différences et que tout est une question de perception. Bien sûr, il y a le poids réel de ce que l'on vit accompagné du poids des années mais il y a surtout la façon dont on réagit aux événements, aux paroles des autres aussi. Nous avons nos efforts à fournir pour ne pas demeurer victime de notre vie. Un outil indispensable pour ''gérer'' ma vie et ne pas la subir c'est de partager avec mon entourage mes interrogations, mes questionnements, mes angoisses, mes joies également. Souvent l'expérience des autres m'aide à traverser des tempêtes, à prendre une décision éclairée et à me sentir mieux tout simplement. Se sentir écouter, reste un moment précieux, d'un grand réconfort. L'humour sert également à dédramatiser certaines situations que je peux percevoir comme insurmontables. Un petit geste d'écoute de l'autre ou envers l'autre peut faire une grande différence. Partagez une inquiétude avec une amie ou un membre de la famille aujourd'hui. Partager ses sentiments fortifie le coeur ! Seule, la vie me semble plus difficile à traverser. Les blessures physiques ne se soignent pas avec de l'affection mais la solitude et la peur, si !

samedi 22 août 2009

La mélamine est enfin partie !



Voilà, après 9 ans d'attente... j'ai mes fameuses portes en thermoplastique. Restera le comptoir à changer car il est fushia, mais je m'en accomode... Faut voir la vie en rose de toute façon !
Posted by Picasa

Pissenlit

Ciel qu'il va falloir que je me creuse la tête aujourd'hui... Mon texte pour la Fondation des maladies du coeur doit parler d'inclure des feuilles de pissenlit dans notre alimentation cette semaine !!! Des pissenlits dans une salade ou comme vin, je sais... mais là, vraiment, les idées ne me viennent pas du tout. Donnez-moi s'en un peu...

J'aime pas les pissenlits... Je les vois assez sur mon terrain, pas en plus dans mon assiette ! Je paie une compagnie spécialisée pour ne plus les voir, et il faut que je suggère dans manger ! Celui-là ne sera pas facile !

vendredi 21 août 2009

Céline m'inspire

Les américains ont les Kennedy, les anglais et les canadiens anglais ont Elisabeth II, nous québécois avons ? Céline Dion ! Bon, nous avons aussi Julie Payette et...une illustre marquise inconnue, moi-même qui veut le rester. Vous savez, cette marquise veut relever des défis, croquer dans la vie, voyager et son ultime rêve serait de travailler dans le domaine des arts. Va-t-elle y arriver ? il se peut que oui, il se peut que non... mais ce n'est pas le but qui est importante à atteindre c'est le chemin que l'on prend pour y arriver.

Moi, la marquise inconnue, elle m'inspire Céline, c'est ma Reine et on ne la touche pas ! Devinez pour le roi... Ma Céline ne fait rien comme tout le monde même les bébés ! Elle a une vie hors du commun, elle reste empathique, humaine, elle a du talent à revendre et une grande force de caractère. Lorsque je me sens tristounette, je pense à Céline. Si elle arrive à avoir une vie incroyable et bien JE LE PEUX !!! J'ai pas son talent, ni son argent mais il faut regarder ce qu'on a et ignorer ce que l'on n'a pas, donc je suis riche de ce que j'ai et je peux moi aussi vivre des choses incroyables et relever des défis.

Mon amie Louise et moi, à la rentrée TVA pour elle, et moi ARTV, avons décidé de redevenir resplendissante comme au temps de la lecture du livre le SECRET. On ne marchait pas, on volait ! Maudit qu'on était énervante pour les autres ! Le bonheur lorsqu'on l'étale, ça tape sur les nerfs de ceux qui se pensent incapable d'y goûter. J'ai visualisé un voyage en France et c'est arrivé ! Vous allez me dire:'' elle a acheté un billet d'avion et elle est allée, elle a déboursé voilà tout ! ''. Pas du tout, je l'ai demandé gratuit et il est arrivé ! J'ai voulu un nouveau défi, on m'a contacté pour être la blogueuse francophone de la Fondation des maladies du coeur. Je n'ai fait aucune demande. Ce n'est pas de la pensée magique frivole. C'est du travail de méditation et de visualisation. Le bonheur, c'est du travail de toute façon.

Je veux une vie incroyable moi aussi. À ma mesure et au delà. Je veux me dépasser, me regarder dans le miroir et dire: ''c'est incroyable mais vrai !''. Comme un athlète, je veux l'or ! Vite à l'entraînement... On va s'entraîner ensemble ?

mercredi 19 août 2009

Jalousie lorsque tu me tiens...


Je suis jalouse. Je ne le montre pas trop à Monsieur le marquis mais... lorsqu'il dit à voix haute qu'il trouve très belle Marie-Eve Janvier ou Anne-Marie Withenshaw, je n'aime pas ça ! Je lui répond qu'il a du goût, qu'elles sont belles, cultivées mais ça me blesse un peu. Lorsqu'on aime on veut être unique pour l'autre. C'est utopique, je sais...

Lorsqu'on est en couple, je ne peux pas comprendre qu'une personne partage sexuellement son partenaire sans jalousie. Je ne parle pas de fantasmes qui restent dans l'imaginaire mais bien de poser le geste réellement. Ça me sidère totalement. Je ne voudrais même pas partager Monsieur le marquis pour une danse alors encore moins au lit ! Il me semble que du fantasme à la chambre d'hôtel, il y a un gouffre. Une certaine jalousie saine est nécessaire dans un couple. Pourquoi bouleverser une relation en cédant à la tentation ?

Nous séparons sexe et sentiments ?
Nous n'existons que dans la séduction ?
Nous traversons une crise ?
Nous sommes submergés par le désir ?

J'attends vos points de vue... lâchez-vous ''lousse'' comme on dit par chez nous. Je ne veux pas vous juger, je veux juste essayer de comprendre.

Je suis vieux jeu en amour... Je suis une marquise après tout !



mardi 18 août 2009

Qui fait l'homme ou la femme ?




Je ne sais pas si c'est la chaleur intense, la grossesse de Céline ou mes nouvelles portes de cuisine (photos samedi lorsqu'elles seront terminées) qui me font poursuivre vers un sujet chaud, celui d'hier sur l'homosexualité. Pourriez-vous répondre à mon ignorance, s'il vous plaît ? Depuis des lunes, j'entends les gens dirent :'' dans un couple d'homosexuels, il y a toujours l'un qui fait l'homme et l'autre la femme''. Il me semble que ça n'a pas de bon sens. D'abord c'est quoi faire l'homme et c'est quoi faire la femme ? On fait des choses qu'on aime faire. Un point c'est tout.

Je vais encore y réfléchir en prenant ma marche rapide de santé. Je vais marcher comme un homme ou une femme ? Je dois avoir une 80 watts parce que j'ai jamais compris pourquoi les gens plaçaient tellement d'importance à affirmer ça. Je dois avoir un cerveau reptilien...

lundi 17 août 2009

Où se cachent-ils ?

Aujourd'hui au bureau, ma copine Louise me disait que la mode en ce moment pour les filles dans la jeune vingtaine, c'est de demander à leur copain s'il voulait faire l'amour avec 2 filles en même temps. Ciel que Monsieur le marquis serait au paradis !!! Pas question que je lui demande ça... Par contre deux hommes, je vais y penser... Bon, je m'éloigne de mon sujet. Mon fiston, celui intello-ancien informaticien qui retourne aux études me disait aussi que dans les bars les filles s'embrassent goulûment. Voyeuse comme je suis, je devrais lui demander les adresses parce que moi la seule fois que j'ai vu deux filles s'embrasser c'est dans des films 3 X, y'a aussi une fois lors d'un spectacle de Gino Vanelli. J'ai pas eu le choix de les regarder, elles étaient dans ma face ! En passant, qu'on soit homo ou hétéro, s'embrasser lors d'un spectacle aux 5 minutes, c'est pas la place ! J'ai essayé de regarder le spectacle ET les filles aussi, ''bin'' pour une fois que je pouvais ''m'instruire'' un peu !

Sérieusement... mes deux garçons me disaient que ce n'est vraiment pas évident d'être un gai aujourd'hui. C'est facile à dire pour moi mais lorsque tu as les deux pieds dedans, c'est pas rose du tout, c'est pas la même chose. Où est-ce que je veux vous amener ? Voulez-vous bien me dire où se cachent les gais et lesbiennes à Québec ? Mon fiston demeure dans le quartier gai, j'y suis souvent, pis ??? C'est un quartier normal avec du monde normal ! Vous savez, j'aime bien voir deux personnes se tenir la main. J'ai bien écrit le mot personne. Est-ce qu'on pourrait voir la personne avant tout, au lieu de toujours voir le sexe d'une personne ? J'aime pas qu'on ''ghettoïse'' les gens. Pourtant on dirait qu'ils se sentent obligés de vivre entre eux, de se cacher encore parce que l'homophobie est présente un peu partout et ce, même en 2009.

On respecte quelqu'un debout, pas à genoux.

La Charte québécoise des droits et libertés prohibe toute forme de discrimination envers les homosexuels, et malgré l'ouverture des québécois, québécoises nous avons encore beaucoup de chemin à faire. Je n'ose pas imaginer ailleurs dans le monde...


dimanche 16 août 2009

Dédé Fortin ''dans'' les brumes

Certaines personnes ont un mal de vivre qui les suit toute leur vie. Une maladie engendre de la souffrance et à la longue si la personne n'a pas un soutien médical approprié, elle veut en finir. N'importe qui peut souffrir d'une maladie mentale ((dépression, hyperactivité (avant on parlait de l'hyperactivité comme un trouble maintenant on parle de maladie), bipolarité et j'en passe)... Évidemment, il faut avoir LE gène et bingo !!! On développe ou pas la maladie.

Les artistes canalisent un besoin, un manque dans leur art. En ce qui a trait à Dédé Fortin la musique arrivait à atténuer ses souffrances jusqu'au jour où la maladie a pris le dessus sur lui. Sébastien Ricard interprète magnifiquement ''Dédé, à travers les brumes''. C'est un film à voir, touchant et qui nous amène à une réflexion personnelle sur le suicide.

En écoutant le film, j'ai eu la réponse à ma question. Même si je sens la mort avant qu'elle n'arrive, je ne peux rien y changer. On dirait qu'elle est inscrite d'avance et que ce qui doit arriver, arrive. Des choix de vie nous amènent à des endroits et c'est l'effet domino. Cette nuit, j'ai assisté à une ''comédie musicale'' de la pièce Dédé Fortin dans les brumes. Elle n'existe pas encore mais peut-être va-t-elle un jour exister ? Tous les surplus allaient à la Fondation.

Dédé Fortin est mort en 2000 en se suicidant. Je garde en mémoire son intensité, sa soif de vivre, son nationalisme, ses valeurs sociales, sa créativité, ses chansons et... le souvenir qu'un jour j'ai su avec certitude qu'il allait mourir d'une mort violente...Comme une éponge qui absorbe facilement l'eau, un téléphone, j'ai ''capté'' sa mort au vol, malheureusement je ne peux pas fermer le canal comme une radio, et puis heureusement, ça ne m'arrive pas souvent...

N'empêche... qui sera le suivant ? Macabre hein ? Je vais aller me baigner, tiens...






samedi 15 août 2009

Dédé la comète et mes prémonitions

Dédé Fortin... Une vie intense, une fin tragique... Je me loue le film ce soir et je vous en reparlerai demain. Ce qui me lie à lui c'est d'avoir su une semaine avant sa mort environ qu'il allait mourir d'une mort violente en le verbalisant à une collègue au travail. Je me souviens de ce moment et surtout... lorsque j'ai su qu'il était mort... J'essaie de ne pas trop me prendre au sérieux lorsque j'ai des intuitions. Je sens fort l'événement et les mots sortent tout seul sans réfléchir, avec certitude et aucune logique.

La prochaine fois, je vais faire des pieds et des mains pour contacter la personne même si je ne la connais pas, même si je passe pour une illuminée, croyez-moi ! Mais comment dire à un inconnu: ''vous allez mourir bientôt d'une mort violente. Je ne peux pas malheureusement vous dire la date et il se peut que je me trompe !!!'' ? La parole est d'argent, le silence est d'or ??? Que feriez-vous à ma place ??? J'ai su pour 3 personnes (mon père, René Lévesque et Dédé Fortin) qui sera la ou le 4ème ??? Il faut que j'écoute ce film...

Betty Bonifassi

J'adore la voix de Betty Bonifassi (Beast). J'adore la batterie, le rythme de leur musique. Ce soir, elle sera au Wakest 2009 à la Baie de Pomponville. Mon fiston va y être avec un copain... le chanceux. J'ai eu ''un pinage'' que c'est pour les jeunes uniquement... Fiston ne veut pas voir ''môman'' là... J'ai un corps de 47 printemps et une âme d'adolescente ! Je vois déjà une belle chorégraphie avec cette musique... Je ne lui ai pas dit que ça ne me tentait pas du tout de voir sauter des jeunes pendant 2 heures devant moi...



les artistes



Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais j'ai souvent l'impression que les artistes vivent sur la même planète qu'un hippie des années 70. Hors réalité, où l'utopie est maître. On fait des shows pour soi et un peu pour les spectateurs. Pas le choix de les accepter, faut vivre ! Si ce ne sont pas les subventions, c'est le petit monde qui apporte du beurre sur le pain. Ils ne sont pas tous comme ça mais... On fait un show pour soi ou pour le vrai monde ? Je suis de la vieille école...

Dans ma famille, il y a une soprano qui a fait une belle carrière européenne et canadienne. Elle a arrêté lorsqu'elle a eu ses enfants. Un choix de vie. Aujourd'hui elle traverse un cancer du sein et elle travaille depuis quelques années dans un gros magasin de disques. Elle m'impressionne toujours avec ou sans sa carrière. J'ai rencontré beaucoup d'artistes et j'en entends parler parce que Monsieur le marquis travaille dans ce milieu. J'ai déjà vu le visage fatigué après un show d'André-Philippe Gagnon s'illuminer lorsque la caméra s'est approchée. La vie d'artiste, c'est pas rose bonbon. J'ai traîné longtemps dans le milieu de la danse. Là, on ne rit pas souvent. Le mot discipline est synonyme du mot passion. Ayoye !

Voulez-vous bien me dire pourquoi je veux travailler dans ce milieu ? C'est que je les aime ces artistes. Je crois que j'en suis une sans cette soif d'être aimé qui va avec...''The show must go one'' est ma devise et me donne du courage au quotidien. J'ai déjà enseigné en danse en pleine fausse couche car... The show must go one...

J'aime les artistes et leurs oeuvres. Il n'y a rien qui peut égaler le plaisir que me procure une voix, une chanson, un beau tableau. Être ailleurs sur la planète d'un hippie des années 70 ! Je sais où mes pieds doivent se poser...


vendredi 14 août 2009

Vétuste

Vétuste: Qui est vieux, détérioré par le temps.

Nous n'utilisons pas ce magnifique mot au Québec. Mes amies blogueuses françaises l'utilisent régulièrement et je l'aime ce mot, alors vous allez le voir apparaître régulièrement sur mon blogue dans les prochaines semaines... Évidemment employé à la sauce québécoise ça peut donner : ''je me sens vétuste !. Ce qui ne se dit pas en bon français mais à la sauce québécoise si !

Je me piscine

Je me suis ''piscinée'' comme dirait ma petite dernière. Celle qui a le complexe d'oedipe à retardement et qui regarde son père comme s'il était un Dieu et sa mère, c'est-à-dire moi même, comme si j'étais une mouffette ambulante ! Je suis jalouse, bien oui, c'est qu'elle était Velcro à moi avant... Ça fait presque un choc anaphylactique, en tout cas ça atteint tout droit mon coeur ! Je sais... Monsieur le marquis a droit à sa part. Il a ses deux demoiselles qui lui colle au derrière et il est heureux !

Sportif-hyperactif en crise d'adolescence va bien. Faut dire que le Risperdal aide... Nous aurons un rendez-vous dans 4 mois avec un pédo-psychiatre selon l'infirmière qui m'a appelé au travail cette semaine. Aujourd'hui, fiston et moi avons discuté de drogues et de médication et puis d'amis aussi. Il semble bien aller et on a même rigolé ensemble. Deux paquets de nerfs qui changent de sujets aussi vite que l'éclair ! Ciel que se regarder dans un miroir peut taper sur notre système nerveux central. Son hyperactivité est plus sévère que la mienne mais je me vois rapidement dans lui.

Je vous place une chanson du beau Murray Head (It ain't so Joe). Ça me rappelle lorsque Monsieur le marquis plaçait de la musique dans un bar de Chicoutimi. Y'a des chansons comme celle-là qui tatouent des souvenirs dans notre mémoire, des bons évidemment. Je retourne me pisciner, ''Velcro'' chante avec son micro du Miley Cyrus, pu capable !!! Quelle idée de lui avoir acheté ce micro... Elle fait même des spectacles dehors avec une amie. Je vais être sa gérante ! Ça y est, je suis partie dans ma tête...



jeudi 13 août 2009

Il fait enfin chaud !

ENFIN, Il fait un temps splendide et ce, depuis quelques jours. Il fait beau, humide et chaud. Les gens retrouvent leur sourire, leur bonne humeur, on se sent revivre, rien de moins ! Je vous place MA chanteuse préférée Lara Fabian pour son extraordinaire voix mais aussi pour la personne qu'elle semble être. Une femme translucide et authentique. Pourquoi je vous ''parle'' de Lara ? C'est que j'aime écouter de la musique dans ma piscine. Je respecte les heures acceptables bien sûr ou je transporte mon IPOD dans l'eau. Mes voisins semblent avoir les mêmes goûts que moi, j'entends souvent Céline à droite et du classique à gauche. Je trouve ça vivant d'entendre la musique des autres, j'aime bien. Ma piscinette est petite, seulement 18 pieds, mais c'est parfait comme ça. Y'a moins de ''bibittes'' à chasser dedans !

Je me promets du bon temps pour les prochains jours, ''plonger'' dans ma piscine, enfin, enfin... sortir de ma piscine, rentrer dans ma piscine, nettoyer ma piscine, regarder le baromètre de ma piscine, jouer au ballon dans ma piscine avec ma fille. Pour les longueurs, je suis spécialisée moitié-chien, moitié-grenouille car je nage comme une roche qui coule à pique ! Je ne peux pas me mettre la tête dans l'eau, j'ai peur de voir un requin apparaître et je fais le tour plusieurs fois de ma piscinette avec un filet avant de ''plonger'' parce que je ne veux pas arriver face à face avec une grosse ''bibitte'' surtout pas des perces-oreilles !!! Je ''plonge'' seulement à 78 et plus, je précise, une vraie matante au carré ! J'aime bien vieillir, je m'assume et j'en rigole. Pas le choix, je suis un cas désespéré ! Piscinette va bien avec Pierrette, je trouve !






mercredi 12 août 2009

La guerre des festivals et Aung San Suu Kyi

Je regarde rapidement mes trois journaux (La Presse, Journal de Québec et le Soleil). Je constate rapidement que tout est relatif...

Une ''GUERRE'' de festivals qui se joue plus précisément entre les Francofolies de Montréal et celui du Festival d'été de Québec. Je lis et je n'arrive pas à trancher. Est-ce noir ou blanc ? C'est gris, trop de politicailleries et puis tout le monde semble avoir raison bien que... MON Festival d'été me tienne plus à coeur que les Francofolies de Montréal. Faut dire que c'est pas la première fois que les Francofolies essaient de déplacer leur festival. Les régions doivent toujours se courber face à Montréal. Québec doit rester debout, calme et ferme, mais là à être en GUERRE...me semble que c'est fort !

Je lis une autre page: Aung San Suu Kyi (militante politique, prix Nobel de la paix en 1991). Je n'ose même pas prononcer son nom. La résistante Birmane est toujours assignée à résidence. Sans elle, les militaires en profiteraient pour faire mourir le mouvement de démocratie en Birmanie. C'est où la Birmanie ? En Asie du sud-est (vive mon Larousse).

Ici, on se chicane pour des festivals et en Birmanie c'est pour la démocratie... Et on peste en plus sur la mauvaise température... Le mot guerre n'a pas la même signification si vous êtes nés au Québec ou en Birmanie. Tout est relatif... Après la guerre des sexes voici maintenant la guerre des festivals , ça c'est si vous restez au Québec. Or, à l'autre bout du monde, en Birmanie, il y a des gens qui luttent pour vivre dans un pays démocratique. Vivront-ils un jour des guerres de Festivals ? Oublieront-ils eux aussi qu'ils y a des guerres plus importantes que d'autres ???

mardi 11 août 2009

Le chat qui avait soif de papillons



J'ai recommencé à travailler depuis hier. J'avais hâte de retrouver mes copines mais je n'ai pas réussi à faire le tour de mes 17 collègues pour savoir si elles ont eu du bon temps pendant leurs vacances. Le feu roulant à la clinique commence à 8 heures pour se terminer vers 17 ou 17 heures 30. Je les aime mes copines et je les apprécie de plus en plus. Lorsque j'étais plus jeune, je regardais davantage les différences des gens, maintenant je remarque plus les ressemblances et il y en a plus que l'on pense. Il y a un petit quelque chose d'unique et de chouette dans chacune d'elles. Je suis du genre à pleurer lorsqu'une fille part travailler ailleurs. Je m'attache aux gens avec qui je travaille, mes copines deviennent ma deuxième famille même si nous n'avons pas le temps d'échanger beaucoup, je sais que je peux compter sur elles.

Jeune, j'étais comme le chat qui avait soif de papillons. Je m'explique... j'avais soif de moments vrais, de profondeur 24 heures sur 24 ou le plus possible. Je ne voulais pas de modération, de nuances dans mes amitiés. J'avais une telle soif... L'âge m'a fait changer pour le mieux. J'apprécie la discrétion, la présence des êtres sans nécessairement les grands discours. J'aime encore les grandes discussions, les confidences mais maintenant je les attrape au vol. Leur rareté m'interpelle.

Reste la présence des autres, si douce et agréable. Reste aussi des moments magiques d'une vie simple mais précieuse, celle d'un chat qui avait une telle soif de papillons...

P.S N'oubliez pas ce soir... Mon deuxième chouchou Alexandre Désilets à Bons Baisers de France. Je vais prendre ma marche rapide avant de l'écouter. Je vais essayer d'attraper un papillon !

lundi 10 août 2009

Le marquis, Germaine et les oiseaux



Monsieur le marquis aime les oiseaux, et c'est nouveau, depuis que nous sommes allés visiter son frère le marquis du Bleuet au Royaume du Saguenay. Ce dernier s'occupe divinement bien de ses petits vertébrés. Depuis ce jour, Monsieur le marquis aimerait avoir une mangeoire extérieure et m'en parle de plus en plus. Il a même trouvé un petit oiseau qui a peine à voler et il le nourrit de morceaux de pain sur le gazon et la galerie! Qu'est-ce qu'il y a de mal à aimer les oiseaux ? Ciel, rien de mal, au contraire, c'est digne de louanges mais... ce qui est agaçant dans toute cette histoire, c'est que MOI, la marquise de Pomponville veut une mangeoire depuis des années avec un refus catégorique du marquis ! Trop de fientes Madame, pas question ! Et en ce jour, de l'an de grâce de ce que vous voulez, Monsieur le marquis veut une mangeoire à pit-pit !!! et pit-pit au pluriel, ça doit donner pits-pits !!!

Depuis quelques jours Monsieur le marquis a un autre surnom de ma part. Je l'appelle Germaine Charlotte. Pourquoi Germaine ? Parce qu'il gère et mène ! Et Pourquoi Charlotte ? Parce que c'est beau et comme il déteste son surnom de Germaine et bien ça passe mieux avec Charlotte.

Morale de l'histoire, ce que homme veut, Dieu le veut ! Pas question de me réincarner en femme surtout pas en Iran, ni ailleurs. Si je reviens sur terre, je serai un homme et je m'appellerai Germain !

dimanche 9 août 2009

La journée Alexandre Désilets

Je vous avise que c'est la journée Alexandre Désilets. Si vous ne le connaissez pas et bien je vais vous aider dans les prochaines semaines à mieux le découvrir. Voici la chanson magnifique ''valser en mi bémol'' avec l'excellente Catherine Major.

Coral Egan et Alexandre Désilets au MBAM


Alexandre Désilets gagne le prix Félix-Leclerc 2009

Il y a quelques jours, mon autre chouchou Alexandre Désilets gagnait une bourse de $2,500 pour le prix de la Fondation Félix-Leclerc et une autre bourse de $5,000 de Galaxie, réseau de musique continue de Radio-Canada. De plus, Alexandre sera invité au Festival de Montauban l'an prochain en France et il en profitera pour faire une petite tournée chez nos cousins.

Je suis extrêmement contente pour lui et son équipe. Ils travaillent tous forts et ils sont des gens de coeur comme je les aime. Non, je ne suis pas payée par eux pour dire ces bons mots. Je les ai déjà rencontré et ce fut un moment magique pour moi. Si un jour je travaille dans ce domaine, ils seront un exemple. De la gentillesse et de la délicatesse jusqu'au bout des doigts.





samedi 8 août 2009

Guy Laliberté à Baie-St-Paul



Posted by Picasa

Madame Pauline Marois. Chef du Parti Québecois.
Posted by Picasa

Guy Laliberté à Baie-St-Paul

Inextricable est Guy Laliberté car tout le monde a sa petite idée sur le Monsieur, moi comme les autres . Toutefois, in extremis, tout se mêle dans le personnage si simple et complexe à la fois.
Je ne peux donc qu'admirer tout le chemin qu'il a parcouru. Je n'ai vu que deux Cirques du Soleil, deux avec le grand Franco Dragone et jamais je n'oublierai. C'est pour cette raison que je suis allée en famille saluer cet homme à Baie-St-Paul aujourd'hui, là où tout a commencé. D'abord j'adore l'endroit, et puis nous en avons profité pour aller au 27 ème symposium d'art contemporain, par la suite direction au Musée d'Art contemporain pour admirer les magnifiques costumes du Cirque du Soleil. Cette dernière exposition explore la création de costumes du Cirque, et à mon humble avis, elle est à voir absolument. Vous pouvez assister également à un court film de 45 minutes environ qui explore en mots et en images le vécu des artisans du Cirque incluant Guy Laliberté. Un petit bijou...

Inextricable Guy Laliberté ? À bien y penser, non. Un être qui semble simple et complexe à la fois, humain, visionnaire, intuitif, intelligent, créatif mais aussi implacable à ses heures lorsqu'il s'agit de faire des choix. C'est pour ça que j'admire cet homme. De par ses actions cet homme me dit: RÊVE, c'est permis et il n'y a pas de limites, sauf celles que tu veux te placer.

Il me donne le droit de croire que j'ai des ailes. Il me donne Laliberté de rêver ! Juste pour ça, ça valait le déplacement.

Vous trouvez que je deviens infatué ? Peut-être bien... des ailes me poussent, est-ce que vous les voyez ?





vendredi 7 août 2009

Cirque du Soleil version gratuite au public


J'aimerais vous dire que nous avons aimé... Ce ne fut pas le cas... La mise en scène avec 3 plateaux n'allait pas avec l'endroit choisi, la musique n'était pas assez dynamique et le style du spectacle faisait plus école de cirque qu'autre chose. Un spectacle à revoir au complet. J'ai quand même eu la chance que des échassiers passent tout près de moi, c'est Monsieur le marquis qui a donc pris le cliché car je n'y arrivais pas du tout tellement j'étais impressionnée. Morale de l'histoire: Si vous allez voir ce spectacle, placez vous très proche de la scène centrale et ne bougez pas de l'endroit, c'est là où se passe 70 % du show.
Posted by Picasa

jeudi 6 août 2009

Mère zen en devenir...


Comment rester une mère ZEN ? Mère et ZEN sont aux antipodes dans mon livre à moi. C'est-à-dire que j'arrive à être relativement une personne ZEN avec mes enfants dans un pourcentage de 80 %, le reste je pète les plombs !!! Je crie et je répète... Je crie et je répète et je crie et je répète... Je commence toujours doucement mais le ton monte vite !

Plus je vieillis et moins j'ai de la patience. Tout le contraire pour Monsieur le marquis, il devient de plus en plus patient lui. J'ai trouvé quand même ma méthode personnelle, la méthode Nicole: Elle consiste à prendre du temps pour moi et le reste suivra... Autrement dit, je m'occupe de mon nombril et je respire par le nez. Être parents, c'est une aventure et dans ma vie actuelle c'est la gestion de tempêtes quotidiennes qui est difficile, alors on s'accroche au bateau et on navigue. Les tempêtes passent toujours...Les tempêtes de neige disparaissent dans la mer... Je ne suis pas une mère ZEN, je suis une hyperactive ZEN, c'est pas la même chose... Autrement dit, je ne suis pas naturellement ZEN au contraire, même si j'adore la méditation. Mon cerveau va dans tous les sens, juste me concentrer sur une seule chose reste pour moi du sport et un exploit !

J'ai passé la journée avec ma fille à peinturer en blanc les contours de portes dans la maison. Le blanc, ça calme même avec de la musique très forte ! Monsieur le marquis était au golf et sportif-hyperactif-ado pas endurable car très impulsif, impoli et j'en passe... était au travail chez IGA-extra. Vive cette épicerie !!! Et que je ne suis pas gentille... Mère ZEN doit toujours garder le sens de l'humour !!!

La tempête s'en vient bientôt... Attachez les amarres et tournez à bâbord, me semble que j'ai hâte de voir la terre ferme à l'horizon !

Serait-ce encore la journée de la marmotte ?


mercredi 5 août 2009

Le dur retour à la réalité



Pour revenir à la réalité, il faut avoir pu partir auparavant, s'évader de notre quotidien. Ce que Monsieur le marquis et moi n'avons pas totalement réussi à faire... Faut dire qu'on gère les crises d'opposition de notre fiston hyperactif-sportif de 16 printemps et de toutes ses dents. J'ai réussi à avoir un rendez-vous d'urgence chez son médecin traitant aujourd'hui, avant d'être dans les pages du journal ''machin-chouette'' de Québec... On va référer en pédo-psychiatrie donc je vais dans le futur vous en reparler.

Et puis, mon bébé ordinateur faisait des siennes, il devait gérer deux anti-virus, et on ne pouvait pas avoir accès à Internet, heureusement que j'ai un fiston ancien-informaticien !

Faut que je termine avec un point positif. J'ai gagné un petit concours dans une revue, des produits cosmétiques parce que j'ai écrit ceci:

''J'ai 3 beaux enfants, 3 soleils qui ont modifié ma façon de penser et de vivre. L'un est hyperactif sévère et ma petite dernière a un trouble déficitaire de l'attention. Mon plus vieux retourne aux études à 25 ans pour faire sa maîtrise. Je suis fière d'eux. J'ai toujours voulu 3 enfants et ils m'éblouissent et me comblent totalement. Ce n'est pas la quantité qui compte, c'est ce qu'ils nous apprennent de nous même. Mes enfants m'apprennent le dépassement de soi. Merci à la vie ! ''.

Je pourrais ajouter ce soir: et l'un d'eux me fait suer plus que les autres...




C'est beau comme on s'aime

J'adore cette chanson de Yann Perreau. Elle tourne dans les radios commerciales actuellement et je suis très heureuse pour ce talentueux chanteur. C'est ma chanson fétiche ! Mon fiston le plus vieux, celui de 25 ans, me passe son CD ce soir, je vous en reparlerai. En attendant, bonne écoute !


Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''