Translate

samedi 30 avril 2011

Ruelles de Québec



Posted by Picasa

Québec aujourd'hui




Pendant que ma fille est à son cours privé de maths, promenade matinale rue Cartier à Québec ce matin. Remarquez qu'il n'y a pas encore de feuilles aux arbres... La belle saison tarde à venir mais pour une fois, nous avons du SOLEIL ! C'est presque un miracle ! Alléluia !!!
Posted by Picasa

Divine Nabila Ben Youssef



Nabila Ben Youssef n'est pas parente avec Ben Laden, Ben Affleck, ni Ben mulroney mais elle est BEN BEN bonne ! Cette comédienne tunisienne enracinée au Québec depuis maintenant 15 ans est une humoriste qu'il faut absolument découvrir. Jeudi soir dernier, j'ai eu droit à un cours 101 accéléré et vachement désopilant des différences entre la culture québécoise et celle tunésienne. Cette femme rehausse actuellement l'humour au Québec. Ses textes sont solides, très politisés et intelligents. Elle suit l'actualité à la loupe et nous la renvoit adroitement. C'est donc avec un grand doigté qu'elle nous fait rire en nous parlant des terroristes, de la citoyenneté canadienne, de la religion, du voile, de la burka, des rapports entre hommes et femmes et ça va jusqu'aux orgasmes...(ça donne même le goût !). Elle est la preuve qu'on peut instruire intelligemment un public tout en le divertissant. ''Lapidez-moi si je me trompe ! ''.


Nabila est franchement très cultivée, sensuelle et raffinée. Son extrême féminité est un atout indéniable. Elle danse à merveille le baladi en passant... Elle est un peu hésitante dans la livraison de certains passages quelquefois mais c'est peut-être mon seul bémol. Lorsqu'on parle trois langues et que le français n'est pas notre langue maternelle et bien c'est presque déplacé de ma part d'en faire mention !


Fière de ses origines et de sa différence Nabila Ben Youssef est typiquement québécoise maintenant. Pas question qu'on la laisse partir ailleurs... C'est un joyau national, un diamant d'Almaze incrusté made in Québec. Nonobstant je suis certaine qu'on va la perdre pour la France d'ici quelques années car son humour demeure indéniablement exportable. Nabila doit savoir charmer un serpent c'est certain ! En tout cas, nous sommes sous son charme, divinement drôle, divinement féminine, divinement différente et... divinement québécoise ! ''Lapidez-moi si je me trompe !''. L'aimer c'est l'adopter. On l'aime notre Nabila !

mercredi 27 avril 2011

Nabila Ben Youssef

Demain soir, je vais à la découverte de l'humoriste Nabila Ben Youssef. À suivre... Tout ce que je souhaite, c'est qu'elle ne soit pas aussi vulgaire que Cathy Gauthier. Je ne la supporte pas celle-là ! Je vous tire donc ma révérence prénuptialement ! Kate et William sont rendus sur l'écran de mon ordinateur (pour m'amuser et faire rigoler mes collègues un peu) et puis ce fût le sujet de conversation des filles ce midi. De par mes goûts, je suis souvent celle qui se différencie des autres sans le vouloir...




La La La Human Steps et son expo


Voici l'exposition sur la troupe d'Edouard Lock à la Place des arts, espace culturel Georges-Emile Lapalme dont je vous ai parlé il y a presque 2 semaines. Y a rien de mieux que des images !

mardi 26 avril 2011

S'instruire en s'amusant avec Kate et William






On pourrait croire que le mariage de Kate et William n'est qu'un majestueux événement mondain luxuriant du jet-set dont je me pavoise mais ce n'est pas tout à fait vrai. Je le trouve instructif ce mariage. Aujourd'hui, j'ai appris que le pays de Galles est une minuscule province à l'ouest de l'Angleterre et qu'on y parle anglais et gallois. Je m'en doutais un peu mais je connaissais surtout Diana, princesse de Galles... puis la gale, maladie cutanée. Que voulez-vous, je n'ai jamais été bonne en géographie ! Dans cette province au nom d'un pays, il y a même un parti indépendantiste comme au Québec ! Kate et William y habitent plus précisément depuis février 2010 sans aucun domestique et bien... ça va probablement changer après le 29 avril prochain mais bon, c'est tant mieux pour eux. J'en prendrais bien moi, une femme de ménage pis un cuisinier et tant qu'à y être un beau jardinier avec ça ! Oh là-là, j'ai de belles images dans ma tête !



Sérieusement, il y a les républicains (20 à 30 % de la population) qui aimeraient également avoir un petit référendum (bon, décidément c'est comme au Québec !) sur la monarchie à la mort de la reine Élisabeth II. Elle a bien beau avoir une popularité de 80%, elle ne fait pas l'unanimité. C'est que c'est pas très avant-gardiste par chez elle, c'est un peu comme chez le pape Benoît XVI... Selon un acte de 1701 et qui est toujours en vigueur, seulement un anglican peut monter sur le trône et les mâles avant les femelles ! Y a bien un travailliste qui a proposé un amendement à la loi dernièrement en soutirant à Stephen Harper (premier ministre du Canada, minoritaire encore probablement après le 2 mai...) son appui mais ce dernier a répondu que ce n'était pas dans ses priorités. Il faut savoir que les 53 pays du Commonwealth doivent être consultés dans ce processus. 53 !!! J'avais oublié qu'on était s'y nombreux !

Vous voyez bien que ce mariage royal n'est pas uniquement superficiel et économique, il a pour but de m'instruire et s'il y réussit juste un petit peu (ça ne sera pas difficile), je serai pas mal fière de la petite fausse marquise de Pomponville que je suis !

lundi 25 avril 2011

André Monet et son cadeau royal



Photo: Rue Frontenac, courtoisie de l'artiste. Photo 43076-dossier André Monet-4 février.


Cette semaine, je vais essayer de ne pas TROP vous inonder de la monarchie royale. J'ai bien écrit ''essayer'', je ne sais pas si je vais réussir ! C'est que lorsque j'aime, la démesure s'installe... La monarchiste-souverainiste-paradoxale ambulante que je suis vous partage donc sa trouvaille du jour en art visuel. Le peintre québécois André Monet (''impressionnant'' comme nom de famille) offrira bientôt ses portraits de Kate et William aux futurs époux et ce, avant le 29 avril. Ce cadeau est une commande de la galerie Opera de Londres, très réputée internationalement. Monet qui est natif de Montréal est un ancien graphiste dans la pub et le milieu de la mode. C'est donc à 40 ans qu'il a décidé de se consacrer à l'art visuel et depuis... il a un vif succès. Il habite Londres depuis 7 mois. Au Québec, on peut retrouver ses oeuvres à la galerie Lydia Monaro, sur St-Paul à Montéal. Je vous quitte pour mon Kir royal ! (c'est pas vrai... ça termine juste bien mon texte !).


dimanche 24 avril 2011

Québec aujourd'hui



Posted by Picasa



Avant le souper familial pour la fête de Pâques , promenade dans le vieux-québec aujourd'hui. Temps nuageux à Québec, encore frais.
Posted by Picasa

samedi 23 avril 2011

Petite mondanité matinale




La vaisselle royale officielle et les oeufs de Pâques peints à la main.
Posted by Picasa

Château Frontenac


Avant que la pluie nous tombe dessus pour faire fondre la neige, petite visite au Château Frontenac ce matin...
Posted by Picasa

Kate, William et mon assiette royale



Je dois bien être la seule souverainiste à aimer la monarchie britannique. La reine-mère, Élisabeth II, Charles et ma DIANA, Charles et celle que je n'aime pas Camilla, Sarah duchesse de York et ses filles et tout le reste de la famille ou presque... Nous sommes bien loin de Westminster mais le Canada demeure tout de même un ''territoire outre-mer'' de la monarchie ce qui fait que... lorsque j'étais petite le portrait d'Élisabeth II était bien en vue dans toutes les classes de mon école. La marquise de Pomponville est donc un clin d'oeil à cette famille que j'aime bien.


D'ailleurs je trouve le mot ''souverainiste'' magnifique même s'il est complètement à l'opposé du fédéralisme canadien. Je dois être un mammouth attaché à l'image romantique et dépassée d'un pouvoir détenu par une reine et ce, uniquement par son hérédité. C'est mondain voire presque insensé... Je suis donc une monarchiste-souverainiste ! J'attends ma reine Céline et mon roi René mais ils sont encore à Las Vegas ! En attendant, la Reine Élisabeth II est bel et bien la Reine du Canada, et le seul membre de la famille royale canadienne à posséder un rôle constitutionnel au pays. Faut savoir que la majorité des québécois ne voit pas tellement son utilité mais bon...

Sérieusement, ce matin pendant que mon cheval sauvage lunaire était à son cours privé en maths, Monsieur le Marquis et moi sommes allés au Château pour commander MON ASSIETTE ROYALE de Kate et William (il n'en restait plus !)... Nous étions plusieurs en passant et il était seulement 10 heures 30 du matin ! Elle arrivera la semaine prochaine ou en juin selon Madame Sissi (de son vrai prénom) conseillère à l'une des boutiques du Château. Je vous quitte pour aller pratiquer mes révérences... Et je vous assure que je les pratique vraiment ! Je fais bien rire Monsieur le Marquis avec ça ! Vite, le 29 arrive bientôt...


jeudi 21 avril 2011

La neige et la tempête Layton






Encore un surprenant tapis de neige à mon réveil ce matin. La nuit s'est regarnie de beaux gros flocons et nous... de notre sens de l'humour ! On fêtera donc Noël 2 fois cette année et ce sera à Pâques, c'est tout ! Étonnant également le sondage CROP-La Presse annonçant que Layton (NPD) devance Duceppe (Bloc) dans les intentions de vote des Québécois. À bien y réfléchir, ça ne m'épatouille pas tant que cela, les gens sont tannés du négativisme en politique. La hargne envers l'autre, ça ne paie plus. Layton a tout pour plaire, il est toujours souriant, gentil, posé et récolte ce qu'il a semé il y a des années (ça fait 30 ans qu'il est en politique). Il n'est jamais agressif. Je suis certaine que les gens ne sont pas au courant du programme (de gauche) du NPD, ils sont tellement désabusés qu'il admire Layton pour sa grande gentillesse et son courage de se battre contre un cancer de la prostate et voilà... C'est terminé, on va voter pour lui... Est-ce que l'Ontario va nous imiter ? Est-ce que la popularité de Layton sera de courte durée ou elle s'intensifiera ? Sera-t-il longtemps la saveur du mois ? Dans la région de Québec, les gens sont plus de droite, je ne pense pas qu'ils vont l'appuyer. Toutefois, la campagne prend complètement un autre tournant. Ça commence à être fort intéressant ! Difficile de prédire quoi que ce soit en ce moment.


Les gens disent de plus en plus qu'ici au Québec nous avons le PQ mais il faut aussi au fédéral avoir le Bloc pour instaurer le Québec souverain de demain. Pour certains, ce parti est devenu avec les années une police d'assurances pour les péquistes. En ce qui a trait aux fédéralistes, c'est un mal nécessaire pour endurer les fameux souverainistes... Ils sont encore à la recherche d'être reconnus dans la constitution canadienne ! Alors bonne chance !

Bon, entre vous et moi, J'avoue que si j'étais fédéraliste, Layton aurait peut-être mon vote mais ce n'est pas le cas. Ignatieff a bien beau avoir du charme, il n'a pas de charisme et son message ne passe pas. Harper... notre Bush national est toujours sur la défensive et se prend presque pour un dictateur lorsqu'il gouverne même en étant minoritaire... Au Québec, on vote souvent pour le chef ou le parti mais rarement on connaît les candidats et leurs programmes. Il me reste donc Duceppe pour la cause mais son côté hargneux m'agace... Moi, je suis bien plus péquiste que bloquiste mais avant tout... je suis une humaniste et un paradoxe ambulant... J'aime bien la monarchie anglaise... La Reine Elizabeth a 85 ans aujourd'hui ! My dear...


mercredi 20 avril 2011

59 secondes de grogne



59 secondes de grogne méphistophélique...(ça existe vraiment ce mot qui veut dire machiavélique)

Pitié c'est assez... Les québécois n'en peuvent plus de la neige ! Écoles fermées en après-midi avec environ 150 sorties de route juste à Québec. Il faut dire que plusieurs automobilistes avaient mis leurs pneus d'été mais pas moi ! (c'est pratique d'avoir de l'intuition). En tout cas, l'été ne sera pas long à ce rythme là ! Faut vous ''dire'' que nous ne sommes pas beaux à voir. Nous avons le teint vert (EN TOUT CAS MOI!) et souffrons d'une déprime volupteusement saisonnière du mois de décembre. Un peu plus et nous allons acheter une dinde, faire des petits pâtés à la viande pour Pâques ! C'est bien beau être versatile mais y'a une limite ! Bon... On peut changer des choses dans la vie mais pas la température alors... JOYEUX NOËL !

Soir d'hiver

''Ah! comme la neige a neigé!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigé!
Qu'est-ce que le spasme de vivre
Ô la douleur que j'ai, que j'ai!

Tous les étangs gisent gelés,
Mon âme est noire: Où vis-je? où vais-je?
Tous ses espoirs gisent gelés:
Je suis la nouvelle Norvège
D'où les blonds ciels s'en sont allés.

Pleurez, oiseaux de février,
Au sinistre frisson des choses,
Pleurez, oiseaux de février,
Pleurez mes pleurs, pleurez mes roses,
Aux branches du genévrier.

Ah! comme la neige a neigé!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigé!
Qu'est-ce que le spasme de vivre
A tout l'ennui que j'ai, que j'ai!... ''


Émile Nelligan

mardi 19 avril 2011

Schmitt et son nouveau fan club

Bon les filles (j'imagine que les gars ne comprennent pas du tout notre excitation catatonique)... manque juste deux bonnes bouteilles de rouge et on peut s'imaginer ensemble en train de l'écouter, voire même de se saouler à ses paroles... puis s'y accrocher tout doucement, subtilement, juste pour le plaisir de s'entremêler à une belle âme...

Il construit ses livres comme un grand compositeur car ses mots deviennent un réquiem le transformant par le fait même en pianiste littéraire. On en veut encore de ce genre d'homme... L'écouter c'est effleurer l'onctuosité d'un sage. Y'a de petites ailes qui nous poussent dans le dos avec de minuscules cornes sur nos têtes (faut pas être trop sage !). Je peux vous dire que si mon curé de paroisse était comme lui, j'irais à la messe à tous les jours ! Malheureusement, ce n'est pas le cas alors... j'y vais donc une fois par année ! Et puis qui va encore à la messe de nos jours ? Les âmes usées et seules qui attendent la mort au retour... Quel lieu merveilleux tout de même, si riche de sens et pourtant... Admirer c'est chercher en l'autre ce qu'on voudrait voir à l'intérieur de soi.




lundi 18 avril 2011

Eric-Emmanuel Schmitt et la Nicole Tout le monde en moi



Y'a de ces gens qui nous impressionnent plus que leurs oeuvres. Eric-Emmanuel Schmitt écrit divinement bien, des livres surprenants et franchement très diversifiés mais... j'aime encore plus l'homme ! Charismatique à souhait, intelligent car il est en plus musicien, il me fascine. Je l'inviterais bien à ma table et je me saoulerais de ses paroles. Est-ce que ça existe un vin rouge Schmitt ? J'en prends une caisse ! Cet homme transcende le bonheur, la paix, une belle spiritualité. Un vrai philosophe sur deux pattes et j'adore la philo ! C'est le seul personnage public à ma connaissance qui lit à l'envers une biographie. Il commence toujours par la fin, habituellement par la mort pour arriver à son enfance. Original en plus !
La semaine passée, il était au Salon du livres de Québec mais je ne suis pas allée. Comment boire ses paroles dans une file indienne de fans en pâmoison, pour ne pas dire en chaleur ? Comment ne pas bafouiller ? Autrement dit, comment ne pas passer pour une folle devant cet auteur qui en a vu d'autres ? La réponse était facile, ne pas y aller ! Faut pas rencontrer nos idoles, on est souvent déçu ! J'en sais quelque chose !


Il me reste ses livres, son site Web et une belle citation '' LA MUSIQUE INTERVIENT DANS NOTRE VIE SPIRITUELLE. DES COMPOSITEURS COMME BACH, MOZART, BEETHOVEN, SCHUBERT, CHOPIN OU DEBUSSY NE SE RÉDUISENT PAS À DES FOURNISSEURS DE SONS. ILS SONT AUSSI DES FOURNISSEURS DE SENS''. Quel homme ! Je fonds.......

dimanche 17 avril 2011

Janie Taylor for Chloé




Un pur ravissement... Je serai toujours une danseuse dans l'âme...


Rue de l'Alverne à Québec hier. Aujourd'hui, nous sommes retombés en hiver ! Environ 4 centimètres de neige et tout est recouvert de blanc...
Posted by Picasa

Nadja au Capitole de Québec


L'endroit par excellence pour aller voir et entendre l'incroyable Nadja. Et je ne suis pas payée pour vous écrire ceci donc... c'est vrai ! Une voix de cathédrale, un charisme et une gentillesse à la Ginette Reno avec du talent, du talent et du talent à revendre. Répertoire qui va des succès américains 60-70, reprise d'anciens succès francophones également, du jazz, les classiques de films de Barbra Steisand et en plus de ses propres chansons ... En voulez-vous, y en a ! Cette femme sait établir une belle communication avec son public, la mise en scène de Joël Legendre est donc parfaite.


J'adore les belles voix et Nadja possède un grand registre vocal sans jamais forcer son instrument, elle nous amène admirablement avec elle dans son univers musical. On a juste le goût de danser et de chanter avec elle. Ce que l'on a fait plusieurs fois dans la soirée. Je suis certaine qu'elle aura une grande carrière et pas seulement au Québec ! Cette protégée de Mario Pelchat, native de St-Méthode (incroyable mais vrai), près de Dolbeau (un bleuet comme moi !) qui a chanté un peu partout dans le monde dont 6 ans en Asie deviendra notre nouvelle ''Ginette Reno'' internationale. Il ne lui manque qu'un disque uniquement en français, paroles et musiques de Mario Pelchat évidemment. En attendant, procurez-vous son dernier CD et déplacez-vous tout comme moi au Capitole de Québec, vous allez passer une soirée du tonnerre ! Nadja doit être une réincarnation d'une fabuleuse chanteuse noire américaine parce qu'assister à son show c'est avoir la sensation d'être en voyage chez nos voisins du sud en savourant un talent plus grand que nature. Quelle voix, je n'en reviens pas encore !


http://youtu.be/WAODZJ4PdSQ

samedi 16 avril 2011

Je suis la mère de FLQ


Je suis la mère de FLQ. Précision importante, pas du Front de Libération du Québec dont j'ai une allergie notoire mais bien de François Larouche de Québec. Mon fils, bénévole au sein du Bloc québécois, plus précisément pour son ami personnel Félix Grenier, candidat dans Charlesbourg-Lac-St-Charles, a eu la mauvaise surprise hier de voir son nom et sa réputation associés au groupe ''terroriste'' FLQ en plus de présumés dépenses illégales au Bloc. On dit que les blogueurs ne vérifient pas leurs sources... Que dire de ce chroniqueur dans ce journal-poubelle et de cet animateur dans cette radio-poubelle !

Je lui avait dit, il y a des années, que ce n'était pas une très bonne idée de placer ces initiales qui peuvent porter à confusion mais...mon fils avait la naïveté de sa belle jeunesse ce qu'il n'a sûrement plus depuis hier ! Toutefois, une petite question me chicotte... Mon fils n'a reçu AUCUNS APPELS PERSONNELS DE JOURNALISTES-CHRONIQUEURS-ANIMATEURS what ever, pour valider ces fausses allégations. Voulez-vous bien me dire où se trouve l'éthique professionnelle dans ce métier des communications ? Ce matin, une rectification a été publiée mais le mal est fait et le doute est semé.

Cher François, à ta place j'irai terminer ma maîtrise cet été aux USA comme tu le pensais car ici les cowboys ne portent pas de fusils mais ils portent des mots qui peuvent blesser insidueusement et pour un jeune bénévole comme toi, ça n'en vaut pas la peine. Le monde de la politique est dur, celui du journalisme n'est pas mieux. Reste celui de la familia, imparfait quelquefois mais solide et de marbre à jamais. Et puis, salut Gontran pour moi !

jeudi 14 avril 2011

Le débat des chefs et Madame Paillé



Hier soir, je pensais trouver le débat des chefs ennuyeux mais je me suis tout de même amusée pendant la moitié des échanges à observer le contenant plutôt que le contenu. Pourtant je me suis vraiment forcée à l'écouter ce débat de coqs ! J'ai tout de même retenu que mon beau Ignatieff voulait donner un bonus aux étudiants terminant leurs études. Un bon incitatif mais difficilement applicable lorsqu'on sait qu'il manque énormément de spécialistes pour les jeunes en difficulté dans nos écoles. Faudrait commencer peut-être par là !


Pour le reste... Le décor était affreux avec un grand A. Layton pense que la loi 101 est la 102 ! Duceppe se perdait dans son veston... L'image vaut mille mots... Harper, lui, ne regardait jamais ses adversaires, juste la caméra. Stratégie qui paie selon plusieurs spécialistes mais qui irrite le peuple selon moi. Duceppe aurait gagné selon les experts mais il avait un avantage, le français est sa langue maternelle. Ah oui, la vedette du débat est sans contredit, Madame Paillé ! C'est que cette dame (chômeuse) de la Mauricie a posé la première question et nos coqs ont par la suite abusé de son nom. Ce matin, on parlait beaucoup de cette dame. C'est drôle, ça me fait penser au plombier (Joe the plumber) que les Républicains ont utilisé lors de la dernière campagne électorale aux USA. Je ne sais pas si Madame Paillé va écrire un livre et faire des conférences comme lui dans le futur !!! On pourrait lire, Muguette Paillé, nouvelle conférencière près de chez vous... Je regrette presque de ne pas l'avoir écouté au complet ce fameux débats des chefs ! En tout cas, je ne crois pas que les indécis puissent maintenant être démêlés mais ils connaissent maintenant qui est Madame Paillé !


mercredi 13 avril 2011

Betty Bonifassi et Édouard Lock



Y'a pas grand chose qui m'inspire cette semaine dans l'actualité (peut-être le débat des chefs ce soir, mais c'est toujours du pareil au même... Un vrai combat de coqs avec de gros égos et des nez de Pinocchio !).


Alors, je vais poursuivre en musique avec l'exceptionnelle Betty Bonifassi. Quel talent ! Et puis, mon chouchou chorégraphe Édouard Lock de La La La Human Steps. Les Montréalais sont chanceux, ils peuvent aller à une exposition (l'Espace culturel Georges-Émile Lapalme à la Place des Arts) qui marque les 30 ans de cette troupe, incluant vingt six photographies prises par Lock. Mon chorégraphe chouchou a photographié des centaines de fois les expressions de ses danseurs dans le but de créer un patrimoine en danse. La danse vit dans le souvenir des gens plus que dans les archives. Elle est vraiment l'enfant pauvre dans le monde des arts. Lock a réussi à inventer des mouvements bien à lui, répétitifs certes, mais il a su donner sa propre signature à la danse. Ses danseurs sont excellents techniquement ''parlant'' CE QUI EST RARE EN DANSE CONTEMPORAINE actuellement ! De plus, il sait innover, comme par exemple, utiliser les pointes de ballet avec un danseur masculin et ce, d'une manière très professionnelle et parfaite en ce qui a trait à la technique. Il laisse donc s'entremêler avec bio, la beauté et la technicalité. C'est donc à mon humble avis, le meilleur chorégraphe que nous avons actuellement au Québec et au Canada. Et... Il est beau en plus !!! (Nicole...t'es machotte! Bin non, j'apprécie la beauté, c'est tout, pis j'ai du goût !)


Je suis de ''l'ancienne école'' du monde de la danse. Là où on ne fait pas n'importe quoi, n'importe comment. On fait dans la QUALITÉ. Peu importe le message véhiculé. Je ne supporte pas la médiocrité surtout en art contemporain. Faire du n'importe quoi, ça ne me touche pas.




lundi 11 avril 2011

Lia Ices




Elle est dans la jeune vingtaine, tout au plus 27 printemps et je suis tombée sur elle par hasard en furetant sur Youtube. Et dire que je ne la connaissais pas du tout avant ce soir... Mieux vaut tard que jamais ! Cette New-Yorkaise a une voix qui s'apparente à celle de Tori Amos. J'adore sa musique.



samedi 9 avril 2011

L'intense Samantha Ardente et la porno



Il y a environ 2 semaines, Samantha Ardente, agente de bureau, a été suspendue de la commission scolaire des Navigateurs en raison de ses ''activités immorales'', plus précisément pornographiques. Mère monoparentale, elle arrondissait ses fins de mois avec cette agréable (oups) expérience. Bin, Madame Ardente aime mieux utiliser son très beau corps pour l'art cinématographique que d'aller travailler dans un restaurant les fins de semaine. On n'a pas à juger cela, ceux qui en ont l'obligation sont les responsables à la commission scolaire. Puis, il semblerait qu'il y ait eu des négociations mais ''l'artiste'' a refusé le tout parce qu'elle accrochait sur l'interdiction de faire des photos où elle apparaissait le moindrement dévêtue. Donc, elle est congédiée.


Je comprends très bien la commission scolaire, ce genre ''d'activité'' colporte une image différente que ce qu'elle veut transmettre. Je comprends également cette jeune femme qui veut arrondir ses fins de mois en utilisant ses attributs pour y parvenir. Toutefois, je trouve que nous sommes une société AUTRUCHEMENT hypocrite. Il a bien fallut qu'une personne la reconnaisse sur un site porno pour aller la dénoncer ! Les gens consomment la pornographie mais il ne faut pas le dire et s'en cacher ! C'est typiquement nos vieilles racines catholiques qui refont surface. Des années d'histoire voyant d'un mauvais oeil l'émergence de nos fantasmes. Le film porno montre en gros plans, des morceaux de nos corps segmentés, souvent en dénigrant les femmes (pas tous mais plusieurs, je sais j'en regarde mais il ne faut pas le dire !). Ces mises en scène répondent davantage aux fantasmes masculins, c'est je pense l'une des raisons pour laquelle les femmes en général accrochent moins à ce genre de film. Et puis, il y a celles qui ont une sexualité ''masculine'', celles-là aiment ce genre de divertissement. Ça demeure un choix personnel.


Quoi qu'il en soit, il y a seulement des spécificités de fonctionnement féminin et masculin pour parvenir à l'excitation. L'homme et la femme auront toujours en eux une part animale et ce, pour leur plus grand plaisir ! La pornographie aura toujours une image salie mais pour s'en purifier, il faudrait peut-être qu'elle y mettre un peu de sentiments...

vendredi 8 avril 2011

William et Kate Middleton à Québec



Y'a des extrémistes un peu partout et il y en a aussi dans les partis politiques. J'ai beau être une souverainiste-indépendantiste, je demeure respectueuse des gens qui croient au fédéralisme et qui sont attachés à leur Canada. Tout individu possède son propre jugement, sa propre vérité. Nous ne pourrons JAMAIS faire du Québec un pays sans eux et je ne le voudrais pas. L'exclusion ne mène nulle part. La recherche de la majorité est nécessaire pour y parvenir mais sans violence et ce, dans le respect des différences. Je crois donc au NOUS inclusif de Pauline Marois. Je suis une modérée et avant tout une humaniste. Les nuances sont importantes lorsqu'on discute avec d'autres personnes sur le sujet car la politique vient toucher nos émotions.

Alors, c'est en lisant mon journal ce matin que je me suis presque étouffée avec une gorgée de café. Il semblerait comme dernière rumeur que William et sa future femme, Kate Middleton viendraient à Québec le 3 juillet, soit pour l'anniversaire de la ville de Québec. Et tout à côté de l'article, un autre où je pouvais lire ''le couple attendu de pied ferme''. Patrick Bourgeois du Réseau de résistance du Québec promet un rassemblement, une marche, là où sera le jeune couple pour leur faire comprendre qu'il n'est pas bienvenu au Québec.

Premettez-moi de vous dire que je n'en reviens pas encore. Avec une pensée étroite comme celle-ci, j'ai presque le goût de devenir fédéraliste !!! Refuser la visite de ce futur couple royal, c'est montrer notre manque d'ÉDUCATION !!! C'est bien beau avoir des convictions, nonobstant il ne faut tout de même pas devenir impoli en refusant la visite de l'un des symboles du fédéralisme canadien. Ces extrêmistes me font peur. Il véhicule une image violente des gens qui veulent un pays pour le Québec. Avoir des convictions c'est bien mais respecter celles des autres, c'est mieux ! Monsieur Bourgeois en rajoute disant ''Que nous sommes sur un pied de guerre et nous comptons bien vaincre, encore une fois''. Mais il n'y a rien à gagner à cela. La visibilité de ce jeune couple n'a aucunement l'objectif de promouvoir le fédéralisme (même si le Canada s'en servira pour le faire). La ville de Québec a été construite avec des francophones mais également des anglophones. Il ne faut pas devenir fermé aux autres de cette façon, cette étroitesse d'esprit me renverse ! Les sophistes avaient bien raison, chaque individu possède sa propre vérité ! Toutefois, ce ne sont pas toutes les vérités qui sont bonnes à dire ! Le savoir-vivre est de mise en toutes circonstances. Les gens de la ville de Québec seront toujours fières d'accueillir ce jeune couple de la monarchie anglaise. Et je vous assure que j'y serai !


Monsieur Bourgeois, si vous aviez une belle famille anglophone, vous seriez du genre à ne pas les inviter à Noël chez vous ? Franchement, il faut grandir... L'ouverture aux autres est de mise lorsqu'on veut promouvoir une idéologie politique.

mercredi 6 avril 2011

Bertrand Cantat et le pardon


Je suis rancunière c'est pas beau, je sais... C'est que je n'arrive pas à oublier facilement l'intensité de la douleur ressentie. J'ai peut-être de la difficulté avec le pardon surtout lorsque cette personne s'appelle Bertrand Cantat. Ce criminel ayant tué en 2003 l'actrice et mère de 4 enfants, Marie Trintignant, me fait lever le coeur même s'il a purgé sa peine d'homicide involontaire (8 ans, mais il en a fait 4 pour bonne conduite) et qu'il ne semble pas avoir un ''potentiel'' de récidiviste. Laissez-moi en douter... Aujourd'hui, c'était notre sujet de conversation au bureau et je peux vous dire qu'il n'y avait pas de controverse sur ce chanteur de Noir Désir, juste un concensus ! Nous étions indignées !


C'est que Wajdi Mouawad l'a invité à interpréter les choeurs d'une trilogie de Sophocle, Le cycle des femmes au TNM à Montréal et ce, dans un peu plus d'un an. Vous parlez d'une idée farfelue mais lorsqu'on parle du monde des arts, du milieu artistique, on aime bien susciter la polémique. Bravo, c'est réussi ! Les gens qui travaillent dans ce monde ne sont pas si différents de vous et moi, c'est le métier qu'ils font qui l'est car nous les plaçons sur un piédestal. Un médecin ne pourrait jamais revenir à la médecine, je ne me retrouverai pas avec un emploi comme adjointe et vous... pas votre job si vous aviez tué votre douce moitié. Il y a une injustice que je n'aime pas à faire passer l'art et l'artiste au dessus de tout ! Il n'y a pas de distinction à faire entre l'art et l'homme lorsqu'on parle d'un artiste qui a battu à mort sa conjointe ! Bertrand Cantat est un ancien criminel qui le restera toute sa vie, d'un point de vue de la morale.

Est-ce qu'il a le droit d'être sur une scène après avoir purgé sa peine ? Dire oui serait trop facile. Marie Trintignant, elle, est morte. Ses enfants sont orphelins et ses parents et amis probablement inconsolables. La réhabilitation, je veux bien mais pas sur une scène. Au nom de Marie Trintignant, je m'insurge. Pour pardonner, il faut que la faute soit pardonnable... Nous vivons dans une société de droit, trop permissive. Marie Trintignant n'a plus aucun droit, elle, même pas celui de s'indigner que son assassin, batteur de femme, soit sur scène et qu'il vive ! Homicide involontaire ??? Après un coup, deux coups, trois coups... 20 coups et jusqu'à la mort ? Que Cantat soit sur scène, c'est légitimer la personne qu'il est et a été. Et on parle de pardon ? C'est indécent. Qui a enlevé le droit de vivre à Marie Trintignant ? Cantat et lui, il a encore des droits... Injuste la vie, injuste... presque révoltant. Je suis rancunière, je vous l'avais bien ''dit'' !


(Aux dernières nouvelles, le Canada n'accepte pas des criminels d'autres pays ayant eu une sentence de moins de 10 ans de prison pour y travailler mais pas de problème s'ils viennent en touriste...).

mardi 5 avril 2011

Ingrid Bétancourt et la petite précieuse anodine



Je ne pense pas que je suis matérialiste. J'ai surtout une relation sentimentale avec les objets. Or, je suis du genre ''précieuse'', style petite bourgeoise banlieusarde anodine qui aime le beau, bon et pas trop cher (pas le choix du pas trop cher !). Pas toujours fière de l'être mais qui s'assume ! J'aime le confort et en vieillissant c'est pire ! Je ne priorise pas des vacances dans le bois près d'un lac à pêcher des truites (je déteste trop les moustiques) car un chalet c'est pas un hôtel ! Je recherche donc les petits et grands luxes de la vie. Certes les voyages mais également un bon café, un bain d'eau chaude rempli de bulles avec une brique à lire font littéralement mon bonheur. J'entretiens mon esprit, mon corps et surtout mon sens de l'humour. J'aime pas le fast-food, j'aime la bouffe du terroir et de préférence celle des beaux restaurants ! Je suis une épicurienne de la vie avec un grand V !


Alors... La petite bourgeoise que je suis va finir malheureusement son énorme livre (691 pages) ''même le silence a une fin'' d'Ingrid Bétancourt demain (je lis uniquement dans mon bain, longtemps... et ma peau fripe terriblement !) et elle ne veut pas... Pour tout vous dire, j'ai l'impression de terminer une relation intime et profonde avec cette femme. Cette Franco-Colombienne qui a été enlevée par les Farc le 23 février 2002 et libérée par l'armée colombienne le 2 juillet 2008 me fascine complètement. Ingrid, politicienne habituée aux grands luxes d'une vie comme la sienne a connu le pire qu'un être humain puisse subir physiquement, psychologiquement et mentalement. Lorsque l'effroyable transperce notre dignité humaine, il ne reste que la foi pour sauver notre âme (et notre santé mentale).

L'opulence de mon petit confort me revient vite au visage lorsque je me retrouve avec elle et le mot GRATITUDE se tatoue dans ma tête...




lundi 4 avril 2011

Les nonos ne sont pas ceux que l'on croit


Ce qui est agaçant avec la campagne électorale fédérale (et cies) c'est que tout d'un coup les chefs des différents partis se font voir à l'excès et ce, un peu partout dans les médias. Ça va du restaurant du coin Monsieur Patate à la prise de photos en jouant au hockey avec des bambins de 7 ans. C'est comme trop, forcé, pour ne pas dire ''fauné''. Est-ce que ces dirigeants pensent vraiment qu'on va croire à ces fausses images ?


Et ça continue... Toujours la vieille manière de faire de la politique en diminuant les autres partis pouvant même aller jusqu'aux attaques personnelles. Est-ce qu'ils croient que nous sommes sourds et aveugles ? Et ceux au pouvoir qui ne tiennent pas leurs promesses électorales, est-ce qu'ils s'imaginent que nous sommes tous Alzheimers ?

Pourtant derrière ces bureaucrates du pouvoir, y'a des petits culs, des Messieurs et Mesdames Tout le monde qui donnent du temps pour une cause à laquelle ils croient. Or, la politique n'est pas toujours sale, c'est la vieille manière de faire de la politique qui l'est ! Alors les gens deviennent désabusés en ne voulant pas s'identifier aux personnages grotesques connus que l'on voit dans les médias. La politique c'est un peu comme les marques. Les gens aiment s'associer à un produit mais encore là, faut qu'ils s'y reconnaissent. Est-ce que j'ai le goût de m'identifier à quelqu'un qui diminue toujours l'autre ? Pas sûr...

Au lieu que nos politiciens prêchent dans le vide avec leurs vieilles méthodes de salissage, ils devraient dire la vérité à la place d'essayer de nous faire avaler n'importe quoi, n'importe comment, car nous ne sommes pas encore séniles ! Dans le fond, un bon agriculteur comme premier ministre ferait bien l'affaire ! Les moutons sont tannés de se faire manger la laine sur le dos et de se faire prendre pour des nonos !

dimanche 3 avril 2011

Alexandre Désilets à L'Anglicane de Lévis





Alexandre Désilets à L'Anglicane de Lévis

Lorsque j'assiste à un spectacle d'Alexandre Désilets comme hier soir à Lévis (mon 5ème), je peux m'attendre à être séduite par bien des choses. D'abord ses musiciens sont très talentueux et puis sa musique varie du planant au pop actuel, il y en a donc pour tous les goûts. Juste pour cela, ça vaut le détour mais encore, je sais qu'il ne me décevra jamais. Alexandre est un marathonien, un performer de haut calibre. À chaque show, il se dépasse et vient nous chercher pour nous éblouir. Il a une présence charismatique.


Et sa voix... d'un grand registre qui vient nous toucher délicatement pour nous amener avec lui dans son univers musical. Cette voix beaucoup plus présente sur scène que sur disque mérite vraiment qu'on se déplace pour aller l'entendre. Facile de se laisser emporter à un niveau difficilement explicable par des mots. Alex chante avec son âme et elle vient s'enchevêtrer à la nôtre. Un pur délice.


Alors qu'est-ce que les radios commerciales attendent pour le passer en ondes ? C'est a n'y rien comprendre. Je me croise les doigts pour le Festival d'été de Québec. Il faut que ce talent se fasse connaître d'un plus large public. Je ne veux pas le garder juste pour moi ! C'est drôle la vie, j'ai un poster d'Alex près de mon ordinateur collé sur une ancienne plaque laminée où l'on peut lire tout en bas : À la conquête du monde ! C'est juste une question de temps...


samedi 2 avril 2011

La belle-mère



''Je t'aime comme une belle-mère'' m'a lancé ma fille dernièrement. Elle est dure et opposante ma progéniture mais moi aussi, je suis quelqu'un et je veux. Je veux plus qu'elle, d'accord, mais je veux quand même et j'ai la tête rudement tenace. De plus, j'ai de l'expérience (le plaisir de vieillir, faut bien qu'il y en ait un) car avec tous les psy vus jusqu'à ce jour, je pourrais même écrire un livre sur le sujet. Heureusement, j'ai une mémoire aiguisée. Leurs conseils sont tatoués en moi et je les porte viscéralement comme un habit invisible de protection contre le découragement. D'accord, il faut encadrer ma fille et faire la ''police'' mais il faut que je trouve des moments de plaisir avec elle. Comment avoir du ''FUN'' avec mon cheval sauvage lunaire ? elle, si déplaisante et rebelle...me donne plutôt le goût de fuir en Afghanistan et plus loin encore !

Or, vous ne savez pas la meilleure ! Je suis devenue sa VRAIE belle-mère ! Je me suis baptisée ainsi toute la journée. Je lui ai suggéré qu'au lieu de se chicaner, on pourrait se bichonner (cheveux, manucure, pédicure, masque facial, vous voyez le genre) et que sa belle-mère en serait très heureuse ! Elle a accepté. Ce fût vraiment agréable en plus ! Pour le dîner, sa belle-mère de procuration (moi-même) a tenu avec brio son premier rôle théâtral de composition (foutrement amusant). Ce qui fait que... je vais continuer comme ça, un petit bout de temps... Comble du divertissement, je lui ai déclamé qu'avoir eu une fille, j'aurais aimé qu'elle soit comme elle mais... un petit peu plus poli... Tu dois retenir de ta mère c'est sûr, ai-je dit. C'est drôle, elle n'arrête pas de m'appeler Maman aujourd'hui... Et moi, je me sens légère. Force est de constater que la dérision émancipe la belle-mère que je suis devenue !

vendredi 1 avril 2011

L'archevêque full techno



J'ai une histoire d'amour compliquée avec la religion. J'aime l'énergie divine, Dieu, toute sa suite (les anges, les saints et cie... dans l'universalité des religions) mais... je n'aime pas tellement les institutions religieuses. Ce sont de grosses machines avec de puissants moyens et habituellement ça ne sent pas bon dans ces hautes sphères célestes du pouvoir humain. Les religions séparent au lieu d'unir ou plutôt je devrais nuancer par, ceux et celles qui pratiquent une religion, ne l'appliquent pas comme elle devrait être. La perception de l'un est différente de l'autre. Ça fait souvent des étincelles !


De ce temps-ci, je lis la brique d'Ingrid Bétancourt (je ne lis pas vite et je médite en même temps. J'y arrive car j'ai deux cerveaux ! ). Cette femme n'aurait jamais passé au travers de son calvaire sans sa foi. Pour ma part, je n'arrive pas à faire une dichotomie entre l'établissement religieux et mes croyances. La grogne m'habite juste à penser à la pédophilie, au peu de femmes dans l'Église, à leurs propos préhistoriques en ce qui a trait à la contraception, l'homosexualité. La fermeture aux différences, je ne supporte pas ! Que dire de toutes leurs belles richesses vides de sens qui se déploient devant nos yeux. Les mensonges d'autrefois que nos ancêtres ont dû subir reviennent vite en ma mémoire. Je suis donc une croyante qui cherche son chemin hors du pouvoir patriarchal de l'Église, je ne lui fais pas confiance. Bizarrement, je m'y retrouve souvent lorsqu'elle est vide. Chemin faisant, c'est un lieu magique, apaisant. Je dois être la brebis égarée !


Actuellement au Québec, on parle beaucoup dans les médias de l'original archevêque de Québec Gérald Cyprien-Lacroix. Il a un nom prédestiné et une bouille bien sympathique. Cet homme de Dieu est ''techno'' avec Facebook, IPad, IPhone. Mgr Lacroix veut en finir avec '' l'image archaïque et dépassée de l'Église''. Il ajoute dans le journal La Presse, du jeudi, 31 mars dernier '' qu'il faut être branché sur Dieu par la prière mais il faut aussi être branché sur la RÉALITÉ''. Ciel, je tombe de ma chaise ! Faut donner la chance au coureur mais surtout j'espère que ça ne sera pas des ''prières'' en l'air ! Être branché, c'est bien, mais écouter, comprendre, changer et évoluer c'est encore mieux ! Allez les Saints, au travail ! Il va avoir besoin d'aide l'archevêque à la mode full techno !

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''