Translate

mardi 30 juin 2009

La fête du Canada...well, well, well...



J'adore marcher. Je fais une marche rapide comme une lapine qui court après une grosse carotte, mais moi, j'ai dans mes longues oreilles mon IPOD rempli de chansons de mon chouchou. C'est une vraie drogue santé ! J'arrive du travail morte, je fais mon deuxième chiffre à la maison, et je me pousse dans le dos pour aller marcher. J'en reviens en lapine Energizer AAA !

Demain, congé de la fête du Canada. Je vais donc souhaiter à mes lecteurs fédéralistes un bon congé et une bonne fête aussi ! C'est bel et bien vrai, je ne suis pas une souverainiste à la Falardeau, j'ai des amis au Nouveau-Brunswick qui sont attachés à leur pays. Tout est question de perception dans la vie. On est tous des humains avec du sang rouge, peu importe la couleur de notre peau, notre langue. La boule bleue est petite et le respect des croyances, des convictions est primordial à mes yeux. Et puis, la marquise de Pomponville ne peut pas détester une Reine, celle d'Angleterre ne l'a pas encore invité mais ça ne serait tarder !!! Well, well, well... Moi qui adore le thé en plus...de préférence vert.

CANADA, vous saviez que ce n'est pas seulement un pays mais aussi une pomme ? Une reinette jaune ou gris-beige. Le Canada, un pays immense et agréable à vivre. Une confédération qui en 1990 a fait échouer l'accord constitutionnelle (Lac Meech) destiné à satisfaire les demandes MINIMALES du Québec. En 1982, notre cher Trudeau a obtenu le rapatriement de la Constitution canadienne. Les autochtones obtiennent d'importantes garanties, tandis que les REVENDICATIONS DU QUÉBEC SONT IGNORÉES ! Cours d'histoire 101 se termine ici...

J'ai un maudit défaut, je suis légèrement rancunière, je pardonne mais je n'oublie pas... Well, Well, Well

Bonne fête quand même CANADA ! Bonne fête à tes 10 provinces dont l'une d'elles est trop différente pour y demeurer !

Dire que ma bien aimée grand-mère Améda Guérin était une fervente fédéraliste, et fervente le mot est faible... J'écoutais avec elle à 10 ans, les investitures des congrès du parti Libéral au fédéral, et au provincial, à 10 ans ! ''L'enfer est rouge et le ciel est bleu !!! '' Je choisis le bleu grand-mère... Bonne fête à ton pays, le mien reste à faire !!!


Robert Bourassa, fédéraliste du parti Libéral du Québec... Premier ministre du Québec 70 à 76 et de 85 à 94: ''Donc, depuis 1985, la question est: What does Canada want? ...et on attend encore la réponse du Canada à cet égard. Monsieur le président, le Canada anglais doit comprendre de façon très claire que, quoi qu'on dise et quoi qu'on fasse, le Québec est, aujourd'hui et pour toujours, une société distincte, libre et capable d'assumer son destin et son développement. Merci. ''. et c'est pas moi qui le dit...

lundi 29 juin 2009

Saisir le hasard




J'aime croire au hasard et paradoxalement, j'aime croire également qu'il n'existe pas et que nous avons une ligne tracée pour chacun de nous. En fait, je crois que nous avons une ligne tracée qui se modifie selon nos choix avec plusieurs possibilités.

Anne Ancelin Schützenberger, Docteure en psychologie en France a étudié le sujet. J'aime sa théorie: '' En 1928, Alexandre Fleming entre dans son laboratoire et voit qu'une corbeille n'a pas été vidée. Il aurait pu se mettre en colère contre la femme de ménage. Pas du tout, il regarde la corbeille, analyse ce qu'il y trouve et découvre la Pénicilline. Ce n'est pas le hasard qui compte, mais le POUVOIR de le saisir, d'en faire quelque chose. ''

Saisir le hasard, ça me plaît bien !


dimanche 28 juin 2009

Le bonheur tranquille



Il ne fait pas beau, mais quand je dis PAS BEAU, c'est vraiment pas beau ! un temps exécrable ! Et bien, c'est pas grave, j'en profite pour faire plein de choses que je n'aime pas faire. J'ai cuisiné toute la journée pour ma marmaille. Ciel que je déteste cuisiner ! des feuilletés au poulet, lasagne, soupe aux légumes et renversé aux ananas. Lorsque j'écoute Louise, mon amie au bureau, et qu'elle me parle de ses petits plats sophistiqués, ça me renverse de ma chaise ! Alors, elle a les yeux qui s'animent et qui deviennent remplis d'étoiles, pétillants. C'est de toute beauté à voir ! Elle doit bien se dire la même chose lorsque je lui parle de Pierre Lapointe !

Je n'aime pas cuisiner mais j'adore faire du lavage. Je ne sais pas pourquoi mais je cherche toujours une brassée à faire et j'en fais du lavage ! Aussitôt porté, aussitôt lavé !

Voulez-vous bien me dire pourquoi je vous parle de lavage ? On s'en fiche de mon lavage ! Je suis dû, dû, dû pour des vacances... VACANCES, quel beau mot !!! Nous avons réservé 3 dodos à New-York après mon spectacle, du 19 juillet de Pierre Lapointe !!! Je voulais absolument montrer la grosse pomme aux enfants. Entre temps, il y aura le Festival d'été de Québec et je m'en promets du plaisir ! J'adore Paris et j'adore New-York ! Deux villes extraordinaires ! Deux villes complètement différentes, deux paradoxes ambulants, tout comme moi ! J'adore de plus en plus ma ville adoptive Québec. J'y vis depuis 1989, et elle m'impressionne de plus en plus.

Je vous quitte pour faire des petites choses que j'aime bien faire... Manucure à ma fille, longue marche avec dans les oreilles mon chouchou et terminer mon texte pour la Fondation des maladies du coeur. Y'a de ces petits bonheurs dans la vie qui ne coûtent rien mais qui font la différence. Je les apprécie tout simplement. C'est du gros bonheur tranquille...

'' Je me suis réveillé avec des étoiles sur le visage. Des bruits de campagne montaient jusqu'à moi. Des odeurs de terre, de nuit et de sel rafraîchissaient mes tempes. La merveilleuse paix de cet été endormi entrait en moi comme une marée... Devant la nuit chargée de signes et d'étoiles, je m'ouvrais pour la première fois à la tendre indifférence du monde.''
Albert Camus

L'été, c'est ça...

samedi 27 juin 2009

Michaël Jackson et la chatte bleue



Il pleut ''à boire debout''. Il pleut et je n'ose pas sortir dehors faire mes petites commissions. Je suis comme une chatte qui déteste se faire mouiller les poils. Une jolie chatte bleue pâle, je sais... ça n'existe pas, mais moi, je veux être d'un beau bleu pâle, un bleu poudre ! On entend parler des résultats de l'autopsie qui arriveront dans 6 à 8 semaines, d'enquêtes et contre-vérités sur Michaël Jackson, le roi du pop. J'ai surtout appris que Jackson dansait le moonwalk de Marcel Marceau, mime français bien connu et qu'il avait une grave maladie déficitaire en alpha 1 antitrypsine. Je connais les déficits budgétaires et ceux de l'attention mais celui-là, je ne le connaissais pas ! Il a terminé sa vie comme une belle petite canette de PEPSI !

Je vais vous inviter à lire mes textes de la Fondation des maladies du coeur. Ils ont ajouté 3 textes non-publiés jusqu'à aujourd'hui, mais il faut que vous retourniez au début de la publication. Laissez-moi des messages, j'ai l'impression d'écrire pour rien. Votre commentaire n'apparaîtra pas aussitôt que vous l'avez écrit car la Fondation en fait la lecture auparavant. Elle gère et mène comme une Germaine !

Comment une chatte bleue poudre qui a une folle envie de faire la fête va-t-elle réussir à s'éclater alors qu'il faut qu'elle aille faire ses commissions avec sa petite dernière dans la pluie ? Je ne peux pas résister au besoin de me confier... Voulez-vous un Pepsi avec ça ?


vendredi 26 juin 2009

Michaël Jackson, l'envers de la vie




Michaël Jackson est décédé. Facile à prévoir, c'était marqué sur son visage. C'est encore beau qu'il ait vécu jusqu'à 50 ans. Il a eu le bonheur difficile Michaël Jackson, une famille dysfonctionnelle, un talent fou et une dichotomie entre l'artiste et l'individu, l'homme. L'opposition entre soi, ce que nous sommes et ce que l'on projette est souvent difficile à vivre, surtout si la personne est connue et populaire. Juste à le regarder, on pouvait voir sa souffrance ambulante nous arriver en pleine figure. Je crois que Céline Dion lors d'une entrevue a dit qu'il prenait des médicaments pour dormir, pour être éveillé, comme Elvis. On ne peut pas tenir longtemps comme ça. La misère humaine est effroyable peu importe le statut de la personne.

Dans quelques années, on pourra entendre dans les jeux questionnaires à la télévision: Quelle est la personne décédée la même journée que Michaël Jackson ? Aujourd'hui, on sait la réponse: Farrah Fawcett, mais dans 5 ans, on l'aura oublié.

Ce matin, nous étions installés à la télévision Monsieur le marquis et moi-même. Une fan était interviewée pour parler de Jackson. Monsieur le marquis m'a regardé puis m'a lancé de sa belle voix de radio : '' Tiens, lorsque Pierre Lapointe va mourir, c'est bien toi qui parlera de lui à la télévision. Toi, sa plus grande fan !''. Je l'ai fusillé des yeux et nous avons rigolé tous les deux. Ma seule pensée par la suite fut: ''pourvu que je ne sente jamais sa mort... Je vais mourir avant lui comme ça, je ne la sentirai pas''. Comme je suis contente d'être plus vieille que lui... Il ne faut pas qu'il devienne trop populaire, tous les grands artistes ou presque meurent jeunes... Chut,on ne parle plus de mort maintenant... écoutons la petite voix en nous, Diluons nos peurs, prenons la vie à bras le corps, trouvons la vie qui nous va. Et advienne que pourra !

mercredi 24 juin 2009

J'adore Boucar Diouf

J'adore Boucar Diouf. Il est intelligent, cultivé et drôle. J'aime ce qu'il est comme personne. Il me semble qu'on voudrait l'avoir dans sa famille juste pour avoir le plaisir de discuter avec lui. L'intelligence me séduit, le discernement aussi.



Jean-Christophe Maillot

Un pur plaisir, un coup de foudre immédiat... Regardez bien... Chorégraphe: Jean-Christophe Maillot (Ballet de Monte-Carlo) !




Démocrite et le magasinage





En cette belle journée ensoleillée de la St-Jean, congé férié, je vais vous citer Démocrite:

'' TOUT ARRIVE PAR HASARD ET PAR NÉCESSITÉ''. Hubert Reeves et Nicolas Reeves (son fils) expliquaient cette citation lors d'une conférence au Canal Savoir, si j'ai bien compris... de cette manière: Prenez des cristaux de neige, ils ont 6 pointes, c'est une nécessité physique, par la suite les formes sont créées au hasard. Peut-être que l'évolution de la vie est le fait du hasard et de la nécessité ?

Je n'ai pas de connaissances scientifiques, j'ai davantage d'intuition, mais il me semble que l'esprit humain ne peut pas vivre sans sens. Il projette du sens pour survivre, c'est un besoin essentiel pour lui. Une rencontre inattendue et il faut qu'on lui trouve du sens. Une maladie, un décès, une naissance, tous les événements de nos vies doivent pour nous avoir du sens.

Non, la St-Jean ne m'a pas monté à la tête, je n'ai pas pris un coup de soleil ou de chaleur intense. J'aime réfléchir sur la vie comme il y a des gens qui aiment magasiner. Moi, j'aime penser. Je ne suis pas du tout cultivée, je suis curieuse. J'ai soif de connaissances comme d'autres ont besoin de consommer. À chacun son sens, son besoin, et il m'arrive d'aimer magasiner aussi... rarement mais ça m'arrive, tiens comme dans le Vieux-Québec où je vois la beauté des lieux, je touche, je sens l'histoire de cette magnifique ville. Alors magasiner devient un plaisir car j'y ai mis un sens émotif. Acheter pour acheter, je ne suis pas capable. Courir les spéciaux, je n'aime pas du tout, mais par nécessité budgétaire, il le faut bien quelquefois.

C'est fou ce qu'une citation peut me faire partir loin dans ma tête...

Revenons sur la terre... Monsieur le marquis arrive demain de la pêche, quatre jours avec son frère à taquiner le poisson. Il devra me taquiner au retour, croyez-moi ! Miss petite dernière a un petit rhume accompagné de fièvre, alors Monsieur le petit marquis hyperactif hypocondriaque pense qu'elle a la grippe porcine !!!

Je retourne dans ma tête, on y est si bien...




mardi 23 juin 2009

Bonne fête Québec !

La St-Jean et son message


Image: Fontaine de Tourny à Québec (de mon cru)


La fête nationale du Québec, la St-Jean Baptiste commence ce soir, avec sur les plaines son gros spectacle. Cette fête porte sur ses épaules un message. Pour moi, c'est la fierté québécoise mais c'est aussi la survie de la langue française.

Ne me dites pas qu'elle est protégée, ne me dites pas que nous avons peur pour rien. Ici à Québec, 99% des Québécois parlent français, ce n'est pas le cas à Montréal.

Lorsqu'on voit se qui se passe à l'autre bout de la 20, on n'a pas le goût que ça arrive ailleurs au Québec. Dont l'importance de se tenir debout, l'importance de parler notre langue au Québec, langue minoritaire en Amérique du Nord, L'importance de la protéger, d'en être fière, et de vivre EN français. Ça ne nous empêche pas d'apprendre d'autres langues, de s'ouvrir aux autres cultures, mais ICI au Québec, ça se passe EN français ! Des petites controverses arrivent souvent pendant cette fête. Cette année, ce fut la présence possible de groupes anglophones au spectacle de l'autre St-Jean à Montréal. Je veux bien que des artistes anglophones chantent à la St-Jean mais en français ! Sinon, si on veut inviter des chanteurs qui chantent en anglais et bien, il faudrait inviter les autres communautés également. On pourrait chanter dans toutes les langues. Je ne suis pas contre mais... j'insiste... Voulons-nous garder la langue française au Québec, la langue officielle ? Le Québec change, sa langue aussi. Je ne crois pas qu'on parlera encore bien longtemps le français au Québec. Montréal est complètement coupée des régions. Montréal, la multiculturelle et les régions unilingues, francophones. Une langue de toute façon se modifie, se bonifie, se perd au fil du temps, c'est logique, je sais... Toutes les langues se transforment. Je veux la protéger mais j'ai le sentiment de ramer pour rien... Je ne veux pas qu'elle disparaisse ma langue française.

Le français habite ma vie, mes mots, mon quotidien, mon pays (le Québec). Le français habite mon âme, mon sang, mes racines. Le français puise en moi ma différence culturelle, impose respect et dignité. Ne touchez pas à ma langue, n'essayez pas de minimiser sa fragilité. Elle est si petite et seule dans cette marée géante anglophone d'Amérique.

J'espère juste qu'elle va survivre au fil du temps...

Québec, je t'aime tant...

lundi 22 juin 2009

Pub drôle ?

MONSIEUR LE MARQUIS aime bien cette pub, trop à mon goût. Il rigole toujours lorsqu'il la voit. Moi, elle me fait sourire ET me choque en même temps. Après toutes ces luttes pour le ''féminisme'' et on en est rendu là ! Bon, je vous la place et vous, qu'est-ce que vous en pensez ? Ça doit être un homme qui en a fait la création, un marquis de Pomponquelquechose ! Vous allez me dire que les hommes ne sont pas plus brillants dans cette publicité... C'est peut-être que ça m'agace que des femmes peuvent s'extasier de cette façon, c'est plausible malheureusement...

Ces artistes inconnus


Image: Logopagus de Doyon-Rivest

Ils sont souvent inconnus, ils ont du talent, on ne les voit jamais, ils ne font pas de vagues car ils ne touchent pas la majorité, ils sont presque invisibles. Ils font leur art noblement, avec passion et respect. Ils sont d'une certaine façon, des missionnaires des temps modernes, et ils prêchent souvent dans le désert car la télévision les ignorent, les journaux ne parlent d'eux que rarement. Mais qui sont-ils ? Ce sont les artistes en art visuel, en danse aussi.

Aujourd'hui, je vous présente Mathieu Doyon, du groupe Doyon-Rivest en art contemporain. J'ai vu l'exposition, l'été passé, à la Triennale québécoise au Musée d'art contemporain de Montréal. Je me souviens d'un gros bonhomme (Logopagus) bien rigolo, style publicité. Mathieu Doyon, un gars de Québec ira vivre à Montréal, on en perd un encore... Il fera de la musique, de l'art visuel, de la photographie dans la grande métropole.

Peut-on vivre à Québec dans le domaine des arts ? On peut mais pauvrement. J'ai enseigné la danse à Québec pendant quelques années et ce n'est pas un métier facile, loin de là. Lorsque les enfants arrivent, ça devient impossible. Reste qu'à mon avis, les arts sont pour moi ce qu'il y a de plus beau au monde. J'aime les oeuvres de ces artistes, j'aime aussi la démarche artistique qu'ils font. Ce qui me fascine le plus, c'est que pour eux l'art prend toute LA place, ils ne vivent que pour la création. De la folie ou de la noblesse ? Peu importe, le geste de créer reste le plus beau de tous. Un artiste ne peut pas faire autrement, sa nourriture reste la création, un mot, un tissu, un pas de danse, une note de musique... Le plaisir de créer reste magique, animal, nécessaire et noble. C'est la nourriture de leur âme.



dimanche 21 juin 2009

Pétition pour entendre du Pierre Lapointe dans les radios commerciales




Ça m'a pris hier soir, mais ça me trotte dans la tête depuis 4 ans... Une poussée d'adrénaline lorsque Monsieur le marquis m'a mis sur le bout du nez un article qui parle de mon chouchou Pierre Lapointe. Un excellent article d'ailleurs de Nicolas Houle dans le Soleil de samedi. Et la phrase qui m'a fait agir: ''la plupart des radios lui auraient indiqué que ses chansons ne tourneraient pas''. Même pour son prochain extrait : Au bar des suicidés ! Bordel de merde, j'ai regardé droit dans les yeux Monsieur le marquis, et j'ai foncé tout droit vers mon bébé ordinateur (mon nouvel ordinateur) pour créer une pétition pour entendre du Pierre Lapointe dans les radios commerciales au Québec ! Pauvre Monsieur le marquis, il pensait bien faire...

Voilà, s'il vous plaît, si vous m'aimez un peu... beaucoup ou passionnément... vous allez sur Facebook vous inscrire (c'est gratuit) et puis faites : groupes Pierre Lapointe et puis vous y êtes, vous n'avez qu'à faire partie du groupe. C'est pour une bonne cause !


Alexandre Désilets aura le même traitement de faveur de ma part si ça marche pour Pierre. Bordel de merde, un décideur qui prend le contrôle des radios commerciales ne peut pas à lui seul décider pour tout le monde. Ça n'a pas de bon sens ! Les radios commerciales nous prennent pour des cruches et sous-estiment ce qui peut nous plaire. De la bonne musique doit être entendue partout autant à Radio-Canada que dans les radios commerciales. La matante est pas contente, pis en passant, elle écoute pas Rock détente !!!

Bonne fête des pères !

Un père, c'est précieux et unique. Le mien est disparu en 1977 mais il m'accompagne dans ma vie à tous les jours. Il m'arrive de le voir furtivement, de le sentir intensément. Je sais qu'il est là et qu'il me guide à sa manière. Bonne fête des pères aux hommes de nos vies, à ceux qui ne sont plus là mais qui différemment habitent notre âme, nos pensées, notre esprit. Tout se transforme autrement, même les êtres vivants. Ça ne veut pas dire qu'ils disparaissent à tout jamais, c'est qu'ils sont différents, ailleurs et si près aussi...

samedi 20 juin 2009

Margie Gillis

Margie Gillis est ma danseuse préférée en danse. Je ne l'ai vu qu'une seule fois mais c'est inscrit à jamais dans mon âme. Un jour, j'aimerais prendre un stage en danse pour le plaisir d'être avec elle, avec son énergie de création. C'est un être exceptionnel, lumineuse à souhait. Elle comprend bien le Québec, mieux que n'importe qui. Elle valorise l'expression des émotions au lieu de la beauté artistique. Cette semaine, elle a eu L'Ordre national du Québec. Regardez, écoutez... vous allez me comprendre...

Amylie: mes oreilles

C'est joli comme tout, rafraîchissant, jeune, et ça fait du bien à entendre... Elle n'est pas connue mais ça ne serait tarder, voici Amylie.

le dépassement de soi







Maudite vie sale...

Un article sur la maladie de Parkinson de l'animatrice Chantal Jolis. Ce n'est pas moi qui subit la maladie mais lorsqu'on suit des gens pendant des années, ils n'ont pas le droit d'être malades ou de mourir. C'est une petite partie de nous qui meurt avec... Et puis, je me suis dit: ''Nicole, mon petit pot de colle, regarde ce que tu as TOI, comme tu es chanceuse. Arrête de regarder ce que les autres ont, vivent. Tu n'y peux rien''. Ah bon, je n'y peux rien ??? Je me suis donc répondue: ''Nicole, mon joli pot de colle, tu pourras l'ajouter à tes prières ce soir... On peut toujours apporter aux autres une part d'invisible. En l'apportant aux autres, on l'apporte à soi, en soi''.

Maudite vite sale quand même...

''Regarde ce que tu as TOI et en TOI''. J'ai une magnifique famille, loin d'être parfaite mais elle est bien vivante. Mon fiston sportif-hyperactif a commencé hier son premier cours de batterie chez un professionnel (s'il vous plaît), à vrai dire son professeur accompagnera Charles Aznavour ce soir à Montréal... Il l'a trouvé sur internet tout seul. Cette semaine, il s'est acheté un cell encore tout seul. Il travaille chez l'épicier du coin en même temps qu'il va à l'école. Il m'impressionne mon fiston, ma bombe ambulante ! Il est un exemple pour moi, si vous saviez... on part de tellement loin...

Puis, son grand frère le plus vieux quittera son travail d'informaticien pour retourner aux études faire une maîtrise en science politique. Il m'impressionne aussi mon grand fiston. Je sais que ce n'est pas facile pour lui. Quitter un travail bien rémunéré interpelle son insécurité. On se bat souvent contre soi-même, nos propres peurs nous empêche d'avancer. François, se tromper ce n'est pas grave, il faut avancer vers l'avant et ne pas regarder derrière... Il faut FONCER !

Et puis, ma petite qui devra travailler ses maths, sa lecture cet été pour monter en 6 ème année... Notre famille, c'est le dépassement de soi ! Le bonheur pour moi, c'est ça... Ce n'est pas ce qui t'arrive dans la vie qui est important, c'est ce que tu fais AVEC !

Et puis, ma soeur qui a combattu un cancer du sein et qui est une gagnante, une guerrière...

Maudite belle vie, si cruelle mais si précieuse...

vendredi 19 juin 2009

La Roux Bulletproof




http://www.youtube.com/watch?v=NQdC7h609k8

J'adore !

Merci à François (un ''jeune'' blogueur que j'aime lire).

Les Misérables à Québec


Un incontournable si vous venez à Québec cet été... Les Misérables au Capitole. La comédie musicale d'après l'oeuvre de Victor Hugo est SUBLIME, PROFONDE, PARFAITE ! Je suis allée la voir hier soir pour une 3 ième fois... et je crois que je vais y retourner ! Je suis sur un NUAGE et un gros, un cumulus bouboume ! L'oeuvre est encore fraîche et actuelle, c'est tout dire. Le plaisir d'entendre les musiciens sur place donne un cachet magique qui rehausse le spectacle. Que dire des voix de Gino Quilico, Myriam Brousseau, Geneviève Charest, Kathleen Fortin, Sophie Tremblay pour nommer que ceux-là...Frédéric Dubois, le metteur en scène a dit de cette oeuvre : '' Dans chaque mot de l'histoire des Misérables, on peut trouver un endroit pour s'enraciner.'' Et comme c'est vrai !!!

L'homme reste toujours face à lui-même, ce n'est donc pas ce qui arrive qui est important, c'est ce qu'il en fait. La révolution française nous semble loin, mais elle a bel et bien eu lieu. On oublie facilement la raison pour laquelle nos cousins français sortent si souvent dans les rues. Un peuple avec autant d'histoires en a beaucoup à nous apprendre. Le peuple se donne le pouvoir qu'il veut bien se donner.

Un spectacle éblouissant, qui nous fait réfléchir et nous enracine dans sa beauté.

À voir absolument !!!

Je vous place MON Gino Quilico avec ''comme un homme'' qui me fait pleurer à toutes les fois que je l'entends. Une magnifique prière... Le CD est disponible, c'est justement ce que j'écoute en ce moment !!!

jeudi 18 juin 2009

Les misérables et Pierre Lapointe

Un petit mot rapide, très rapide, car Monsieur le marquis et sa marquise de Pomponville iront ce soir, au spectacle: ''les misérables'' avec le ''grand'', le beau, le parfait Gino Quilico pour une 3ème fois ! Lorsque la marquise aime quelque chose elle y va souvent, plus que la moyenne des ours ! Vous l'avez remarqué, je sais...

Et on se transforme en Pierrette...Un belle nouvelle aussi pour Pierre Lapointe car son nouveau CD sera mis en vente en France dès le mois de septembre. Il vient de signer avec la compagnie Wagram (Corneille, Karkwa, Albin de La Simone et Dominique A). Je vous le prédis... Un jour, Mon chouchou juste à moi et un peu aux autres sera vraiment reconnu en France. Attachez vos tuques ! Et...

J'enlève mon uniforme de travail pour aller me faire une beauté. Vous êtes surpris ? Je porte un bel uniforme marine, style agente de bord, classique et distinguée. J'adore ça, c'est pas compliqué le matin de choisir mon linge !


Victor Hugo et Jean Valjean m'attendent...

mercredi 17 juin 2009

Névrosée mais heureuse


Il fait un temps splendide depuis maintenant 5 jours, un miracle ! Enfermée au bureau, je n'en profite pas, mais je peux vous dire que les parents de nos jeunes patients (en ortho) ont ENFIN le sourire aux lèvres. L'importance des petits riens de la vie prennent une toute autre signification. Il me semble que ces petits riens goûtent d'autres saveurs, tout se change en autrement.

Et puis, je me délecte, me bourre des chansons de mon chouchou dans ma voiture, lors de ma grande marche en fin de soirée, dans mon bain. J'ai donc repris ma drogue quotidienne et c'est WONDERFUL ! Je suis donc une névrosée heureuse !

Je vous place le lien de l'émission d'hier soir, ''Bons baisers de France'' AVEC MON chouchou Pierre Lapointe. Mon amie Louise, je devrais peut-être dire... ancienne amie, je vais y penser... (farce) parce que MON amie Louise a trouvé que MON Pierre était drôlement vêtu lors de sa prestation. Évidemment, moi, je l'ai trouvé PARFAIT ! Un coup de brocheuse en arrière de la tête, et elle a changé d'idée !!! Ah oui, qu'est-ce que j'ai fait lorsque je suis rentrée au bureau ce matin ? J'ai replacé ma photo de Pierre à l'écran de mon ordinateur. Lorsque je pompe (ça m'arrive)... Je le regarde et je deviens aussitôt ZEN !!! OUI, le monde est beau !

Je suis névrosée, c'est certain... mais moi je le sais au moins !



mardi 16 juin 2009

Fin de ma désintoxication à Pierre


Qu'est-ce que j'ai le cafard, ça doit être relié aux SPM... ou peut-être à ma désintoxication sévère des chansons de mon chouchou Pierre Lapointe. J'ai même enlevé sa frimousse de mon ordinateur au bureau aujourd'hui. Résultat: Je déprime ! Depuis deux semaines, pas une petite chanson de lui pour ne pas le ressentir de loin, mais à quoi bon ? Et ça n'a même pas marché...Je crois que j'aime mieux être comme je suis et vivre ma télématique qu'être déprimée ! Je me suis d'ailleurs achetée le CD de Calogero parce qu'il a donné la chanson ''la bourgeoisie des sensations'' à cet excellent chanteur. Je l'écoute en boucle depuis une semaine, c'est bon mais... c'est pas MON Pierre !

J'ai beau me parler, me dire: ''Voyons Nicole, on déprime pour de vraies raisons, pas pour ça !''. Faut croire que sa musique est thérapeutique dans ma vie, parce que je déprime pour vrai !

Donc, ce soir, fin de ma désintoxication. Je rechute ! J'ai besoin de ma dose pour me sentir dans mon univers, mon élément, et MON univers, c'est les chansons de mon chouchou...

Ce soir, grosse rechute, il passe à l'émission de France Beaudoin à '' Bons baisers de France'' et auparavant, je vais prendre ma marche rapide en écoutant toutes les chansons de mon chouchou.
PU CAPABLE...

Y'a pas de mal à se faire du bien ! Tant pis pour la télématique, je ne peux rien y faire alors... Je lâche prise !

lundi 15 juin 2009

Quinquabelle et Dirk De Kayzer





















C'est grâce à mon amie: Quinquabelle que j'ai eu les yeux éblouis par ces bronzes de Dirk De Kayzer. De la pure magie, comment fait-il pour donner l'impression de mouvements dans du bronze ? C'est assez incroyable et... tellement beau !

Allez faire un tour sur le magnifique site de mon amie. Elle a le don de nous faire découvrir plein de choses incroyables, c'est une championne dans son domaine, et elle est drôle en plus ! Je l'aime !



Le temps et les hyperactifs


J'ai trouvé un petit article très intéressant dans la Presse de fin de semaine. Le sujet: le temps et les enfants hyperactifs. Le voici :

'' Les enfants hyperactifs ont un problème de perception du temps, selon des psychiatres britanniques. Les chercheurs du King's College de Londres avancent que l'hyperactivité ralentit le temps qui passe, ce qui donne l'impression qu'une courte période d'inactivité est longue et ennuyante. Ils se basent sur des analyses par imagerie mentale du cerveau de 12 enfants, qui montrent une faible activité de la région du cerveau responsable de la mesure du temps. Cette fausse perception du temps serait une manière de combler un déficit de dopamine, une substance générée par les comportements risqués et excitants. En d'autres mots, en trouvant sans cesse le temps long et en voulant se désennuyer, les hyperactifs augmentent la quantité de dopamine dans leur cerveau''.

Si j'ai bien compris, on n'arrête pas de faire des activités physiques ou mentales, on secrète donc de la dopamine, et plus on trouve le temps long ! Et plus on trouve le temps long, plus on fait des activités et on sécréte de la dopamine ! C'est un peu l'image du chien qui tourne autour de sa queue. C'est bizarre, parce que j'ai toujours lu que nous sécrétions de la dopamine mais ce sont nos neurotransmetteurs ''le problème'', la connection ne se fait pas. Jusqu'au jour, où j'ai ouvert le dictionnaire, donc ce soir, pour lire DOPAMINE, c'est un neurotransmetteur !

Je vous laisse, je vais prendre une grande marche, faire 2 lavages, voir les autres blogues de mes amis, répondre à mes courriels, regarder si Pierre Lapointe est à Bons Baisers de France, monter une bibliothèque, arranger la maison, lire et... peut-être dormir ! Mon dernier rêve fut intense. J'ai rêvé que je discutais avec une femme qui avait 3 yeux ! Je n'osais pas lui dire...

Y'a plein de gens qui bougent physiquement plus que moi, mais mon cerveau lui... n'arrête JAMAIS ! Mon fiston hyperactif sévère a les deux, la bougeotte physique extrême et celle du cerveau. Tous les hyperactifs sont différents, mais on est tous, il faut le dire: énervant, mais on est fin en petit péché !!! Et que ça saute...

dimanche 14 juin 2009

Québec, aujourd'hui



Lorsque j'ai quelques heures à moi, je cours dans le Vieux-Québec. Ça me rappelle la France... Je peux y passer des heures...
Posted by Picasa

Bande-annonce: j'ai tué ma mère

J'ai tué ma mère, encore, encore et encore




Tout a été dit sur ce film par les critiques et ils n'ont pas menti, mais pas par Madame Toulemonde, pas encore... Je tiens à préciser que je suis tombée en AMOUR avec ce film. Ce matin, je suis gaga !!!

C'est donc accompagnée de ma mère de 82 ans que je suis allée le voir. UN GRAND FILM, UN BEAU FILM TOUCHANT, EXCEPTIONNEL, rien de moins ! C'est l'histoire d'une relation mère-fils, de deux solitudes n'arrivant pas à communiquer. L'une coincée dans sa personnalité et seule, l'autre maladroit et jeune. La grande qualité du film, c'est sa progression. Cette comédie-dramatique nous amène où elle veut nous amener, on ne perd rien de l'histoire, on ne s'ennuie pas, on rit beaucoup, on réfléchit. CE FILM EST DONC À MES YEUX: PARFAIT! Vous avez bien lu, il est parfait ! Les critiques ont tellement peur de ce mot, et bien moi, Madame Toulemonde, je l'écris !

J'ai adoré les gros plans fixes, les cadrages, qui donnent une atmosphère d'intimité, les dialogues sont profonds et drôles, les comédiens... QUE DIRE DE MA ANNE DORVAL... Le film vaut son déplacement juste pour la scène où elle ''pète les plombs'' au téléphone avec directeur d'école. C'est à ce moment, qu'on comprend son personnage. Xavier Dolan est également un excellent comédien en plus d'être le réalisateur et d'avoir mis tout son argent dans ce film. Je n'ai pas trouvé qu'il surjouait. Le thème de l'homosexualité n'est pas l'enjeu du film. Les plans d'amour entre le jeune cinéaste-comédien et son copain sont très beaux, naturels, même ma mère m'en a fait la remarque, et ce n'est pas de son époque.

Les critiques et les gens se surprennent de constater qu'une premère oeuvre peut être aussi bien maîtrisée par un jeune homme de vingt ans. Je crois sincèrement que lorsqu'on affiche SA vérité, sa personnalité, ce que nous sommes réellement SANS nous cacher, on ne peut qu'avoir du succès. Qu'est-ce qui est vrai ou fictif dans ce film ? Là, n'est pas la question, c'est la démarche d'honnêteté que le spectateur ressent, c'est tout. Ce film va droit au COEUR, il nous caresse l'âme et nous dit aussi que tout est possible... maladroitement nous sommes, mais que rien n'est perdu. Un film d'espoir et drôle, si drôle. Mon film préféré à ce jour !

Je suis gaga de ce film, je vous l'avais ''dit''...

Courez-le voir... vite !

Star Académie 2009




Hier soir, Monsieur le marquis, ma puce de 11 ans (celle avec un gilet rose) et une amie sont allés voir le spectacle Star Académie. Selon mes amours, le spectacle fut EXCELLENT ! Je les crois donc sur paroles !
Posted by Picasa

samedi 13 juin 2009

Je vous salue SOLEIL




Enfin du SOLEIL !!! C'est miraculeux ce que cette grosse boule de lumière peut nous apporter de joie ! La journée a commencé en lion, j'ai travaillé un texte pour la Fondation des maladies du coeur, le sujet étant la musique j'aurais bien pu en écrire 10 pages ! Puis, j'ai cuisiné ma sauce à spaghetti qui ne goûte jamais la même chose en passant. Je la fais à l'oeil, faut croire que j'ai pas la vision à chaque fois.

Aujourd'hui, je m'occupe de ma plus ''vieille'', ma fille de 82 ans, ma mère (farce plate de mon cru)! Je ne suis pas du tout, mais pas du tout, protectrice envers elle. J'aime qu'elle soit autonome, je déteste lorsque les gens ''enfantilisent'' les personnes âgées. Je l'amène dans le Vieux-Québec passer la journée, et en soirée nous irons voir le film de Xavier Dolan (j'ai tué ma mère). Je l'ai bien avisé que je ne voulais pas lui passer un message du tout, au cas où elle penserait que j'ai des ''crottes'' sur le coeur !

Pendant ce temps, ma fille, ma plus jeune de 11 ans, ira avec son père et une amie au spectacle de Star Académie. Billets VIP en poche, elle ne marche pas dans la maison, elle vole ! Monsieur le marquis a suivi l'émission, pas moi.

Quelle journée lumineuse, vous ne trouvez pas ? Julie Payette, s'envolera seulement mercredi dans SON espace, le décollage a été reporté. J'aime mieux ça qu'un accident mortel en plein ciel ! Tiens, je vous laisse avec ceci de René Char:

''IMPOSE TA CHANCE, SERRE TON BONHEUR ET VA VERS TON RISQUE''. J'adore cette phrase !!!

Je vous salue SOLEIL !

vendredi 12 juin 2009

La bourgeoisie des sensations

Je viens tout juste d'aller prendre une belle marche dehors, avec mon IPOD dans les oreilles. J'ai sauté toutes les chansons de mon chouchou, ça n'a pas été facile ! Il y avait toujours une petite voix intérieure me disant va sur Youtube et cherche ta chanson. Ce que j'ai fait et je l'ai trouvé ma chanson, maintenant chantée par Calogero, mais c'est elle ! Pierre ne l'a fait qu'une seule fois au Grand Théâtre de Québec et je m'en souviens encore ! Chantée par mon chouchou, elle était beaucoup plus belle, plus profonde, intime. D'ailleurs, elle m'avait fait pleurer cette foutue chanson!

Combien de temps vais-je encore tenir ? Et puis, une intensité très forte comme lorsqu'il a un spectacle... Voulez-vous bien me dire pourquoi je ressens les autres comme ça ? c'est agaçant à la longue !

Calogero et Pierre Lapointe




Julie Payette dans l'espace

La fierté à un nom: Julie Payette. Notre astronaute québécoise (et canadienne pour mes amis fédéralistes !) partira pour son 2ème voyage dans l'espace, demain le 13 juin, avec en tout une équipe de 13 astronautes pendant 16 jours ! C'est une première également car nous aurons 2 astronautes canadiens dans l'espace (Bob Thirsk). Je trouve ça extraordinaire, rien de moins !

Enfin l'image d'une femme différente pour nos garçons et nos filles !!! Chez moi, demain, ce sera un grand jour, et je vais le radoter à tout mon entourage ! Je ne veux pas diminuer les femmes qui adorent la mode, l'esthétique, le paraître. Ce n'est pas mal au contraire, et ça fait du bien au moral mais... en tant que femme, je suis habitée d'une très grande fierté pour cette scientifique, son parcours, son intelligence, ses connaissances et surtout son discernement. La vraie beauté d'une femme pour moi, c'est ça ! Le dépassement de soi, peu importe dans quel domaine, et comme dirait mon Brubru: ''dans son quartier ou plus loin ''.

Voici ce que Madame Payette nous livre dans la Presse Canadienne d'aujourd'hui:

''À mon avis, c'est là une des grandes réussites de la Station spatiale internationale, c'est le fait justement, qu'il y ait des partenaires qui, il y a quelques années à peine, ne s'entendaient pas bien du tout, et qui ont réussi à collaborer, à repousser leurs différences et même à construire des éléments chacun dans leur pays avec leurs philosophies différentes et, au lieu de compétitionner l'un contre l'autre, ont mis leurs ressources ensemble pour pouvoir bâtir cette station spatiale''.

En passant, Madame Payette n'est pas superstitieuse, car son numéro de joueuse de handball au secondaire était le 13, un chiffre de chance pour elle. Avoir le 13 comme chiffre de chance, faut quand même le faire ! Moi, je me croise mes treize doigts de mains ! Bien oui, j'en ai 3 de plus que vous, ils sont invisibles... Y'en a qui ont des dents surnuméraires dans le nez, ça existe vous savez alors, des doigts invisibles, y'a rien là ! Ah oui, je ne sais pas si la NASA a déjà fait des tests sur l'activité sexuelle en apesanteur ??? Je me porte cobaye, me semble que ça doit être le fun à essayer !!! Maudite adolescence à retardement ! J'ai le cerveau d'un homme, faut croire !

jeudi 11 juin 2009

Ma désintoxication à Pierre et l'histoire des deux loups



Ma désintoxication en ce qui a trait aux chansons de Pierre Lapointe va assez bien. Vous savez, je veux contrôler ma passion quotidienne pour les chansons de mon chouchou. Je suis mon propre cobaye même si ce n'est pas toujours facile. C'est comme s'empêcher de manger de la crème glacée lorsqu'on en raffole. La crème glacée ne gagnera pas ! Pas toujours facile, surtout ce matin en voiture où le goût de l'entendre était terriblement fort, mais j'ai résisté ! Lorsque je suis arrivée au bureau, sa chanson ''je reviendrai'' m'a accueilli de pied ferme, pas de bouchons en main, il a fallut que je chante légèrement par dessus pour ne pas l'entendre. Je suis faite forte !!! Pourquoi m'interdire ce qui me procure du plaisir ? À trop aimer les chansons de cet artiste, je ne vois pas les autres, peut-être que le goût de faire un projet avec lui était rendu trop fort. Et puis, cette fameuse télépathie... Barbara avait une personne qui la ressentait à distance. Je ne pouvais pas imaginer que cela pouvait se produire, jusqu'au jour où j'ai ressenti d'avance la mort de mon père, de René Lévesque et de Dédé Fortin. Je peux ressentir la nervosité de Pierre facilement, ou savoir dans quel restaurant il sera (je me suis testée 3 fois !). Alors, je me dis : si je n'écoute plus ses chansons, je ne le ressentirai plus ! Voilà. Je me teste !


De ce temps-ci, j'essaie de pratiquer aussi la méthode Sedona. Ça mange quoi en hiver ? Les pensées et les sentiments sont des faits. Ils ne sont pas MOI. J'ai des pensées, des sentiments mais ils ne sont pas ce que je suis. J'y ajoute un lâcher prise en acceptant mes pensées, puis en me posant la question : Est-ce vraiment vrai ? Puis, je tourne ma pensée vers un élément agréable. C'est du travail, je vous jure mais... le bonheur, ça se cultive aussi. Je choisis le bonheur. Le petit bonheur fait de petits riens et les grands bonheurs aussi, les voyages, le dépassement de soi, l'harmonie.

Connaissez-vous l'histoire des deux loups ? Il y a toujours une bataille en nous. C'est la bataille des deux loups et ils vivent en chacun de nous. L'un s'appelle ''malheur'', nos peurs, nos inquiétudes, notre colère, notre jalousie, nos regrets, notre ressentiment, nos pensées négatives. L'autre s'appelle ''bonheur''. Il incarne notre joie, l'amour, nos espoirs, notre gentillesse, notre générosité, la vérité, notre compassion.

Qui a gagné la bataille, quel loup gagne selon vous ? CELUI QUE VOUS NOURRISSEZ !

J'ai soif de bonheurs. Je ne veux pas me dire à 80 ans, quelle vie merveilleuse quand même j'ai eue, je regrette malheureusement de ne pas l'avoir remarqué avant ! C'est Colette qui a déjà dit ça !

Le bonheur, ça se travaille. Je m'exerce... Je vous quitte pour aller lire dans mon bain mes revues françaises ! Et que je suis chanceuse !

mercredi 10 juin 2009

La police et l'enfant hyperactif

Toute la journée au bureau, je me suis posée la question: De quoi pourrais-je bien parler sur mon blogue ce soir ? Je l'ai trouvé très facilement lorsque j'ai écouté les nouvelles de Québec. Un enfant hyperactif a été sorti de l'école par la POLICE car l'éducatrice spécialisée et la direction n'arrivaient pas intervenir avec l'enfant. Comme je suis éducatrice spécialisée de formation et que j'ai un garçon de 16 ans hyperactif sévère et fortement médicamenté, je me sens interpelée pour donner mon point de vue personnel sur le sujet.

Ça va vous surprendre, attachez vos tuques. Je comprends très bien les intervenants qui ont appelé la police ! Un garçon TDAH (hyperactif) qui est dans un état de désorganisation, qu'on ne peut pas maintenir par la force parce que c'est interdit par la loi, et qui a sûrement un problème de médication (n'en prend pas, ou pas la bonne dose), à part appeler les parents, on fait quoi avec ça ? La police, elle, peut maintenir physiquement l'enfant, pas l'enseignant. Est-ce que vous avez déjà vu un enfant TDAH en crise ??? Non, et bien ça brise tout sur son passage. Mon fiston a déjà jeté par terre tout ce qu'il avait sous la main dans sa chambre lors d'une crise (lampe cassée, objets brisés etc...). L'enfant en crise est dangereux pour lui-même et les autres.

Cet événement démontre une chose. L'importance de la bonne dose de médication pour un enfant TDAH à l'école et à la maison, et si le Ritalin ne réussit pas à ''contrôler'' l'impulsivité de l'enfant, le Risperdal (un calmant) existe. En tant que parents , nous avons le choix: Que notre enfant décroche de l'école parce qu'il ne peut pas suivre tellement il bouge, frappe les autres, n'écoute pas etc... OU lui donner une médication appropriée avec un suivi médical et psychosocial. La médication ne garantie pas la réussite de l'enfant mais elle aide en petit péché !
Les myopes ont besoin de lunettes et bien les hyperactifs ont besoin d'une médication appropriée!

Les gens ne voient que l'intervention de la police dans ce cas. Oui, ça semble exagéré d'appeler la police, mais avant de juger faudrait savoir au complet ce qui est arrivé. Mon fiston a fait souvent des crises physiques importantes et en tant que parents nous avions le droit de le maintenir au sol pour qu'il se calme. Un professeur a-t-il le droit ? Non, Il n'a pas le droit de toucher un enfant, encore moins le maintenir au sol. Remarquez que j'ai travaillé en déficience intellectuel en milieu scolaire et à l'époque, on pouvait maintenir physiquement un enfant en crise...

Autres temps, autres moeurs... Je vous quitte, je vais vérifier si mon fiston a pris sa médication du soir...

mardi 9 juin 2009

Sylvie, un Inukshuk et Chris Angel


















Ce matin, j'ai eu le coup de foudre, comme ça, subitement. Auparavant, j'en avais déjà vu mais je n'y trouvais presqu'aucun intérêt. Puis, ce matin au bureau, en regardant une carte reçue d'un patient, coup de foudre directement droit au coeur. Comme c'est BEAU un Inukshuk ! C'est typique du Grand Nord Canadien en plus. Depuis des milliers d'années sur les territoires Inuit, l'inukshuk oriente les humains. il signifie: ''qui agit à la place de l'homme''. C'est aussi une forme de langage voulant dire force et indépendance.

Mercredi, 10 juin, c'est la fête à Sylvie, une lectrice de mon blogue que j'ai déjà rencontré lors d'un spectacle de Pierre Lapointe. Sylvie, je te souhaite de découvrir TA passion pour le reste tu as TOUT, l'amour, la carrière, les enfants. Merci aussi de me suivre depuis plus d'un an. Je t'offre donc mon petit cadeau virtuel : un Inukshuk et il a un nom en plus, je l'ai appelé Pierrette Lapointe ! Bonne fête encore ! Paris, le festival d'été, les films français, les bons restaurants, le bon vin, tes proches et... moi !

Moi et mes rêves... j'ai passé la nuit avec le magicien Chris Angel et je ne voulais pas me réveiller. Je crois bien que je n'ai écouté qu'une seule fois l'émission, une seule fois dans ma vie et il y a bien longtemps ! Une chance parce que mon rêve était intense, ostentatoire. Nous étions des vampires et nous étions en amour ! Les amours de vampires sont compliqués. Je ne placerai pas de détails mais c'est pas comme avec les humains. Je peux vous dire que nous utilisions uniquement la télépathie. À la télévision, il n'est pas si beau que ça, mais en rêve alors... Mesdames, c'est quelque chose ! '' Qui agit à la place de l'homme'' , c'est un peu la magie de Chris Angel non ???

J'ai hâte d'aller faire dodo !!! Peut-être je rencontrerai Osiris, dieux du bien, de la végétation et de la vie éternelle mais... entre vous et moi... Chris Angel sans ses breloques et en vampire, c'est vachement plus excitant !


lundi 8 juin 2009

La désintoxication à Pierre Lapointe


Selon des scientifiques, il semblerait que nous avons 60,000 pensées par jour. 95% sont identiques à celles de la veille, et du jour d'avant ainsi de suite... Pour une homme, 59,999 sont des pensées reliées au sexe peut-être ??? (farce plate de mon cru). Et pour moi, il y a bien une bonne centaine de pensées reliées à mon chouchou Pierre Lapointe ! Ça va d'une exposition de ses dessins, à un cours privé en danse pour mieux bouger sur scène. Y'a bien des gérants d'estrades dans les sports alors pourquoi pas dans les arts ?

Je vais vous surprendre mais j'ai commencé un test et la cobaye c'est moi ! Depuis maintenant une semaine exactement (c'est long...) je n'écoute plus aucune chanson de mon chouchou et ce... jusqu'au 19 juillet exactement, journée où j'irai le voir en show sur les plaines avec mes 2 garçons et peut-être Marianne, une nouvelle copine. Pourquoi ce test ??? Pour m'amuser (pas sûr que je m'amuse...), et surtout pour apprendre à contrôler mes pensées. Je me déprogramme de mon chouchou jusqu'au 19 juillet, voilà, mais attention, pas plus. Comme j'ai une hypersensibilité de près ou de loin à mon chouchou, je veux savoir comment je vais réagir à cette désintoxication. Point positif, Monsieur le marquis ne va pas en entendre parler jusqu'au 19 juillet !

Petit point négatif, j'en ai rêvé la nuit dernière. Pierre avait fait une chanson presque copiée sur un autre artiste, et il ne pouvait pas se souvenir de qui car il écoute compulsivement de la musique. Il cherchait un metteur en scène pour son spectacle (pas celui de cette année) et je lui disais Robert Lepage, Robert Lepage, Robert Lepage... Me semble que pour une fille qui est en désintoxe, il n'y en aura pas de facile !!!

Voilà, je vous mets au parfum ! Je vous quitte pour reprogammer mon cerveau car je ne veux pas rêver encore à lui cette nuit !!!

Maudite drogue ! Y'a peut-être dans ses chansons des messages subliminaux de sa part ??? Comme dans les années 70, vous savez on pensait qu'en écoutant un disque à l'envers on allait entendre un message...

Maudite drogue !


dimanche 7 juin 2009

Peter Gabriel

J'adore Peter Gabriel... Je l'ai utilisé souvent dans mes chorégraphies en danse. Il passe d'un rythme à un autre rapidement dans une même chanson.

Il est la preuve vivante qu'on peut inclure des mouvements simples en danse dans un spectacle. La scène n'est pas uniquement faite pour chanter, on peut y bouger et s'y laisser aller. Je n'aime pas les artistes qui restent dans une sorte de bulle avec leurs musiciens. Il y a plusieurs années, j'ai déjà vu Peter Gabriel, le spectacle monté par Robert Lepage et je m'en souviens encore ! Je suis allergique au statique, à l'immobilisme qui dure trop longtemps lors d'un show. J'aime l'intimité d'un concert mais j'aime aussi lorsque le chanteur bouge avec nous. J'adore cet échange d'énergie entre l'artiste et nous... C'est magique !

Peter Gabriel

Comme un garçon




Comme un garçon, j'aimerais être à mes heures légèrement vulgaire;
Comme un garçon, j'aimerais sacrer juste un peu et qu'on trouve ça presque normal;
Comme un garçon, j'aimerais bien avoir un plus gros salaire juste parce que je suis un ''garçon''. La parité salariale n'est pas encore rendue dans tous les secteurs d'activités...
Comme un garçon, j'aimerais avoir le sens de l'orientation;
Comme un garçon, j'aimerais avoir le contrôle de la télécommande;
Comme un garçon, j'aimerais me sentir en sécurité à 3 heures du matin dans une grande ville;
Comme un garçon, j'aimerais parler de politique avec fougue comme une femme parle de ses nouveaux achats de magasinage;
Comme un garçon, j'aimerais bien uriner debout et me gratter les testicules juste pour le ''fun'';
Comme un garçon, j'aimerais bien éjaculer pour le plaisir intense que ça semble produire;
Comme un garçon, j'aimerais m'organiser des activités sans me culpabiliser du bien-être de ma famille;
Comme un garçon, j'aimerais bien me foutre de ce que les autres pensent et tourner la page facilement, rapidement, sans rancune;
Comme un garçon, j'aimerais trouver mon corps ''parfait'', sans penser que j'ai l'air de ci ou de ça;
Comme un garçon, j'aimerais me préparer en 5 minutes avant une sortie et ne pas essayer 3 vêtements de suite;
Comme un garçon, j'aimerais ne pas capoter parce que j'ai une ride de plus ou que je ne rentre plus dans un pantalon;
Comme un garçon, j'aimerais lire une revue cochonne au lieu de lire mon Châtelaine du mois, et avoir le culot d'en acheter;
Comme un garçon, j'aimerais manger des cochonneries et ne pas me sentir coupable;
Comme un garçon, j'aimerais ne pas être gênée de triper autant sur Pierre Lapointe, comme eux tripent sur le Canadien de Montréal ou le golf;
Comme un garçon, j'aimerais comprendre le technologie.
Comme un garçon, j'aimerais penser au sexe 20 fois par jour et trouver ça normal.

Je pourrais continuer longtemps ainsi... Comme une femme , je vais savourer les hommes de mon entourage. Comme un homme, jouer d'audace...

Mais qu'est-ce que c'est beau un homme, dans tous les sens du mot !!!!!!!!!

samedi 6 juin 2009

Je vous amoure

Photo: Yann Pocreau. Cette photo représente pour moi beaucoup de choses. Je ne pourrais pas dire de vive voix tout ce que j'écris sur mon blogue. Cette photo me représente bien...

J'ai tellement de misère à dire je t'aime...

Je, je, je, moi, moi, moi... Quel Ego non d'une pipe, avec un grand E ! Je fais ce blogue pour exprimer souvent ce que je n'arrive pas à dire tout haut. C'est un moment aussi de réflexion, je suis totalement authentique, malheur à moi, même trop ! Vous en connaissez des filles qui parlent de leurs poils blancs et pas ceux placés sur leur tête !!! La pudeur en écriture, je ne connais pas. Pour en arriver à cet abandon, il faut faire abstraction du lecteur, de vous, car le désir de plaire serait plus fort que celui de partager ma vie avec vous. L'écriture reste un moment de solitude avec moi-même, d'introspection agréable. Je le fais par besoin personnel uniquement, et puis comme dirait mon Brubru, ''des bras se tendent pour me donner de l'amour''.


Comme j'aime vous lire, vous aussi. Lorsque je reçois un courriel ou que vous laissez un commentaire, ça me touche et me bouleverse. Que des inconnus prennent le temps de venir me visiter, ça reste un beau mystère pour moi. Y'a tellement d'amour en vous !


Et puis, il y a aussi ceux que je connais et qui me lisent. Ils le font discrètement ou d'une manière enflammée, tout dépendant de leur personnalité. Il y a ceux que j'aime et qui ne me lisent pas du tout, des noms ? Monsieur le marquis et Monsieur Pierre Lapointe, ça, y'a rien à faire avec eux. Mes deux hommes m'ignorent totalement. Le premier me connaît par coeur et le second n'a pas de temps à perdre avec moi !


Et vous, vous êtes là... Alors, je vous envoie virtuellement un gros bouquet de tendresse. Attrapez-le vite, il passe... Merci d'être là pour moi, d'effleurer ma vie à votre façon, doucement, discrètement ou passionnément.


Je vous amoure tant...

Nicole

La marquise de Pomponville ou Pierrette Lapointe


vendredi 5 juin 2009

Journée de filles


Souvenirs de notre journée de filles
Posted by Picasa

Une journée de filles

Journée magnifique à Québec. On se sent revivre tout d'un coup, enfin du SOLEIL et de la chaleur ! Ma journée de congé fut très occupée avec ma fille qui était en pédago (en congé). J'ai commencé par un écho mammaire pour le suivi de 2 fibroadénomes, avec sur mon sein droit un petit bidule crémeux tenu par la main d'un jeune Docteur dans la quarantaine. Comme je prends la vie du bon côté, ça commence bien une journée, ça les filles ! Bon, lorsqu'on est marié comme moi depuis 25 ans, il faut bien avouer que lorsqu'un autre homme vous touche le sein même pour un écho mammaire et bien, je vous jure que ça fait sourire un peu l'ado enfouie en soi ! Était-il beau ce médecin ??? Bien, il était intéressant, voilà... Je me suis concentrée sur sa main au lieu du diagnostic, c'est fou comme mon stress a diminué !
Puis, LA journée de filles... Coiffeuse pour Mademoiselle, achats de chaussures, magasinage et longue marche dans le vieux-québec en faisant un arrêt pour des sorbets à l'italienne... Ma fille a eu son premier cours 101 sur les premiers ministres du Québec car nous avons croisé Monsieur Jacques Parizeau et sa conjointe Madame la député Lapointe, pas Pierrette... Elle a écouté avec intérêt, impressionnée à la vue de cet homme si fragile.
Une magnifique journée comme je les aime...

jeudi 4 juin 2009

Le ''bitchage''

Sur la terre, les hommes sont ce qu'ils sont, et ça inclus les femmes. Il y a cependant des traits de personnalité qui sont plus ''voyants'', comme le bitchage des femmes envers d'autres femmes. On veut tellement être parfaite, qu'on essaie de trouver toutes les petites bibittes de l'autre, qu'on ne veut pas voir de soi ! On bitche un peu, beaucoup, passionnément, selon le moment et les frustrations accumulées. Les femmes parlent beaucoup mais n'expriment pas clairement ce qu'elles ressentent ou veulent réellement ( avec la communication efficace du: JE) à la personne concernée. Alors, elle bitche. En bon français, elle parle en mal de l'autre un peu, beaucoup, à la folie, occasionnellement ou souvent, à vous de choisir... Pour bitcher, il faut être deux... Rare est le bitchage avec soi-même ! Il y a le bitchage au bureau du genre: ''il me semble que c'est la pleine lune, elle a les hormones au plafond ! ''. Il y a aussi le bitchage en famille, celui qu'on fait lorsqu'on a une grosse peine, lors d'une grosse chicane. On peut ajouter nos voisins aussi... Je me souviens d'avoir déjà dit que le balcon de mon voisin était de l'art contemporain ! C'est pas un compliment !

Je suis une femme, et il m'arrive de bitcher moi aussi. Je n'en suis pas fière, au contraire. J'essaie que ça ne soit pas trop méchant, pour me sentir moins coupable, je crois bien. Je ne connais aucune femme qui ne bitche pas. On a la parole facile et le jugement qui va avec. Faudrait juste apprendre à se taire...

Où je veux en venir ? Lisez l'article de Richard Martineau dans la revue Elle Québec... Je ne connais pas la nouvelle rédactrice en chef de ce magasine mais... franchement faudrait vous ouvrir les yeux un peu. Les femmes et le bitchage, c'est comme deux doigts de la main ! Que le livre soit comme-ci ou comme-ça, ce n'est pas grave, c'est l'opinion du chroniqueur qui reste intéressante, surtout si c'est un homme. Il doit bien bitcher quelquefois lui aussi le pauvre... L'humain reste humain, même s'il veut devenir un ange. On voit toujours ses cornes sur sa tête, peu importe son sexe !