Translate

dimanche 16 mai 2010

Le cardinal Marc Ouellet et le viol


Qu'est-ce qui me fait pomper dans la vie ? Comme un peu tout le monde plein de petites choses anodines du quotidien mais surtout, surtout des propos d'un autre siècle du cardinal Marc Ouellet. Invité d'honneur de la ''Campagne Québec-vie'' lors de la journée internationale de la famille, Monsieur Ouellet a dit ceci: '' Je comprends très bien qu'une femme violée vit un drame et qu'elle doit être aidée. Mais elle doit l'être par rapport à la CRÉATURE qu'elle a dans son sein''. Il soutient que malgré un viol, l'avortement est considéré comme un crime moral. Et il poursuit... '' Pourquoi pousser une femme victime d'un crime à en commettre un à son tour ?''... Ah la belle morale catholique d'un homme qui est encabané dans sa tour d'ivoire !

Que dire... J'ai beau être croyante, mariée en plus religieusement, pratiquante occasionnellement, placer une dichotomie entre l'église et ma foi... Je pompe !

Je crois fermement en la réincarnation et j'espère que dans une autre vie, il aura le plaisir d'être une femme, de subir un viol, et d'avoir la joie de recevoir la créature d'un primate déséquilibré ! Avoir le culot de parler de qui aura le plus de grandeur d'âme dans une telle situation, c'est immorale ! Les paroles d'un élu religieux ne sont pas la base de ma foi, heureusement...

11 commentaires:

Anonyme a dit...

Bonjour Nicole .
je viens de lire l`article écrit dans le journal Le Soleil concernant les paroles du cardinal Ouellet ...! ! Pour avoir travaillé auprès des femmes violentées ... je peux te certifier que ce drame humain qu`est un viol ne concerne certainement l`Église Catholique et cela dit avec tout le respect ! ! ! ... Je suis entièrement d`accord avec tes écrits ... Oui la morale catholique n`a jamais compris le vécu des femmes et cela sous toutes ses formes .
Moi aussi ce matin ... j`ai pompée en lisant cet article ...
Heureusement que quelques uns et quelque unes sont prêt à aider les victimes de viol!
Bon dimanche à toi ... et je constate que ton rhume d`homme ne t`empêche pas de bien réfléchir ... heureusement pour tes lecteurs .
Amitié et tendresse .
Capucine .

nicole a dit...

Bonjour Francine-Capucine,
C'est un sujet qui me tient à coeur. Dans ma famille maternelle, l'inceste était présente et je ne supporte pas du tout ce genre de discours. De plus, lorsque j'étais étudiante en éducation spécialisée, j'ai fait un stage pour femmes victimes de violence. Je ne peux pas me fermer la bouche et ne rien dire... C'est INACCEPTABLE ! Je pompe... OUPS...
Bonne fin de journée !
Nicole

Bellancolie a dit...

Je pense que les fonctionnaires de l'Église devraient avoir le même traitement que les politiciens et fonctionnaires fédéraux sous Stephen Harper. Plus le droit de parole. Comme ça, pas de danger pour eux de dire des conneries.

L'église est un temple soutenu par ses paroissiens afin qu'ils puissent témoigner leur foi, se recueillir, avoir une appartenance à une communauté, etc. On ne peut pas donner le mérite aux fonctionnaires de l'Église de détenir la vérité. C'est à nous de s'éduquer et de faire un discernement entre le bien et le mal.

nicole a dit...

Bellancolie (Nicole), quelle bonne idée tu as...et de la sagesse aussi (hi-hi)

Alberto a dit...

Mesdames,
Cessez de vous indigner. À quoi deviez-vous vous attendre dans les propos d'un cardinal, le primat de l'église canadienne? Il va défendre la position de ses supérieurs. Il le fait devant un groupe de personnes bornées.
Si l'église changeait son fusil d'épaule, il ferait la même chose. Au contraire, cet homme est fidèle à sa foi, ses convictions et à l'idéologie de ses pairs.
Indignez-vous plutôt pour ces citoyens qui assistent à ce congrès et applaudissent les propos du cardinal. Eux, ils sont rétrogrades.

Quinquabelle a dit...

Ma colère et mon indignation sont à la hauteur des tiennes!

Bellancolie a dit...

Tout à fait d'accord avec toi Alberto ...

Maudit Cousin a dit...

Comme Alberto a raison !

Cet homme s'adresse à cette foule en lui disant ce qu'elle veut (ou est capable) d'entendre. Imaginez la réaction de certains dans l'assistance s'il délivrait un message strictement respectueux des Saintes Écritures !

Il apparaît de plus en plus difficiles pour les femmes et les hommes de foi de respecter leur croyance tout en obéissant à une hiérarchie qui s'en est que trop éloignée.

Lorsque JPII lançait "France qu'as-tu fait des promesses de ton baptême ?" nous pourrions répondre "Église qu'as-tu fait des promesses de ta fondation ?"

La dictature dogmatique a remplacé le message d'amour et de respect. D'ailleurs les vrais croyants (dont je ne fais pas partie) rejettent de plus en plus l'institution, surtout ici.

À noter toutefois que les courants réformateurs existent bel et bien mais qu'ils n'ont pas aujourd'hui l'écoute de l'évêque de Rome, ou comment rendre une religion exsangue de fidèles.

nicole a dit...

Il y a quelque chose de grave dans le message du Cardinal. Il est bien vrai que ceux qui assistent à ce genre de conférences et qui applaudissent ses discours sont...''ma foi d'honneur'' comment dire ? au prise avec un lavage de cerveau religieux ? Des gens avec un estime de soi faible ? C'est justement ce qui est dangereux. Peu importe la religion, le discernement est de mise. La foi ce n'est surtout pas la religion, c'est bcp plus grand que ça, que soi. Ce qui est difficile pour une croyante comme moi, c'est justement d'aller au delà d'un tel message et d'avancer vers la lumière.

Anonyme a dit...

Bonjour Nicole,

Comme la majorité des Québécois qui se taise. Je suis d'accord avec Mgr Ouellette SAUF en ce qui concerne le viol.
Je ne crois que mon commentaire va être publié.

nicole a dit...

Anonyme,
Je sens que vous êtes croyant, pratiquant catholique. Y'a pas de honte à cela au contraire. Tant mieux si vous êtes en désaccord avec sa position en ce qui a trait au viol. On peut avoir la foi, en être fière, être pratiquant et avoir du discernement. Bravo !