Translate

mardi 4 mai 2010

André Mathieu et Alain Lefèvre

Pourquoi entendons-nous parler de plus en plus du pianiste-compositeur et prodige André Mathieu (le petit Mozart canadien) qui a vécu de 1929 à 1968 ? C'est la faute à Alain Lefèvre, mon chouchou en musique classique qui se promène partout dans le monde avec le Concerto de Québec et les chefs-d'oeuvre de Mathieu. Homme de valeur profonde, Monsieur Lefèvre s'est acharné pendant des lunes à l'imposer et à le faire connaître. Grâce à lui, à sa témérité, il y aura bientôt un film sur la vie dramatique de ce mal-aimé du Québec.
Mais qui était Mathieu ? fils de musiciens, il a composé ses premières pièces musicales à 5 ans. À Paris, il est rapidement reconnu comme un génie. À New-York, la critique le compare à Ravel et à Stravinski. Mais sa gloire ne durera pas en raison de la guerre et de chicanes entre Wilfrid Pelletier et son père. Alors, il fréquentera Riopelle, les amis du refus global, et sombrera dans l'alcool. Il finira sa vie dans la misère et mourra seul, un soir d'hiver. Être philantrope, mon argent irait là, productrice d'un... drame-musical.
Je ne sais plus qui a dit '' le véritable artiste regarde en avant. Son oeuvre ne s'explique pas par telle ou telle ressemblance, mais au contraire par sa différence''. Mathieu était un musicien incomparable, Il est devenu l'ange-gardien de Lefèvre, il est derrière lui et ne le quittera plus jamais. Ils sont deux âmes soeurs. Il faut croire à l'invisible pour embellir l'humanité.



1 commentaire:

Solange et Gaétan a dit...

Merci à Alain un gros merci pour le film, pour toute l'energie que vous avez mis pour que nous faire connaitre Andre Mathieu

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''