Translate

lundi 8 mars 2010

Pourquoi une journée de la femme en 2010 ?

Ce matin dans ma voiture juste avant d'aller au bureau, j'entends une animatrice dire:
-''Faudrait trouver un autre nom que la journée de la femme du 8 mars avec tous les acquis depuis les dernières années''. Je me suis posée la question et puis la réponse m'est venue assez facilement... Je trouve sincèrement qu'on a encore besoin d'une journée comme celle-là surtout pour faire le bilan de la situation des femmes DANS le monde, pas juste au Québec. Avec la montée des intégristes religieux, y a du travail à faire...


Et puis...dans le journal Le Soleil d'aujourd'hui, il y a Pauline Marois, chef du Parti québécois qui considère que le fait d'être une femme nuit à son ascension vers le pouvoir politique pour un jour devenir la première femme Premier ministre du Québec. Je ne parlerai pas de ses immenses compétences de gestionnaire, je vais vous transcrire ce qui suit: '' Mais pour qu'on s'intéresse à son propos plutôt qu'à sa garde-robe....la leader souverainiste s'est aussi astreinte à modifier sa personnalité pour s'adapter aux règles non écrites du milieu politique, où parfois les couteaux volent bas (milieu agressif)''. Ma conclusion personnelle, rien de gagner pour les femmes en politique au Québec et ce, même en 2010 !


Et puis encore, il y a aussi la propriétaire du bar de danseuses nues (pas de ballet classique on s'entend...) le Lady Mary Ann qui offrira des implants mammaires d'une valeur de $7,000 à la gagnante d'un concours de ''nouveaux talents'' . Les participantes ne seront pas obligées de se dévêtir et de présenter un spectacle érotique pour gagner le concours. Elles pourront chanter, danser... Me semble que je n'aime pas le prix...Un voyage, me semble que ça passerait mieux dans mes valeurs personnelles. Vous pensez sincèrement que les participantes vont être habillées ? Autre conlusion personnelle, l'utilisation du corps de la femme à des fins commerciales est encore bien présente en 2010 entre femmes en plus ! Mais... je ne peux pas trop chialer car on l'utilise beaucoup en danse moderne lorsque certains chorégraphes emploient la nudité pour passer un message, d'une certaine manière, ça reste mercantile quand même... Qui exploite qui ?

Avons-nous encore besoin d'une journée de la femme ? La question ne se pose même pas avec des paradoxes comme ceux-là !

7 commentaires:

Nicole LMcG a dit...

Je ne pense pas que le fait d'être une femme explique complètement les déboires de Pauline Marois. Il y a des femmes dans le monde qui ont été élues Présidentes de leur pays (par ex: présentement au Chili et en Allemagne).

Il faudrait peut-être regarder d'autres éléments pour expliquer pourquoi elle n'arrive pas à s'attirer l'appui de la population.

Le PQ a toujours eu de la difficulté avec ses chefs même s'ils étaient des hommes. L'option souverainiste n'est pas à son plus haut niveau actuellement. Le PQ attire des gens de la droite comme de la gauche et cela occasionne souvent des tiraillements à l'intérieur du parti. Pas facile d'être chef d'un groupe aussi peu homogène.

Ce n'est pas le sexe du chef qui est la cause principale, selon moi.

Micheline a dit...

Beaucoup de femmes sont malheureuses avec leurs petites poitrines. Et ça coûte très cher de corriger ce «petit malheur» pour elles. Si un bar offre cette possibilité et qu'une femme a le «guts» de se présenter, pourquoi pas!
Une de mes meilleures amies est passé de 34 A à 34 C et sa vie a changé. Elle est beaucoup plus confiante en elle. Qu'on se le dise, les hommes aiment les poitrines généreuses même s'ils prétendent le contraire pour ne pas blesser des femmes dans leurs entourages.
Moi-même, je suis très bien pourvue et je ne me gêne pas pour la mettre en évidence dans mes maillots et chandails.

Paloma a dit...

Moi je pense que oui, du moins chez nous, en Espagne...Moi je suis fonctionnaire de l'État et ça ne me regarde pas mais ce n'est pas le cas de toutes les femmes en Espagne....Après le général FRANCO la remontée des femmes chez nous est trop lente. Moi je ne fais pas très attention mais il me semble bien pour les autres femmes qui n'ont pas un travail fixe et bien payé... (comme un homme)...
C'est mon avis.
Bisous de l'Espagne. Paloma.

nicole a dit...

À Nicole LMcG: tout à fait d'accord avec vous mais j'ai pris l'exemple de Madame Marois parce qu'elle est une femme de pouvoir dans un monde majoritairement masculin. Elle doit en faire plus qu'eux pour réussir. On ne critiquera jamais le costume d'un homme mais on critiquera plus facilement l'habillement d'une femme en politique. Elle devra être parfaite ou presque. Ce qui n'existe pas. Notre société est dure pour les femmes.

Micheline: Je suis mal à l'aise avec le prix, c'est mon côté judéo-chrétienne de bonne famille.

Paloma: vous m'écrivez de l'Espagne ? Vive internet !!! Ici, le salaire des femmes en général est moindre de 25 % pour un travail égal à celui d'un homme (c'est ce que j'ai entendu hier à la télévision)... On a encore beaucoup à faire malgré nos acquis. Heureusement que certains syndicats existent.

Micheline a dit...

Nicole, nous sommes d'accord! Pourquoi mettre autant l'accent sur les robes et tailleurs signés de madame Marois alors qu'on ne parle jamais des habits de Jean Charest ou autre politicien. Porte-t-il un complet Hugo Boss, Valentino? Je serais surpris que le pm s'habille chez Moore. Charest pourrait avoir une montre Rolex au poignet et personne ne s'en préoccuperait. Mais si Marois accroche une épinglette Coco Chanel à son tailleur, c'est le scandale.

Paloma a dit...

Oui, Nicole, je suis espagnole, prof de français en Espagne, j'ai connu ton blog par hasard...
Bisous et tu peux visiter mon blog si tu veux, plein de choses pour mes élèves et pour mes copains...
Vivement Internet!
J'adore me communiquer en français, l'Espagne dans mon coeur, la France dans mon âme....
Paloma.

nicole a dit...

Je trouve que les filles qui dansent avec ces poteaux sont excellentes esthétiquement parlant, et techniquement aussi, de vraies acrobates. Je vais aller fouiner sur internet pour vous en trouver. J'aimerais bien prendre un cours de poteau 101.

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''