Translate

mercredi 4 mars 2009

du Philip Glass

Juste du piano, rien que du piano, l'essentiel...surtout une composition de Philip Glass (the hours), c'est tellement bon! Lorsque ''j'étais'' en danse, j'adorais ''m'enchevêtrer'' et me perdre dans les musiques de cet excellent compositeur-musicien. Les frissons me recouvrent le corps, juste à écouter...


3 commentaires:

Anonyme a dit...

Eh bien le commentaire ne se dirige point vers Philip Glass, mais plutôt et surtout à l'égard de la rédactrice de ce " blog ". Souvent le hasard nous amène vers un site et vlan ! Ici, j'ai craqué en premier pour cette sublime photographie publicitaire de la bière alsacienne, ensuite j'ai " longé " divers paragraphes et me suis retrouvée étonnée, amusée de vos humeurs, vos descriptions, soucieuse de vos réflexions , ça envers certaines , il n'y a aucun doute, je les partage !

Bien Bravo ! Dame de la Nicole ! L'inspiration qui fait claveter vos doigts possède un certain attrait et un attrait certain !

J'y reviendra car les propos partagés semblent ( ou sont ), issus d'une réflexion intelligente.

Stephan Alexander Scharnberg a dit...

Ce n'est pas difficile de se perdre dans cette composition de Philip Glass. C'est le premier fois que j'entends "the hours". Je l'aime beaucoup. Merci pour le partager avec nous. Il n'y a aucun instrument que j'aime mieux que le piano.

nicole a dit...

Merci pour vos commentaires. Ils me nourrissent et embellissent mes journées. Sincèrement, si je peux vous faire découvrir un artiste ou tout simplement partager avec vous un bout de vie, c'est moi qui en suis grandit.
Nicole