Translate

jeudi 19 mars 2009

Diane Tell

POPELINE (2009) J'aime Diane Tell. Elle a fait parler d'elle au Québec, il y a des années, on lui en a voulu, parce que cette québécoise est devenue une vraie française. Elle a perdu son accent québécois et puis après... pour mieux se faire comprendre, on s'adapte aux autres cultures. On perd un peu de soi mais aussi, on s'enrichit de l'autre... En spectacle, elle est excellente. J'aime les paroles de cette chanson (le lâcher-prise).



SI J'ÉTAIS UN HOMME (1979). Premier amour... J'adore encore cette chanson, pour les souvenirs qui sont bien ''nichés'' en moi, et que je ne partagerai jamais.

1 commentaire:

www.dianetell.com a dit...

C'est gentil d'écrire ce que tu écris mais sur le site de Taratata tu as une version bien meilleure de Si j'étais... tu trouveras facilement le lient sur mon site dans la rubrique Vidéo. Bon baiser de Biarritz ! Diane Tell

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''