Translate

samedi 25 avril 2009

raffinement français et peuple québécois

Après un extraordinaire repas avec nos amis de la Gaspésie, je me suis couchée incapable de dormir. C'est que mon nerf sciatique est douloureux et coincé, plus précisément, de la face postérieure de ma belle et dodue cuisse gauche. Je marche difficilement avec les deux jambes écartées. C'est d'un chic fou ! La marquise de Pomponville, roturière aristocratique à deux sous souffre mais ne se plaint pas.

C'est donc dans mon bain que j'ai lu ma revue préférée française ''Atmosphères'' et mes nombreux journaux. J'adore cette revue que j'emprunte à ma bibliothèque. Elle me représente, avec mes goûts pointus de Marquise de Pomponville. Je fais tellement de belles découvertes. Beaucoup, beaucoup, beaucoup de culturels mais aussi des sujets qu'on ne penserait même pas ''parler'' au Québec. Tiens, le savoir-vivre, à livre ouvert, le goût des mots (je craque pour l'AMOUR des mots de nos cousins), les expositions, la haute-couture, et surtout une page sur la DANSE. Ça c'est incroyable, car au Québec, si vous avez un petit article sur le sujet, c'est qu'il n'avait vraiment rien à mettre à la place !

Dans celle d'octobre 2008 (voir image du haut), on parle des collections d'éventails !!! Voici ce qui est écrit: '' AVEC LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, L'ÉVENTAIL NE VA PAS TARDER À RÉINTÉGRER NOS SACS À MAIN, L'AIR QU'IL NOUS DONNE N'EST PAS SEULEMENT FRAIS, MAIS SUPERBEMENT RAFFINÉ''. L'article commence par l'histoire de l'éventail. De la domestication du feu jusqu'à nos jours... Les français placent de l'histoire partout où ils peuvent. Pourquoi ne pouvons-nous pas en faire autant ? Parce que nous sommes un peuple trop jeune, une société qui vient de naître ? Qui était Louis-Joseph Papineau ? Demandez à un jeune dans la vingtaine...En passant, ce politicien a soutenu les revendications des ''canadiens français'' et fut l'un des instigateurs de la rébellion de 1837.
Revenons à nos moutons...Cette revue est un déploiement d'élégance. La culture française m'est indispensable et j'en suis fière. Je suis un bleuet avec un accent très très prononcé du Saguenay, et jamais je ne voudrais perdre cette particularité, mais soyez certain que je suis la plus française des Québécoises de part mes goûts personnels.

Le raffinement français qui inclus l'AMOUR de sa culture, de son histoire me fait craquer. Le Québec est dans un enfouissement de son passé, qu'il ne veut montrer que partiellement car il se pense sans histoire et trop jeune. Le désir et l'intérêt n'y sont pas. La jeunesse et le raffinement peuvent cohabiter. C'est une question de perception, un peu comme la gentillesse, vertu ou faiblesse ? Faut juste vouloir devenir ce que nous rêvons d'être. Avoir la tête haute, fière de ce que nous avons été, de ce que nous sommes, et de ce que nous allons devenir.

C'est fou ce qu'une revue sur le raffinement me porte à la réflexion. C'est mon EXTRAORDINAIRE côté français qui ressort encore... La Binoche en moi !

3 commentaires:

Maphto a dit...

C'est drôle. J'ai eu mal cette semaine à mon nerf sciatique de ma cuisse...droite.. :P

Est-ce que tu sais la cause de cette douleur ? Le médecin ne fait que me donner des anti-inflammatoires.

Quinquabelle a dit...

Je t'écrirai un mail perso pour t'expliquer ce que cette sciatique signifie . Chaque douleur ou maladie est le révélateur d'un malaise, mal-être ou déséquilibre dans notre vie.Bisous

nicole a dit...

Maphto et Quinquabelle: Je prends des ''Robax Platinum''. J'ai donc enlevé le Ritalin (ça ne va pas ensemble). Je ne suis pas concentrée du TOUT. Je dois me relire 5 fois minimum, je m'endors aussi. La douleur est rendue à ma belle grosse fesse gauche... J'ai demandé à Monsieur le marquis de me faire un massage ! Dans mon cas, c'est probablement pour passer du temps avec lui que j'ai ça !!! (hi-hi). Sérieusement, je crois que c'est un mouvement que j'ai fait en Pilates.

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''