Translate

dimanche 26 avril 2009

Daniel Boucher



J'aime bien Daniel Boucher. C'est ''un personnage'' qui semble complètement honnête avec lui-même. En un mot: authentique. J'aime les gens vrais comme lui. Il est comme un bon vin, il se bonifie avec l'âge.

Je vous place ma préférée: la désise. Une personne importante du Festival de Petite-Vallée en Gaspésie lui avait suggéré d'enlever (ma gang de malades, vous êtes donc où ?), ce qu'il n'a pas fait, heureusement pour lui ! Tout a commencé par cette chanson. Il a du charisme et une tête de cochon (deux belles qualités !).

Il écrit TOTALEMENT en QUÉBÉCOIS (joual). Il est capable de chanter mieux que sur cette chanson, car il a chanté, enfant, dans des chorales. De plus, il a l'oreille absolue mais ce n'est pas important, cette chanson est tellement accrocheuse. Elle me revient souvent dans la tête et elle m'amuse. C'est un préambule pour le texte qui suit...

1 commentaire:

Flarouche a dit...

Si tu aimes Daniel Boucher, alors tu aimeras cette rencontre entre lui et Pierre Légaré.

Un "must".

http://www.radio-canada.ca/emissions/lautre_midi_a_la_table_da_cote/2009-2010/archives.asp?date=2009-04-18