Translate

lundi 13 avril 2009

Je suis trop...

La passion dérange. La démesure fait peur lorqu'on l'expose un peu trop. Tiens, ma soeur adorée aime les boîtes à musique, et elle a une collection d'anges. Elle se fait dire qu'elle en a trop, que ce n'est pas épurée chez elle. Moi, c'est ma passion pour la musique de mon chouchou Pierre Lapointe (commentaire de Paul dans un autre billet). Le trop dérange... Trop maigre, trop gros, trop beau, trop gentil, trop passionné, trop laid, trop travaillant, trop religieux, trop gourmand, trop renfermé, trop exubérant, trop vieux, trop jeune, et j'en passe...

Si j'avais du talent en musique, vous pourriez entendre mon requiem intitulé: Laissez-moi être MOI ! Je suis trop. Laissez-moi être trop ! Laissez-moi être passionnée, colorée. Laissez-moi être différente de vous ! Je ne bois pas, je ne fume pas, je n'écoute pas de télévision, ou très peu, j'aime baiser normalement, j'aime manger normalement, j'aime travailler normalement... Je suis tellement normale que ma seule et unique folie se résume à aimer trop les chansons de mon chouchou. Je suis plate comme dirait Monsieur le marquis ! Y'a pas plus normale que moi, sauf que...je vois la mort et que je fais de la télépathie. Le reste, je suis plate...

Ai-je le droit d'aimer démesurément les chansons d'un artiste ? Ai-je un grave problème psychologique ?

Bien non, j'ai comme toutes les personnes HYPERACTIVES une surstimulation prononcée. Je suis une ancienne éducatrice spécialisée alors... Autant vous renseigner un peu sur le sujet !

Cette passion m'a amené à devenir la blogueuse francophone de la Fondation des maladies du coeur. J'ai été choisie pour cette raison là, mon intensité! Cette passion m'a donné le goût d'écrire. Elle m'apporte du BONHEUR !

Alors, au nom de ma soeur et de moi-même, et de tous les passionnés du monde... Voulez-vous bien nous laisser VIVRE !

1 commentaire:

Bella a dit...

bon matin à toi ma soeur que j'adore,

Hé oui! effectivement vivre et laisser vivre c'est donc difficile pour certaines personnes. Tu as bien raison, les gens ont beaucoup de difficultés à accepter les diffirences des autres et souvent essaient des les changer, ou de changer leur habitude, leur goût. Pourtant nous en étant passionnées, nous acceptons si facilement les autres. Ma bonne humeur, mon sourire dérange au travail. Je suis dynamique, je dérange. Passionnée à l'extrême, je profite de ma capacité d'émerveillement pour m'ouvrir à la vie. Quel beau cadeau, je suis vivante. La musique, la lecture, la nature tout y passe. J'aime et quand j'aime c'est vrai. Je n'ai aucune zone grise. C'est noir ou c'est blanc. Je travaille très fort afin de m'accepter même si je reçois des remarques ou si je suis ou me sens exclue. Que veux-tu la passion de vivre et de profiter de chaque instant, de chaque cadeau de la vie n'est pas donnée à tout le monde et par notre façon d'être, je crois que la jalousie ou l'envie habitent les autres personnes qui aimeraient probablement être comme nous. Par notre différence, nous avons à faire notre place même si les autres ne nous facilitent pas la tâche. Je suis fière de qui nous sommes et continuons notre combat. Tu aimes Pierre Lapointe hé bien écoutes-le, prends de ton temps et ouvres tes oreilles et ton coeur. Continues nos passions en ce qui me concerne sont saines et nous apportent de beaux grands moments. Chez moi, quand les gens viennent, les commentaires ne manquent pas, c'est dommage car maintenant je n'invite plus ou j'avertis les gens que chez moi c'est ma maison de petite fille, de passion(s). C'est chez moi et si mon conjoint n'est pas dérangé par mes passions hé bien tant mieux. Il trouve que la délicatesse est rare et que quand on dérange c'est parfois par jalousie et envie. Donc, la maison est propre, à l'ordre mais il y a des plantes, des anges, des petites choses qui meublent un coin ou un espace où il y aurait un vide. Ce n'est pas over chargé mais ça dérange. Pourquoi? C'est l'endroit où je demeure où ma vie se déroule tout doucement sans bruit. J'y vis et construit un bonheur sans rien enlever aux autres. Donc, qu'ont-ils à émettre leur(s) commentaire(s) désagréables au sujet de mon petit nid d'amour et de passions. Où est rendu le respect si même dans notre environnement on dérange. Ce n'est pas un endroit public, c'est mon endroit à moi et celui de mon prince. Pourtant, je suis toujours heureuse du bonheur des autres, de ce qu'ils ont... peut-on faire la même chose pour moi.
Si tu déranges en écoutant ta musique, où en est-on rendu quand ce que les oreilles des autres aiment entendre. Tu es prisonnière toi aussi de certaines de tes passions mais tu as la chance de trouver du temps et des moments uniques pour l'écouter comme tu le désires. Si sa musique et ses textes viennent te combler, hé bien tant mieux! Nous pourrons l'écouter ensemble quand je serai chez toi, (en auto seules toutes les deux...) C'est compliqué de se laissé aller à être soi-même mais tout est possible. Avec moi, petite soeur, tu ne risques absolument rien. Je t'aime et c'est inconditionnel.
Je te souhaite de toujours avoir la capacité de garder ta beauté et ta vérité, je t'adore.

Martine - Bella xx