Translate

mercredi 20 mai 2009

Vais-je lui porter malheur ?


Êtes-vous comme moi ? Êtes-vous sensible à l'invisible ? Êtes-vous sensible à la chimie des gens ? Mon fiston aime bien dire que je cerne les gens en un temps record. Je ne sens pas tout le monde, et ce heureusement, mais je peux voir assez facilement dans l'autre même si je ne le connais pas. Il faut juste que je sorte mes antennes !


Je vous explique... Hier soir, j'ai envoyé un courriel à une ''personne'' que je ne connais pas de l'agence en communication qui s'occupe de mes textes à la Fondation des maladies du coeur. Je ne vous dirai pas le nom de l'agence car il y a un roulement important d'employés dans cette boîte...Ce qui fait que j'ai quatre textes en retard de publication ! Je ne sais pas si je porte malheur à ces personnes mais...ils se font mettre dehors ou ils partent ailleurs lorsqu'ils acceptent de s'occuper de mon dossier !

Ce matin, une autre personne de cette agence m'a appelé à mon bureau. Je vais lui donner le nom de Capucine ! Oui, Capucine, j'adore ton prénom et c'est vrai ! Bon, je reviens à mes ''moutons''...

Capucine n'avait dit que quelques phrases que j'étais déjà sous son charme. J'ai senti instantanément cette personne. Une gentillesse incroyable, une empathie naturelle, des paroles respectueuses et un sens de l'humour un peu comme le mien. En bon québécois, ''ça cliqué, tout de suite !''. Au retour à la maison, j'ai pris connaissance de ses deux courriels. Comme c'est spécial.... J'ai l'impression de la connaître, sans la connaître. Juste par ses mots. Elle m'a parlé d'un de mes textes qui n'est pas encore publié, et d'un autre qui parlait des cartes électroniques, et elle m'a fait part de ceci: '' les cartes virtuelles sont toujours plaisantes..moi j’aimerais bien en recevoir sans que ce soit pour souligner une fête ou un événement…simplement parce qu’on pense à moi…ça fait chaud au cœur''.

Que pensez-vous que j'ai fait ? Je lui ai envoyé une carte virtuelle juste pour elle. Elle a su embellir ma journée, c'est à moi d'embellir maintenant sa soirée ! J'aime donner au suivant ! Elle a pris aussi le temps de lire mes textes et de les commenter. C'est rare et précieux.

À suivre... J'espère qu'elle va travailler longtemps dans cette boîte, que je ne lui porterai pas malheur !!! Je vais dire un Notre-Père ce soir ! Je ne suis pas superstitieuse mais... on ne sait jamais !

6 commentaires:

Bella a dit...

Ma petite soeur,


Comment peux-tu penser que toi tu pourrais porter malheur. Non, au contraire si ces gens doivent partir c'est que par le contact auprès de toi, ils ont vu ou doivent vivre quelque chose de mieux pour eux. Ma décision de quitter mon emploi a pris définitivement son point culminant en étant près de toi en fin de semaine dernière et je peux te dire que j'ai l'impression de prendre un nouvel envol. Ton écoute, ton soutien lorsque l'on te parle même du bla bla bla devient important à ton contact. C'est ce que je vis en t'écoutant, te parlant. Tu es facile à aimer et c'est toujours un privilège d'avoir un contact avec toi. Merci pour ton coeur, ton âme.
Au bureau, l'ambiance est calme, mon patron direct ne semble pas m'en vouloir et a une attitude agréable avec moi. Rien d'extraordinaire mais plus agréable. Il va annoncer mon départ cette semaine et de mon côté, je partirai la tête haute et avec le sentiment du devoir accompli. De nouvelles expériences voient le jour et je leur laisse toute la place. Je crois aux promesses et je sais que TOUT EST POSSIBLE. Tu portes bonheur ma petite soeur, et elle a dû se sentir vraiment bien avec toi ce qui ne me surprend vraiment mais vraiment pas. On voudrait te placer dans un écrin et te garder.
J'ai reçu hier le nouveau livre de Paulo Coelho "La solitude du vainqueur". Ne l'achètes pas, à mon prochain voyage cet été, je te l'apporterai. J'ai hâte à nouveau de te voir et de te serrer bien fort dans mes bras. Comme Patrick revient pour quelques mois avant de repartir en appart. (avec une amie ...) ce sera plus facile de s'arranger pour le gros toutou Miko qui a besoin qu'on s'occupe de lui. Nous souperons avec Joël et Karine dimanche pour l'anniversaire de Patrick. 25 ans comme ton grand et beau François en juillet. Toi et moi, malgré le temps qui passe, notre coeur et notre âme ont toujours l'émerveillement et la beauté.
Je sais que le marquis de Pomponville part aujourd'hui (soit disant un peu pour le travail ... ???) mais tu n'es pas seule, je suis là en pensée et je vais t'appeler pour un court bonjour, seulement pour entendre ta voix. Si la course automobile l'intéresse, toi et moi, la course de la vie n'est pas nécessaire. Prendre surtout apprendre à prendre le temps de vivre, de s'ouvrir à soi-même et de profiter de chaque instant. Magasiner, rire, sourire, la musique, la lecture chaque petite chose nous réserve bien des surprises et de bons moments. Les gens ont tendance à courir après leur queue (dans le cas du Marquis, cela s'applique bien car il est masculin). Je veux attraper le temps et en profiter.
Je souhaite une excellente journée, plein d'amour (je t'en envoie à pelletée (s) ) je t'aime petite soeur, et je t'aime encore.

Bella qui t'adore xx N'oublies pas la tribu.

Anonyme a dit...

Chère Nicole !
je suis vraiment touchée que tu adore mon prénom mais moi j`adore te lire . ! Saches que tu es toujours intéressante , jamais banale et surtout tellement humaine ... profondément humaine... ce qui me rejoint et m`interpelle ! Cela doit s`être produit avec la personne de l`agence qui a eut un contact bien spécial avec toi ... cela fait du bien de rencontrer une belle âme même si c`est seulement par téléphone ... Ca m`arrive aussi quelques fois de vivre de ces beaux moments de partage entre deux êtres au coeur bon et avec une belle âme . Je te souhaite que ca t`arrive souvent encore !
J`espère aussi que Monsieur le Marquis connais la chance qu`il a de partager ta vie !
Passes une belle fin de journée !
Au plaisir de te lire !
Capucine .

nicole a dit...

Je suis touchée par vos messages, très touchée. Un gros Merci du fond du coeur !

Quinquabelle a dit...

Je me joins à tes amies, ma belle. Comment peux-tu imaginer une seconde que tu portes malheur? Au contraire, tu portes force et joie de vivre. L'instinct est quelque chose de si inattendu et c'est un sacré cadeau des anges.Plein de gros bisous d'ici. Je t'aime d'amitié, de tendresse et le crie haut et fort.

nicole a dit...

Ah, Merci encore Quinquabelle... Merci, ça me touche. Je suis une grande sensible !

En tout cas, elle est encore là et elle n'a pas été encore mise dehors (hourra) ... mais tu sais, j'ai vraiment fait le ''Notre-Père'' pour elle !

Quinquabelle a dit...

Tu as bien fait! Comme tu le dis si bien, on ne sait jamais! :-)

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''