Translate

vendredi 11 mars 2011

Mon Cornopostelle


(Oeuvre de Corno, visage de femme sur fond noir)

Y'a des gens qui font un pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle en quête d'eux-mêmes, moi, j'ai commencé ma recherche des oeuvres de la peintre Corno en bravant une tempête et une autoroute fermée dans l'état de New-York. Faut vouloir en Smirnoff ! (Corno et moi, on adore ça). Je me suis dit, si les oeuvres de Corno ne vont pas à toi, va vers eux ! Prends ta voiture et roule !

C'est donc avec une certaine nervosité que je me suis rendue à la ''Gallery Opera'' dans Soho (115 Spring Street à New-York). Cependant en ouvrant la porte, mon coeur a fait un bond vers... la déception. Pourquoi ? Rien de Corno ! Les quelques tableaux étaient mélangés dans une salle fermée selon un jeune homme impassible et froid. Je pleure ou je crie ? Il s'en balance ''Américainement'', alors va voir au moins la facade de son studio (81 Greene Street, 3ième étage) Nicole... Ce que j'ai fait en n'écoutant pas Monsieur le marquis me martelant de peser sur le bouton du l'immeuble et en ignorant ma fille de 12 hivers qui me radotait ''Vas-tu de décider môman !''. Une petite retenue s'imposait tout de même. Le bleuet Québécois (native de Chicoutimi mais habitant Québec) en moi a du savoir-vivre et... une tête de cochon ! Direction Montréal à la galerie AKA (51, rue St-Paul Ouest) qui présente exclusivement du Corno. J'aurais peut-être dû commencer là !

Est-ce que j'ai ENFIN vu les oeuvres de ma peintre chouchou ? OUI !!!! Comment vous dire... Moment de grâce d'avoir eu la chance d'admirer et de savourer autant de toiles, de plexiglass, de sérigraphies, de numériques avec la très gentille Amy Lilien (Associée à la vente), visite guidée PRIVÉE d'UNE HEURE TRENTE s'il vous plaît , Alléluia avec un grand A, Dieu existe !

Donc... si vous voulez admirer, regarder, savourer, contempler et même acheter du CORNO, faut juste aller à Montréal, Galerie AKA ! Je crois qu'on aime les artistes qui nous ressemblent. Corno est une passionnée, tout comme moi qui se pousse à aller toujours plus loin. Moi, je le fais dans mon quartier, elle mondialement... ''Croyez en vous-même. Écoutez votre voix intérieure. Suivez votre rêve'' a t-elle déjà écrit. J'aime la peintre, j'aime également la personne qu'elle semble être. Un bleuet Québécois ou New-Yorkais reste un bleuet et fière de l'être ! Une Smirnoff aux bleuets, ça existe ?

1 commentaire:

Amy Lilien a dit...

Quelles belles paroles! Merci Nicole! Ce fut un très grand plasir de passer du temps avec vous aussi!

Amy Lilien
Galerie AKA
amy@akagallery.com