Aimer en continu

Diane Tell revient sporadiquement au Québec nous visiter car notre Québécoise demeure depuis des lunes en France. Elle a perdu notre accent mais a gardé son talent. Elle était à Belle et Bum en fin de semaine dernière et j'ai accroché sur cette chanson, plus précisément cette phrase: ''je t'aime en continu, tu m'aimes en pointillés'' comme plusieurs hommes. Et justement ''si j'étais un homme'', je ne serais pas ''capitaine'', non... juste un homme qui aime en continu ! Rares sont ces hommes, et j'ai la chance dans avoir un dans ma vie...


Commentaires

marilou a dit…
Salut Nicole

"Aimer en continu" c'est vraiment joli comme facon de dire...J'ai aussi cette chance d'avoir un amoureux bien present qui acceptent la fille que je suis un peu rebelle pas toujours reposante mais comme il le dit pas ennuyante pour un sous,un beau compliment n'est-ce pas?

Ciao

marilou
nicole a dit…
Salut Marilou,
Diane Tell a une écriture typiquement féminine. Elle connaît bien les hommes. Que ce soit ''Moi, si j'étais un homme'' ou les autres. Elle utilise toujours le mot juste, en amenant une réflexion profonde tout en légèreté. Faut le faire. Nous sommes toi et moi, des chanceuses. Mon chum me trouve complètement imprévisible encore (27 ans de vie commune), le tien ne te trouve pas ennuyante et bien...oui ce sont de beaux compliments ! Bonne journée et surtout merci de tes commentaires. J'adore ça !
Bisous +
Nicole

Messages les plus consultés de ce blogue

Corsica avec Bruel et Fiori

Les lesbiennes et Gino Vanelli

La généalogite