Translate

samedi 9 mars 2013

Faire le chat



Ma semaine de relâche m'a fait un bien fou.  Habituellement, je la remplis d'activités de toutes sortes pour profiter au maximum de ce temps précieux mais pas cette fois-ci.  Je voulais faire du ménage avec moi-même et je savais où commencer.  J'ai souvent l'impression d'être ballotée entre me défoncer et lâcher prise.  C'est fou comme je peux me sentir stressée pendant ma semaine de travail, c'est pas croyable !   L'atmosphère négative me dévore, elle est intrusive dans ma vie et moi, face à elle, je suis trop.  

Alors cette semaine,  j'ai pris le temps ''du pas assez''.  J'ai savouré la lenteur du moment présent, du rien à faire à la maison ou presque !   J'ai jeté, trié, rangé mes petites angoisses existentielles. La perte de temps est riche de sens finalement.    Et si lundi prochain je vois réapparaître une pensée polluante dans mon esprit, je ne la nourrirai pas, croyez-moi !   J'ai beau aimer les chiens, faut apprendre à devenir un chat.  Mieux vaut ronronner qu'aboyer.  Je suis maintenant un chat bien gras.  
Voulez-vous voir mes griffes  ?

Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''