Translate

jeudi 17 février 2011

Changer d'air

Ça parle au ''iabe'' comme dirait ma grand-mère Améda Guérin (au ''iabe'' pour diable), le bulletin de ma fille est encore catastrophique ! Ce soir, visite de parents AVEC mon cheval sauvage lunaire. Au menu, des notes mirobolantes de 50 % en mathématiques, 45 % en science, 53% en géographie et je vous passe le reste... Bizarrement c'est nous les parents qui avons suggéré un plan d'intervention ! Mademoiselle qui adore Justin Bieber mais beaucoup moins l'école et le mot ÉTUDE ne va jamais à ses récupérations en plus... Pour faire une histoire courte, l'ancienne éducatrice spécialisée en moi voit rouge et des étoiles ! Les filles au bureau ont beau me dire que nous avons au moins réussi avec nos garçons, ça ne règle pas du tout le problème avec notre fille qui se vautre dans la paresse comme le mammifère du même nom à son arbre. J'haïs les paresseux en passant !
Vous avez sûrement deviné que j'ai juste le goût de changer d'air ! Le pire dans tout cela c'est que mon ado valorisant la fainéance comme un bijou précieux viendra à New-York avec nous à la semaine de relâche du 7 mars prochain ! Masochiste la fille ? Ben, je ne peux pas laisser une ado de 12 printemps toute seule pendant 5 jours. Le vétérinaire veut uniquement prendre notre chien Sam en pension, il n'accepte pas les enfants !

4 commentaires:

mum a dit...

cool Nicole...ton ado n'est peut-être pas très "scolaire" ...on n'est pas tous fait sur le même moule et ce n'est pas parce que ses deux frères ont bien réussi en l'étant qu'elle ne réussira pas aussi sa vie...il faut juste qu'elle trouve sa voie..la scolarité ne fait pas tout...j'ai souffert qu'on me parle sans arrêt de mon frère ainé ma mère ne cessait de dire "regarde ton frère qui est médecin"...et ma sœur qui était professeur et moi qui revenais à la maison avec des bulletins minables (sauf en français..matière que j'aimais)j'ai comme ça trainassé tout au long de mes études primaires et secondaires et ce n'est qu'à l'école d'orthophonie que j'ai vraiment découvert le gout d'étudier ..tu vois ça m'a pris du temps..j'ai terminé et réussi avec la mention très bien et ça fait 38 ans que je travaille auprès des enfants...il faut juste le déclic qui nous fait découvrir ce que l'on aime vraiment et là le gout du travail et de l'effort vient naturellement... patience ! ta fille a surement des qualités à exploiter et des gouts qui se développeront au fil du temps...ne désespère pas et crois en elle c'est le meilleur service que tu peux lui rendre..,nous sommes là aussi pour aider nos enfants à se découvrir...courage!!

Quinquabelle a dit...

Bien dit Joelle! Mes 2 filles? aucun problème mais un fils qui a ,si j'ose dire, eu une scolarité sinueuse:-)
3 ans pour obtenir son Baccalauréat, 1 an de fac de gestion, 2 ans de travail en intérim (dans le bâtiment! ce qui lui a fait dire:"je sais ce que je ne veux plus faire!"). Bonne leçon apprise sur le tas :-)
Embauche dans une clinique à la facturation et le déclic à 27 ans! Tout en travaillant la journée et en refaisant son appartement le soir et les we, il a repris ses études et passé brillamment le concours d'entrée dans 2 écoles d'infirmiers. A chacun son moment et son rythme donc lâchez la bride -un peu- à votre cheval lunaire. 14 ans, c'est l'enfance encore. Donnez-lui du temps. Un enfant tombe 1000 fois avant de savoir marcher et pourtant on le laisse aller à son rythme.:-)

nicole a dit...

Merci mes amies lointaines, vous me faites du bien. Il y a de l'espoir dans vos paroles et beaucoup de sagesse. Il y a des gens qu'on ne connaît pas, ils vivent loin de nous mais...ils sont proches dans nos coeurs. Mes deux marquises d'amour, je vous aime parce que vous êtes toujours là près de moi et... que vous êtes Françaises en plus !!! (hi-hi).
Amitiés
Nicole

mum a dit...

et nous aussi on t'aime
bisous

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''