Translate

jeudi 18 novembre 2010

j'aurais peut-être dû


Réflexion personnelle de fin de journée, juste avant mon spectacle d'Alex (Alexandre Désilets au Petit Champlain ce soir).

Il y a des gens qui ont le don de nous rassurer juste par leur voix, un mot, une parole et on s'apaise. Alors on peut cesser de s'inquiéter inutilement à vouloir trop tout contrôler. On apprend à lâcher prise quand on ne peut rien changer. Il y a un temps pour s'acharner et un temps pour laisser la ''nature'', la vie faire son oeuvre. Le résultat n'est pas tellement important, c'est ce qu'on apprend en route qui compte.

Il faut donc vivre intensément tout ce que la vie nous offre, ainsi, nous n'aurons jamais l'occasion de dire: ''j'aurais peut-être dû...''.

Ciel que je suis songée ce soir, presque ZEN... Maintenant place à la folie au Petit Champlain avec ma gang de passionnés ! Je suis un paradoxe ambulant !

Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''