Translate

dimanche 2 juin 2013

Se sentir crotte de nez


Image gratuite: site Stockvault.net 

Mon amie en arrache.  Toute discrète dans sa peine, elle souffre.  Y a des cortèges de sourires tristes qui ne mentent pas.  Je pense sincèrement qu'il n'y a rien de pire que de survivre à la mort d'une personne aimée.  Sa jumelle terrestre est partie habiter le cosmos.  

Pas toujours facile la vie, on a tous un jour ou l'autre été face à l'épreuve (peu importe la grosseur). On sait qu'il faut la surmonter, qu'il faut trouver en soi la force d'y arriver.  Avec tout ce qu'elle a vécu, elle est loin de se noyer dans un verre d'eau (quoi que le vin me semblerait meilleur).  Alors voir sa souffrance m'amène à l'état de me sentir crotte de nez (pas confortable, pas bien) ! J'ai toujours été une éponge,  c'est ma nature.  Je sens la souffrance comme un chacal sent sa proie.  

Surmonter les difficultés est souvent une question de temps. L'accumulation de difficultés use.  Les épreuves ont-elles un sens ou au contraire, elles ne sont que la présence du hasard dans notre vie ?  À chacun sa croyance. 

Subir une épreuve, c'est passer de l'autre de côté des apparences, là où ça fait mal.  Chose certaine, on devient fragile, notre moral d'acier tombe à l'eau et il faut prendre le temps de retrouver en soi la force que jadis, nous avions.  Face à notre vulnérabilité, il faut apprendre à danser avec le chaos.  Ça n'empêche pas que je me sens comme une crotte de nez, inutile, n'arrivant pas à l'aider.  Je peux juste lui dire... mon impuissance et que je l'aime.  

Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''