Translate

dimanche 27 janvier 2013

La Voix et les drames humains

Nous sommes 2,593,000 téléspectateurs à avoir écouté l'émission ''La Voix'' à TVA, dimanche dernier.  C'est incroyable de voir et d'entendre autant de gens talentueux.  J'en suis restée stupéfaite et ravie. Mon seul bémol est la manière dont les confidences voire les drames humains de certains candidats sont dévoilés.  Ils nous arrivent comme un cheveu sur la soupe et repartent au galop à la vitesse de l'éclair.  L'anorexie, l'alcoolisme, l'abus sexuel et j'en passe... Ça fait sensationnaliste et n'a pas sa place parce que le sentiment de pitié que nous éprouvons n'est pas celui qui est souhaitable.  Certes, la ligne est mince entre l'empathie et la pitié mais livrer un aveu de la sorte demande que l'information soit communiqué et reçu avec un grand doigté, ce qui n'est pas le cas.  C'est racoleur, sans profondeur et jeté comme un vieux ''Kleenex'' à notre figure.  Est-ce que l'adaptation oblige ce voyeurisme gratuit ?  Bien sûr, vous allez me dire que ça peut aider certaines personnes.  J'ose croire que cela est bel et bien vrai parce que nous sommes plusieurs à avoir eu le vertige en écoutant leurs confessions.  S'en abstenir serait davantage respectueux et équitables pour tous les concurrents.  De tels aveux n'ont tout simplement pas leur place dans une émission familiale. 

Toutefois, mon coup de coeur va à Ariane Moffat, coach de l'émission.  Elle a su transmettre naturellement et avec humour ce qu'elle vivait.  Sensible, drôle, nuancée et touchante, elle m'a surprise parce que ce n'est pas l'image qu'elle donne habituellement à la télévision.  À suivre...



Pour la 2ième émission, moins de drames humains et plus d'émotions reliées aux performances, j'ai bien apprécié  !  J-Pierre était en feu ce soir !  À suivre...

1 commentaire:

marie-claude caron a dit...

J'ai passablement les mêmes commentaires sur l'utlité de présenter les drames humains aussi promptement. Cette méthode existe dans les autres versions, mais ce genre d'histoire du passé des candidats, on l'apprend après 5-6 semaines, pas dès la présentation avant l'audition à l'aveugle. J'ai trouvé ça lourd. Dimanche dernier, je pensais que ça serait moins pire, vu le nombre de commentaires défavorables là-dessus après la première... Mais non... Il y en avait beaucoup encore.

Mon coup de coeur chez les coachs est également Ariane Moffatt !

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''