Translate

samedi 13 octobre 2012

Les liens invisibles



Aujourd'hui, l'inconscient sert à tout justifier mais il y a plus dans la vie.  On dit même que les grands feuillus empoissent leurs propres feuilles lorsqu'ils en ont assez de se faire dévorer par des chenilles.  Je ne détient pas la vérité mais je cherche ce qui me touche l'âme en me disant que ce qui me bouleverse positivement devient une parcelle de ma propre vérité.  Lorsque je ne travaille pas, je suis constamment en état d'éveil d'une recherche spirituelle et depuis que je fais du yoga, je ne me suis jamais sentie aussi bien. Je crois aux liens invisibles et que certaines personnes sont reliées entre elles. On se complète, on apprend, on stagne et on grandit ensemble peu importe l'espace-temps. Ça peut sembler un concept coloré mais j'aime bien voir la vie en Prismacolor.

Il y a une émission que j'enregistre toujours ''Les liens invisibles'' (Addik-TV) avec Kiefer Sutherland.  C'est l'histoire d'un ancien journaliste (Martin Brohm) qui est le seul capable de communiquer avec son fils (probablement autiste/avec une obsession des chiffres) dans le but d'élucider et de compléter des liens invisibles incomplétés.  Fascinant !   De la pure fiction mais très réaliste. 

J'ai toujours été émerveillée par le nombre d'or et la suite de Fibonacci.  Cette dernière est une suite de nombres dans laquelle tout nombre est égal à la somme des deux précédents.  La nature, les animaux, les humains, l'art, la beauté du monde découlent de cette extraordinaire formule mathématique. Notre conscience humaine est limitée pour comprendre ce qui ne peut encore s'expliquer.  Pourtant... Nous sommes tous reliés entre nous ici et ailleurs.   Sommes-nous en quête d'identités ?  Nous sommes en quête de sens. 

Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''