Translate

dimanche 21 octobre 2012

La mère imparfaite

Je ne suis pas une bonne mère selon mon fils du milieu par contre, ça clique terriblement bien avec mon plus vieux et j'ai encore tout à apprendre avec ma petite dernière.  Malgré mes 50 ans, je pétale encore pour atteindre même pas un diplôme, une simple attestation me donnant la note de passage de ''mère acceptable-pas trop chiante ISO-2012'' !  Y a sûrement encore quelque chose à faire avec moi pour le devenir !  La vie de famille c'est comme le yoga Ashtanga, faut trimer dur ! 

Mon cheval sauvage lunaire de 14 printemps se trouve trop maigre.  Elle déteste son corps et en fait presque une fixation. Elle a pourtant un body d'enfer mais elle se fait dire constamment à l'école qu'elle est maigrichonne et elle ne le supporte plus.  Subirait-elle des quolibets qui la blessent plus que je ne le pense ?  Sans penser à l'intimidation, y a toujours des propos déplaisants glissés ici et là qu'on traîne longtemps en nous surtout lorsqu'ils sont dits à répétition. Mon ado, pas adorable du tout, a toujours eu des amies bien enrobées, on dit que les contraires s'attirent !  Faut dire aussi qu'elle adore Adèle c'est loin de Céline Dion !  J'ai beau lui répéter qu'elle est belle et que son poids plume est probablement génétique, elle ne se voit pas comme elle est réellement.  Comment trouver les mots justes qui peuvent donner plus de poids... à ce que j'essaie de lui expliquer ? Actuellement on parle beaucoup d'anorexie ou de boulimie chez nos jeunes filles or on parle peu des autres.  L'environnement social est de plus en plus lourd avec les réseaux sociaux.  Les jeunes vivent encore la pression du ''body-mode du jour'' et plus ça change plus c'est pareil.  Les filles ne se trouvent jamais belles et ce, peu importe l'époque. Trop petites, trop grosses, trop brunes, trop frisées, trop ci et trop ça. 

On voudrait bien donner mers et merveilles à nos enfants. Nous aimerions surtout qu'ils soient décomplexés, à l'aise dans leur vie comme des poissons dans l'eau.  Ne pas y réussir, ce n'est pas la ''mère'' à boire  mais c'est tout de même inquiétant pour ''la pas si pire'' mère imparfaite que je suis ! 

Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''