Translate

samedi 8 février 2014

Les jeux olympiques de Sotchi et la fée clochette



Mais qu'est-ce qui m'arrive ?   Est-ce bien moi ?

Et me voilà, levée à 7 heures du matin, un lumineux samedi froid d'hiver.  Me semble que j'aurais pu dormir un peu en cette belle journée de congé !  Difficile de calmer mon hamster cérébral lorsque j'ai les deux yeux ouverts.  

-Tiens, je vais aller jeter un petit coup d'oeil aux olympiques même si Poutine a passé une loi anti-guay qui me fait suer. Me suis-je dit.  Habituellement le sport, c'est pas mon dada, même si les spectaculaires jeux olympiques d'hiver sont ceux qui nous ressemblent le plus parce que ''nous sommes l'hiver''

Je suis une inculte des sports. Allergique à son côté compétitif,  je les fuis.  Bon, sauf le golf, mais ça, c'est une autre histoire. C'est pas de ma faute, car à ma naissance, la fée clochette a oublié de se pencher sur mon landau pour me donner juste un peu d'aptitudes.  Être choisie à l'école toujours l'avant dernière de ma classe en éducation physique veut tout dire ! 

Avez-vous vu le slopestyle en surf des neiges ?  Ce que j'appellerais de la planche acrobatique. Une toute nouvelle discipline olympique qui m'accroche complètement. Comme dirait René Angelil (gérant de notre Céline Dion nationale) ''faut que ça compte, quand ça compte'' ! Être bon, le ou la meilleur(e), là, maintenant ! Et ça y va aux toasts les amis (expression québécoise qui veut dire, et vite à part ça) ! Je ne suis pas nécessairement chauvin en voulant que les athlètes québécois et canadiens gagnent à tout prix (tant mieux si ça arrive). Je suis davantage impressionnée par leurs capacités mentales que physiques.  La psychologie sportive me fascine.  Lire sur le sujet, c'est apprendre à voir l'athlète en soi.  Pas besoin d'une fée clochette pour ça !  



Et puis l'envers de la médaille. La fée clochette les a oublié aussi ceux-là !

Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''