Translate

samedi 1 février 2014

La roche qui nage

Nous voulons tous nous démarquer dans notre vie, faire la différence pour quelqu'un, se prouver à soi-même que nous pouvons avancer en crawl au lieu de faire l'exercice technique du chien plus souvent qu'autrement.  J'ai toujours nagé comme une roche, naturellement le fond m'aspire comme une sangsue qui attend sa proie.  Néanmoins, pas question d'utiliser un bateau pour y flotter.  Certaines roches sont perméables aussi, elles sont plus fortes qu'elles ne le pensent. 

La vie est un long fleuve imprévisible, une chose est sûre, personne ne veut choisir de s'y noyer. Nager en solitaire est difficile, nager en groupe ne me semble pas plus confortable car chacun a son propre rythme, ses propres capacités. 

Nous ramons, flottons, sautons, plongeons, sombrons dans les eaux troubles de nos vies et des fois, nous nous y amusons, glissons, émergeons très habillement.  Vivre, c'est apprendre à nager, faire la planche et essayer le papillon, apprendre à aimer l'eau et ne pas avoir peur d'elle.  Puis, visualiser le dauphin en soi...





Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''