Translate

vendredi 7 décembre 2012

La tête à l'envers

Depuis 4 mois, je fais du yoga.  Éprise de tous les bienfaits que cela me procure, j'aimerais en faire à tous les jours mais je me contente présentement de 2 fois/semaine (pour raisons XXXX).  Vous pensez peut-être que je suis avec une gang de marginaux et bien c'est tout le contraire, ce sont des gens ordinaires de tous âges (et il y a des gars en plus !)  qui recherchent l'extraordinaire dans l'être au lieu du paraître, voilà !  Pratiquer le yoga ne se limite pas à enchaîner des postures et faire des étirements, on applique aussi une philosophie de recueillement où parallèlement la spiritualité des mantras (chants hindouistes), des techniques respiratoires réussissent à apaiser la petite tourmentée que je suis. 

J'ai toujours eu une phobie, une peur bleue foncée de me tenir sur la tête et ce, depuis mon enfance.  Jamais fait la roue, jamais plongée dans l'eau et je ne sais vraiment pas pourquoi j'avais cette crainte ancrée en moi. C'est donc à 50 ans, hier soir, qu'elle a pris la poudre d'escampette avec l'aide de ma prof de yoga Claire.  J'ai réussi à faire le demi-poirier.  J'en reviens pas encore !   

Le yoga ne change pas ma personnalité, je n'ai pas l'impression d'être une meilleure personne mais il me fait grandir, ça, j'en suis certaine.  Je vis davantage dans le moment présent, je me pardonne plus facilement, je travaille à me départir de mon ego tout doucement (pas facile) et... il m'arrive de vivre de petits miracles comme celui de voir ''le monde'' la tête à l'envers et le coeur léger ! 

Namasté ! 

                                                           Le demi-poirier



Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''