Translate

mercredi 15 juillet 2015

Ariane Moffat et Patrick Bruel au Festival d'été de Québec



Crédits photos: moi-même

Si vous vous attendez à ce que je sois objective au sujet du spectacle de Patrick Bruel d'hier soir sur Les plaines au Festival d'été de Québec, vous allez attendre longtemps !  Ça se passe au niveau du coeur, pas de la tête, cet amour-là !  Ma lune de miel dure depuis ses débuts, les années 80 ! D'ailleurs, je ne compte plus le nombre de spectacles vus à ce jour.  C'est moi ''la folle'' qui un jour a eu le bonheur de le rencontrer et qui lui a dit: ''Je mettrais bien tes pantoufles en dessous de mon lit'' ! Mon chum était juste à côté de moi en plus ! Vous voyez le genre... J'ai disjoncté comme une ado de 12 ans !  Me semble qui a mieux à dire à un homme qu'on admire en raison de ses prises de position et de son talent d'auteur-compositeur-interprète !  On passe à un autre appel ! 

Alors la fan finie que je suis, les pieds dans l'eau et détrempée jusqu'au os (avec les milliers de personnes) a encore une fois adoré son charismatique et généreux troubadour.  Bruel a revisité ses grands succès au grand complet accompagné de ses coeurs, c'est-à-dire, nous, la foule en délire ! Presque le même spectacle qu'il y a deux ans au Colisée Pepsi, On ne change pas une recette gagnante ! 

Sous la pluie, elle aussi, l'excellente Ariane Moffat a assuré avec brio sa première partie. Ça n'a pas empêché les gens de savourer ses anciennes et nouvelles chansons pour la plupart revisitées avec de jolis et nouveaux arrangements musicaux. 

Ce soir, Les Rolling Stones, pas ma génération et je suis morte de fatigue, mais... Brubru y sera alors juste pour le plaisir de respirer le même air que lui et de voir danser Mick Jagger qui aura 72 ans le 26 juillet prochain, pourquoi pas ! 





Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''