Blondie et Billy Joel au FEQ


Blondie... Pénible !  Des fausses notes et un filet de voix, une musique qui sonne la boîte de conserve. Qu'est-ce qu'il faut endurer pour ne pas perdre sa place, dans l'attente du grand Billy Joel ! Mes bouchons m'ont manqué ! 

Billy Joel 
Température magnifique, pleine lune gigantesque, Billy Joel, lui, était en voix, bien installé à son piano noir.  New-York visitait Québec en fond d'écran sur scène pendant que Monsieur Piano Man enchaînait ses pièces moins connues et ses grands succès.  J'ai eu l'impression d'assister à son concert dans la grosse pomme les deux pieds dans la ''garnotte'' des plaines, mais il en valait vraiment le détour Monsieur New York Man ! 

Heureusement qu'il y a 2 écrans de chaque côté de la scène pour réussir à voir quelque chose parce que j'étais loin et mal placée pour prendre de bonnes photos.  Vive mon zoom sur ma caméra. 









Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Corsica avec Bruel et Fiori

Les lesbiennes et Gino Vanelli