Translate

dimanche 22 janvier 2017

Pussy hats au Sentier des caps

crédit photo: Andrew Caballero-Reynolds AFP

Je vous avoue qu'hier j'étais prête à sortir mes crayons de couleur et de feutre pour me faire une belle grosse pancarte afin de participer à la marche des femmes contre Trump.  Mais au chalet, à cinq minutes du Sentier des caps, j'aurais été la seule et unique avec un chapeau rose de Pussy hats sans oreilles de chatte.  

C'est donc Monsieur le Marquis qui m'a arrêté... 
-Me semble que tu vas être toute seule, mais vraiment toute seule !   On vient d'arriver (5 mois)... les voisins vont t'aimer !  On reste en campagne chérie, les vaches laitières du voisin pourraient t'accompagner, mais elles ne sortent pas l'hiver ! 

Ma petite voix intérieure me disait:
-Ouais...il a raison, c'est juste du gros bon sens.

J'ai donc fulminé mon indignation silencieuse en regardant devant ma télé les manifs qui s'organisaient un peu partout sur la planète, SANS MOI ! 
-Je vais aller faire de la raquette, autant actualiser mon bon vouloir dans quelque chose d'utile !

J'suis revenue beaucoup plus essoufflée, mais pas plus zen !   J'ai la couenne dure !  C'est pas parce que je n'essaie pas... Le yoga, la raquette...

Puis ce soir, c'est dans mon bain (à la maison) que l'illumination m'est venue, en furetant la twittosphère en plus ! Un gazouillis de Jean-Marie Lapointe (animateur-humaniste-fils de Jean Lapointe).  Je vous le donne dans le mille:

''Élevez-vous à ne pas rabaisser les autres''.  

Tout un défi pour les prochaines quatre années... Je vais aller me confectionner des oreilles de chatte sur mon bonnet rose.  Je sens que je vais en avoir besoin...Faut juste que je rentre mes griffes pour y arriver !

P.S Le bonnet symbolique est la réponse de deux féministes, Krista Suh (scénariste) et Jayna Zweiman (architecte) suite à la vidéo à scandale (2005) sortie en octobre 2016 de Trump disant:  ''Quand tu es une star, elles te laissent faire.  Tu peux les attraper par la chatte, tu fais tout ce que tu veux''.


Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''