Translate

dimanche 19 janvier 2014

Le TACO de Marguerite



Marguerite est une vieille dame de 87 automnes qui voit la vie comme une longue tempête d'hiver. Presque plus rien ne lui fait plaisir.  Son légendaire sourire a disparu le jour où elle a arrêté de jouer au golf, ça doit bien faire presque 3 ans.  Depuis ce temps, de jour en jour, les mots ne veulent plus sortir de sa bouche.  Son médecin lui a dit qu'elle faisait de la dysphasie et que l'une de ses deux carotides était bouchée. L'opération est impensable. Marguerite a la fierté d'un paon et la tête dure d'une ânesse car malgré de nombreuses chutes, elle se refuse à acquérir une marchette. Alors son cerveau dépérit plus vite que ses os.  Elle n'aime pas que sa cadette s'occupe d'elle.  Elle préfère son gendre, un bel homme qu'elle contemple comme un bel arbre.  La nature se trouve où nos yeux se posent. Heureusement elle a encore une bonne vision !  Encore beau que ''l'être suprême'' lui laisse encore ce plaisir de la vie ! 

Hier, elle a rappelé sa cadette pour lui redemander l'heure de son TACO cérébral.  Sa fille lui a redit : 10 heures, 1 et 0 ou comme les 10 doigts de nos mains.  Difficile pour Marguerite de comprendre le chiffre 10, il ne voulait pas entrer dans sa tête et encore moins sortir de sa bouche.  Il était entremêlé avec les autres.  Il lui a fallut d'autres explications pour le retrouver.  La neige aime cacher les nombres composés. 

Sa petite fille de 15 printemps a attaché son manteau et lui a placé ses bottes aux pieds, un peu comme le prince charmant avec Cendrillon.  N'oubliant jamais de la soutenir constamment, de lui attacher sa ceinture de sécurité dans la voiture et même de la convaincre de s'asseoir dans une chaise roulante. C'est en faisant de son mieux qu'elle manoeuvra délicatement le fauteuil pour que l'expérience soit la plus agréable possible.  Le retour fut la répétition de l'aller soit un succès sur toute la ligne.

Marguerite était aux anges, son cheval sauvage lunaire était donc capable de gentillesses ! Le cerveau ne suit pas toujours, mais le coeur, lui, aime battre aux rythmes de sa petite fille à côté d'elle.  Ça lui donne peut-être l'impression d'avoir de minuscules petites ailes, un court moment. 


Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''