Christine and the Queens




Lorsqu'on prend de l'âge et la sagesse qui va avec (faut trouver du positif pour ne pas se taper la tête sur un mur), on suit le courant musical comme bon nous semble, c'est-à-dire, en retard plus souvent qu'autrement d'où l'importance des multiplateformes pour nous partager des petites perles comme Christine and the Queens. Terminé le temps où les amis nous refilaient le groupe de l'heure, pas encore connu ou en voie de l'être.  

Youtube, je t'aime, grâce à toi, j'ai découvert la reine des Victoires de la musique en tant qu'interprète féminine de l'année.  : Christine and the Queens, et c'est du solide ! 

Alors pour le rythme, la fraîcheur musicale et évidemment la chorégraphie (vidéo du haut), j'adore ! Faut pas le dire à PKP, mais en anglais, c'est encore meilleur ! 

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Corsica avec Bruel et Fiori

Les lesbiennes et Gino Vanelli

La généalogite