Translate

dimanche 24 août 2014

Le supplice de la goutte d'eau de l'aidant naturel


(Photo de ma mère prise par ma fille.  Elle me brise le coeur, mais la souffrance fait partie de la vie. Il ne faut pas s'en cacher).

J'ai signé le 8 août, avec la larme à l'oeil et la main chancelante, l'autorisation d'une place en CHSLD pour ma mère, après une 2ième évaluation, un placement en résidence pour personnes non autonomes qui a duré un peu plus de 2 mois et 4 courtes hospitalisations en 1 mois et demi en raison de chutes multiples. Pas facile de faire entrer dans le ''système hospitalier public'' une personne non autonome et ce, même si elle paye. Le mot magique: contention (au besoin) et non contorsion, quoique c'est exactement comme ça que je me sens actuellement !  

Y a de l'acrobatie à faire pour se démêler juste avec les intervenantes, les fameuses TS, travailleuses sociales. La première, celle à l'urgence. La deuxième, celle au département de l'hôpital, facile à la reconnaître, elle doit faire sortir et placer rapidement les patients une fois que le diagnostic est tombé. Elle a de la pression et un quota à respecter et vous le sentez ! Et enfin, la TSR, travailleuse sociale réseau, elle fait le lien entre vous et l'endroit où votre parent attend sa place.  Attendez-vous à changer souvent de TS, si vous tombez comme moi, soit dans la semaine de relâche et/ou les vacances estivales.  

Le plaisir de la chose s'en vient.  Le calvaire de la paperasserie de la section monétaire.  Attachez votre tuque avec de la broche !  Un fait incroyable.  Si votre parent peut payer une chambre double à 1,456.80$ ou à 3 lits à 1,083.00$ et que l'hôpital lui trouve une place dans une chambre individuelle à 1,742.70$ et bien...Vous n'aurez pas le choix d'accepter !  Vous devrez attendre qu'il lui reste 2,500$ en tout et partout pour remplir les papiers d'exonération en vue que ce soit le gouvernement qui paie les soins. J'aimerais bien connaître le brillant fonctionnaire qui a pensé à ça !

Revenu-Québec, pas plus facile, avec les fameux versements anticipés... Si vous appelez pour seulement les aviser du changement de versements (en baisse pour eux), vous allez frapper un mur.  Il faut imprimer et remplir le formulaire MR-69 et leur envoyer, un délai d'un mois est nécessaire.  Je vous précise également que les informations ne se transmettent pas d'un département à un autre.  Des heures de plaisir !

J'apprends sur le tas, la rage au coeur.  Le ''système'' n'aide pas du tout l'aidant naturel.  L'intervenant, qu'il soit en face de vous ou au téléphone, vous dira constamment: ''Je ne m'occupe pas de cette partie là, ça sera Un tel '', et ce Un tel, dira, l'autre Un tel, ce qui fait que vous allez perdre votre temps et surtout votre patience. 

L'aidant naturel devra faire face avec courage et humour au fameux dicton ''pourquoi faire simple lorsqu'on peut faire compliqué !''.  Il aura besoin également de bonnes oreilles attentives pour le soutenir face à l'aberration de la bureaucratie et du jeu de la chaise musicale.  Il vous dira qu'il se sent comme une petite souris qui tourne autour de sa roue, qu'une carrière d'animal domestique commence pour lui... Dans sa tête, il se demandera -Le supplice de la goutte d'eau arrêtera quand ?

Moi, si je réincarne, je ne reviens pas en souris !



Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''