Translate

vendredi 16 août 2013

Chronique d'une fille indigne

Colorée, peinturlurée de mon rouge à lèvres rubis, j'ai accompagné cette semaine ma mère de 87 hivers bien sonnés chez son médecin de famille.  Heureusement que nous avons le maquillage, nous les femmes, pour se renipper un peu ! Faut croire que l'égalité des sexes n'est pas encore rendue là !

Je vous passe ses commentaires désobligeants accompagnés de flatulences qu'elle lança à tout vent en pleine salle d'attente dénuée de musique. Le silence fait peur lorsque la maladie est omniprésente.

Les sourcils impeccables, les cheveux brousailleux, les idées lisses en tête, j'ai donc expliqué tous les petits drames de sa vie. La dysphasie l'empêchant de s'exprimer correctement, je me suis donc chargée d'expliquer également ses plus gros problèmes de santé sans oublier de le regarder minutieusement. C'est qu'il est beau ce médecin, les années n'ont pas d'emprises sur lui ! J'aime admirer la beauté humaine. :)

Entre nous, c'est donc avec dévotion et additionnant du bon karma que je me fais toujours une joie de l'accompagner. Pas un rechignement, pas un chichi de ma petite personne, juste des yeux brillants. Y a de ces hommes qui nous font un effet boeuf. On ne touche pas mais on regarde en masse, croyez-moi ! Ils ont le don de changer une corvée en agréable moment parfumé. La force de l'accompagnement, on la retrouve où l'on peut, faut juste savoir bien regarder !



Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''