Translate

mardi 3 avril 2018

Les mamies rebelles





                               Crédit photo: Dean Bradshaw

Sœur de mamie rebelle :
-Les grands-parents peuvent-ils faire baptiser leurs petits enfants ? 

Mamie rebelle :
-Non, nous n’avons aucune légitimité pour le faire si nos enfants s’en opposent, mais en cas de nécessité (danger de mort, ce que l’on ne souhaite pas) nous pourrions  procéder au baptême par l’effusion d’eau (ondoiement) accompagnée de la formule baptismale ‘’Je te baptise au nom du Père et du Fils et du St-Esprit’’.   Justement, étant une opposante naturelle qui a engendré comme aîné, un opposant naturel, je pourrais quand même contourner l’interdit en procédant moi-même au baptême avant de devenir sénile ! Ça fait longtemps que j’y pense.   Au diable la forme, seul le résultat compte !  Qu’en penses-tu ?  Me semble qu’une petite protection divine invisible ne peut pas faire de mal à personne.

Sœur de mamie rebelle
-Moi aussi, ça m’intéresse parce mes petits-enfants ne sont pas baptisés.  Méchante bonne idée !

Mamie rebelle :
- Juste de l’eau ‘’flate’’ et la formule, facile hein !   Remarque, j’ai de l’eau bénite de Pâques grand cru 2018.  Je pourrais t’en donner. On a beau avoir un penchant pour le bouddhisme et l’hindouisme, on a un vieux fond de catho qui nous habite encore !  Même pas besoin d’invitation, on peut procéder au sacrement au moment opportun. Sainte-bénite, sortons le Dom Pérignon pour fêter notre rébellion!  En passant, savais-tu que Dom Pérignon était un moine qui vers 50 ans et devenu le père du champagne,  tout simplement par erreur ma belle ! 

Sœur de mamie rebelle :
-Agnus Deï ! On pourrait utiliser du Dom Pérignon au lieu de l’eau bénite, méchante bonne idée ! On médite ça...

Les mamies rebelles ne sont pas reposantes, ça doit être la raison pour laquelle les femmes sont tenues encore à l’écart dans le catholicisme...

Aucun commentaire: