Translate

dimanche 18 décembre 2016

Le sapin de Noël

Résultats de recherche d'images pour « sapin baumier »
crédit photo: Journal le fil-Université Laval



Rendue à l’hiver de sa vie, Eva ressent une soif dévorante, celle d’une détective, un peu fantaisiste qui veut comprendre.

En cette belle soirée de décembre, le froid était intense.  L’odeur du bois brûlant dans les cheminées enrobait les lieux de son doux parfum.  Des milliers de cristaux scintillaient sur le sol, déposés majestueusement un à un à titre d’or blanc.

Et pourtant, elle savait que…

Le scorbut comme le froid de l’hiver en Nouvelle-France avait déjà fait son apparition.  La recette de la concoction de l’annedda pour guérir cette maladie s’était évanouie comme l’eau dans une bouilloire électrique.  Pourtant, jadis, les indiens l’avaient dévoilé à Jacques Cartier, l’aidant à sauver son équipage.  C'était il y bien longtemps... Bien avant l'arrivée de son ancêtre. 

Elle sourit en pensant que le 12 octobre 1492, Christophe Colomb se croyant arrivé en Inde avait donné le nom d’indiens aux habitants de cette Nouvelle-France. Elle se souvint que leur blé avait été baptisé par Colomb, du blé d’Inde. Amusant, elle trouva.  Triste que si peu de gens s'en souviennent. 

Il est toujours hasardeux de retourner dans le passé.  Ses chaussettes imprimées dépassant de ses bottes lui rappelaient que la laine est un matériau noble.  Elle aimait s’en rappeler.  Ses yeux s’arrêtèrent sur son sapin enrubanné de lumières bleutées bien implanté sur la galerie.  Pas un Fraser, mais bien un sapin Beaumier déniché par l'homme de sa vie.  Le fameux sapin de l’arbre de vie de l’annedda.   Elle voulait que ce grand conifère fasse un pont entre le passé et son présent.

L’humain a définitivement un devoir de mémoire.  Un peu déformé, certes, mais qui donne à ses yeux, un sens profond à sa vie.  Son sapin de Noël, c'est un peu celui de son ancêtre... Noël. 



P.S.  Certaines personnes pensent que l’annedda viendrait du cèdre blanc, d’autres du sapin Beaumier.  Les recherches scientifiques convergent plus vers le sapin Beaumier.  

Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''