Translate

lundi 25 mai 2015

Albert


Mon ami est mort. Le cancer se nourrit des êtres que l'on aime et ce, sans discrimination.  Il avale goulûment tout sur son passage, il n'est jamais rassasié.  Je trouve la bataille vraiment inégale !

Mon ami était connu, reconnu et admiré de tous, un grand journaliste, ''un personnage'', mais pour moi, sa notoriété n'avait aucune importance. Comme tout le monde, il est allé rejoindre ce en quoi il croyait dans l'au-delà. C'était d'ailleurs notre sujet préféré de conversation, cette fameuse ''vie après la mort'' ! Il était bien le seul impressionné de mon petit don de sorcière !  J'étais la sorcière de (*) ! Celle qui ne voulait pas sentir sa mort, mais qui voyait des ''trucs'' le concernant sans le vouloir. 

Une amitié qui a commencé il y a vingt cinq ans, tout d'abord, avec mon chum, qui, petit-à-petit s'est élargie à ma propre personne.  Un membre de notre famille, il est devenu. À part ma mère, Albert était le seul qui arrivait n'importe quand, comme un cheveu sur la soupe !  Il fallait me voir courir à la salle de bain m'arranger un peu pour ne pas lui faire peur !  J'en ai fait des courses !

Ses visites impromptues vont me manquer tout autant que nos discussions et ses confidences mais je sais aussi que personne ne pourra combler tout ce qu'il représentait pour mon chum.  Une belle et grande amitié de gars, celle qu'on compte sur les doigts d'une main et qui fait que la vie paraît longue lorsque l'autre n'y est plus.

Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''