Translate

mercredi 15 avril 2015

Faire jeune


Crédit photo: Mannequin Karen Walker pour Eyewear

Il paraît que le mode de fonctionnement de notre cerveau de juger, évaluer et classer est inné. C'est la raison pour laquelle on fait de gros efforts pour ''faire plus jeune'' longtemps, très longtemps. On ne veut pas paraître notre âge.  
 -Vous avez 53 ans ? Vraiment ?  on dirait que vous en avez 8 de moins.  Quel plaisir à entendre, mais ma vieille (faut nommer un arbre, un arbre), ça ne pourra pas durer éternellement et tout doucement, le 8 deviendra 5 et encore... Pour se consoler, on se dit que chaque fête est un grand privilège qui n'est pas accordé à tout le monde.  Le regard de l'autre devient insignifiant. 

Entre l'âge que nous avons réellement, l'âge apparent que nous semblons avoir et l'âge que l'on ressent, nous savons très bien que prendre soin de soi ralentit le passage du temps car rester jeune est devenu non seulement un enjeu esthétique, mais également social et économique.  Je trouve cette bataille épuisante voire perdue d'avance, or comme la majorité, j'y suis plongée de peur de couler. Toutefois, je me dis que mon vécu doit être montré au grand jour sans avoir recours au buzz du moment, le Botox évidemment. J'apprends à aimer mes sillons nasogéniens, mon relâchement de la peau, mes rides du front (un cadeau de mon père) et surtout, surtout, j'apprivoise ma nouvelle image en me plongeant dans ce qui fait me sentir jeune. Sous le manteau visible du poids des années se cache tellement de beaux souvenirs qui ne demandent qu'à être montrés alors chaque ride doit être lovée.

La marchette est encore loin, les couches aussi, mais le temps file si vite. La course est perdue d'avance.  Le chrono est démarré et les photos que l'on préfère sont celles avec nos lunettes fumées ! Le regard sur soi oscille entre critique et bienveillance. La fontaine de jouvence c'est d'avoir la chance de vivre dans l'ÊTRE plutôt que le paraître en s'admirant de moins en moins dans un miroir tout en regardant la vie avec des lunettes roses !

P.S Je vous suggère fortement d'écouter l'excellent documentaire ''J'ai un trou dans ma tête'' au Canal Vie.  Ça replace les valeurs à la bonne place !

Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''