Translate

dimanche 12 juin 2016

L'inukshuk et la marcheuse


La nouvelle drogue santé s'appelle la course.  Moi, je marche.  Courir, j'y arrive pas.  C'est physique. 

Fallait me voir en fin de semaine, à Pointe-au-Pic (La Malbaie) trottinant rapidement sur le sentier ''Le Fleuve'' pendant que les trentenaires, le sourire aux lèvres (les tabarnouches), sprintaient comme des antilopes, me dépassant à toute allure.  Aussitôt vues, aussitôt disparues.  Dans leurs yeux, l'éclair de la pitié. Ils ont aussi de belles dents ces jeunes là !  C'est fou comme je peux me sentir tortue dans la nature surtout avec ma Michael Kors sur l'épaule droite ! Ben quoi  !  J'ai ma pompe, mes plasters, mes lunettes, mes papiers mouchoirs à traîner !  

Faut dire que j'avais aussi mes ''Converse'' noires et que la boue recouvrait une bonne partie du chemin.  
-Pas question de les salir. Me suis-je dis.  
Je marchais en diagonale, style marelle de mon enfance. Évidemment, à ce niveau de performance, la libération d'endorphines se fait attendre, mais pas la jalousie, elle ! 

Athlètes confirmés ou joggeurs occasionnels, ces gazelles féminines et masculines (oui, le masculin de gazelle est gazelle !) avaient en plus de leurs poumons bioniques, du fluo aux pieds.  Le nec plus ultra, ce genre de truc, anciennement appelé des espadrilles, qui aujourd'hui, sont rembourrés au gel s'il vous plaît !  C'est ça, manquait du gel dans mes Converse !  Vous dire... je rêve aux sachets de bicarbonate de soude...du rouge, jaune, rose, bleu, vert qu'ils reçoivent en arc-en-ciel lorsqu'ils terminent un 5 ou 10 km.   Au petit trop ou au grand galop, Ça semble tellement exaltant !   

Entre vous et moi, je vous dis que l'inukshuk est placé sur le sentier pédestre pour le marcheur car il est le seul qui puisse le voir !  Force est d'admettre que la tortue est une contemplative. Vous savez maintenant pourquoi. 

Les Converse de la tortue

Aucun commentaire:

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''

Québec ma ville, Le Québec ''mon pays''